Un club de jeu de rôle à Bruxelles - Locaux disponibles 24h/24, 7j/7 - Salles fumeurs et non-fumeurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue chez les Saigneurs du Chaos
25 ans d'ASBL, ça se fête Very Happy
Votre message ici ? Contactez Mulambo Very Happy
Pensez à remplir les frigos pour les suivants. On aime tous les boissons fraîches Wink
Parler de jeu de rôle en se lissant la moustache et en se faisant des taches de sauce ? Les Spaghettis du MJ, c'est tous les mois A table
Tu ne sais pas comment ajouter une date au calendrier ? Tu en as besoin ? Voilà comment faire
L'ordinateur est votre ami. Souriez, citoyen.
Tu aimes le club, le gris et l'orange, tu peux acheter un T-shirt SDC. Sinon, achètes-en deux Mr. Green
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Tu veux nous aider à nous faire connaître ? Tu peux utiliser nos signatures dans les autres forums de jeux Very Happy
Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.
For the night is dark and full of terror.
C'est plus fort que toi. Dès qu'un mec se mouche, il faut que tu gardes la morve.
Je suis très désappointé !
Ne fais pas attention à l'aspect rudimentaire de cette maquette, je n'ai pas eu le temps de la faire à l’échelle ni de la peindre.
Tu as une grosse voiture et du temps ? On veut bien un coup de main pour faire les courses du club de temps en temps Razz
Some men just want to watch the world burn
J'adore qu'un plan se déroule sans accroc.
C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes.
Les dieux n’aiment pas qu’on ne travaille pas beaucoup. Les inactifs risquent toujours de se mettre à réfléchir.
Je suis désolé Dave. Je crains de ne pas pouvoir faire ça.
Chaussette !
Culture JDR : Darths & Droids (EN) ou (FR)
J'adore l'odeur du napalm au petit matin.
J'ai dégusté son foie avec des fèves au beurre... et un excellent chianti.
*scrontch scrontch* C'qui est embêtant dans les oiseaux c'est le bec. *scrontch scrontch*
Il ne fallait que cinq centièmes de secondes à X-OR pour se retrouver dans son scaphandre de combat.
J'aime ces petits moments de calme avant la tempête.
Ça ne compte quand-même que pour un !
T'endors pas, c'est l'heure de mourir.
Hulk... Smash.
Leeeerooooooooooooooooy Jeeeenkiiins !
Ni !
Mr Bond, vous avez la fâcheuse habitude de survivre
For the Watch...
Culture JDR : Dork Tower (EN)
I am the one who knocks.
Décidément les temps, comme les œufs sont durs.
Pour survivre à la guerre, il faut devenir la guerre
The cake is a lie
Il ne sait pas se servir des trois coquillages...
T'as pas une gueule de porte-bonheur.
I lost my marbles.
Si seulement les kobolds pouvaient venir et t'emporter... Immédiatement.
Il me faut la consolation des ombres et l'obscurité de la nuit.
Ecoutez, ça devient ridicule. Si on se met à discuter des problèmes, on ne fera jamais rien.
FUS RO DAH !
Donjons et Dragons ... La grande aventure ... Par-delà la raison ... D'étranges créatures ...

Partagez | 
 

 Skull & Shackles (Pathfinder)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Nutt
Membre du CA
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 33
Localisation : Auderghem
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Skull & Shackles (Pathfinder)   Sam 7 Jan 2017 - 15:04

Post Initial

Résumé de la session du 6 janvier 2017



La Vierge Prodigieuse

Le soleil se couche sur Port-Péril, la capitale de la nation pirate des Chaînes, cependant l'activité ne diminue par pour autant dans la cité et notamment dans ses très nombreux bars jonchant le grand port.

Dans l'un d'entre eux, la "Vierge Prodigieuse", quelques flibustiers sont venu se mêler à la foule pour gouter aux plaisirs de l'endroit réputé pour sa bonne boisson et sa bonne chair. Les jeux d'argent étant interdits à bord des bateaux par le code des marins, les hommes profitent généralement des quelques jours à quai pour faire fructifier leur magot en se mesurant face aux commerçants et aux fermiers locaux.




Mais l'ambiance est différente ce soir, une grande partie de l'équipage de l'Absinthe, le bateau de l'énigmatique Capitaine Harrigan a investi les lieux. Ces hommes et femmes semblent s'intéresser de très près à quelques voyageurs sans doutes venus à Port-Péril en quête de gloire ou simplement pour échapper à leur passé.

Après une soirée très arrosée, l'équipage se retire en emportant avec eux un mystérieux chargement.


Réveil difficile

Trois jours plus tard, cinq individus se réveillent dans la cale d'un navire avec un mal de crâne épouvantable. Bründ le demi-orque, Velandra la demi-elfe, Lhoris l'Elfe des Bois, Bubul l'Homme Poisson et Bel'la l'Elfe Noir sont en présence de Sandara Quinn, une prêtresse de Besmara enlevée comme eux à Port-Péril il y a trois jours. Sandara leur explique que leur équipement a été confisqué par le capitaine du bateau.


Sandara Quinn

Nos aventuriers prennent rapidement connaissance des lieux et font connaissance avec le reste de l'équipage. Celui-ci est un ensemble peu harmonieux de forbans et de tout ce que la société peut avoir de plus caractéristique en terme de basse condition sociale. Des anciens criminels, des ex-catins, des artistes oubliés, la piraterie semble définitivement représenter un nouveau départ pour bien des âmes perdues.

Je t'aime, moi non plus

Nos pirates en herbe font également la connaissance du Capitaine Barnabas Harrigan et de son second, Monsieur Plugg. Si le Capitaine semble être un homme impitoyable mais juste, il n'en est rien de Monsieur Plugg. Ce petit homme très sophistiqué ne rate jamais une occasion de savourer son gout très prononcé pour le sadisme. Autoritaire, froid et manipulateur, il aime jouer de sa position pour faire régner la terreur sur le pont.



Monsieur Plugg


Monsieur Plugg est secondé par le Maître d'équipage, un homme musclé qui ne quitte jamais son fouet, il s'agit de Maître Fléau. Personne ne connait son vrai nom, on l'a surnommé de la sorte car c'est lui qui administre les châtiments durant l'heure de sang, un rituel de fin de journée où l'on puni ceux qui ont mal travaillé.



Maître Fléau


Notre groupe a également eu l'occasion de rencontrer le Quartier Maitre, Grok la coupe-jarret, une demi-orque très portée sur la boisson et meilleure amie du cuisinier, Ambrose "Tripaille de Poiscaille" Kroop, lui aussi très enclin à gouter lui-même ses stocks de rhum.



Ambrose "Tripaille de Poiscaille" Kroop

La dure vie d'un pirate

Il semblerait que Maître Fléau ait peu apprécié le ton très hautain de Bel'la, le Drow. Pour le punir, il a décidé de l'enfermer quelques jours à fond de cale, sans eau et sans nourriture. Le fond de cale étant un endroit peu hospitalier et inaccessible, personne ne sait ce qu'il est advenu de Bel'la. Peut-être a-t-il eu l'occasion de s'entretenir un court moment avec Jake La Pie, un pirate condamné au passage sous la quille durant l'heure de sang pour avoir volé à plusieurs reprises dans les stocks du Quartier Maître. L'état de santé de Bel'la resta un mystère car Jake est mort noyé durant son passage sous la quille, durant le premier jour de l'aventure.

Chacun s'est vu attribuer une tâche bien précise. Bründ sera gabier, Bubul sera le commis de cuisine et Lhoris et Velandra seront mousses sur le navire.


Pince mi et pince moi sont sur un bateau...

Le travail n'attendant pas et les châtiments corporels étant rapidement distribués, nos jeunes pirates ont peu d'occasions de discuter avec les membres de l'équipage. Il n'empêche, en deux jours ils ont réussi à s'attirer la sympathie ou les foudres de plusieurs d'entre eux.

Sandara Quinn pour commencer qui est devenue une puissante alliée puisqu'elle leur a donné une dague et quelques pièces d'or dès le départ de l'aventure, c'est la première a avoir vu en eux une occasion d'améliorer la condition sur ce navire et de mettre un terme définitif au règne de Monsieur Plugg et de son larbin Maître Fléau.

Un petit groupe de pirates fidèles à Plugg et au Fléau a provoqué une rixe dès le deuxième jour. Nos héros sont persuadés que cette "embuscade" au petit matin a été organisée par l'un des deux officiers mais ils n'en ont pas la preuve. Lors de cet affrontement, les quatre compagnons ont montré qu'il ne fallait pas les prendre à la légère et sans l'intervention de Grok suivie de Fléau, il est certain qu'ils auraient eu l'avantage sur la situation.



Grok la coupe-jarret


Sandara n'est pas la seule a avoir été charmée par nos héros puisque Cog Le Rouge, un varisien exilé amateur d'histoires macabres et de baston a beaucoup apprécié les histoires racontées par Bubul et a été très impressionné par la façon qu'a eu Lhoris d'envoyer le nain Tam Tale, une véritable brute épaisse, au tapis lors de l'affrontement.



Le Capitaine Barnabas Harrigan


Ambrose Kroop et Grok la coupe-jarret ont également proposé au groupe de leur apporter leur aide. Grok a même déjà commencé à leur restituer en douce une partie de leur équipement, prétextant que ceux-ci avaient trouvé un moyen de le racheter petit à petit.


Vers l'infini et au delà

Il reste encore de nombreux points d'interrogation.

Vers quelle destination se dirige le navire ? Qu'y a-t-il de vivant dans la cage occultée par le drap très épais dans la réserve ? Bel'la est-il toujours en vie ? Nos héros arriveront-ils encore à convaincre d'autres membres d'équipages de rallier leur cause ? La mer restera-t-elle toujours aussi calme ? Et enfin, Conchobhar Turlach Courtepierre arrivera-t-il enfin à conclure une idylle avec Velandra ?


La suite au prochain épisode...

_________________

Comment communiquer avec le CA ? - Vous voulez aider le club ?
MJ tyrannique et despotique: Skull & Shackles | Anathazerïn | Le Conseil des Voleurs.
Je peux proposer sur demande une partie One Shot ou Accueil de la gamme Chroniques Oubliées


Dernière édition par Nutt le Ven 28 Avr 2017 - 15:57, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nutt
Membre du CA
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 33
Localisation : Auderghem
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Sam 28 Jan 2017 - 23:36

Résumé de la session du 21 janvier 2017

[HRP] Les résumés de parties prendront désormais la forme d'un journal d'aventure tenu par Sandara Quinn


Moonday 17 Erastus, 4665 AR

Ce matin, quatre membres de l'équipage ont tendu une embuscade à mes nouveaux amis. Tam Tale un nain très antipathique et ancien officier de Maître Fléau lorsqu'il était encore capitaine du "Flamboyant" , Syl Lonegan une ancienne meurtrière totalement folle, Farce Cynique un demi-orque muet dénué de tout sens de l'humour et Fipps Chumlett une petite brutte rondouillarde et autoritaire au crâne rasé on attendu Bründ, Lhoris et Velandra dans les quartiers de l'équipage juste avant que la cloche du matin ne sonne.

Une rixe remportée par mes amis s'en est suivie et cela aurait certainement pu dégénérer si Grok n'était pas descendue pour mettre un terme à cette altercation.

Impossible de savoir qui est à l'origine de cette bagarre même si je suis persuadée qu'il s'agit d'un coup de Plugg ou Fléau pour mettre ces trois là en mauvaise posture face au capitaine Harrigan.

Quoi qu'il en soit, les deux camps ont morflé pendant l'heure du sang. C'est également lors du rituel que Bel'la, pour qui mes prières à Besmara sont allées ce matin, est réapparu, visiblement psychologiquement affaibli suite à son séjour dans la cale durant 2 journées. Il a essayé de le cacher mais la Reine m'a montré son vrai visage, celui d'un être blessé par un tel rabaissement. Je ne connais pas bien la culture Drow mais j'en sais suffisamment sur les elfes en général pour savoir qu'ils n'aiment pas trop recevoir d'ordre... Il va devoir apprendre à s'y faire sinon je ne donne pas cher de sa peau sur ce navire.

Deux nouvelles personnes ont également fait leur apparition. Ils étaient maintenus en sommeil profond en attendant une intégration de la première vague de "recrutés". C'est exactement le même procédé qu'ils ont utilisé lorsqu'ils m'ont réveillé avec Rosie, Cogward et Conchobar 3 jours avant les autres.
Il y a donc Saorel, un demi-elfe a la peau légèrement bleutée et Sorin, un ... paladin de Besmara ! J'avais déjà entendu des légendes à propos de ces champions de la Reine mais je n'en avais jamais rencontré avant, il ne fait aucun doute que ce sera un allié puissant sur ce navire !


Wealday 19 Erastus, 4665 AR

Mes 7 amis ont été confinés au nettoyage de la cale après que le jeune Chourave Gravure ait été terrifié par un petit groupe de rats sanguinaires au fond de cale. Il a été très durement puni durant l'heure de sang pour s'être comporté en pleutre durant sa tâche allant même jusqu'à perdre connaissance. C'est dur pour ce petit mais les règles sont les règles. Il n'empêche, j'ai de plus en plus l'impression que ce M. Plugg est un véritable sadique, je prie la Reine pour ne jamais me retrouver seule avec ce malade.

Oathday 20 Erastus, 4665 AR

Ce soir, il y a eu un duel organisé par Maître Fléau et M. Plugg entre Ours-Hibou et Bründ. Je sais que Plugg ne nous aime pas beaucoup mais j'ai vraiment l'impression qu'il a une dent contre Bründ. Il n'empêche, ce demi-orque au grand coeur a été parfait : Il a vaincu Ours-Hibou mais n'a pas voulu le mettre K.O. allant même jusqu'à le soigner après. Il ne fait aucun doute que malgré son côté très simplet, Ours-Hibou se souviendra de ce geste et ce sera probablement le cas également de M. Plugg et de Maître Fléau, ces deux cafards n'oublient jamais rien et ne perdent jamais un instant pour étaler leur supériorité.


_________________

Comment communiquer avec le CA ? - Vous voulez aider le club ?
MJ tyrannique et despotique: Skull & Shackles | Anathazerïn | Le Conseil des Voleurs.
Je peux proposer sur demande une partie One Shot ou Accueil de la gamme Chroniques Oubliées
Revenir en haut Aller en bas
Nutt
Membre du CA
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 33
Localisation : Auderghem
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Sam 28 Jan 2017 - 23:58

Résumé de la session du 28 janvier 2017

Sunday 23 Erastus, 4665 AR

Jour et nuit de tempête. Grok a été emportée au large, elle est passée par dessus bord. Pour les deux je soupçonne l'un et l'autre des deux camps. Dure situation. Maîtresse Besmara, aide moi à y voir clair.

Grok... Repose en paix !


Wealday 26 Erastus, 4665 AR

Maître Fléau nous a envoyé chasser du crabe. Que c'est bon de se baigner dans une eau si parfaite ! Bubul semble vraiment à l'aise dans cet élément, c'est merveilleux que la mer nous ait envoyé ce si joyeux luron !

Nous sommes tombés sur deux affreuses Griffes du Récif, des créatures que la mer elle-même semble avoir vomies tellement ces ... choses ne ressemblent à rien !
Mais je blasphème, c'est mal de critiquer ce que l'océan nous apporte surtout lorsque l'on sait que le Capitaine a particulièrement aimé le gout de ces bestioles.


Starday 29 Erastus, 4665 AR

Jour d'entraînement à l'abordage. Mes 7 amis ont été entraînés par le Maître Artilleur de l'Absinthe, une humaine affreusement impolie du nom de Riaris Krine. Certains d'entre eux semblent avoir plus de talent que d'autres. J'ai vraiment peur pour Lhoris car en l'espace de 3 heures, il n'est jamais arrivé à se hisser correctement à bord. Espérons qu'il ait plus de réussite lors d'un véritable abordage !

Oathday 3 Arodus, 4665 AR

Quelle horreur, Bründ a été assigné au pompage du fond de cale par Maître Fléau et une dispute a éclaté entre lui et Syl Lonegan et Farce Cynique qui étaient avec lui en bas. Résultat : Farce Cynique est mort et Syl Lonegan inconsciente. Bründ clame qu'il s'agit d'un coup monté par Plugg, je lui fais confiance même si tuer un membre d'équipage est un grave affront envers la déesse.

Je prierai tout de même pour que la Reine soit clémente avec lui, il est enfermé au sauna en attendant un passage sous la quille. J'espère que mes prières lui permettront d'avoir une mort rapide.

Pauvre Bründ, si seulement le capitaine pouvait s'apercevoir à quel point Plugg est un terrible bonhomme.


Fireday 4 Arodus, 4665 AR

Par la déesse, mes prières ont été entendues !!! Un navrire marchand Rahadoumi en vue. Bründ et Syl ont été graciés par le capitaine Harrigan qui a besoin de tous ses hommes lors de l'attaque qui se prépare.

Starday 5 Arodus, 4665 AR

Le navire marchand porte donc un pavillon Rahadoumi et s'en va vers le Nord Ouest. Il s'appelle le "Promesse de l'homme". Tout cela a été long, après une course de 12 heures, nous sommes arrivés à hauteur d'abordage. Bubul et Kroop ont égorgé des cochons et les ont jeté par dessus bord pour attirer des requins, sans doutes pour décourager l'équipage du Promesse de l'Homme de se jeter à l'eau.

Nous avons eu pour consigne de tenir la dunette et de sécuriser le gouvernail. Durant la bataille, Bründ a sauvé le capitaine en le prévenant d'un grand danger, celui-ci a eu l'air apprécier même si je pense en ayant observé sa façon de se battre qu'il n'en aurait pas vraiment eu besoin. Le capitaine Harrigan a fait un bon de 3 mètres de haut pour aborder le navire adverse, le tout sans utiliser une seule corde. La bataille s'est terminée après qu'il soit ressorti de la cabine du Capitaine du Promesse de l'Homme avec le coeur et la tête du Capitaine dans chaque mains.

Il s'agit de mon premier abordage et je remercie la Reine pour ce butin. J'espère que dans sa divine générosité, elle nous en donnera d'autres !


Sunday 6 Arodus, 4665 AR

Mauvaise nouvelle, nous quittons l'Absinthe, moi qui commençait à apprécier ce tas de planches. Nous sommes affectés au Promesse de l'Homme avec pour mission de vendre le navire à Port Péril.

Notre capitaine sera ... M. Plugg !!!!! Et son second sera Maître Fléau. Pour cette nouvelle aventure, il s'est bien gardé de prendre tous nos partisans parmi l'équipage, seul mes 7 compagnons et quelques membres de l'absinthe fidèles à notre cause tels que Rosie, Ours-Hibou ou Kroop sont avec nous.
Notre nouvel équipage est surtout constitué de sales gueules et d'anciens marins Rahadoumi, il ne fait aucun doute qu'ils seront rapidement à la botte de Plugg et Fléau car ils leur seront certainement reconnaissants de les avoir épargné et promis à une nouvelle vie de richesses, de rhum et de batailles.

Zut ! Les choses commençaient à tourner en notre faveur et nous voici en minorité sur un nouveau navire avec un fou aux commandes et un cinglé à nos basques !

Reine Bismara, aide nous !

_________________

Comment communiquer avec le CA ? - Vous voulez aider le club ?
MJ tyrannique et despotique: Skull & Shackles | Anathazerïn | Le Conseil des Voleurs.
Je peux proposer sur demande une partie One Shot ou Accueil de la gamme Chroniques Oubliées


Dernière édition par Nutt le Lun 30 Jan 2017 - 7:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nutt
Membre du CA
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 33
Localisation : Auderghem
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Dim 29 Jan 2017 - 0:12

[HRP] Je vous propose de dresser ici un inventaires des objets que vous avez amassés pour le groupe et qui n'ont pas encore été distribués

_________________

Comment communiquer avec le CA ? - Vous voulez aider le club ?
MJ tyrannique et despotique: Skull & Shackles | Anathazerïn | Le Conseil des Voleurs.
Je peux proposer sur demande une partie One Shot ou Accueil de la gamme Chroniques Oubliées
Revenir en haut Aller en bas
Nutt
Membre du CA
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 33
Localisation : Auderghem
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Dim 29 Jan 2017 - 22:38

HRP : Hop hop hop, déjà la troisième personne en MP qui me demande s'il peut utiliser ce topic pour publier lui aussi un journal de bord en parallèle de celui de Sandara.
Personnellement je n'y vois absolument aucun problème et je trouverais ça plutôt sympathique d'avoir différents points de vues. Donc faites vous plaisir !

_________________

Comment communiquer avec le CA ? - Vous voulez aider le club ?
MJ tyrannique et despotique: Skull & Shackles | Anathazerïn | Le Conseil des Voleurs.
Je peux proposer sur demande une partie One Shot ou Accueil de la gamme Chroniques Oubliées
Revenir en haut Aller en bas
Flamme de Sang
Orateur
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 02/12/2016

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Lun 30 Jan 2017 - 0:23

Preums !

Journal de Saorel Rickard, demi-elfe dans la tourmente.

Entrée 1,19 Erastus.

Enfin ! Enfin j'ai pu récupéré un peu d'encre et un morceau de papier jaunit. Ça m'a pris plus de 8 jours pour obtenir ces deux bêtes machins. Tout ce monnaie sur ce foutu rafiot, une vrai micro-société.
Il va falloir faire attention à ce que ce « nouveau » journal ne soit pas balancer à la mer, comme le précédent, par les macaques qui peuplent ce bateau. Je les soupçonnent de ne pas savoir lire (ni écrire ou compter d'ailleurs).
Huit jours donc, en comptant ceux ou je roupillais dans leur cage magique, que j'ai atterris, contraint et forcé, dans cette coquille de noix flottante qu'ils appellent « l'Absinthe ».
Je n'ai pas tardé à apprendre comment les choses fonctionnaient ici : Le Capitaine pointe jamais hors de sa cabine, son second est une espèce de détraqué sadique qui s'amuse à faire la loi, le maître d'équipage tout pareil et la moitié du navire sont justes des brutes bien trop contentes d'exécuter les ordres.
Quand à l'autre...
Eh. Pas fameux non plus. Un équipage de bric et de broc, composés de voyous, de miséreux, d'anciens soldats ( quasi pareil que des pirates, l'odeur en moins), et d'un peu tout ce qu'on peut assommer et embarquer sur un bateau fissa (ça m'inclut aussi, j'en conviens).

J'ai heureusement pu trouver un petit groupe un peu plus dégourdit que les autres. Enfin en vrai, c'est surtout qu'ils sont arrivés en même temps que moi, et qu'on est forcé de se serrer les coudes contre l'ostracisme de Plugg le second-en-grade-mais-premier-en-saloperie

D'abord, il y a Bründ le demi-orc. Il me met pas très à l'aise avec sa carrure de peau-verte. Pas qu'il soit hostile, mais bon, il cause pas beaucoup. Par contre, il est costaud !
Ensuite, Velandra. Une demi-elfe blondes aux yeux verts, assez canon, mais pas commode. Genre pas du tout. Elle a pété le nez d'un gnome un peu trop insistant. Elle prétend qu'elle a un pistolet (un vrai!), mais je demande à voir.
Il y a aussi un vrai elfe, Lhoris. Lui il sert pas à grand chose, mais il est marrant :il arrête pas de rater des marches ou de trébucher. Je crois qu'il est prêtre ou diseur de bonne aventure, enfin un machin du genre. Peut-être que ses pouvoirs (si il en a...) seront utiles à l'avenir, mais la...
A l'opposé, on a un drow, Bel'la. Les drows c'est tout de suite très sérieux.On dirait qu'ils sont tout le temps concentrés sur des machins absolument vitaux que nous autres mortels ne pourrions pas comprendre. Enfin,lui, je le connais pas très bien. Je crois qu'il peut faire des machins magiques de drows, mais de la à savoir quoi...
Après vient Bubul l'homme-poisson. Je crois que c'est pas son vrai nom, mais il faut admettre que celui la est facile à retenir.Sans doute le membre le plus sympathique de l'équipage (en tout cas le seul qui ne paraisse pas patibulaire, mais c'est peut-être à cause de la queue de poisson...). Il sait faire plein de truc, comme chanter, cuisiner ou même soigner les plaies !
Enfin, on termine avec Sorin. C'est un humain (je crois), mais surtout une armoire à glace ! On dirait qu'il peut pulvériser n'importe qui d'un seul regard. Puis y'a quelque chose qui me dérange chez lui. Je lui fait pas confiance, mais pour l'instant il est de mon  coté.
Oh, et c'est un paladin de Besmara ! Je savais même pas que ça existait, mais apparement, si. Je crois que sa devise c'est «  Tuer des trucs, les piller, remercier Besmara, recommencer ».

C'est tout pour les membres utiles. Oh, si, il y a Sandara aussi. Une prêtresse de Besmara. Mais pas dans le même style que Sorin, elle c'est plutôt sourire et encouragement. Ça à l'air large le service de la Reine pirate quand même.
Je la soupçonne d'être aimable pour nous mettre dans sa poche, le temps de se débarrasser de Plugg. La dessus, je peux pas lui donner tord. Le second nous a pris en grippe, pour je ne sais quelle raison vaseuse, et s'emploie à nous pourrir la vie. Rien qu'aujourd'hui, il nous a envoyé quasiment sans arme nettoyer une cale infester de rat sanguinaire. Moi j'ai pu me débrouiller en faisant quelques petits tours de magie, mais c'est Bründ et Sorin qui ont fait le gros du nettoyage.
Pas de doute, ces deux la sont des machines de guerres. Moi je les lâche pas d'une semelle si je veux survivre ici.
Parce que ça sera pas de la tarte. Je me suis toujours tenu éloigné de la piraterie pour éviter les embrouilles et la tyrannie de petits chefs hargneux, et la, bingo ! J'ai touché le gros lot en terme de roquets brutaux et imbus d'eux mêmes.

Moi je reste pas ici, c'est clair. A la première occasion, je me tire.
Et pour éviter les oeillades indiscrètes, je rédige ce journal en aqual, m'étonnerait bien que quiconque sache le lire ici.A part peut-être Bubul, mais lui, c'est pas un danger.

_________________
PJ en vie et vivant leur vie de PJ
Saorel Rickard, Capitaine pirate du Coeur de Tempête.Tarik Z. Al-khwazar filius Psellos ex bonisagus, magus de l'alliance Pýrgos tis Vavél.Isaac Ziemer, générateur d'xp universel.Francisco, robot présentateur TV à la recherche de la clé du succès.Siléas Baienoire, grand vainqueur de Falker Chef. Netil Callens, magicienne à la découverte du monde. Bloz'Ewir'Rani, garde impérial au service de l'Empereur Roan Fel.
PJ à la retraite.
Armand Buissière , prend l'apéro tranquille. Krirrik Kiurl, devenu co-roi des gobelins, mais toujours aussi bruyant. Dornen, n'aura pas réussit à trouver une dent d'elfe.


Dernière édition par Flamme de Sang le Mar 31 Jan 2017 - 18:31, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flamme de Sang
Orateur
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 02/12/2016

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Mar 31 Jan 2017 - 18:17

Journal de Saorel Rickard, demi-elfe dans la tourmente.

Entrée 2, 21 Erastus.

Les jours avancent, et j'apprends à mieux connaitre mes collègues d'infortune.
A commencer par Bründ, sur lequel j'ai changé d'avis. En fait, il est cool. Derrière son coté rugueux, c'est un grand gentil. Un peu trop d'ailleurs.Il n' hésite jamais à aller filer un coup de main aux autres, mais surtout, il semble prêt à pardonner tout et n'importe quoi aux larbins de Plugg. J'ai bien peur qu'il ne tienne pas longtemps comme pirate avec cette mentalité, mais bon, c'est son choix.
J'ai aussi un peu sympathisé avec Bubul. Il m'a soigné après un passage au fouet, et je l'ai surpris en le remerciant en aqual. Puis il me rendit la politesse en me parlant en elfe. C'est marrant, je n'aurais jamais cru que parler la langue des poissons me servirait un jour. Je l'avais apprise un peu par hasard, d'un vieil ondin que j'avais battu au Poker. Quoique, ce ne fut pas bien dur. Peut-être ma mère était-elle mi-elfe mi-poisson ? Mon lignage devient de plus en plus improbable chaque jour qui passe...
Bref, Bubul est un brave gars.Enfin, un brave poisson. Il est toujours joyeux, s'applique dans son travail de cuistot et égaie nos soirée de ses chansons.M'enfin je perds pas de vu qu'il pourrait me poignarder dans le dos un jour. On est jamais totalement sûr des gens. Et surtout pas des pirates.
Dans le même temps,j'ai fini par comprendre ce qui me dérangeait chez Sorin. C'est un bon gros bâtard. Un bâtard pur-sang,comme en on fait plus, du genre qui te tend une main pour te poignarder de l'autre. Pas qu'il prenne plaisir à ça (..quoique), mais entre ta vie et trois pièces de cuivre, son choix est vite fait.
Mais il se trouve que, pour le moment, nos intérêts convergent. J'espère que ça durera.Surtout que maintenant qu'il a récupéré son épée à deux mains et son armure, c'est un vrai char d'assaut. Et il veut encore qu'on lui jette un sort d'agrandissement par dessus ! Je sais pas, il a peut-être quelque chose à compenser ?

Du reste, les choses se déroulent lentement.
Ces derniers jours, moi et les autres on a essayé de se faire des alliés dans le navire.Enfin, surtout les autres, moi le social c'est pas mon truc.
L'équipage est en train de se scinder en deux camps : les Pluggistes (aussi appelés les enculés, ha ha.) et nous. Mais plus le temps passe, plus l'ambiance devient pourrie.Comprendre, pourrie pour nous. Plugg et son larbin, « maitre » Fléau distribuent des punitions pour rien, et ceux qui montrent un peu trop de sympathie pour nous sont mis au banc et brutalisés.

Par contre, j'ai pu apercevoir un peu le capitaine. Un titan tout en muscle. Moi, même en pompant toute ma vie, je pourrais pas en avoir des comme ça. Il prône une espèce de code de la piraterie foireux, mais n'a pas l'air de s'offusquer que son second l'enfreigne plus souvent qu'il ne respire. Ou alors,il ne s'aperçoit de rien, mais faudrait qu'il soit sacrément con quand même.

Heureusement,l'intendante du navire est de notre coté. C'est une demi-orc , nommée Grok, avec un sacré penchant pour la bouteille. Elle nous refile des objets au premier prétexte pour nous aider.
Enfin, entre temps Bubul et Bel'la ont trouvé une astuce. Ils ont réussit, on ne sait trop comment, à fabriquer du Rhum sur le navire. (Je flaire une embrouille magique. Ou alors ils le piquent quelque part). Depuis, ils arrosent (quasi-littéralement) l'intendante tout les jours pour récupérer du matos dans la réserve. Grâce à ça, on a pu se réarmer jusqu'aux dents en un rien de temps.
Faudrait que je le goute à l'occasion, mais en ce moment je préfère rester alerte.

Une tempête se prépare, et pas une petite ! Dès que je l'ai aperçu, j'ai senti un frisson me remonter le long du dos. J'ai toujours aimé observer les tempêtes dans le lointain, mais la c'est pas pareil.
C'est cent fois mieux !
J'espère que je serai assigné aux gréements pour la voir de près...

_________________
PJ en vie et vivant leur vie de PJ
Saorel Rickard, Capitaine pirate du Coeur de Tempête.Tarik Z. Al-khwazar filius Psellos ex bonisagus, magus de l'alliance Pýrgos tis Vavél.Isaac Ziemer, générateur d'xp universel.Francisco, robot présentateur TV à la recherche de la clé du succès.Siléas Baienoire, grand vainqueur de Falker Chef. Netil Callens, magicienne à la découverte du monde. Bloz'Ewir'Rani, garde impérial au service de l'Empereur Roan Fel.
PJ à la retraite.
Armand Buissière , prend l'apéro tranquille. Krirrik Kiurl, devenu co-roi des gobelins, mais toujours aussi bruyant. Dornen, n'aura pas réussit à trouver une dent d'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Timothee17
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1408
Age : 24
Localisation : Watermael-Boitsfort
Date d'inscription : 05/07/2015

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Ven 3 Fév 2017 - 20:41

Quel réveille difficile dans ce navire de bois,
Au milieu de ces eaux qui me font penser à mon chez moi,
Appartenant à ce capitaine et cet équipage,
Espérons qu'il n'y aura pas trop de carnage.

Parmi ces brutes et violent officier,
Quel réconfort que m'apporte mes alliés,
Devant se battre contre l'injustice et la violence,
Risquant leurs vies de se voir sur la potence.

De toutes mes histoire que j'ai pu entendre ou raconter,
Jamais je n'aurais penser qu'ils réussiraient à étouffer mes rires,
Par leurs coup de fouets et leurs haines mes larmes ont coulés,
Jamais je n'ai eu d'esprit de vengeance, me venger pour les faire souffrir.

Aucun chants ou mots ne pourront effacer ce malheur,
La perte d'une brave et courageuse amie,
Qui a œuvré pour notre survie,
Je lui souhaite une nouvelle vie meilleur.

Quelle vie sur ce navire,
Que de péripéties à vous raconter,
Il y aura toujours un Barde pour vous le conté ou le chanté.

-Bubulle, Barde. Le Starday 5 Arodus 4665 AR
Revenir en haut Aller en bas
Nutt
Membre du CA
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 33
Localisation : Auderghem
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Ven 3 Fév 2017 - 23:04

Sunday 6 Arodus, 4665 AR - Suite

Nous avons embarqué à bord du Promesse de l'Homme avec M. Plugg comme capitaine et Maître Fléau comme second.

Une prose a été déposée par Bubül devant la cabine de notre ancien capitaine, le grand et terrifiant Barnabas Harrigan.


Bubül a écrit:

Conte et Récit du Capitaine Barnabas Harrigan

Je vous le dis sans peine mes amis,
Rien ne peut me faire changer d’avis,
Ce que je vais vous conter,
Que Besmera m’entende pour que vous me croyez.

Cet homme dont je vais vous parler,
Si un jour vous le croisez,
Mieux vaut que vous nourrissiez les requins,
Que de subir le courroux de l’Absinthe.

Cet homme dont je vais vous parler,
À réussi à sauter d’un navire à l’autre,
Et comme si de rien n’était,
À retiré une tête et un cœur.

Rien que pour le plaisir du sang versé,
À réussi à faire plier son équipage,
Car personne n’ose s’y frotter,
Voyant que même les adversaires féroces n’ont plus de courage.

L’homme dont je vous parle est le Capitaine Barnabas Harrigan,
Que même la Déesse des mers et des Océans,
À tenté de faire sombrer à travers tous ses plans,
De toutes ces calamités, il en ricane.

Le jour où vous le croiserez,
Vous aurez beau prier,
Il n’aura aucune pitié,
À moins que vous pliiez devant son autorité.

Ceci n’était qu’une partie de sa légende,
Si vous souhaitez en entendre plus,
Sur ce Capitaine il vous faudra répandre,
Ces récits pour faire trembler la mer.

Car sans quoi il vous faudra vous attendre,
À ce que vous soyez maudit,
Jusqu’au jour où il vous aura retrouvé
Ou jusqu'à l'éternité.

Bubül

Quel beau texte en l'honneur de cet homme. Il m'apparaissait déjà comme quelqu'un de terrifiant mais je dois avouer que l'avoir vu combattre me persuade désormais qu'il est doté d'une puissance considérable. Il a arraché un cœur de la poitrine d'un ennemi d'un seul geste de la main.

À présent des heures très sombres s'annoncent. Sur l'Absinthe, nous étions gouverné par le code des Pirates et le Capitaine Barnabas Harrigan, bien qu'impitoyable était loyal à ce code.
C'est maintenant l'heure des comptes, je ne sais pas si je pourrai continuellement cacher ce journal, je vais essayer de ne rien perdre.
Nous sommes 33 sur le nouveau navire, le promesse de l'homme. 17 personnes sont acquis à notre cause dont deux officiers. Reste 5 officiers et le capitaine qui nous détestent, deux officiers Rahadoumis et 10 marins Rahadoumis dont nous ne connaissons rien mais qui rallieront très certainement la cause du Capitaine de peur d'être jeté par dessus bord.


[HRP]Voici l'équipage du Promesse de l'Homme

_________________

Comment communiquer avec le CA ? - Vous voulez aider le club ?
MJ tyrannique et despotique: Skull & Shackles | Anathazerïn | Le Conseil des Voleurs.
Je peux proposer sur demande une partie One Shot ou Accueil de la gamme Chroniques Oubliées
Revenir en haut Aller en bas
Nutt
Membre du CA
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 33
Localisation : Auderghem
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Sam 4 Fév 2017 - 1:03

Voici les portraits des PNJ que vous connaissez bien et que je ne vous avais pas encore montré


"Calfate" Taroon


Tilly Brackett


Tam Tate


Samm Toppin


Maheem


Shivikah


Aretta Bansion


Syl Lonegan

_________________

Comment communiquer avec le CA ? - Vous voulez aider le club ?
MJ tyrannique et despotique: Skull & Shackles | Anathazerïn | Le Conseil des Voleurs.
Je peux proposer sur demande une partie One Shot ou Accueil de la gamme Chroniques Oubliées


Dernière édition par Nutt le Dim 12 Fév 2017 - 19:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nutt
Membre du CA
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 33
Localisation : Auderghem
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Dim 5 Fév 2017 - 23:05

Le Code des pirates :


_________________

Comment communiquer avec le CA ? - Vous voulez aider le club ?
MJ tyrannique et despotique: Skull & Shackles | Anathazerïn | Le Conseil des Voleurs.
Je peux proposer sur demande une partie One Shot ou Accueil de la gamme Chroniques Oubliées
Revenir en haut Aller en bas
Flamme de Sang
Orateur
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 02/12/2016

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Mar 7 Fév 2017 - 22:15

Journal de Saorel Rickard, demi-elfe dans la tourmente.

Entré 3, 23 Erastus.

Ça y'est, on y est. La tempête. La tempête nous avalé. Le ciel a disparu sous un mur noir, la pluie s'abat comme des lances d'eau et le vent hurle entre les voiles.
Mais le meilleur reste à venir. D'ici ce soir, on nous promet l'enfer sur mer. J'ai hâte. J'ai tellement hâte.Et le pire, c'est que ce n'est pas ironique.
Toutes les parties de mon corps sont comme électrisés, j'ai l'impression qu'il suffirait de tendre les doigts pour...
Bha, je verrai bien.


24 Erastus.

Et bien, voila. Nous en sommes sortis, et c'était chouette. Expérience à renouveler. De préférence sur un autre bateau.
Mais reprenons.

En début de soiré, la tempête s'est intensifiée. Normalement je me tape pas mal des dieux, mais la j'ai quand même lâché quelques pièces à Besmara. Des fois qu'elle en ai vaguement quelque chose à faire des pouilleux ici bas. Mouais.

Tout les marins, y compris les moussaillons, ont été réquisitionné aux gréements. Le vent soufflait de façon démentiel ! Je pouvais le sentir passer à travers tout mon corps, c'était électrisant ! Je sautais d'une corde à l'autre,en maneouvrant les voiles. Un moment j'ai glissé, et me suis rattrapé au dernier moment, totalement hilare. Je crois que j'ai du péter un plomb ou deux, mais bon, c'était pas bien grave. Je crois.

Pour les autres par contre, c'était moins drôle. Ils ont même envoyés Bubul aider les gabiers ! Je me suis dit que Plugg était devenu complètement timbré, mais il a réussit ! Par toutes les saintes catins de ce monde, l'homme-poisson a grimpé aux cordes ! Juste à la force des bras ! Pendant toute la nuit ! Y'a des choses qu'il faut voir de ses yeux pour y croire.

La suite s'est déroulé dans une effervescence fiévreuse. J'ai perdu la notion du temps. Je me souviens juste qu'on a avalé un biscuit rapidement vers minuit avant de retourner au turbin.
C'est peu après qu'on a eu notre premier incident.

Je l'ai vu parmi les premiers. Une tâche verte qui dérivait au milieu de la mer déchainé. Peu après, ils ont gueulé «  un homme à la mer ! ».
C'était Grok.
La demi-orc était complètement beurré avant la tempête, j'imagine que ce n'est pas si étonnant...

Les autres ont paniqués, ils ont essayés de lui lancés des cordes, mais elle n'arrivait pas à les attrapper. Bubul s'est attaché et a sauté à l'eau pour la repêcher. Le temps que je descende, il avait fait la moitié du chemin, mais ne parvenait plus à avancer.
Ça peut paraitre étonnant, mais même pour un homme-poisson, la mer était impraticable.
Il faut s'imaginer une houle démoniaque, des vagues plus hautes que le bateau, qui montait et descendait à un rythme infernal, charriant tout un tas de débris tomber du bateau.Si pour un poisson nager revient à marcher, alors Bubul tentait de piquer un sprint en plein milieu d'un tremblement de terre.
Et Grok s'éloignait sans cesse.

C'est à ce moment que j'ai cessé totalement de réfléchir. J'ai attrapé une corde, l'ai accroché, et me suis jeter dans cet enfer aquatique.
Fou ?
Peut-être.
Mais ce qui est encore plus fou, c'est que j'avançais. J'avançais au travers de ce chaos marin avec autant d'impudence qu'au travers du précédent chaos aérien. Peut-être est-ce parce que j'ai plus l'habitude d'être balloté dans tout les sens ? Que j'étais plus léger que Bubul ? Que Besmara m'aimait bien finalement ? Que j'ai quelques déesse marine dans mon lignage ?Ou peut-être que c'était juste de la bonne grosse chance bien putassière ?

Enfin.J'ai dépassé Bubul et allait atteindre Grok quand je me suis pris un tonneau à la dérive. Le choc m'a a moitié assommé, je coulais.
Je me serais probablement noyé si Bel'la et Lhoris ne m'avait pas tracter à bord avec ma corde.
Les autres n'ont pas réussit à ramener Grok. Ils l'ont perdu de vu, ce qui, en terme concret, signifie qu'elle est morte noyée.
Foutu Besmara.

Juste après, alors que je commençais à me remettre de ma petite baignade, un second cris d'alerte à retentit. C'était Fipps qui était tombé cette fois.
Fipps étant un connard fini aux bottes de Plugg, je me suis contenté de regarder ses autres clebards essayer de le repêcher(les autres ont du retenir Brund d'aller les aider...).
A nouveau, sans succès.
Bon, je retire, Besmara est grande, Besmara est généreuse, loué soit Besmara, tout ça. (mais besmara à un humour tordu quand même)
Au moment ou je remontais, j'ai croisé le regard de Sorin plus haut dans les cordages. Et j'ai compris.
Bien joué le paladin, bien joué.

La tempête a continué jusque tard dans la nuit. Le premier a lâché fut Lhoris, s'effondrant de fatigue comme une masse. Bel'la et Velandra ont pas tardé à le rejoindre,puis c'est moi qui ai suivit. Je m'étais toujours pas remis du tonneau, je crois.
La suite est flou, mais je crois que j'ai été réveillé par une musique entêtante. Ça avait le même effet qu'un pichet de rhum avalé cul sec, me réveillant juste assez pour retourner travailler comme un automate.

L'aube s'est levé, et avec elle la tempête s'en est allée. J'étais juste assez conscient pour regarder le ciel s'éclaircir, avec une pointe de tristesse.

Le capitaine a alors convoqué tout le monde sur le pont. Il a fait un peu de blabla sur l'importance de l'esprit d'équipe, puis, oh délicieuse surprise, à fait fouetter maitre Fouettard ! Je sais plus du tout pourquoi(il s'était peut-être planqué dans une caisse  en pleurant pendant tout l'orage ?),  mais j'ai savouré chacun des coups de lanière.
Bubul, dont j'ai finalement appris qu'il était la cause de mon réveil, et Sorin ont reçu des trucs pour être resté debout jusqu'au bout.
Moi j'ai juste eu le droit d'aller dormir, et ça m'allait parfaitement bien.

Au soir, j'ai rejoint les autres. Y'avait eu du mouvement pendant ma sieste (le capitaine et Plugg dorment-ils parfois ?).
Le poste d'intendante a été refilé temporairement à cache-cache bidule, une gnôme. Forcement, elle aussi est aux basques de Plugg. Foutre sabord, pourquoi a t'il fallu que Grok tombe connement à la flotte ?
Sorin a sa petite théorie :on l'aurait “aidée“ à tomber. Ça m'étonne pas que lui pense ça, mais...
Je sais pas, on aurait peut-être pas du lui filer toute cette gnôle pour chouraver des armes...

Par contre, bonne nouvelle, on a nous aussi pu récupéré des bidules dans la réserve ! J'ai à nouveau mes couteaux de lancé, je me sens de suite mieux.
Et finalement, Velandra avait bel et bien un pistolet.Mais bon, il est tout petit et couvert de rouille, ça compte pas comme un VRAI pistolet. Elle a paradé avec toute la journée, en nous cassant les oreilles dessus. On est vraiment de la même espèce ?

_________________
PJ en vie et vivant leur vie de PJ
Saorel Rickard, Capitaine pirate du Coeur de Tempête.Tarik Z. Al-khwazar filius Psellos ex bonisagus, magus de l'alliance Pýrgos tis Vavél.Isaac Ziemer, générateur d'xp universel.Francisco, robot présentateur TV à la recherche de la clé du succès.Siléas Baienoire, grand vainqueur de Falker Chef. Netil Callens, magicienne à la découverte du monde. Bloz'Ewir'Rani, garde impérial au service de l'Empereur Roan Fel.
PJ à la retraite.
Armand Buissière , prend l'apéro tranquille. Krirrik Kiurl, devenu co-roi des gobelins, mais toujours aussi bruyant. Dornen, n'aura pas réussit à trouver une dent d'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Nutt
Membre du CA
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 33
Localisation : Auderghem
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Dim 12 Fév 2017 - 20:38

Résumé de la session du 11 février 2017

Sunday 6 Arodus, 4665 AR

Nous avons embarqué à bord du Promesse de l'Homme. Les tâches y sont bien plus fatigantes qu'à bord de l'Absinthe, Plugg ayant édicté des règles drastiques quant aux différents postes à bord. Cela s'explique certainement par le fait que le Promesse de l'Homme soit bien plus long que l'Absinthe et donc bien plus difficile à manœuvrer. Plugg et Fléau ont également interdit les activités du soir, privant ainsi les hommes de leur ration de Rhum, cette décision ne risque pas de faire l'unanimité.

Les Rahadoumis sont toutes assez distantes, cela s'explique facilement, nous avons tué la moitié de leurs collègues et Harrigan a gardé avec lui la quasi totalité de l'autre moitié. Dix d'entre elles nous ont suivies, elles doivent être terrifiées à l'idée d'être vendues comme esclaves à Port-Péril si elles ne font pas ce que Plugg leur demande.

J'ai donné rendez-vous à mes camarades à minuit sur le pont afin de faire le point, il est temps de renverser le règne de terreur de Plugg.


Moonday 7 Arodus, 4665 AR

Notre réunion s'est bien déroulée, je pense que nous n'avons pas été vu. Ambrose Kroop nous a appris que notre cap a changé, il pense que Plugg se détourne du Capitaine Harrigan et vogue vers le Pétard du Frêle, un endroit lugubre dont j'ai déjà entendu parler. Il s'agit d'un petit port où les navires sont mis en cale sèche et sont "pétardés", en gros il s'agit de les transformer pour leur redonner une identité propre, ils deviennent alors impossibles à identifier.

Sorin a dit qu'il s'agissait là d'une raison de plus pour nous mutiner puisque Plugg trahit le Harrigan. Seulement voilà, Harrigan n'est pas au courant de la trahison de son second et il n'acceptera jamais de penser que celui qu'il considère comme son fils spirituel l'a trahi.
Mettons-nous 5 minutes à la place de Harrigan, franchement qui croire ? Un groupe de Pirates fraîchement arrivés sur son navire et recrutés de force ou son second et son ancien Maître d'Armes à qui il a confié une mission importante ?

Je ne l'ai pas encore dit à mes camarades, mais je pense qu'il est temps pour nous de voler de nos propres ailes, de tuer Plugg et Fléau et les éventuels pirates prêts à les suivre dans la mort, de prendre possession du Promesse de l'Homme et de suivre le plan de Plugg, c'est à dire nous rendre au Pétard du Frêle et pétarder le navire pour nous !

Je vais attendre un peu avant de leur révéler mon plan, certains d'entre eux risquent de voir cette idée comme une insulte au code des Pirates. Besmara elle-même sait qu'il n'en est rien.

Je ne l'ai pas couché sur papier précédemment et j'ai encore très peur de l'écrire ici mais il faut que ça sorte, lors de mon séjour sur l'Absinthe, j'ai passé une journée aux côtés du Capitaine Harrigan, il était à l'article de la mort. Plugg m'a demandé de veiller à ses côtés et de prier la déesse pour lui, ce que j'ai fais.
Je suis très croyante et je ne doute absolument pas des capacités de Besmara a guérir un Capitaine libre des Chaînes mais je n'ai sincèrement jamais vu personne se remettre aussi facilement d'un état dans lequel était le Capitaine, le jour suivant, il n'avait plus aucune trace de fièvre. Même si j'ai fortement envie de le croire, je doute qu'il s'agisse d'une action de la déesse tout comme je doute que le mal dont il était touché était naturel.

Grok m'avait confié qu'elle savait quelque chose à propos du Capitaine, elle devait m'informer discrètement la nuit où elle a disparu, je ne saurai jamais ce qu'elle voulait me dire mais elle avait l'air effrayée !

Non définitivement, la meilleure chose à faire est de s'affranchir de l'autorité de Harrigan, nous auront un ennemi mais quel Pirate n'en a pas ? De plus, Harrigan est très peu apprécié des autres capitaines des Chaînes, surtout de la demi-elfe Tessa Bonnevent, la Capitaine du "Bonne Carte" et pressentie pour devenir, après le Capitaine Kerdak Poing D'Os, le prochain Roi de l'Ouragan.
[HRP : Le Roi de l'Ouragan est le plus haut rang que l'on puisse atteindre dans la piraterie des Chaînes]

Trahir Harrigan attirerait probablement l'attention sur nous à un moment où à un autre mais si nous sommes suffisamment rusés, nous réussirons à survivre et qui sait, à prospérer !

Il va y avoir une tempête ce soir, j'espère que plus personne ne passera par dessus bord !


Wealday 9 Arodus, 4665 AR

Je pense avoir passé, si on oublie la mort de mon père il y a un mois, la pire expérience de ma vie durant ces deux derniers jours.

Lors de la tempête, un groupe de 8 ou 9 Grindylows sont montés sur le bateau et nous ont kidnappé Cogward, Syl et moi.

Lorsque je me suis éveillée, j'étais suspendue par les pieds dans une sorte de caverne lugubre, observée par une trentaine de Grindylows. Cogward et Syl étaient également à côté de moi et lorsqu'elle s'est éveillée, Syl a demandé à la reine Grindylow de discuter en privé avec elle afin de lui proposer un marché, je ne l'ai plus revue après.

Cet endroit était infâme, la première action de la reine a été de confier mon tricorne à l'un des petits Grindylow, il s'agissait d'un cadeau pour avoir conduit l'assaut sur le navire. La reine de la couvée a également ordonné aux siens d'arracher un bras de Cogward pour le donner à manger à son "fils", une sorte de chose mi-Grindylow, mi-Baleine, ils ont ensuite fouetté Cog jusqu'à ce qu'il s'évanouisse.






À force de rester ainsi la tête en bas, j'ai fini moi aussi par perdre connaissance jusqu'à lendemain quand mes camarades sont venu me sauver !!

Après avoir tué la Reine et son fils, nous sommes enfin sortis de cette immense caverne immergée. Nous avons malheureusement perdu Cogward durant l'affrontement.

Mes amis ont décidé qu'il ne valait mieux pas retourner au Promesse de l'Homme tout de suite, ils m'ont expliqué que le navire avait fait naufrage et que l'équipage restant était entrain de le réparer. À la place, nous nous sommes dirigés vers l'épave d'un vieux navire Chélaxien.

Nous avons encore perdu un camarade lors de cette expédition, et pas des moindres puisque Bel'la est tombé, étranglé par une Jeune Murène Géante.

Nous nous sommes dirigés vers le Promesse de l'Homme et avons monté un campement non loin de la plage est afin de retourner chez Plugg le lendemain matin.

Il ne fait aucun doute que nous serons attendu par des hommes et des femmes bien disposés à nous égorger. Il va falloir donner le meilleur de nous-même car nous sommes en sous-nombre et nous n'avons aucune idée de l'état de nos compagnons amicaux restés à bord du navire.

_________________

Comment communiquer avec le CA ? - Vous voulez aider le club ?
MJ tyrannique et despotique: Skull & Shackles | Anathazerïn | Le Conseil des Voleurs.
Je peux proposer sur demande une partie One Shot ou Accueil de la gamme Chroniques Oubliées
Revenir en haut Aller en bas
Flamme de Sang
Orateur
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 02/12/2016

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Dim 12 Fév 2017 - 20:45

Journal de Saorel Rickard, demi-elfe dans la tourmente.

Entré 4,26 au 30 Erastus.

Depuis la tempête, tout est calme à bord. Enfin non, c'est bruyants des pirates, mais y'a pas grand chose de nouveau.
Le 26 au matin, Plugg nous a envoyé chasser des crabes dans un récifs tout proche. Je suspectais un sale coup, alors j'y suis allez armé jusqu'au dent, mais en fait non, y'avait juste des crabes. On a nagé tranquillement dans les eaux clairs, en profitant du beau temps.
C'est vrai que c'est sympa les chaines. Le climat est ensoleillé, le paysage jolie, c'est pas surpeuplé et la mer y est splendide. Je suis remonté jusqu'au Cheliax une fois, pour repartir dare-dare ! Le temps est pourrie, et y'a un flic derrière chaque buisson !

Notre chasse au crabe c'est bien passé, j'en ai attrapé cinq en trente minutes. Cerise sur le gâteau, on a été attaqué par des bestioles bizarres ; on les a massacrés sous l'eau, Velandra s'est pris quelques petits coups de pinces avec venin paralysant, Bubul nous a appris que leur chaire était délicieuse, bref, tout s'est passé à merveille !
Se battre en nageant, c'est vraiment amusant. J'espère qu'on nous enverra tuer d'autres trucs prochainement !

[Les mots soulignés sont reliés par une flèche à une inscription dans la marge “Griffe du récif“]

Il me reste plus d'une page blanche pour aujourd'hui, et vu le prix de la feuille, je compte bien la meublé !
On va en profiter pour parler un peu trogne et vêtement. Je sais que c'est stupide, mais si jamais dans 100 ans (parait que ça vit vieux les demi-elfes) je suis un peu gâteux, ça m'emmerderait de relire ce journal sans me souvenir de leur tête.
Nan, en vrai c'est juste une excuse pour parler du cul de Sandara. Elle nous accompagnait en tenue légère, alors j'en ai profité pour reluquer. Elle est vachement canon la prêtresse, avec des courbes bien fermes et rebondies la ou il faut.J'aimes bien ses cheveux aussi, on dirait des vagues brunes ondulants au vent. J'sais pas trop comment elle fait pour se débarrasser des mecs moins bien élevés que moi par contre.
Enfin, heureusement qu'elle était la, parce que la seule autre fille c'était Velandra. Et elle,même ses fesses m'énervent !  Peut-être qu'elle utilise une sorte de magie pour nous repousser ? Ou elle est naturellement casse-pied, ce qui est beaucoup plus probable.

On va passer rapidement sur les autres : Brund à une chainse sale qu'il quitte jamais, avec des braies classiques. Sorin, il est en noir, tenu martiale avec quelques tâches de sang pas très bien effacé. Bubul, rien. Temps en temps il met une chemise blanche, j'me demande si c'est par envi ou juste pour s'intégrer. Bel'la en noir aussi, avec des bidules drow indescriptibles. J'ai l'impression qu'une sorte d'auta surnaturelle l'entoure, mais je ne sais pas très bien quoi. Lhoris porte une espèce de tenu mystique, qu'il avait enlevé pour nager. Ça fait un peu bizarre de le voir sans sa capuche.
Et Velandra, un peu pareil que Sandara, chemisier, bottes, paréo bizarre autour de la taille...

A la pause, Sandara nous a fait le déplaisir d'ouvrir la bouche pour faire une prière et nous encourager.
Rhaaa, elle m'énerve, elle peut pas se contenter d'être sexy et la fermer ? J'veux dire, elle est mignonne à sourire et à et faire comme si on était tous les meilleurs amis du monde, mais on est des pirates ! Des foutus pirates embarqués de force pour aller tuer, dépouiller et éventuellement violer les occupants d'autres bateau qui nous ont rien fait.
Et elle, elle vénère une déesse qui nous regarde tuer, piller et violer d'en haut, et dit « c'est bien,continuez. Mais n'oubliez surtout pas de me lâcher des pièces,sinon je vous coule ! »
Y'a une contradiction encore plus grosse que ses nichons,et y'a bien qu'elle pour ne pas la voir !

Pendant qu'elle parlait dans le vide, j'ai un peu discuté avec Brund. On a pas mal de point commun en fait. Comme moi, il est métisse, et a très tôt pris la route à travers les chaines. Mais lui a en plus souffert du rejet et de la haine à cause de sa peau-verte.
Cependant, la ou il a eu plus de chance que moi, c'est qu'il a fini par trouver un refuge. Un vieux druide qui vivait en ermite dans une foret l'a pris sous son aile et lui a appris pas mal de truc. Quand le vieux est mort, il est repartis, et il s'est pris un coup de gourdin sur la tête qui l'a amené directement ici.
Je me demande si un jour je pourrai poser mes affaires quelques part et dire « voila, c'est chez moi ».Mais je ferais mieux de pas trop rêvasser, l'aprês-midi se termine déjà, et on doit rentrer au bateau. D'ailleurs, je devrais pas trop faire copain-copain avec le demi-orc, la vie est précaire ici.

C'est bizarre que Plugg nous ai envoyé la-bas sans arrière-pensé. Ou alors, il espérait que les bestioles nous tue. Ha ha ha,quel gros naze.

_________________
PJ en vie et vivant leur vie de PJ
Saorel Rickard, Capitaine pirate du Coeur de Tempête.Tarik Z. Al-khwazar filius Psellos ex bonisagus, magus de l'alliance Pýrgos tis Vavél.Isaac Ziemer, générateur d'xp universel.Francisco, robot présentateur TV à la recherche de la clé du succès.Siléas Baienoire, grand vainqueur de Falker Chef. Netil Callens, magicienne à la découverte du monde. Bloz'Ewir'Rani, garde impérial au service de l'Empereur Roan Fel.
PJ à la retraite.
Armand Buissière , prend l'apéro tranquille. Krirrik Kiurl, devenu co-roi des gobelins, mais toujours aussi bruyant. Dornen, n'aura pas réussit à trouver une dent d'elfe.


Dernière édition par Flamme de Sang le Ven 17 Fév 2017 - 2:00, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flamme de Sang
Orateur
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 02/12/2016

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Dim 12 Fév 2017 - 20:46

Journal de Saorel Rickard, demi-elfe dans la tourmente.

Entré 5, 3 Arodus.

J'avais eu une bonne intuition l'autre jour. De un, faut pas s'attacher ici. De deux, Plugg est un gros naze, mais un gros naze revanchard.

Ce matin, un peu après l'assignation des tâches, Plug (oups, le deuxième g aurait-il malencontreusement disparu?) nous a rappelé tout les sept sur le pont. Il a passé son regard sur chacun d'entre nous. Lentement. Avec un mauvais sourire au visage.
Finalement, il s'est arrêté sur Bründ, et lui a ordonné d'aller pomper l'eau du fond de cale avec deux de ses hommes, sous la direction de maitre Fléau.
Quelle vaste foutage de gueule.
Les deux autres envoyés étaient Syl et Farce cynique, ses plus fidèles clébards. Syl, c'est une ancienne meurtrière qui a fuit la justice, et farce cynique, un demi-orc muet qu'on croirait bâtit d'un seul bloc de pierre sinistre.
Le fond de cale, c'est un espace sombre et étroit, d'ou aucun son ne perce jusqu'aux ponts.
A ce stade, ce n'est plus un traquenard, mais une exécution.
Je sais pas qui ce qui m'a énervé le plus, que Bründ se fasse poignarder seul dans le noir, ou que Plug ai la satisfaction de faire ce qu'il veut en toute impunité.
Je pouvais pas laissé faire ça.
Pendant que Fléau aboyait ses consignes dont tout le monde se carre (sérieux, il faut juste tourner une bête roue !), je me suis approché de Bründ et j'ai commencé une incantation de protection.
Mais je sais pas, j'ai du baffrer une syllabe un peu trop fort. Fléau s'est soudain tourné moi, et avec sa grosse voix de Monsieur Punition, il m'a tonné d'arrêté ça tout de suite.
Je l'ai regardé. Il m'a regardé.
Le dernier mot de pouvoir était au bout de ma langue, prêt à rouler dehors. Je l'aurais fait.
J'allais le faire !

Mais ils m'ont tous regardé avec leurs petites têtes de saint à deux balles. Velandra levait les yeux, Lhoris faisait non de la tête, Sorin croisait les bras de façon désapprobatrice, Bel'la...
Bel'la je sais pas, je comprends jamais rien à l'expression de ce foutu drow !
Sandara est venu me prendre l'épaule en murmurant un truc dont je me foutais tellement que je l'ai même pas entendu.
Mais le pire, c'était encore Bründ. Il a balancé «t'en fais pas, ça va aller ».
Quel con ! Mais quel con !

Alors,j'ai serré les dents de toute mes forces, pour empêcher que le reste du sort jaillisse hors de moi en même temps que tout mon écoeurement. Puis j'ai lentement reculé, sans lâcher Fléau des yeux. Il a fini par disparaitre dans les escaliers, suivit des trois autres.

Je suis retourné faire mon job de gabier, hurlant une rage muette de toute mes tripes. Si je pouvais arracher les vertèbres de Fléau une à une, et les planter dans la rate de Plug ! Par tout les démons de la terre, que je hais ces enflures planqués derrières leurs grades ! Quand tu veux faire une saloperie, tu la fais, mais tu assumes après. Toutes les habitants de Golarion devraient être libre de régler leurs linges sales comme ça leur chante.
Rha. Et ce demi-orc ! Ce demi-orc qui irait à sa propre pendaison un sourire aux lèvres ! J'ai envi de l'étrangler de mes mains !

Bon, il a survécu. Les idiots survivent toujours.

Quelques heures plus tard, j'ai vu de l'agitation sur le pont alors je suis descendu. Quelqu'un avait appelé des officiers, et Plug et l'autre hurleuse étaient descendus. Plug a pas tardé a sortir en trombe de la cale, pour y revenir presque aussitôt avec le capitaine. J'ai entendu des éclats de voix, puis ils sont tous ressortis, avec un Bründ en vie à leur suite, ainsi que les cadavres de Farce cynique et Syl.
Enfin, c'est ce que je croyais, mais hélas Syl avait survécu. Plus tard, j'ai appris que c'était ce (gribouillis illisible) de Bründ qui l'avait stabilisé. J'ai plus de mot la... Et je suis pas le seul ! Quand je l'ai dit aux autres à l'heure du repas, Sorin m'a recraché sa bière à la figure.

Enfin, la bonne nouvelle, c'est que Plug s'est pris un sacré savon du capitaine.
La mauvaise, c'est qu'ils ont enfermés le druide dans le sauna, et que demain ils le passent sous la quille. (Avec Syl, j'avais bien dit que ça servait à rien de la sauver !)

C'est très mauvais pour nous. C'est très mauvais pour moi. Je ne veux pas qu'il ne reste que Sorin pour couvrir mes arrières ! Et les autres sont bien gentils, mais c'est pas eux qui arrêteront les poignards de Plug et sa bande !

4 Arodus.

J'ai passé toute la nuit à chercher un plan pour le faire évader, mais finalement, c'est la chance qui est venu à mon secours.

Un navire marchand a été repéré. Tout le monde se prépare à l'abordage. Pour augmenter notre force de frappe, Harrigan à fait sortir Bründ du sauna. Pour peu qu'il se démerde bien lors de la bataille (et quand il s'agit de briser des crânes, il est bon le druide !), le Capitaine passera l'éponge.

Maintenant que la vie du druide est sauve, faut que je m'emploie à faire de même avec la mienne ! Pas question que je me prenne un « accident », ni que je me fasse embrocher par un bête marchand.

_________________
PJ en vie et vivant leur vie de PJ
Saorel Rickard, Capitaine pirate du Coeur de Tempête.Tarik Z. Al-khwazar filius Psellos ex bonisagus, magus de l'alliance Pýrgos tis Vavél.Isaac Ziemer, générateur d'xp universel.Francisco, robot présentateur TV à la recherche de la clé du succès.Siléas Baienoire, grand vainqueur de Falker Chef. Netil Callens, magicienne à la découverte du monde. Bloz'Ewir'Rani, garde impérial au service de l'Empereur Roan Fel.
PJ à la retraite.
Armand Buissière , prend l'apéro tranquille. Krirrik Kiurl, devenu co-roi des gobelins, mais toujours aussi bruyant. Dornen, n'aura pas réussit à trouver une dent d'elfe.


Dernière édition par Flamme de Sang le Ven 17 Fév 2017 - 1:59, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Flamme de Sang
Orateur
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 02/12/2016

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Ven 17 Fév 2017 - 1:59

Journal de Saorel Rickard, demi-elfe dans la tourmente.

Entré 6,5 Arodus

Hissez haut ! Après plus d'une journée de poursuite, nous avons enfin rattrapé le navire marchand. D'après le pavillon, il vient du Rahadoum. Je crois que c'est un pays au nord-est des chaines, qui a la particularité de ne vénérer aucun dieux. Malin. Ce qui l'est moins, c'est de naviguer en eaux pirate.
Enfin, tant pis pour eux.

Avec les autres, on a rapidement convenu de pas se séparer pour éviter les coups fourrés de Plugg. Et si l'occasion se présente, on essayera de déclencher un ou deux “accidents“ pour se débarrasser de quelques uns des ses chiens. Un coup d'épée qui glisse, c'est si vite arrivé...

Y'a une activité fébrile à bord. Tout le monde affute ses armes, réajuste son armure, prépare ses flèches...
Le paladin à commencer prier. Ça me fait toujours bizarre de voir ce colosse aux cheveux blanc à genoux et implorant la grâce divine. (Si il me choppe à écrire ça, je suis mort).
Par contre, je sais pas si il prie pour sa protection ou pour un massacre fructueux.

Quand à moi, j'ai révisé mon arbalète, et préparé quelques projectiles magique. Je suis pas sûr d'être très utile dans un combat de masse, mais ça a l'aire amusant. J'espère que la paye sera bonne !

Juste avant l'assaut, on nous a assigné la tâche de prendre la dunette et de la défendre durant toute la durée de l'abordage.  
Les consignes sont clairs : personnes ne doit s'échapper.
Le groupe sera composé de nous sept, et Sandara. Non, je ne la considère toujours pas comme faisant partie du groupe. Faut avoir une utilité concrète pour ça.

A Treize heures, les deux batteaux étaient presque côte à côte. Nous étions tous en position près du bastingage, prêt à attaquer. Sorin avait finalement réussit à obtenir un sort d'agrandissement, de la part de  Peperi long-vieux sous, notre navigatrice. Il mesurait presque trois mètres désormais.
50 mètres.
La navigatrice lance une brume de dissimulation sur notre navire. En face, ils ont font de même sur leur bateau.
30 mètres.
Malgré la brume, l'on pouvait apercevoir les silhouettes des marins. Une pluie de flèches s'abat des deux cotés, auquel je joins quelques carreaux enthousiastes.
10 mètres.
Les échanges de projectiles s'intensifient. Brund commence à se changer en une créature semi-reptilienne. Bubul chante un air guerrier pour nous motiver. Je touche l'un des matelots, mais un carreau fend l'aire et se plante dans mon épaule.
5 mètres !
Des grappins sont jetés vers le navire. Je fais moins le fier, baragouinant des gémissements de douleurs en essayant de pas perdre la face. Soudain, la douleur s'efface, et je sens une douce euphorie qui se repend le long de ma blessure. La plaie se referme. Autour de moi, mes camarades blessés profitent de cette même bénédiction. Je jette un oeil en arrière, et Sandara me fait un sourire satisfait.
Ok ok, elle est pas inutile finalement. Mais pas le temps de la remercier, c' est l'heure de la charge. Brund parvient à accrocher un marin avec son grappin, et le tire hors du bateau. Mais il était relié par une corde à son propre navire, le faisant pendre à l'agonie par dessus le bastingage.
Lhoris passe devant nous, tenant une grosse caisse de bois. Il incante, et la caisse se change en une échelle à crochet qu'il fixe à l'autre navire.
Le Sorin géant pousse un rugissement et se rue de l'autre coté.  Il déblaie les malheureux qui essayent de lui bloquer le passage, avec Brund et Bel'la dans son sillage. J'achève d'un carreau une marin proche du bastingage, épaulé par Bubul ,également à l'arbalète, et Velandra au pistolet.
A cette distance, je me rend soudain compte qu'il n'y a que des femmes en face. C'était un bateau féministe ? Elles ont mangés tout les hommes ?

Pendant que je m'interrogeait, Sorin à presque finit de faire le menage sur la dunette. Je comprend mieux pourquoi il voulait être agrandit, c'est devenu un monstre. Je l'ai vu faucher trois marins un peu trop téméraire d'un seul mouvement de lame. Brund et Bel'la achèvent le travail, et nous nous emparons du gouvernail.
Nous les rejoignons sur la navire ennemis. A ce moment, le Capitaine Harrigan saute à son tour sur le bateau, d'un seul grand saut ! Il s'y croie à fond...
Il a commencé à faire un véritable carnage, quand une rahadoumis s'est glissé dans son dos. Brund l'a vu et l'a avertis, mais, soyons sincère,la fille avait aucune chance de toute façon. Harrigan la quasiment coupé en deux d'un seul coup de couteau. Puis il s'est dirigé tout droit vers la cabine du capitaine.

Sur le pont, le combat tourne à notre avantage. Des groupes de matelots, et même quelques officiers, essayent de s'enfuir vers les canots. Bel'la et Brund leurs ont donné la charge. Je les ai vus tout les deux sautés dans un canot de sauvetage, puis le faire remonter, cette fois inondé de sang.
J'ai aussi touché une officier à l'épaule, mais avant que je puisse la finir, Plugg a débarqué de nulle part et l'a pourfendu. Mille sabord ! Même la c'est une plaie !
Le pire, c'est qu'il est doué. Je l'ai vu tenir des trois contre un aisément, et se débarrasser d'officiers aguerris en quelques passes d'arme. Ça sera compliqué de le liquider celui-la...

Pendant que Sorin continuait de verser des hectolitres de sang, Velandra a tenté de lui voler la vedette en essayant d'abattre une officier toute seule. Emphase sur le « essayant ».
De la ou j'étais, j'ai juste vu son pistolet exploser et la pauvre Blairelle s'effondrer dans une gerbe de sang.
Je crois que Velandra a pas bien compris le concept “d'accident“ . C'est pas sensé être accidentelle en fait. Ni tombé sur des membres d'équipages qui nous sont amicaux.
J'étais bien tenté de “louper“ un carreau sur sa tête pour lui montrer comment on fait, mais le Capitaine est sortis avec fracas de la cabine de l'aut' cap'tain. Il tenait un coeur dans une main, une tête dans l'autre.

R.I.P. Mamzelle la capitaine Rahadoumis.

La dessus, elles se sont rendus.
Harrigan a été sympa, il leur a laissé le choix entre la mort et nous rejoindre. Elles ont donc “choisi“ à l'unanimité (moins un ou deux cadavres) de devenir pirate.
Je commence à relativiser la violence du recrutement par coup de gourdin d'un coup...

C'est la samba à bord. On a tous reçu un gros paquet de pièce comme butin ! Et enfin, on a pu récupérer tout notre matos restant. Mes dés me manquaient un peu, on s'attache vite à ces petits cubes roulants.
Mais ma joie a été de courte duré. Le Capitaine a annoncé que l'équipage se scindait en deux : la moitié d'entre nous partent avec le “Promesse de l'homme“, le navire conquis, à port-péril pour le revendre. Tout notre groupe est du voyage, et surprise, c'est Plugg qui commandera.
C'est y pas merveilleux...

Je suis presque sûr qu'il tentera nous liquider à bord, mais on va pas se laisser faire. D'ailleurs cet imbécile a commis une erreur : nous et nos “alliés“ sommes en supériorité numérique sur ses roquets.
Reste une inconnue de taille : le gros tiers de marin Rahadoumis présentes à bord également.

J'ai déjà dit que j'étais pas croyant, mais la, j'ai lâché un gros tas de pièce à Besmara. Puisse t'elle avoir pitié de nous....
(Avec du bol, elle aussi elle peut pas piffer Plugg !)

_________________
PJ en vie et vivant leur vie de PJ
Saorel Rickard, Capitaine pirate du Coeur de Tempête.Tarik Z. Al-khwazar filius Psellos ex bonisagus, magus de l'alliance Pýrgos tis Vavél.Isaac Ziemer, générateur d'xp universel.Francisco, robot présentateur TV à la recherche de la clé du succès.Siléas Baienoire, grand vainqueur de Falker Chef. Netil Callens, magicienne à la découverte du monde. Bloz'Ewir'Rani, garde impérial au service de l'Empereur Roan Fel.
PJ à la retraite.
Armand Buissière , prend l'apéro tranquille. Krirrik Kiurl, devenu co-roi des gobelins, mais toujours aussi bruyant. Dornen, n'aura pas réussit à trouver une dent d'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Timothee17
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1408
Age : 24
Localisation : Watermael-Boitsfort
Date d'inscription : 05/07/2015

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Sam 18 Fév 2017 - 0:19

Nous voilà partit avec ce nouveau navire,
Moi qui pensait en avoir finit de cette haine,
Jamais nous en finiront,
Plus que jamais, être solidaire, nous devons.

Sans quoi la mort nous trouveras,
Et le désespoir, les survivants, rejoindra,
Notre destin réside dans les mains de Besmara,
Elle qui nous prit notre ami Bel'la.

Une fois de plus il fallait perdre un des nôtres,
Pour le bien de tous diront-ils,
Tout cela à cause de ces gens puérils,
Attendez nous maintenant car la Mort est à votre porte.

Une fois cela régler,
J'espère que nous pourrons voguer,
Enfin vers notre Destin,
Bien que nous ne savons ce qui nous attends encore demain.

Bubulle, Barde Le Fireday 11 Arodus, 4665 AR
Revenir en haut Aller en bas
Flamme de Sang
Orateur
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 02/12/2016

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Lun 20 Fév 2017 - 18:55

Journal de Saorel Rickard, demi-elfe dans la tourmente.


Entré 7, 6 Arodus

Première journée à bord du promesse de l'homme. Je profite du peu de temps que j'ai pour faire un rapide debrief de notre situation actuelle.
Ce premier abordage aura été l'occasion d'apprendre pas mal de chose, à commencer par notre dynamique de groupe. Car oui, maintenant on est un groupe, qui a intérêt à rester soudé, pour le meilleur et pour le pire.
Sorin est clairement notre pilier offensif. En plus de sa stature, de son épée à deux mains et de son regard méchant, il possède des pouvoirs occultes. Je crois qu'il fraye avec des entités extra-naturel : je l'ai déjà surpris alors qu'il murmurait de sombres négociations avec des créatures invisibles. Souvent il demande à Bel'la de lancer un sort d'assombrissement. Ça ne me dérange pas (tout notre petit groupe peut voir dans le noir), mais je ne comprends pas trop à quoi ça l'avance. C'est peut-être lui aussi un démon ?
Quoiqu'il en soit, c'est lui qui nous ouvre la voix en combat. Brund et Bel'la viennent dans son sillage. Le demi-orc est un bourrin né, c'est clair. Et ses pouvoirs druidique ne font que le renforcer encore. Quand au drow, je n'ai toujours pas la moindre foutus idée de ses pouvoirs, mais il en a, et pas des moindres. A commencé par cet halo surnaturel qui l'entoure en permanence. Je crois qu'il doit s'agir d'un fantôme, ou d'une créature extra-planaire.ça le rend plus fort, plus vif, plus agile, plus tout en somme.
Ces trois la forment le front.
En arrière-ligne, il y a Velandra et Lhoris. Velandra est sensée les couvrir avec son pistolet mais... voila. Faudra , gentiment, lui faire comprendre qu'avec son machin qui pète une fois sur deux, elle est pas franchement utile. Lhoris est un peu faiblard aussi, mais il peut soigner, et ça n'a pas de prix. De plus, sa capacité de façonnage du bois nous a probablement tous sauvé pendant l'abordage. Parce qu'aux entrainements, on a pas été foutu de traverser au grappin correctement !
Tout derrière viennent Bubull et Sandara. L'homme-poisson préfère conserver ses distances, et je le comprend. Ses chants sont justes trop cruciaux pour qu'on le laisse prendre des coups. La prêtresse, je suis pas certain de vraiment la considérer des nôtres, mais puisqu'elle nous suit partout...
Puis maintenant que j'ai gouté à la puissance de ses soins de groupe, j'ai plus trop envi qu'elle s'éloigne.

Quand à moi... et bien, avouons-le, ma magie est pas terrible. Faut dire que je l'ai apprise sur le tas, pour filouter des trucs et prendre un peu mieux les coups.
Mais bon, je fais comme je peux.Pis j'ai jamais demander à être la, hein, alors c'est déjà bien comment je me démerde jusqu'à présent !

La vie sur le promesse de l'homme est beaucoup plus pénible. Déjà, parce que Plug est un enculé. Ensuite, parce que le bateau est de base plus difficile à manier. On a plus une minute à nous. Même le soir on a plus le droit de flâner tranquillement ! Grrr.
Evidement, Môsieur le capitaine a nommé tout ses potes à des postes importants. Et voila que Fléau est second, Mayheem navigateur, Aretta intendante, Syl cannonière et Shivika maitre d'équipage (La nomination d'une ancienne esclavagiste à la gestion du personnel, tiens tiens...). Et il s'est même choisit une mousse personnel parmi les officiers rahadoumis ! Il a pas perdu de temps le petit pervers !

Cependant, Plug n'a surprenement rien tenté de plus direct contre nous depuis qu'on est ici. Je crois qu'il a peur de se mettre d'un coup toute les rahadoumis à dos si il nous faisait exécuter sans raison.

Ces dernières nous battent froid pour le moment. Ça se comprend un peu, on a égorgé la moitié de leur copine.
On essaye de les rallier mais, eh, c'est pas évident. Sorin fricote avec deux jumelles rahadoumis, je sais pas ce qu'elles lui trouvent, mais bon, si ça peut nous servir...

Enfin, ça bouge vite. On fomente une mutinerie. On sait pas encore quand ni comment, mais ça va venir. Et Plug va salement déchanter. L'idée, c'est de le prendre de vitesse. Les autres veulent attendre que les rahadoumis nous soient plus favorable, mais j'ai peur que ça prenne trop de temps.

Sandara nous a fixé un rendez-vous top secret sur le pont en pleine nuit . Les autres y sont en ce moment, moi je me suis désisté pour éviter qu'on débarque en troupeau, summum de la discrétion. Faut surtout pas filer de prétexte à Plug pour nous passer sous la quille.Puis comme ça j'ai le temps de mettre à jour ce journal.
Ah, j'entend du bruit. Mais...

Gribouillis d 'énervement
Les rahadoumis ont disparus ! 'tain, elles étaient la y'a une seconde ! Comment j'ai pu loupé ça ? Attend, non, il en reste deux. Qu'est-ce qui se
Voila les autres ! Sans Bubull ?? Sainte catin, qu'est-ce qui se passe ici ?


Notre grifonnés en petits en bas de page:
Bubul nous a rejoint. Ch'ai pas ce qui se passe, mais c'est le branle bas de combat !

_________________
PJ en vie et vivant leur vie de PJ
Saorel Rickard, Capitaine pirate du Coeur de Tempête.Tarik Z. Al-khwazar filius Psellos ex bonisagus, magus de l'alliance Pýrgos tis Vavél.Isaac Ziemer, générateur d'xp universel.Francisco, robot présentateur TV à la recherche de la clé du succès.Siléas Baienoire, grand vainqueur de Falker Chef. Netil Callens, magicienne à la découverte du monde. Bloz'Ewir'Rani, garde impérial au service de l'Empereur Roan Fel.
PJ à la retraite.
Armand Buissière , prend l'apéro tranquille. Krirrik Kiurl, devenu co-roi des gobelins, mais toujours aussi bruyant. Dornen, n'aura pas réussit à trouver une dent d'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Flamme de Sang
Orateur
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 02/12/2016

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Lun 20 Fév 2017 - 19:09

Journal de Saorel Rickard, demi-elfe dans la tourmente.


Entré 8, entre le 6 et le 7 Arodus

Ok, c'est le matin, j'ai pas beaucoup dormi, mais les choses se calment. Reprenons.
Hier soir, lors de la réunion secrète, Sandara et Kroop (le cuistot alcoolo) nous ont appris que le bateau n'allait pas du tout à port-péril en fait. C'est au nord-est, et nous on va au sud-est.
Sandara à une théorie : Plugg voudrait aller sur l'île du Petard du frêle, un coin connu pour son petardage de navire. J'avais entendu parler de cette pratique. Ça consiste à complètement renover un bateau pour qu'il soit méconnaissable. Je vois pas trop comment on peut peinturlurer un rafiot au point que même un de ses anciens passagers ne le reconnaisse pas, mais on m'assure que c'est possible, alors...
Toujours selon la prêtresse, Plugg voudrait s'affranchir d' Harrigan et devenir son propre chef. Ça par contre, ça m'étonne pas. Chui sûr qu'il crève d'envi de pouvoir faire fouetter à mort des petits mousses sans que personne vienne l'emmerder. Crevure de moustachu...

La solution est évidente : renverser Plug avant que ça n'arrive. Sauf que... On aura aucune preuve d'avoir agit dans l'intérêt d' Harrigan.De un, parce qu'il existe toujours une possibilité qu' Harrigan ai donné des consignes secrètes à Plug sur l'itinéraire. De deux, même si non, on aura aucune preuve de notre bonne foi, et serons juste des mutins aux yeux de Messire Gros muscle.
Donc... il faut se barrer avec le bateau. ça a été sous-entendu à demi-mot, car tout le monde craint la colère d'Harrigan, mais c'est la seule solution réaliste.

Sauf que Sorin veut rien entendre. Une mutinerie, c'est une mutinerie. Dans son foutu code des pirates, il est dit « tu tueras point tes chefs, seulement les petites donzelles marchandes. » Alors, déjà il nous fait chier pour qu'on trouve des preuves que Plug trahit, et ensuite il veut qu'une fois maitre à bord, on aille gentiment rendre la bateau à Harrigan. Et si il nous fait passer sous la quille pour trahison, pas de bol, c'est comme ça.
Gros débile. Même la foutu prêtresse elle est moins à cheval sur ton foutu code de la piraterie à deux balles !
Toutes ces conneries, ça me gave. J'ai rien dit aux autres, mais, mutinerie ou pas, je me tire d'ici. Dès qu'on met pied à terre, je me barre, et ils me reverront pas de sitôt. Si il faut, je me jetterai même à l'eau à la première rive que j'aperçois.
La vie de pirate c'est marrant et tout, mais la ça devient trop dangereux. Plug va finir par nous avoir, et si c'est pas lui, ça sera Sorin et son code d'autiste. Un peu désolé pour les autres, surtout Brund et Lhoris, mais c'est comme ça.

Bon. Ou j'en étais ?Hm, oui, la nuit d'hier.
A la fin de la réunion clandestine, les autres ont aperçu de la lumière dans la cabine de Plug. Le problème,c'est qu'il y avait aussi du mouvement par la. Ils se sont tirés en vitesse, en envoyant Bubull pour voir. Mais cet idiot n'a rien vu du tout ! Il a fait bêtement du bruit,et a du sauter à l'eau avant qu'ils l'attrapent. Tout juste si il a pu nous dire qu'il y avait du monde chez Plug.
Et maintenant, on comprend pourquoi ! Toutes les rahadoumis se sont barrés faire la teuf chez lui.
On s'est tous mis sur le pied de guerre. Tout d'un coup, Sorin a oublié ses idées de preuves et voulait déclencher la mutinerie tout de suite. J'ai essayé de le convaincre d'attendre un peu.
On a préparé une sorte de siège dans les quartiers d'équipages. Tout le monde a gardé son armure,et on a fait des tours de garde.
Mais il s'est rien passé, les rahadoumis sont venus se couchés l'air de rien quelques heures plus tard.

On sait toujours pas ce qu'elles ont été faire chez Plug, mais ça sent très mauvais. Moi j'espère qu'il leur a juste fait une offre,et qu'on peut encore surenchérir. Mais on est sûr de rien.
Oh, et petit détail, elles ont pas invités les deux jumelles dans leurs conciliabules. Bizarre.


7 Arodus.

Une nouvelle tempête s'annonce. Elle sera la dès ce soir.
C'est peut-être une occasion pour lancer notre mutinerie. Ou de tous nous faire tuer.
C'est de plus en plus le bordel dans le groupe. Personne sait trop quoi faire, on a tous des avis différends, et les évènements s'enchainent vite. Y'a clairement de la tension entre nous, mais c'est tellement pas le moment de se disputer... on sait même pas si on doit mettre des personnes en dehors de notre groupe au courant de nos projets. D'un coté, si on les prévient pas, ils pourraient tarder à agir dans le feu de l'action. De l'autre, si y'a une fuite du plan...
Enfin, on a même pas de plan ! La tempête, c'était déjà le chaos sous Harrigan, alors sous Plug...

La voila. Finalement, la seule décision qu'on a prise, c'est de restez collectif, sauf si une bonne occasion se présente. Les termes de la-dites occasions sont floues, ce qui va probablement occasionner des problèmes, mais tant pis.
J'ai juste pu jeter un sort d'armure sur Sorin et Brund, ainsi que moi même. Comme ça ils devront pas se balader avec leurs armures en pleine tempête.


Advienne que pourra.

Tâche d'encre.
Si jamais j'y passe, et que quelqu'un trouve ce journal, qu'il blasphème sept fois le nom de Besmara pour moi. Cette tempête, c'était pas fairplay. Et si vous croisez un petit moustachus chauve avec un pourpoint mauve criard, vous pouvez l'égorger sans préavis. Il le mérite.

_________________
PJ en vie et vivant leur vie de PJ
Saorel Rickard, Capitaine pirate du Coeur de Tempête.Tarik Z. Al-khwazar filius Psellos ex bonisagus, magus de l'alliance Pýrgos tis Vavél.Isaac Ziemer, générateur d'xp universel.Francisco, robot présentateur TV à la recherche de la clé du succès.Siléas Baienoire, grand vainqueur de Falker Chef. Netil Callens, magicienne à la découverte du monde. Bloz'Ewir'Rani, garde impérial au service de l'Empereur Roan Fel.
PJ à la retraite.
Armand Buissière , prend l'apéro tranquille. Krirrik Kiurl, devenu co-roi des gobelins, mais toujours aussi bruyant. Dornen, n'aura pas réussit à trouver une dent d'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Nutt
Membre du CA
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 33
Localisation : Auderghem
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Mer 22 Fév 2017 - 21:48

Une légende pirate connue : La légende de Cyrus Wolf

Voilà une histoire que de nombreux bardes aiment raconter aux touristes et aux dames de la noblesse pour les divertir et les sortir de leur quotidien ennuyeux en leur donnant l'impression qu'elles aussi pourraient vivre la grande aventure.

Les Capitaines libres représentent la menace la plus connue du labyrinthe fait de voies navigables maudites, de milliers d’îles et de récifs acérés que l’on appelle les Chaînes. Pourtant, ils sont loin d’être les seuls périls à redouter en ces lieux. Ou les plus dangereux. Il y a près d’un siècle, le capitaine Cyrus Wolfe sillonnait les eaux de la côte ouest du Garund. Ce scélérat au cœur noir était particulièrement doué pour les arts occultes et terrorisait le capitaine et l’équipage de centaines de navires. Il a lancé un assaut téméraire en plein jour sur le port fortifié d’Aspenthar, en Thuvie, juste sous le nez de l’amirauté de la cité-état. Il a laissé une dizaine des meilleurs bateaux de guerre de la ville en flammes et enlevé une centaine d’habitants à échanger contre rançon. Les autres Capitaines libres lui ont offert le titre de Roi de l’ouragan pour cet exploit audacieux mais on dit qu’il leur a simplement ri au nez.

Après trente années passées à terroriser les routes maritimes, le capitaine Wolfe a réussi sa plus grande prouesse en prenant par surprise un convoi de bateaux katapeshis qui revenaient de leurs mines secrètes sur la côte méridionale du Garund. On dit que Wolfe a divisé le trésor et l’a caché en divers endroits, mais le temps les a condamnés à l’oubli. Pourtant, les légendes maritimes affirment que son trésor se trouve dans la baie du Happevilain.

Le capitaine Wolfe a choisi une île inexplorée des Chaînes pour stocker le plus gros de son butin, une île recouverte d’une jungle dense et entourée de falaises intimidantes, mais creusées d’une unique baie que l’on dit si profonde qu’elle descend jusqu’aux fosses des Enfers. C’est là que Wolfe a caché son trésor, la légende disant qu’il a utilisé ses pouvoirs magiques pour toucher le cœur des Enfers et en ramener un gardien bestial chargé de broyer tous les navires osant jeter l’ancre dans la baie. Avant de partir, Wolfe a dessiné une carte de l’île et indiqué l’emplacement de son trésor. Le capitaine a été capturé un an plus tard par une flotte rassemblée par la reine d’Aspenthar et les Maîtres du pacte du Katapesh. Même sous la torture, il a refusé de dévoiler l’emplacement de son trésor volé et il a été pendu au gibet dans le port d’Aspenthar où les mouettes et les corbeaux ont nettoyé ses os, en guise d’avertissement aux autres forbans.

Depuis, les gens ont retrouvé et pillé une bonne partie des cachettes du capitaine et les chasseurs de trésors se sont emparés de plusieurs copies de sa carte de la baie du Happevilain mais, contrairement aux pillards des autres caches de Wolfe, personne n’a revu ceux qui se sont rendus dans la baie du Happevilain en quête de son trésor légendaire. On murmure qu’ils ont été victimes de la Bête de la baie. Avec le temps, les dernières copies de la carte se sont perdues et la chasse au plus grand trésor du capitaine Wolfe a cessé, ne laissant qu’une légende pour les vieux loups de mer.

_________________

Comment communiquer avec le CA ? - Vous voulez aider le club ?
MJ tyrannique et despotique: Skull & Shackles | Anathazerïn | Le Conseil des Voleurs.
Je peux proposer sur demande une partie One Shot ou Accueil de la gamme Chroniques Oubliées
Revenir en haut Aller en bas
Flamme de Sang
Orateur
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 02/12/2016

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Jeu 23 Fév 2017 - 0:32

Journal de Saorel Rickard, demi-elfe dans la tourmente.


Entré 9, 7 Arodus

Oua ! Je suis en vie !
J'ai bien failli y passer cinq ou six fois en l'espace de 24 heures. 24 heures sans une minute de repos d'ailleurs. Cette cabane est une vrai bénédiction (bien que tout ces symboles du cheliax me mettent pas très à l'aise.Mais bon, à cheval donné...).
Nous sommes le 8, mais je vais reprendre à la tempête d'hier soir.

Et quelle tempête !Encore plus féroce que la précédente !
Cette fois j'en suis sûr, les orages ça me fait péter un plomb ou quelque chose d'avoisinant. Je sais pas trop pourquoi, mais ça me mets dans un état d'euphorie toute puissante. Géniale à vivre, mais pas idéale pour la survie.

Comme l'autre fois,on a tous été assigné aux gréments. Encore une fois, Bubul a grimpé juste avec ses bras. C'est totalement dingue, mais je commence à m'habituer à l'absurdité.
Plug nous a tous foutus sur la grande voile, histoire de bien nous compliquer la tâche.
Et ça a tout de suite tourné au vinaigre.
Velandra a glissé sur les cordes humides, et elle est tombée à l'eau. Moi, totalement à l'ouest, j'ai de suite sauté à l'eau. (tout juste si je pensais a m'attaché !). C'était pas pour sauver ma congénère demi-elfe, j'étais pas cinglé à ce point. Qui sait ce qui m'est passé par la tête sur le moment ?Sans doute que ma performance de la dernière fois m'avait persuadé que j'étais amphibie. Mais soyons rassuré, je ne le suis pas !
Et j'ai pas tardé à boire la tasse. Et oui Saorel, c'est ce qui se passe quand un abruti saute en mer en plein orage.
J'étais pas loin d'y resté, mais Brund est parvenu à me tracter à bord. Bubul avait en parallèle réussit à attraper Velandra, et Bel'la les a tirés hors de l'eau.
Ça je l'ai appris après. Sur le moment, j'essayais péniblement de reprendre mon souffle, quand soudain j'ai vu Brund se retourner brutalement et me crier un avertissement.
Le coup d'adrénaline m'a réveillé, j'ai fait volte-face en un éclaire, et suis tombé nez-à-nez avec un gobelin-poulpe !
Un putain de gobelin-poulpe ! Comme un gobelin, mais en poulpe ! Le haut gobelin, le bas poulpe.Mi-gobelin, mi-poulpe. Un gobelin-poulpe. Ouep.
Ouep ouep ouep.
Bon,évidement il voulait me tuer. Mais Brund lui a fendu le crâne avant qu'il ai le temps.
J'ai lever les yeux,et la, des gobelins-poulpe partout ! Y'en avait trois autres qui nous entouraient, et des dizaines de ces saloperies sur le pont ! Un peu plus loin, le reste du groupe était cerné aussi. J'ai pu voir Sorin en décapiter un, puis venir en courant dans notre direction. J'ai aussi vu Brund en tuer un second. J'essayais de sortir mon arbalète en tatonnant. Y'avait le vent qui hurlait dans mes oreilles, les bruits de bataille au loin, et les cris de gobelins suraigus par dessus. Je sais plus trop si c'était des vrais cris de gobelins ou si je les ai imaginés.
Au moment ou je parvenais à sortir l'arbalète, alors que j'essayais desespement de faire rentrer un carreau dedans, l'une de ces créatures s'est jeté sur moi et m'a planté sa lance dans le torse. J'ai eu le temps de voir ses sales petites dents jaunes qui ricanaient, puis c'est le noir.

L'image suivante, c'est Lhoris penché sur moi qui me secoue.Ma tête tournait encore, et je sentais une vague douleur dans mes côtes. En passant ma main, j'ai senti que la blessure était guérie. L'elfe m'a remis debout. J'ai jeté un coup d'oeil autour. C'était pas brillant. Des cadavres de gobelins-poulpes tout autour, plein de gobelins-poulpes grouillant sur le reste du bateau, et des vagues silhouettes qui les combattaient. Je me suis fait la réflexion qu'on avait peut-être marché sur un nid de gobelin-poulpes.
Puis j'ai à peu près repris mes esprits. Juste assez pour voir Bubul prendre un air savant et, désignant l'un des cadavres, nous affirmer bien fort :
“-Ce sont des Gryndylows ! Une espèce amphibie qui vit le long des côtes et aime s'en prendre aux navires pour en kidnapper les voyageurs et...“
J'ai arrêté d'écouter la. Pur foutaise ! C'était des gobelins-poulpes ! Comme des gobelins, mais en poulpes ! Le haut gobelin, le bas poulpe. Mi-gobelin, mi...
Bref. Des gobelins-poulpes, gobelins marins à la limite, mais certainement pas une race qui mérite d'avoir son propre noms avec plein de syllabes et des W chiant à prononcer !

Je restais la pantelant, ne sachant si c'était le moment de suriner Plug dans le dos ou pas. Puis tout le pont à trembler, en même temps qu'un gros bruit de craquement résonnait par dessus la tempête.
J'en ai déduit que je ferais mieux de retourner aux gréements avant qu'on coule tous comme des débiles.

Les autres m'ont imités. Et Velandra est retombée à l'eau. Comme ça, sans préavis.
Alors que je me tournait vers Bel'la pour me moquer de cette énième chute, je me suis senti chuté.
Ballot. J'aurais bien rit de l'ironie, si le contact brutal avec la mer n'avait pas distrait mon attention vers un autre but quelque peu plus urgent.
Comme, au hasard, battre des bras pour pas mourir d'une longue et atroce asphyxie.
J' ai entraperçu Bubul qui venait nous rejoindre. Le pauvre, je crois qu'il devait être franchement blasé de systématiquement venir repêcher les demi-elfes maladroits.
Mais sur le coup,ça m'a fait réagir. Plus fort que la peur de la noyade,c'était mon orgueil qui refusait que je me laisse sauver par l'homme-poisson ! (Il y a une vielle rivalité à propos du quel de nous deux nage le mieux. Oui, exposé comme ça ça parait vraiment stupide, mais sur le moment, j'y croyais à fond!)
Et, parce que la vie est sacrément comique, ça a fonctionné. J'ai reproduit le miracle de l'autre fois, nageant à travers la houle infernal, jusqu'à atteindre une corde lancé contre la coque par mes camarades.

De retour à bord, je suis retourné travailler comme si de rien n'était. Je me suis même payé le luxe d'ignorer la fatigue la ou les autres s'écroulaient d'épuisement.
Faut vraiment que j' étudie ce phénomène lié aux tempêtes. Y'a un truc pas naturel qui se passe.

8 Arodus

Et enfin, l'aube est venu. La tempête, las de nous secoué en tout sens, nous a finalement laissé derrière. Le bateau est venu s'échouer sur un massif corallien, près d'une île.
Il a salement dégusté, mais il flotte toujours. C'est l'essentielle. Je crois.

J'ai pu dormir une heure, puis avec les autres on s'est réunis cahan cahan. Notre petit projet de mutinerie paraissait bien loin, crevé et piteux comme on était...
Même pas le temps de nous réorganiser qu'on apprend que Sandara a disparu ! Notre pote Cog le rouge et cette pétasse de Syl aussi, mais ça c'est moins important. Sandara quoi ! La petite tâche de douceur au milieu de cet univers impitoyable. La vie à bord sans pouvoir mater son décolleté discretos va être insupportable !
J'étais en train de reflechir à des solutions de secours ( Aretta, quelques rahadoumis pas mal, éventuellement Velandra en cas d'urgence) quand Plugg nous a convoqué.

L' Absinthe était en mauvaise état.ça allait prendre un jour ou deux pour le retaper. De plus, le stock d'eau potable avait été détruit pendant la tempête. Foutus gobelins-poulpes...
Plugg voulait qu'on aille explorer l'île toute proche pour trouver de l'eau douce, ainsi qu'éventuellement retrouver nos pirates portés disparus.
Bubull a proposé de créé de l'eau douce magiquement, mais le ““Capitaine““ a refusé tout net. Je sais pas trop si c'est pour une raison superstitieuse idiote ou comme prétexte pour nous envoyer nous perdre sur l'île.
Il nous a laissé 48 heures, après quoi, ils lèvent l'ancre.

Avant de partir, on a rassemblé nos affaires, et fait un petit tour de repérage. Effectivement, tout l'avant du bateau a été ébréché. On a du heurter quelque chose, ou alors les gobelins-poulpes avait un bélier.
Sur le moment, j'ai d'abord espéré que ce soit pas trop grave. Puis en y réfléchissant, en fait, je préférais que ça soit vachement grave, et que ça leur prennent plein de temps à réparer, genre, trois fois ce qu'y faudrait pour explorer l'île.
J'ai même hésité à mettre quelques coups de haches pour élargir le trou, mais, nan, ça sonnait trop Plug comme plan.

On s'est donc retrouvé tout les sept dans la chaloupe. Sorin a recommencé à me tanner pour son sort d'agrandissement, alors j'ai finit par lui en bricoler un vite fait.
Puis j'ai passé le voyage à observer le paysage. On était là,sur cette chaloupe, paumé au milieu de la mer de la fièvre, à ramer vers une île mystérieuse et non répertorié. Ça ressemble au début d'un vieux conte d'aventure pirate...
Avec le soleil qui se levait sur la mer scintillante, ça le faisait vraiment. Je me suis mit à fredonner :

“A l'aventure, compagnon, je suis partis vers l'horizon...“
Si j'avais su, j'aurais ajouté :
“J'aurais mieux fait de rester au lit, cette île elle est moisie.“

_________________
PJ en vie et vivant leur vie de PJ
Saorel Rickard, Capitaine pirate du Coeur de Tempête.Tarik Z. Al-khwazar filius Psellos ex bonisagus, magus de l'alliance Pýrgos tis Vavél.Isaac Ziemer, générateur d'xp universel.Francisco, robot présentateur TV à la recherche de la clé du succès.Siléas Baienoire, grand vainqueur de Falker Chef. Netil Callens, magicienne à la découverte du monde. Bloz'Ewir'Rani, garde impérial au service de l'Empereur Roan Fel.
PJ à la retraite.
Armand Buissière , prend l'apéro tranquille. Krirrik Kiurl, devenu co-roi des gobelins, mais toujours aussi bruyant. Dornen, n'aura pas réussit à trouver une dent d'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Flamme de Sang
Orateur
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 02/12/2016

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Jeu 23 Fév 2017 - 20:36

Journal de Saorel Rickard, demi-elfe dans la tourmente.


Entré 10, 8 Arodus

On a débarqué sur une fine bande de plage, attenante à un marais. Ouep, un marais, dès le début. Choueeeeeeeeette.
Pas très loin, il y avait un petit village abandonné. Enfin, village, c'était plutôt trois vielles cahutes en bois pourrie. Un rapide tour nous a appris que c'était désert depuis un bail. Rien à en tirer.
Par contre, on a aperçu une sorte de tour sur une colline pas très loin. Comme il fallait bien commencé quelques part, Sorin a proposé qu'on y aille pour prendre la topographie de l'île.
Avant de partir, j'ai proposé de tester mon sort d'agrandissement.
Et bien, ça marchait.
A peine si ça le rendait un peu bossu, et boiteux. Et prognathe. Et strabique.
Ok ok, on aurait dit un orc difforme, mais un orc difforme géant ! C'est ce qu'il voulait non ?

On a rapidement gravit la colline, le paysage était assez morne. Une fois en haut, on a vu que c'était pas une tour, mais une sorte d'éperon rocheux taillé en forme de poing.
On a tous été de nos petites conjectures sur la civilisation qui avait bien pu construire ça, mais on s'est tous mis d'accord pour dire qu'elle avait un grain.
Lhoris a aperçu une cavité à l'intérieur du poing. La moitié du groupe a escaladé pour voir ce qu'il y avait à l'intérieur, pendant que je montais la garde.

Il faisait froid à cette altitude. Le vent s'engouffrait dans les trous de ma veste. Je n'avais toujours pas eu le temps de la repriser depuis l'abordage. Bon, elle est déjà pas très fraiche en temps normal, mais la ça devenait un haillon.
Ça fait quelques années que j'aurais du m'en racheter une nouvelle, mais je me suis attaché à ce bout de tissu noir. De la bonne toile, elle m'a fidèlement couvert contre le vent et la pluie. Mais bon, maintenant que je risque ma vie pour un fou psychopath, autant que je profite de la paye pour racheter du neuf.
Puis, la coupe ressemble un peu trop à celle de la veste de Plugg, les fanfreluches en moins. Il a vraiment besoin d'autant de boutons ? Et ses épaulettes, à quoi elles peuvent bien lui servir ? Sans parler de cette ignoble mauve criard. On peut le voir depuis le nid de pie ! Ignoble. Juste ignoble.

Rha, je gâche du papier à parler fringues !

Les autres sont redescendus.C'était une sorte de poste d'observation.Ils y ont trouvé un machabé, un peu de matos et une carte de l'île. Y'a deux X notés dessus. Comment ne pas vouloir aller y jeter un oeil ? Sauf qu'ils sont à l'exact opposé de notre position. Pas idéal si on veut rentrer à temps.

On a rapidement débattu. De toute façon, on savait pas par ou aller. L'autre bout de l'île paraissait plus intéressant, surtout que des bâtisses y étaient indiqués. Puis merde, on est des pirates oui ou non ? Si on peut même plus aller chasser des trésors à cause d'un boss à cheval sur l'horaire, ou va le monde ?

Et nous voila partis, à travers le marécage pour explorer les myst

Rhaa, y'a Brund qui gueule dehors. Y'a pas moyen d'être tranquille 2 minutes ? Je vais voir.

_________________
PJ en vie et vivant leur vie de PJ
Saorel Rickard, Capitaine pirate du Coeur de Tempête.Tarik Z. Al-khwazar filius Psellos ex bonisagus, magus de l'alliance Pýrgos tis Vavél.Isaac Ziemer, générateur d'xp universel.Francisco, robot présentateur TV à la recherche de la clé du succès.Siléas Baienoire, grand vainqueur de Falker Chef. Netil Callens, magicienne à la découverte du monde. Bloz'Ewir'Rani, garde impérial au service de l'Empereur Roan Fel.
PJ à la retraite.
Armand Buissière , prend l'apéro tranquille. Krirrik Kiurl, devenu co-roi des gobelins, mais toujours aussi bruyant. Dornen, n'aura pas réussit à trouver une dent d'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Flamme de Sang
Orateur
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 02/12/2016

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Sam 25 Fév 2017 - 2:01

Journal de Saorel Rickard, demi-elfe dans la tourmente.

Entré 11, 8 Arodus en après-midi.

Bon, le demi-orc nous avait ramener des bestioles. Je croyais qu'on s'était farcit toutes les saloperies de cette île, mais non, y'en avait encore planqués dans les buissons ! Si ça se trouve, le mobilier de la cabane va aussi essayer de nous manger !

Bon, le marais. C'était pénible. Des insectes partout, qui semblaient adorer la chair des demi-elfes. Et une foutu gadoue,encore plus collante qu'une paysanne énamourée ! Mes bottes sont foutus maintenant, encore un truc à remplacer tiens.
Si je revois la civilisation un jour, c'est décidé, je refais toute ma garde-robe !

Le groupe a fini par en sortir vers midi. On a continué à travers une plaine, jusqu'à tombé sur un gros bras de mer qui bloquait la route. Y'avait un vieux pontons effondrés, dont il ne restait que quelques poteaux.
Ça a fait dix minutes de papote sur comment traversé, jusqu'à ce que Bubul finisse par proposer de traverser à la nage avec une corde.
Mais il a pas réussit, courant trop fort.

Et il a fallu que ça réanime en moi cette vielle histoire de rivalité de natation. 'tain, plus jamais on m'y reprends ;  Je reconnais que les poissons sont les meilleurs nageurs, qu'ils soient truite, saumons ,dorades, poissons-clowns ou homme-poisson. Que Besmara m'en sois témoin.
Voila, c'est acté, noir sur blanc.

Pff. Donc, j'ai essayé de reprendre la ou Bubul avait échoué, et il a fallu que je réussisse. Sauf que non. Surgit de sous le tapis d'algues,  une espèce de tentacule adipeux m'a attrapé. En un rien de temps il m'a entrainé au fond de la rivière. J'étais broyé par le lien qui m'enserrait. Au bord de l'asphyxie, j'ai juste pu voir deux énormes yeux luisants.

Je me suis réveillé baigné dans une chaude lumière solaire. Il y avait Lhoris avec moi. Mais c'était un Lhoris différend, emplit d'une aura divine.
J'ai compris que j'étais mort, et que c'était le paradis. La créature abyssale de la rivière m'avait brisé en deux surement. Un mal pour un bien, c'était plus sympa ici. Un Ange avait pris la forme de Lhoris pour m'apparaitre sous une forme familière. C'était gentil ! Surement pas un ange de Besmara du coup.
J'ai également vu Bel'la a coté. Lui aussi avait du mourir. Je comprends,personne n' était de taille face à ce démon monstrueux. Puis Brund est tombé du ciel. Pas de bol pour lui non plus.
Et aussi Bubul.Tiens, les poissons avaient pas un paradis à eux ?
Et Sorin. La ça commençait à devenir bizarre.

Puis l'ange Lhoris a commencer à parler, et en fait c'était la même merde que ce qu'il raconte d'habitude.
Je m'étais fait attrapé par la langue d' une grenouille géante, et en chassant l'air de mes poumons, elle m'a fait perdre connaissance.

Une grenouille. Une seule maudite grenouille.
(série de taches d'encre et de traits saccadés indéchiffrables)

Les autres m'ont évidement pas lâché avec ça pendant le reste du trajet. On a continué tout droit, jusqu'à une petite forêt. Elle était aussi inintéressante que le reste, jusqu'à ce qu'on tombe sur une clairière avec une tente bizarre au milieu. Elle était accroché à un grand arbre mort très laid, et couvert de truc encore plus moches.
Sorin a suggéré qu'on mette le feu à la tente, et avant d'attendre nos réponses, y a balancé une torche enflammé.
Bien lui en pris, car peu après trois choses, vaguement féminine et hideusement belles, en sont sorties. Belles, si on se contentait de regarder de regarder le décolleté de ces dames. Hideuse, si on levait les yeux vers leurs visages à moitié décomposé d'ou sortait une langue putréfié exagérément longue.
Des goules. Bubul a essayé de nous donner un mot plus savant pour les désigner, mais tout le monde à continuer à dire goules.
Elles se sont directement rués sur Bel'la. Peut-être que la chaire de Drow est plus tendre ? Néanmoins, leur diner s'est pas laissé faire. Il en a tenu deux en respects, pendant que Sorin gérait la troisième. Velandra en a dégommé une, Brund une deuxième au gourdin, et Bel'la a finit le boulot lui même.
Y'a un truc qui possède le drow, j'en suis certain. Une sorte de créature bestiale qui lui donne des griffes intangibles quand il se bat.

Le combat à peine finit, je me suis dépêché d'aller récupérer les machins de valeurs dans la tente avant qu'elle flambe totalement ! J'ai pu en tirer des espèces de barillets de parfum puant, des épingles de femmes de riches et une robe de marié vachement chicos. Sorin s'est moqué de mes breloques de femmes, mais j' m' en fout, je suis sûr que ça vaut un paquet. De quoi me payer des bottes en cuir elfique et un vrai manteau de pirate qui arrête le vent.

Oh, et il y avait aussi une petite bourse avec de la monnaie sonnante et trébuchante. Cent vingts belles pièces d'or. Mais ça, ça restera un petit secret entre moi et les catins-zombies.

L'exploration a continué. On est tombé sur une deuxième plaine, avec cette fois une sorte de grande ferme. Le groupe n'a pas voulu l'explorer, de peur qu'elle contienne d'autres goules. Mais j'ai quand même été faire un rapide tour des champs avec Bubul et Velandra pour récupérer un peu de nourriture.
Ici aussi, c'était totalement délabré. Pendant que je cueillais du maïs, je me suis demandé ce qui était arrivé aux habitants de l'île. Est-ce qu'ils en avaient eu marre des moustiques ?
Parfois, je me dis que j'ai des dons de prémonitions.

Une nuée de moustiques démoniaques des enfers à jaillit de derrière un fourré. Ils m'ont harcelés de piqures jusqu'à ce que j'arrive à m'en débarrasser en roulant par terre.
C'est la que j'ai senti une vibration dans le sol. J'ai vu la terre remué. Quelques choses se baladait sous mes pieds. Quelque chose de gros. Et qui venait vers moi.
J'ai pas attendu d'en savoir plus pour détaler. J'ai hurlé à l'aide, ce qui a immédiatement causé une réaction prompte chez Velandra et Bubul : se barrer loin et espérez que la bestiole perde du temps à me manger.
Elle est belle l'amitié pirate.
J'ai entendu le sol craquer derrière moi. Quelque chose de massif a bondit dans les airs. J'ai surement du battre un record de vitesse à ce moment. Dommage qu'il n'y ai eu aucun témoin.
La créature est retombé lourdement  juste derrière moi. C'est pas passé loin. Vraiment pas.

J'ai réussit à atteindre le portail du champ, en continuant de m'époumoner. Quand j'ai vu Sorin arrivé en sens inverse, j'ai compris le vrai sens du mot “soulagement“.
Lui il voyait la chose, mais ça ne semblait pas refroidir son envi de la tuer. Tant mieux. Mais j'ai pas ralentis quand il m'a dépassé. D'ailleurs, je crois que le monstre est mort avant même que j'arrête de courir.

Encore une fois, ils se sont foutus de moi tout le reste de la journée. Après Saorel contre la terrible grenouille du fleuve, venait Saorel le chouineur, le seul métisse capable de courir et hurler en même temps .Grand bien leur fasse. Entendre les moqueries est un privilège de vivant.

_________________
PJ en vie et vivant leur vie de PJ
Saorel Rickard, Capitaine pirate du Coeur de Tempête.Tarik Z. Al-khwazar filius Psellos ex bonisagus, magus de l'alliance Pýrgos tis Vavél.Isaac Ziemer, générateur d'xp universel.Francisco, robot présentateur TV à la recherche de la clé du succès.Siléas Baienoire, grand vainqueur de Falker Chef. Netil Callens, magicienne à la découverte du monde. Bloz'Ewir'Rani, garde impérial au service de l'Empereur Roan Fel.
PJ à la retraite.
Armand Buissière , prend l'apéro tranquille. Krirrik Kiurl, devenu co-roi des gobelins, mais toujours aussi bruyant. Dornen, n'aura pas réussit à trouver une dent d'elfe.


Dernière édition par Flamme de Sang le Dim 26 Fév 2017 - 2:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nutt
Membre du CA
avatar

Nombre de messages : 1214
Age : 33
Localisation : Auderghem
Date d'inscription : 30/12/2015

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Sam 25 Fév 2017 - 2:07

[HRP : J'adore pirat rambo Razz ]

_________________

Comment communiquer avec le CA ? - Vous voulez aider le club ?
MJ tyrannique et despotique: Skull & Shackles | Anathazerïn | Le Conseil des Voleurs.
Je peux proposer sur demande une partie One Shot ou Accueil de la gamme Chroniques Oubliées
Revenir en haut Aller en bas
Flamme de Sang
Orateur
avatar

Nombre de messages : 676
Date d'inscription : 02/12/2016

MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   Sam 25 Fév 2017 - 16:53

[HRP : Comme par hasard, sur la passage ou Saorel manque de crever !
Sadique !]

Journal de Saorel Rickard, demi-elfe dans la tourmente.


Entré 12, 8 Arodus au soir.

Nous avons laissez derrière cette maudite ferme, pour nous enfoncer dans l'intérieur des terres. La carte indiquait un bâtiment isolé sur les hauteurs de l'île. Après deux heures d'une marche éreintante, on a finalement trouvé une cabane de bois au pied d'un très grand arbre, entouré par une palissade. Sur nos gardes, on a franchit la clôture. Rien en vue. Il y avait une petite source qui clapotait. Au moins, la mission de Plugg était accomplit. (Je m'en fichais totalement, mais bon, si ça m'évitait le fouet.)

Sur la porte de la cabane, un insigne du cheliax était peint en rouge. Sorin l'a ouverte d'un grand coup de pied. L'intérieur était tout à fait charmant : des livres, une armoire, un bureau, un lit et un cadavre pendu au milieu de la pièce.J'imagine que c'est une coutume cheliax.
On allait le décrocher, quand on a vu qu'y remuait encore. Dans une contorsion horrible, il a réussit à se libérer du noeud coulant pour se jeter sur nous.
Mauvaise idée, Sorin l'a tranché en deux avant qu'il fasse deux pas.

On l'a bazardé dehors, puis on a rapidement fouillé. Un peu d'or, du matos et un journal ! (Mais moins bien écrit que le mien, c'est clair). Bubul, qui l'avait trouvé, à pas voulu le lire à haute voix. Il a fallu que je me contorsionne pour lire par dessus son épaule.
En résumé, un navire marchand cheliax a fait naufrage sur l'île à cause d'une attaque de gobelin-poulpe. Ils ont installés un avant-poste dans cette cabane,et ont tenté d'explorer l'île. Mais les moustiques filaient la goulïte aigu (!!!), et la faune craignait (comme on s'en est aperçu nous même), alors ils sont tous morts, à commencer par les catins du navire.
C'est bien eux qui ont tracé la carte qu'on a trouvé, et les deux croix marquent le repère des gobelins-poulpes ainsi que l'emplacement de leur navire.

Je panique un peu la, ces saloperies de moustiques m'ont piqués dans le champ. J'ai cherche fiévreusement des traces bizarres, mais y'a rien. Pour le moment. Si je me transforme en goule, j'espère que je mangerai Lhoris en premier, c'est surement le plus tendre.

J'ai demandé à Bubul si je pouvais prendre les feuilles blanches restantes sur le journal du cheliaxien, mais il a voulu me les vendre ! A cinquante pièce d'or ! Il est malade ? Ça en vaut même pas 5 ! Je l'ai donc cordialement envoyé se faire foutre.
Il a bien changé le gentil Bubul. Ça faisait déjà quelques jours que je le trouvais moins amicale, et plus pédant. Déjà, c'est toujours lui qui se rue sur les objets qu'on trouve pour les estimer, puis nous réciter l'historique complet de ces bidules. Merci Nemo, on sait que tu sais des trucs, est-ce que tu pourrais juste nous dire si c'est magique et combien ça vaut, sans préciser la date de création, le contexte historique ni la couleur des yeux du créateur ?


On s'est installé pour passer la nuit, et moi j'ai essayé de mettre à jour ce journal, quand Brund a appelé à l'aide. Déjà, quelle idée il avait eu de sortir seul la nuit ?
Las, j'ai agrandit Sorin avec mes dernières forces, puis suis sortis voir ce qui se passait.
Brund était coursé par deux créatures imposantes, qui vraisemblablement en voulait à sa vie. Sauf que, petite nouveauté, cette fois c'était végétale. On aurait dits deux espèces de géant filiformes, constitué de branchage et de lierre. J'ai laissé les autres se démerder avec,moi j'étais KO. Ça n'a pas pris très longtemps, les arbustes étaient vindicatifs mais pas très costaud.
À croire que toute l'île veut notre mort ! Avant de partir, faudra y foutre le feu, histoire d'être bien sûr qu'il y a plus rien d'hostile qui traine.

Bref, après le combat, on a vérifié les branchages de l'arbre. Au premier passage, nos buissons tueurs s'étaient planqués dans la végétation, pas question d'en laissez d'autres dans notre dos.
Finalement y'avait rien de vivant la dedans, mais on découvert quelque chose d'autre : le tricorne de Sandara ! Qu'est-ce qu'il foutait perdu dans les branches d'un arbre ? Bel'la est monté à l'arbre. Il a juste trouvé des morceaux de gobelin-poulpe en plus du tricorne.

J'ai un scenario : Pendant l'attaque des gobelins-poulpe, Besmara a voulu faire une farce à sa prêtresse en transforment l'une de ces petites bestioles en un superbe et musculeux triton-volant. Sandara est immédiatement tombée folle amoureuse de cet éphèbe aquatique, et réciproquement. Ils se sont donc envolés dans les airs, et se sont installés dans cet arbre avec l'intention d'y fonder un foyer douillet d' humain-triton volant. Mais Besmara, cruelle Besmara, a choisi ce moment pour le retransformer en un ignoble petit gobelin-poulpe. Aussitôt révulsé par son ignoble apparence, Sandara a démembré son ancien amour en plein de petit morceau de chaire sanguinolente (Comment ? Sandara était en réalité une ancienne catcheuse haltérophile).
Mais, dans un sursaut de culpabilité, elle laisse son tricorne à la dépouille de son amour perdu. Puis elle saute à la mer et se transforme en dauphin-écrevisse pour écouler son chagrin dans l'océan sur fond de soleil couchant.
Fin.
(Le premier qui dit que c'est absurde, je le met au défis de trouver une meilleure explication pour le tricorne et les morceaux de poulpes dans l'arbre !)

Malheureusement, quelques soient les scénarios envisagés, je doute que Sandara ai survecu. Cette découverte m'a plombé le moral. Je comprends pas trop pourquoi ça m'affecte autant d'ailleurs. C'est pas la seule soigneuse des environs, surtout maintenant que Lhoris se donne à fond, ni l'unique jolie fille des chaines, loin s'en faut.
J'imagine que je m'y était attaché, un peu comme on s'attache à des babioles qui trainent trop longtemps dans son champ de vision.
Bha, n'y pensons plus. Le sommeil m'appelle, et je compte bien grappiller la moindre minute  de repos !

_________________
PJ en vie et vivant leur vie de PJ
Saorel Rickard, Capitaine pirate du Coeur de Tempête.Tarik Z. Al-khwazar filius Psellos ex bonisagus, magus de l'alliance Pýrgos tis Vavél.Isaac Ziemer, générateur d'xp universel.Francisco, robot présentateur TV à la recherche de la clé du succès.Siléas Baienoire, grand vainqueur de Falker Chef. Netil Callens, magicienne à la découverte du monde. Bloz'Ewir'Rani, garde impérial au service de l'Empereur Roan Fel.
PJ à la retraite.
Armand Buissière , prend l'apéro tranquille. Krirrik Kiurl, devenu co-roi des gobelins, mais toujours aussi bruyant. Dornen, n'aura pas réussit à trouver une dent d'elfe.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Skull & Shackles (Pathfinder)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Skull & Shackles (Pathfinder)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Présentation d'Alicia d'Obsidienne] - Joueur D&D 3.5 et Pathfinder
» Pathfinder
» Pathfinder : recherche de joueurs
» Partie Pathfinder AP3 le mardi 12/4
» Partie Pathfinder AP3 le mardi 4/1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Saigneurs du Chaos | Club de jeu de rôle à Bruxelles :: Jeu de role :: Résumés de parties-
Sauter vers: