Un club de jeu de rôle à Bruxelles - Locaux disponibles 24h/24, 7j/7 - Salles fumeurs et non-fumeurs - Avec le soutien de la COCOF et de la Commune d'Anderlecht
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue chez les Saigneurs du Chaos
25 ans d'ASBL, ça se fête Very Happy
Rappel : Le local de la cave appartient à Alpa et est strictement non fumeur.
Pensez à remplir les frigos pour les suivants. On aime tous les boissons fraîches Wink
Parler de jeu de rôle en se lissant la moustache et en se faisant des taches de sauce ? Les Spaghettis du MJ, c'est tous les mois A table
Tu ne sais pas comment ajouter une date au calendrier ? Tu en as besoin ? Voilà comment faire
L'ordinateur est votre ami. Souriez, citoyen.
Tu aimes le club, le gris et l'orange, tu peux acheter un T-shirt SDC. Sinon, achètes-en deux Mr. Green
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Tu veux nous aider à nous faire connaître ? Tu peux utiliser nos signatures dans les autres forums de jeux Very Happy
Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.
For the night is dark and full of terror.
C'est plus fort que toi. Dès qu'un mec se mouche, il faut que tu gardes la morve.
Je suis très désappointé !
Ne fais pas attention à l'aspect rudimentaire de cette maquette, je n'ai pas eu le temps de la faire à l’échelle ni de la peindre.
Tu as une grosse voiture et du temps ? On veut bien un coup de main pour faire les courses du club de temps en temps Razz
Some men just want to watch the world burn
J'adore qu'un plan se déroule sans accroc.
C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes.
Les dieux n’aiment pas qu’on ne travaille pas beaucoup. Les inactifs risquent toujours de se mettre à réfléchir.
Je suis désolé Dave. Je crains de ne pas pouvoir faire ça.
Chaussette !
Culture JDR : Darths & Droids (EN) ou (FR)
J'adore l'odeur du napalm au petit matin.
J'ai dégusté son foie avec des fèves au beurre... et un excellent chianti.
*scrontch scrontch* C'qui est embêtant dans les oiseaux c'est le bec. *scrontch scrontch*
Il ne fallait que cinq centièmes de secondes à X-OR pour se retrouver dans son scaphandre de combat.
J'aime ces petits moments de calme avant la tempête.
Ça ne compte quand-même que pour un !
T'endors pas, c'est l'heure de mourir.
Hulk... Smash.
Leeeerooooooooooooooooy Jeeeenkiiins !
Ni !
Mr Bond, vous avez la fâcheuse habitude de survivre
For the Watch...
Culture JDR : Dork Tower (EN)
I am the one who knocks.
Décidément les temps, comme les œufs sont durs.
Pour survivre à la guerre, il faut devenir la guerre
The cake is a lie
Il ne sait pas se servir des trois coquillages...
T'as pas une gueule de porte-bonheur.
I lost my marbles.
Si seulement les kobolds pouvaient venir et t'emporter... Immédiatement.
Il me faut la consolation des ombres et l'obscurité de la nuit.
Ecoutez, ça devient ridicule. Si on se met à discuter des problèmes, on ne fera jamais rien.
FUS RO DAH !
Donjons et Dragons ... La grande aventure ... Par-delà la raison ... D'étranges créatures ...

Partagez | 
 

 [Supernatural]Histoire de famille(powerd by MotW)

Aller en bas 
AuteurMessage
greg
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 3366
Age : 46
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: [Supernatural]Histoire de famille(powerd by MotW)   Lun 23 Oct 2017 - 8:06

Je suis Hellie Kaen.



De prime à bord on pourrait penser que je suis une adolescente comme une autre, ben en fait, pas tout à fait.



Ma mère s’appelle Dagon, oui c'est pas super féminin. Enfin ceci dit elle est plutôt recluse et elle ne m'a jamais donné son nom de famille.
Je sais juste que mon grand père s'appel Samaël et elle n'a jamais pipé mot sur sa mère.

Pour mon père, je ne l'ai jamais connu, je sais qu'il s'appel Kaen.
A force d’insister, j'ai même fini par apprendre que son prénom c'est David. J'imagine qu'elle a du le rencontré ici à Tulsa.

Pour ce qui est de Maman, elle est loin d'être câline ou même gentille mais je sens qu'elle fait des efforts, genre j'ai toujours eut à manger et tout cela, mais son gros problème vient surtout du fait que c'est une total psycho.
Déjà elle me file du sang humain à bouffer tous les jours, vous savez là ou les autres parents donne un verre de jus d'orange pour les vitamine, ben c'est pareil pour moi sauf que les "orange" je les entendaient pleurnicher à la cave.

C'est pareil pour les fêtes, chez nous on fête Maveth, c'est pour commémorer la mort du christ, elle est toujours de super bonne humeur ce jour là. Quand j'étais petite, la grand fête à la maison c'était d'avoir un jeune séminariste crucifié et d'essayer avec un bâillon sur les yeux de le planter avec une lance.  
Déjà tout petite je trouvais cela horrible et je hurlais toute la journée alors elle a fini par trouver un compromis avec un christ en papier mâché remplis de bonbon façon piniatta.

Il y a quelques jours, j'ai décidé que je voulais plus manger les gens, un peux comme le véganisme mais juste passer de: je bouffe des gens, à je mange normalement.  
Vous imaginez pas le drame que cela à fait à la maison, j'ai bien cru qu'elle allait m'en coller une, en fait elle à péter pleins de trucs et est aller se retrouver les gens que j'avais libérer du "garde manger". Elle est revenue sans eux mais couverte de sang, j'imagine sans peine ce qui a dut se passer.
Du coup je l'ai traitée de grosse psycho et je lui ai dit que je la détestait, et elle, en réponse, elle m'a foutu dehors.

J'ai décidé d'aller retrouver mon père. Combien de David Kaen peut il bien y avoir à Tulsa après tout Smile
Ben en fait aucun, enfin si 2, mais aucun n'est mon père .

Autre petit problème, vous saviez vous, que le sang humain c'est une drogue dure ? Ha ben voila, du coup je dois me faufiler dans les hôpitaux tous les 2 ou 3 jours pour faucher des poches de sang. Ces saloperies n'ont vraiment pas une bonne durée de conservation.

Pour ce qui est de la quête paternelle: En fait c'est un nom super banal, et des David Kaen qui pourraient être mon père, en imaginant qu'elle se le soit choisit pubert et pas encore impotent, cela en fait quand même un sacré paquet.

Mis à part la téléportation, chose que j'arrive pas encore à faire malgré qu'elle m'ait longuement expliqué, je maîtrise plutôt pas mal le machin de Jedi du "ce n'est pas ces droïdes que vous recherchez". C'est ulra fun et tout simple à faire.
Puis c'est un peux le seule moyen de pouvoir subsister à mon âge toute seule pour traverser les US dans tous les sens.
J'ai aussi une super force, et puis surtout je sais faire de la magie, c'est un peux crade, faut faire des dessins avec du sang mais cela soigne très bien. Pour me soigner moi c'est encore plus simple de siphonner la force vitale de quelqu'un, si je fais gaffe cela semble juste les fatiguer un peux. Ca marche au contact mais cela passe généralement mieux via un baiser. J'ai aussi tester au lit avec mon copain de l'époque, cela fonctionne tout aussi bien et il a dormi comme un bébé. Faut juste faire gaffe au timing...Bref.

Cela fait un ans que je traverse le pays en tout sens à la chasse aux David Kaen.
Ce coup-ci, mon candidat-Papa vivrait dans une ancienne ferme pas loin de Paton dans l'Iowa, autant dire en pleins milieu de nulle part.  
J'ai bien du marcher 2 heures pour arriver jusque là.
Quand j'ai sonné à la porte, j'ai été accueillie par un pervers qui m'a prise pour une pute et qui a tout de suite manifesté son mécontentement parce que j'étais trop crade à son gout. Là je me suis dit que cela ne pouvait pas être lui, ce serait trop pas cool.
Puis j'ai repensé à Maman, et je me suis dit qu'en fait j’avais quand même de bonne "chances" que ce soit lui.

Après les présentations d'usage, a savoir des jets d'eau bénite dans la tronche, je lui ai demandé si par hasard il n'aurait pas connu "bibliquement" une certaine Dagon il y a un peux moins de 20 ans du coté de Tulsa. Et évidement cela à semblé provoquer en lui toute une chaîne de réactions, notamment celle de venir envahir mes pensées sans aucune gêne. Une fois convaincu et un ou 2 verres de whisky pour faire passer son nouveau statuts de père, il m'a posé pleins de questions sur Maman.  
Bon de ce que j'en ai compris cela n'a pas du être une grande histoire d’amour entre eux, enfin vu l'émotivité de ma mère je me faisais pas non plus d'illusions.
Par contre j'aurais pas du lui raconté qu'elle tue allègrement des gens et que de loin en loin il y a des démons qui viennent lui parler et qu'ils sont totalement terrifiés d'être là.

Du coup il voulait absolument savoir ou elle habite et avoir son n° de téléphone etc.
Je lui ai filé aucune infos de peur que l'un des 2 ne tue l'autre. Et puis surtout cela ne fait pas un ans que j'use mes baskets sur les routes pour qu'une fois que je l'ai trouvé il me renvoie chez ma mère.

Il m'a cuisiné un machin improbable à base de pâte, de jambon et de sauce salsa, et je me suis endormie comme une bûche.
Ce connard en a profité pour pirater mon téléphone durant mon sommeil pour retrouver les info qu'il voulait sur ma mère.
Et en plus il a tout reniflé à l'un de ses potes chasseur.

Ha oui, j'ai pas encore dit la meilleur, pour que ma vie soit parfaitement merdique, le job de Papa c'est chasseur de monstres! Yaey vive moi !
Bien entendu mes contraintes alimentaires m'ont encore valut quelques aspersion d'eau bénite et j'ai très clairement goutté la maxi dose d'ails dans les pâtes d'hier.

Pour fêter nos retrouvailles, il décide de m'emmener avec lui dans sa nouvelle chasse, 4 disparitions suspectes dans une petite ville d'un état voisin.
Avant de partir on fait un crochet par la clinique locale pour faire un test de paternité: homme de peux de foi ! Et surtout pour que je puisse faire des provisions de poche de sang.

Dans la petite ville on enquête gentiment, entre la capacité de Papa à lire les pensées des gens et moi qui peut leur donner des ordres, cela va assez vite, tout le machin tourne autour d'une maison supposée hantée.

On y va à plusieurs reprises et à chaque fois on tombe sur une sorte de super fantôme asiatique qui résiste au sel et à mes pouvoirs.
A chaque visite c'est une fantôme différent et Papa trouve une sorte de symbole d'encrage/renforcement dans le grenier.
De nuit il y a une cave qui apparaît, dedans on trouve un tout jeune mage encapuchonné qui se la pète à mort.
Tout jeune c'est à la voie qu'on le détermine car il a une capuche à la Palpatine.

Le mec explique qu'il fait ses petites expériences, que c'est pas bien méchant et que d'ici 4 jours il va renvoyer les victimes chez elles indemnes. C'est pas méga cool de capturer des gens, mais bon on va pas non plus le tuer juste parce qu'il kidnappe 3 ou 4 personnes, entre sociopathe on doit se soutenir un minimum quand même.
La dessus Papa rebalance tout ce qu'il sait sur ma mère des fois que tous les habitant de la planètes ne soient pas déjà au courent. Merci Papa !

Je vois que cela travaille mon père à mort de pas avoir percé l'énorme mystère de l’identité du mage. Pour l'aider dans sa détresse, je cherche sur internet car il ne doit pas y avoir bien plus de 10 ou 12 mec entre 18 et 24 ans dans cette bourgade.
Une fois la liste en main il passe de maisons en maisons pour écouter les voie et il finit par le trouver.
Le mage lui montre sa "batcave" bourrée de bouquin et autres machins de mages et ils fraternisent. Je suis surprise, je m'attendais bien plus à ce que le mago transforme mon père en cochon, mais peut être est il immunisé car c'en est déjà un?

C'est vrais que si le mage à pleins de sorts cela peut toujours être utile pour apprendre l'un ou l'autre truc.

On rentre à la "maison" pour découvrir qu'il n'en reste qu'un lit de cendres, Papa essaye d'appeler son copain à qui il a refilé des info sur Maman et plus moyen de le contacter. Je l'avais pourtant bien prévenu !

Du coup il me demande ou je voudrais aller m'installer: direct je lui dit New York! Mais cela semble trop grand à son gout, du coup on doit encore choisir.
Puis il semble pas rouler sur l'or et avec sa maison en fumée, je ne sais pas vraiment si la chasse aux monstres c'est très payant comme activité ?  En tous les cas, notre escapade commune, ne semble pas avoir générée le moindre dollars .


Dernière édition par greg le Ven 16 Mar 2018 - 14:33, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
greg
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 3366
Age : 46
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: [Supernatural]Histoire de famille(powerd by MotW)   Mar 19 Déc 2017 - 1:30

-- L’animateur : Bonjours à tous, Saluons notre nouvelle Venue :  Ellie !

--Hellie : Bonjours à tous, je m'appelle Hellie et je suis une addict !

--Le petit groupe assit en cercle : Bonjour Ellie !

--Hellie : Je vous remercie, je vais me présenter rapidement.
Je suis nouvelle ici à Palm Beach !
Je voulais aller à NY mais mon père m'a fait miroiter les plages au soleil et les beaux mecs en maillots.
Comme toutes junkie de 19 ans, bien sur j'ai des problèmes avec mes parents! Je sais c'est tellement cliché !
Donc mon père qui a du faire beaucoup de recherche sur comment éduquer sa fille qu'on a pas vu durant 19 ans m'a convaincue d'arnaquer l'agent immobilier pour qu'on ai pas à payer la maison.
J'ai pas eut le cœur de lui dire non, mais même à un agent immobilier, c'est pas cool.

--Le petit groupe assit en cercle : Plusieurs semblent hocher la tête en signe de compréhension.

--Hellie : Papa a essayer de s'occuper de la paperasse pour le déménagement et mon inscription dans mon nouveau collège mais bien sur son "contact" lui a dit d'aller se faire voir et j'ai du rattraper le coup. Ce genre de trucs me stresse à mort, alors après, j'ai besoin d'une petit dose. Puis je me dit "ça fait des année que j'en prend, c'est pas celle-ci qui va faire la différence!"

--Le petit groupe assit en cercle : Plusieurs semblent hocher la tête en signe de compréhension.

--Hellie : Je vous remercie pour votre soutient, j'arrive pas encore à arrêter mais j'espère trouver le courage en venant chercher votre aide.

--Le petit groupe assit en cercle : Regard unanime de soutient.

--Hellie : La dessus, j'ai même pas encore pu m'inscrire à l'école que voila pas que mon Père se dégote un nouveau boulot ! Et vous devinerez jamais le boulot se passe dans un bar et il FAUT absolument boire à être fin fait sur sa tête pour le bien du job. Je rêve ou c'est pas dément comme figure paternelle ! Bref y a un truc pas cool au bar et comme on est raide comme des barils, papa et moi, je parviens de justesse à calmer ce qui n'est à ce moment là, pour moi, qu'un vague fantôme. Mais voila t'y pas que papa veut jouer les héros, il veut se battre alors qu'il tient même pas sur ses jambes.
Je dois faire appel à tout ce qui me reste pour nous sortir de la assez vite pour pas que papa se fasse déchirer.  Fin de nuit à l'hosto, je dois même aider à le soigner. Et moi qui pensais que les parents géraient les trucs et que les enfants faisaient les conneries !

--Le petit groupe assit en cercle : Plusieurs semblent hocher la tête en signe de compréhension.

--Hellie : La dessus je me rappel que j'avais vu une cool technique de protection dans un livre chez ma mère. Ouais en fait, si vous pensez que mon père est pas cool, c'est parce que je vous ai pas encore parlé d'elle! Donc je me téléporte littéralement dans la bibliothèque pendant qu'elle est distraite par le téléphone que je fais sonner dans la cuisine.
Pas de bol j'ai à peine la main sur le livre qu'elle m'interpelle. Je bredouille deux ou trois mots et j'essaye de me barrer mais comme d'ab avec son attitude passive/agressive elle a bouclé la maison mais fait semblant que je ne suis pas prisonnière. J'entend du boucan venant de la cave, et là horreur, il y a le ... "chien" de Papa qui y est enfermé. La pauvre bête me regarde avec des yeux implorants. Je le délivre mais pas moyen de lui filer sa liberté. Du coup je remonte dans ma chambre en attendant un bonne occasion de filer avec le chien-chien.

--Le petit groupe assit en cercle : Plusieurs semblent impressionnés et semblent relativiser leurs propres problèmes.

--Hellie :Peux de temps après on sonne à la porte, mais y a jamais personne qui vient chez Maman.
Du coup je me planque en haut des escalier pour observer.
3 Mecs arrivent les uns après les autres :

Azazel


Ramiel


et Asmodeus


Ils discutent à propos d'un contrats rompu et de ce qu'ils vont faire.
Et fatalement c'est à ce moment que Mon père fait sonner mon téléphone.
Ma mère, un peux à contre cœur, explique qui je suis et je descend dire bonjour.

Les mecs semblent beaucoup s'amuser à me demander des trucs super rigolo comme "que penses tu qu'on devraient faire au gens qui ont rompu le contrat, tous les tuer ?" Haha ha, qu'est qu'ils sont rigolos! On a rit, un peux comme avant un mission dans la maison du parrain.
La dessus Il parlent d'appeler leurs "patron". Profitant que Maman semblent assez choquée par ce appel à faire, j'en profite pour filer en douce.

J'en parle à Papa qui a de nouveau une idée géniale:
Il téléphone chez ma mère, Ha oui je vous avait dit qu'il a piraté mon téléphone pour me fauche son n° ? Déjà il a la présence d'esprit d’aller faire cela depuis un cabine anonyme pour pas qu'on se fasse griller notre maison.
Pas de bol, un mec vient le chopper et le ramène à la maison de Maman.
Bon ce coup là je me met déjà à réfléchir à quelle robe noir je vais pouvoir porter à ses funérailles.
Ben non en fait le "Patron" c'est mon grand père, le père de Maman, qui semble super contant de découvrir que j'existe et du coup il tue même pas Papa, pire : Quand des gros emplumés débaroulent dans la maison armes à la main, Papou a même sauvé mon père. Et j'ai pu venir le chercher de justesse avant qu'il prenne un coup perdu.

Avec le livre je me protège correctement et avec mes cours de self défense, on arrive à se faire sans trop de difficulté le machin qui faisait le malin dans le bar.

La grosse angoisse, demain je dois aller dans ma nouvelle école.
Merci à tous de m'avoir écouté !  

--Le petit groupe assit en cercle : Tout le monde applaudit.

-- L’animateur : Merci encore à Ellie pour son courage et son témoignage.
Quelqu'un d'autre veut prendre la parole ? Norbert ?

...


Dernière édition par greg le Dim 4 Mar 2018 - 1:05, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
greg
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 3366
Age : 46
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: [Supernatural]Histoire de famille(powerd by MotW)   Mar 2 Jan 2018 - 10:16

Comme Papa a eut un peux peur durant sa rencontre avec sa belle-famille, du coup on est repartit sur les routes direction NY. C'est marrant, c'est là que je voulais qu'on aille au début mais la piscine géante avec vue sur la mer dans une villa de star de ciné, je m'y était bien faite !

En passant par un relais essence au milieux de nulle part, l’instinct pour trouver des ennuis de Papa se met à retentir a tout rompre. J'ai beau protester on se retrouve a pioncer chez l'habitant ou plutôt la petite vieille du coin.
Un couple disparait chaque année à peux près à cette période et du coup Papa veut rester là pour qu'on serve d’appât, Yeay !!

Il appel un autre chasseur qui zone par ici et après de bonnes recherches il semblerait que ce soit un ancien dieu au nom imprononçable que fait je en sais quoi mais qui exige sont petit sacrifice tous les ans.

Papa fini par découvrir que c'est notre gentille logeuse qui est la déesse en question.

Moi je me suis barrée dormir dans les bureau du shérif locat par ce que j'essaye de me seuvrer de sang, et c'est pas facil, surtout que tout le monde à le mauvais gout d'en contenir tout pleins et que le sport de Papa fait qu'il répendrent le sien un peux partout tout le temps.
Mais plutot que d'avoir un mot de soutient de sa part, c'est "Houlà tu as un tête à faire peur Hell !"
Suivit d'un bon petit "tu veux un peux de mon sang pour aller mieux ? " J'ai cru que j'allais lui arracher la tête, quel )*( !

Bref comme à son habitude Papa trouve les mots juste pour que  la vieille veuille le tuer.
Elle passe à l'attaque avec un vieux sortit de son garage. et ils démontent la voiture de Papa en un ou 2 gestes.  On parvient a filer de justesse non sans quand même apprendre qu'il y a un autre dieu, un machin qui ressemble a un épouvantail et que c'est lui qui bouffe des couples tous les ans.

En fait il n'y a qu'un seul moyen de tuer ce saletés , ici c'est un pieu en pin dans le cœur pour la vieille et détruire son lieu d'accroche pour l’épouvantail.
On fait le tour de la ville pour le trouver dans son champ.
Papa le distrait pendant que je vais foutre le feu à un vieux pommier couvert de runes nordiques.
Le temps que l'arbre parte en fumée et épouvantails avec , ce dernier à eut le temps de coller une rouste homérique à Papa qui est à l'article de la mort.
Je le soigne et hop à l'hosto.

Je suggère à Papa de se trouver un petite armure et il me demande de le téléporter près d'un lieu d'émeute, avec notre nouveau présidant , ça tombe bien il y en a partout.
Pas de problèmes on trouve cela, un gentil CRS nous donne la sienne et s'empresse d'oublier toute la rencontre.
Par contre au retour un machin déconne, on se retrouvent dans une sorte de salle du trône médiévale.
Papa se précipite pour enfiler son armure de CRS moi pour passer le temps je vais m'assoir sur le trône. Y a un truc , c'est quand même classe , un peux dur sous les fesse mais classe quand même.

Tout à coup j’entends des pas approcher et je me précipite pour nous sortit de là mais pas de bol seul Papa part et je me retrouve face à Papy-Luçe.

Je lui fait un gros câlin puisque c'est la première fois qu'on se rencontre. Je lui explique notre histoire de dieux antique et comment je me suis retrouvée par hasard dans sa salle du trône. Il disparait une ou 2 secondes et revient en disant qu'il déteste ces saloperies de demi-dieux. Je ne sais pas vraiment s'il a fait cela pour être gentil ou pour impressionnée ou un peux des 2 ?


Dernière édition par greg le Dim 4 Mar 2018 - 1:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
berni
Beau parleur
avatar

Nombre de messages : 318
Age : 50
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: [Supernatural]Histoire de famille(powerd by MotW)   Mar 2 Jan 2018 - 12:24

Salut, Super comme d'hab.

Revenir en haut Aller en bas
greg
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 3366
Age : 46
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: [Supernatural]Histoire de famille(powerd by MotW)   Ven 16 Mar 2018 - 2:33

Les théologiens sont des gros nazes!
Y en a pas un pour avoir deviné qu'en fait, l’enfer cela ressemble au souterrain d'un château médiéval et que c'est peupler de gens en costard cravates ennuyeux et pressés.

Papy me conduit à ma chambre, j'en revient pas il a une chambre super luxueuse pour ses invités toute prête.
Je sent bien qu'il n'est pas vraiment à l'ordre du jour de refuser son hospitalité.
Je me pose, je zappe un peux ce qu'il y a à la télé tout en réfléchissant.

Papy m'a "invité" a attendre demain pour que je continue mon entrainement.
Je ne sais pas pourquoi mais j'ai comme l’impression qu'il va encore être question de mon alimentation et surtout des gens qu'il voudra faire "intervenir" dedans.

Je part découvrir un peux ma nouvelle prison, les gens que je croise sont craintif et obséquieux.
Pour être sur je demande s'ils seraient prêt à m'indiquer la sortie, hélas ils ont été briefés  et refusent catégoriquement de répondre a cette question.

A hasard de mes pérégrinations je trouve des cellules occupées.
Dedans il y a 2 personnes, Bunny, une jeune fille un rien plus âgée que moi et ... Zac ...


En fait Zac en plus d'être carrément mignion, c'est un peux le premier mec que j'ai faillit tuer.


Ça faisait pas longtemps que j'était partie de chez maman et j'était méga trop en manque de sang.
Je cherchais un Hôpital quand je suis tombée sur un petit dispensaire ou les gens viennent donner leur sang. Il y avait juste une infirmière et Zac qui avait déjà une perf dans le bras.
J'ai fais le coup du Jedi au 2 en leur disant de ne pas bouger et de ne se souvenir de rien.
Puis je me suis mise à afoner la poche de sang de Zac. Enfin, comme j'avais trop soif, j'ai viré la poche et je me suis mise à téter directement à la "paille". J'ai complètement perdu le contrôle et heureusement mon deuxième ordre a pas du bien passer sur Zac, parce qu'il m'a interpellée juste avant de finir totalement exsangue. Je me suis enfuie complètement morte de honte.

Bref, Je les libère, je leur explique en quelques mot à quel point ils sont au mauvais endroit et on prend la poudre d'escampette tous les 3.
Le machin est un véritable labyrinthe et ont fini par arriver sur un hôtel religieux. Profitant que peut être les protection qui m’empêche de me téléporter sont moins fortes ici, je fais un test mais hélas cela ne fonctionne pas.

Un homme se présente : Crowley


Son attitude n'est pas du tout craintive, il n'est pas hostile non plus, du coup je lui demande s'il peut nous indiquer la sortie et il nous explique le chemin.
A la sortie il nous fait un petit signe de la main, style "by by bon débarras" j'imagine sans peine qu'il doit s'agir de l'une ou l'autre ruse, mais comme je pense qu'il est plus probable que ce soit dirigé contre maman ou papy que contre moi, on file sans demander notre reste.

J'explique l’histoire du pacte et de la probable fin du monde que sa rupture annonce. Ils le prennent plutôt bien tout compte fait.
Zac propose d'aller dans sa paroisse, il y connait un prêtre vachement instruit.
Sur place le prêtre pense que Zac s'est fait un trip au LSD en entendant son histoire. Il nous indique tout de même un prof a Harvard spécialisé dans les religions antiques.

Je propose que sur le chemin on passe voir Will, le jeune mage hyper désagréable.
Pour pas changer il nous accueil en slip mais visiblement Bunny a bien plus la méthode que moi car rapidement ils gloussent tous les deux à tel point que Will lui offre même un livre de magie. Il nous donne une adresse à Boston sans rien nous dire d'autre que nous y trouveront les réponses que l'on cherche. Il nous dit aussi que c'est pas la peine d'aller voir le prof, il n'en sait pas plus que lui.

Arrivé à destination, cela s'avère être un appartement secret qui est fourmille de livre de magie et d'information sur les monstres. Un stock d'arme façon Matrix et même quelques armes magiques style Excalibur qui fait du froid et un machin semblable qui fait du feu.
La lance de Longinus, et encore tout pleins d'autres dont une maudite qui maintenant ne veut plus quitter Bunny.
Je me demande comment elle va faire pour prendre un bain ou dormir avec ce machin ?

Il y a aussi un ordi étrange qui fait des bips! Via l'ordi une madame "Sigma" nous souhaite la bien venue et se félicité d'avoir de nouveaux agents. On est déjà prêts à raconter toutes les âneries qu'elle voudra et filer en douce mais elle nous imprime une carte code avec ma photo et mon nom indiqué dessus. Pour bien montré qui est la boss ici elle me demande même si tout va bien avec ma mère.

Bon Ok en un temps record mon père a réussit à faire circuler cette information à la planète entière. Ceci dit je n'arrive plus du tout à le retrouver ni même à me téléporter près de lui. Donc il doit être à un endroit qui bloque mes capacité, peut être est il au près de cette madame Sigma ?

On fait tous une opération lecture, Bunny planche toute sorte de sorts et on étudie tous un sigle pour piéger les démons.
Je suis pris d'un doute, je vais m'enfermer dans la salle de bain et trace le piège en le traçant en partie sur une serviette.
Je rentre dedans et bien évidement, je reste piégée ! C'est trop merdique! voila t'y pas que je suis une saloperie de démon !

On cherche aussi sur le pacte, il semble avoir été signé à la fin des guerres angéliques il y a 10.000 ans
Décidément maman ne fait pas son age !
Il n'y a rien de clair sur ce qui a motivé les princes des l’enfer à le signer.
Les autres cherchent des moyens de les tuer mais à part pleins de moyen qui ne fonctionnent pas aucune info ...

Comme on a apprit que Crowley est le chef des Démons des carrefours on décide d'en appeler un pour lui causer.
Il arrive mais hélas nous dit qu'il n'y a aucun espoir pour que le pacte soit re-signé. Et en fait ne nous dit rien d'intéressant du tout.

La dessus il y a des questions qui se posent: Ma mère ne semble pas avoir eut d'autres enfants et je n'ai jamais eut le sentiment que la maternité ait été une fin en elle même pour elle.
Lucifer, semble avoir créer maman et les 3 autres comme ses premiers actes de créations.
Il ne semble pas, a première vue, être gouverné par les sentiments filiaux et son intérêt pour moi ne me semble pas être juste désintéressé. Donc maman m'a faite pour quelque chose et comme c'est surement pour servir les intérêts de Papy qui veut péter la tête de son frangin Michael et dominer le monde. J'en conclut que je n'aimerai surement pas ce qu'ils ont en tête pour moi.

Si je n'avais pas le sentiment qu'une organisation inconnue vient de nous mette la corde au coup ma vie serait presque simple !


Dernière édition par greg le Sam 24 Mar 2018 - 3:00, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
DrazielLaura
Orateur
avatar

Nombre de messages : 622
Age : 30
Date d'inscription : 08/10/2015

MessageSujet: Re: [Supernatural]Histoire de famille(powerd by MotW)   Mer 21 Mar 2018 - 11:51

^^ super résumé
Revenir en haut Aller en bas
greg
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 3366
Age : 46
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: [Supernatural]Histoire de famille(powerd by MotW)   Ven 23 Mar 2018 - 14:48

J'ai encore fait des recherches pour retrouver Papa. je suis retournée au motel ou je l'avais renvoyé.
Il y est bien repassé pour payer la note et emporter ses affaires. Mais pas possible pour moi de retrouver sa trace autrement. J'essaye de me téléporter près de lui, mais j'arrive dans une cellule de grosses pierre avec une grille donnant sur les ténèbres.
Je rentre au repère et je recherche un sort pour communiquer avec les morts, des fois qu'il soit en enfer. (non j'imagine même pas qu'il puisse être au paradis)
J'exécuter parfaitement le sort, je commence à être pas mauvaise à ces machins là, mais aucune réponses. Je suis soulagée, quoi qu'il lui soit arrivé, il est toujours vivant !  

Zac s'interroge sur le pourquoi de ses pouvoirs. On fait une recherche et la seule référence à sa capacité de pouvoir planquer des trucs dans ses manches, ou je ne sais où, c'est une capacité angélique.
Comme il semblerait que ces derniers soient incapables de franchir un cercle d'huile bénite enflammée, on retourne dans la salle de bain faire le test et il peux passer sans problèmes.
A tout hasard, je lui explique comment je fait pour me téléporter et, il y arrive du premier coup!
NON je ne suis pas du tout jalouse qu'il ait trouvé le truc tout de suite et qu'il m'ai fallut plus de 10 ans... crevure va !
Par contre il s'est péter le pied en essayant de se re-téléporter trop près de la table, gentiment je lui fait un petit sort de soin et il a chouiné comme si je lui arrachait la peau, il n'aime décidément pas les sorts démoniaques.

Du coup on a la brillante idée de faire goûter son sang par des experts : des vampires. Ces gens là boivent du sang tout le temps, ils devraient bien pouvoir nous indiquer quel type de "monstre" est Zac.
D'après l'ordi il y a 3 clans de vampires pas trop loin. Un petit qui semblent se nourrir sur les animaux et le plus grand comptant quand même dans les 140 individus.

On se met en route pour les mangeurs d'animaux en partant du principes qu'ils seront peut être plus amicaux. En fait pas du tout, un mec nous parle via un parlophone et nous envoie au diable, s'il savait ! Tout cela sous prétexte qu'il ne veux même pas goûter.

On met le cap sur le plus grand clan, on y arrive à presque minuit. A bonne distance on entend la musique d'une grand fête. On laisse la voiture un peux plus loin et on s'invite.
Sur place il y a pleins de verre à vin remplis de sang. Je me sent méga mal, j'ai l'impression que je vais ramper hors de ma propre peau tellement cela me donne envie. Je comprend, du coup, mieux les vampires de la tout à l'heure.
Zac vide un verre sur le tapis et remplace son contenu par son sang. Il aborde une femme incroyablement canon et lui offre le verre. La nana ne met pas 10 secondes à comprendre qu'on a rien à faire là, déjà on est tout les 2 habillés comme des plouks et il sont tous en habits de soirée.
Elle insiste, version : on a pas le choix, pour nous présenter au maître de maison.

Il nous donne très poliment son nom, un machin désuet comme Armand ou André enfin bref j'écoutait plus le bruit de mon cœur en essayant de résister à l’odeur du sang qu'autre chose.
Zac semble un peux impressionné, il ne doit pas avoir l'habitude que les gens le regarde en le considérant comme un casse croûte.
Grillés pour grillé, je lui explique qu'on est juste là pour demander leur avis d'expert sur la nature du sang de Zac. Cela fait marré le chef de clan, dont c'est justement l'anniversaire, qui est impressionné par tant de stupidité. Du coup il demande à miss-monde de donner son avis et nous laisse partir indemne. Il semblerait que le sang de Zac goûte l'humain du terroir avec un arrière gout d'élever à la ferme.

La dessus les choses se calment, moi je bidouille quelques trucs pour pouvoir m'inscrire au collège, Zac repart chasser son Wendigo.  Il revient bredouille et me décrit le mec qui l'a choppé durant sa chasse la fois passée. Il s'agit clairement de Papy Luce. Je lui dit de pas trop chercher son Wendi-machin, que Papy, il semble bien aimer tuer un peux tout et n’importe quoi, et que son Monstre est surement désintégré depuis longtemps.
 
Les cours dans ce bahut cela ne rigole pas.
Zac de son coté cherche des monstres pour se distraire. Ca doit être un truc de mec de chercher des machins dangeureux pour les chasser.
Il est de nouveau tout tristounet à bouder sur le canapé parce qu'il n'arrive à rien dans son enquête.
Un machin semble faire disparaître des camionneurs après leur passage dans un petit resto.
Je lui explique le coup de papa, de se faire passer pour un agent du FBI, avec les faux papier qui vont bien. Je lui en commande même au près du faussaire de Papa qui est super complaisant.

Là, bien sur, comme il s'est déjà grillé, on va y aller en mode bourrin.
Il se téléporte sur place et je le rejoint. Je force le sherif à coopérer, mais il n'y a vraiment pas grand chose dans le dossier. Apparemment seul 2 serveuses et le cuistot sont systématiquement là quand les disparus sont venu sur place.  
On s'installe et on profite que la serveuse prenne notre commande pour que je lui fasse le coup du Jedi. "Répond à mes questions!, dis moi la vérités! et oublie tout ceci en fin de conversation!" C'est vraiment trop fort ce machin!

Donc elle nous dit tout gentiment que c'est bien elle qui tue les routiers, qu'elle les tue pour les manger et que c'est parce qu'elle aime bien le gout, qu'elle est une Vetala mais hélas elle ne sait pas comment il faut faire pour la tuer. Mais quel type de débile quasi immortelle ne se renseigne pas sur son point faible, au minimum juste pour pas crever pas accident ?

On rentre au repère et on cherche en vitesse sur Vetala, voila un coup de poignard en argent dans le cœur et hop !
Je propose à Zac de lui faire un tatouage comme celui que je me suis fait, en suivant le rituel de protection du livre que j'avais fauché à Maman.
A nouveau il a souffert le martyre, il n'aime vraiment pas ce type de magie. Il est franchement pas mal torse nu, même si c'était bien moins glamour que ce que j'avais espérée en lui faisant la proposition. Je suppose que les gémissements de douleur ne sont pas mon truc!
Zac et moi, on retourne derrière le resto. Ça fait quand même un peux psychopathe d'attendre des gens comme ça! Même si je dois bien reconnaître que c'est pas super cool qu'elle tue un routier toutes les 2 semaines.
Zac sort son épée enflammée et veut aller vers la serveuse mais une 2 ieme Vétala lui retourne une mandale à tuer un mec d'un coup.
Je me jette sur cette connasse et Zac s'occupe de l'autre, enfin je regarde pas trop parce qu'elle font vraiment mal ces grosses putes!
Le temps que mette "la mienne" à terre, l'autre a démonté Zac et s’apprête à lui porter le coup de grâce.
J'ai pas le temps d'intervenir qu'un halo de lumière entoure Zac et qu'un mec en costard apparaît. Il décapite la Véta-connasse qui affiche un air surpris quand sa têtes roule a sol. Le mec dit s'appeler Marielle ou zacharielle enfin un nom en ielle comme en portent les anges. Qu'il est chargé de la protection des prophètes du Seigneur et que Zac en est donc un. Et un mystère de résolut ! Au passage il soigne Zac mais moi je peux clairement aller me faire voir, sympa les anges . Je vais devoir me faire un sort pour soigner la vilaine griffure que l'autre m'a faite au visage. Je suis déjà pas super canon, une balafre à la Albator ne risque pas d'améliorer les choses!

Je rentre me pioncer car les cours recommencent seulement dans quelques heures. Je Laisse à Zac le plaisir de creuser les tombes des 2 filles.

Quelques jours plus trad, j'aide Zac à éplucher les indices à la recherche d'autre enquêtes. Je tombe sur une photo de scène de crime sur la quelle on voit Ramiel tout sourire.
C'est pas tout près et Zac se met en route tout de suite.
Je le rejoint avec un joli costard que j'ai mis 2 jours à choisir pour lui, pour aller avec ses faux papier du FBI.
Je me faisais déjà toute une fête de le voir se changer quand on entend un gros "Pock" et il y a tout à coup un trou dans le pare-brise suffisamment gros pour faire passer un pigeon.
Zac flippe à nouveau sa race comme on dit ! Il bondit hors de la voiture et se planque .
Moi je m'allonge et j'arrache le rétroviseur d'un coup de pied pour pouvoir essayer de voir d'ou viennent les tires.

La voiture prend tellement cher, on nous tire dessus avec un machin pour déglinguer les chars.
Je fini par voir qu'on nous tire dessus depuis le clocher de l'église, aucun respect , vraiment !
Je me téléporte la bas et je me retrouve derrière un sniper armé d'un truc gigantesque, il doit chercher à compenser sévèrement lui !
Je le tapote gentiment sur l'épaule pour qu'il se retourne, en espérant le dominer. Mais il semble enragé, les yeux injectés de sang et résiste à ma domination.
Il frappe à main nue mais avec plus de puissance qu'une batte de Baseball et en plus je ne parviens pas à siphonner son essence vitale.
Le temps que Zac se reprenne et vienne le trancher en 2, ce malade a quand même eut le temps de me péter le nez !

En contre bas sur la place, pleins de mecs comme lui sortent d'un peux partout, seul un homme en costard se ballade, un grand sourire au lèvre, au milieu de cette folie.
On essaye de se téléporter mais hélas quelque chose nous en empêche ...
Revenir en haut Aller en bas
DrazielLaura
Orateur
avatar

Nombre de messages : 622
Age : 30
Date d'inscription : 08/10/2015

MessageSujet: Re: [Supernatural]Histoire de famille(powerd by MotW)   Sam 24 Mar 2018 - 17:14

Version de Bunny :

Yo ! moi c'est Bunny , j'ai 19 ans et je tiens un blog qui démystifie les phénomènes paranormaux ( il marche tellement bien que je peux en vivre Very Happy ).
On m'as signalé une maison soit disant hantée , une fois sur place , je vois les habituels dispositifs pour faire croire à la présence de fantômes . A la cave c'est une autre histoire , j'ai juste le temps de voir un brasero au milieu de la pièce avant que l'on m’assomme.
Je me réveille dans une cellule dans un espèce de sous sol .Dans la cellule d'à côté , il y a Zac , un type sympa au service de sa communauté ( et selon ce qu'il explique plus tard ,il chassait un wendigo avant de se retrouvé ici ), on se rend compte que on a pris nos affaires . J'ai essayé de déloger la porte du mur ( j’espérais que c'était assez friable ) mais a part un boucan monstre je n'obtient rien .
Un type en costard est venu demander que l'on fasse moins de bruits , j'ai beau lui demander ce que l'on fait là , il ne donne aucune explication .
Au bout d'un moment , une jeune fille qui s'appelle Hellie nous libère .Selon elle , on serai en enfer , bonne blague , où sont les flammes ? Il fait même un peu froid ...
On retrouve nos affaires dans des caissiers à nos noms ( étrange ) , j'ai pus récupéré  mon appareil photo instantanée , mes clefs de van et mes bonbons gélifié ( il en manque trois  Evil or Very Mad   ) , on tombe sur un autel dédier à Dieu , se qui n'est p as censé se trouvé en enfer .
Un dénommé Crowley nous aide à sortir . En sortant , je prend une photo du brasero. Par chance mon van est toujours dehors .Deux semaines ont passées !!! je le voit au nombres de mails inquiets que j'ai reçus ,
Hellie nous explique une histoires de pacte super vieux ( 10,000 ans quand même ! ) dont la rupture récente risque de détruire le monde ( une broutille quoi )  , Zac propose que l'on demande conseille à sa paroisse. Le prêtre nous aide ( en se demandant si on revient pas d'un bad trip ) , il nous conseille un spécialiste de Harvard .
En y allant , on passe voir une connaissance d'Hellie , William un « mage » qui selon elle n'est pas très aimable . Il nous ouvre en petite tenue , certes au début , il est retissant mais un peu de politesse et un sourire plus tard , il nous donne une adresse à Boston ( il nous déconseille le spécialiste ) , des infos sur les « démons » concernés par le Pacte , nous explique comment contacter des démons des carrefours et me passe un livre sur comment combattre des démons ( j'en reviens toujours pas de l'avoir demandé ) , par contre les photos et les croquis n'ont pas été tolérés .
Je poste sur mon blog que la maison n'était effectivement pas hantée ( j'ai pas vu de fantômes ) mais que le toit menaçait de s’écrouler donc pas de visite possible sans risque de mort par écrasement .
A Boston , on découvre une planque dans un appartement vide , Zac avait défoncé la porte avec une épée qu'il as sorti de sa manche ( décidément tout me dépassent Confused  ), on y découvre tous le confort nécessaire , une immense bibliothèque dédié à l'occulte et des armes .On trouve aussi un ordinateur d'où nous contacte une certaine Sigma qui confie la cache à Hellie qu'elle semble bien connaitre ( au passage , on apprend qu'elle est la fille d'une certaine Dagon ( rien a voir avec les mythes lovacraftiens) et de Lucifer ( sérieux!!!) dont on vient de fuir la demeure ,
Avec les ingrédients qu'on trouve dans la cache  , on invoque un démons des carrefours , qui à ma grande surprise pop de nul part  What the fuck ?!?  , pour lui demander de nous amener Crowley , leur chef , une argumentation bien mené plus tard , Crowley vient à nous , aussi en popant ( je m'y ferai à force , je crois ), il nous explique que jamais , Ils ne voudront résigner car la situation n'est plus la même qu'a l'époque , arf ! Que c'est compliqué . Il nous laisse son numéro au cas où , très serviable ce monsieur ^^
On retourne à la cache et on fouille la bibliothèque , on trouve un livre sur les armes antiques et magiques qui nous renseigne sur le Colt de Samuel Colt qui pourrait tuer tout y compris des démons super vieux ( Hellie tic un peu à cette idée ) , je trouve aussi un livre avec des sorts pour débutants ( au point où j'en suis , on  sait jamais ) ,
On fouille dans des coffres du côté des armes , je prend le livre pour les identifiés, on trouve : une épée angélique ( qui plait à Zac ) , Excalibur ! Qui as un pouvoir de glace , une épée semblable avec un pouvoir de feu   , Hellie et moi on l'est a fait s’entrechoquer , ce que nous as fait revivre le combat entre Arthur  et son neveu qui tue son oncle ( avec les sensations et tout aie ! )  , le colt de Billy the kid , , que j'ai essayer mais je suis nul au tire ,la lance de Longinus ( qui semble plaire à Hellie )et un glaive où sur le manche il est écrit en latin d'un côté «  prenez moi » et de l'autre « jetez moi » , le prendre je l'ai fait pour le voir mieux et l'identifié par contre le jeter moins facile même en fait impossible , a part le mettre dans son fourreau a la ceinture , je ne peux m'en séparer , un peu comme si il  était lier à moi ( en plus je me sens plus forte avec ce glaive dans les mains ) , je vais donc devoir me dénicher un long manteau pour le dissimuler.

Une fois bien installé , Zac et Hellie sont partis rechercher le père de celle ci pendant que je continue les recherches sur Le Colt .
le van :
Revenir en haut Aller en bas
greg
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 3366
Age : 46
Localisation : Ixelles
Date d'inscription : 04/10/2005

MessageSujet: Re: [Supernatural]Histoire de famille(powerd by MotW)   Lun 7 Mai 2018 - 3:59

Quand tout semble perdu, autant improviser des machins magiques.
Au point ou on en est cela ne peut pas vraiment empirer la situation.

Je trace quelques sigles sur le dos de Zac avec mon sang, cela le brûle un peux mais je parviens à lui faire pousser une paire d'ailes d'ange du plus bel effet surtout que cela lui a arraché sa chemise.

A ce moment on repère une fourgonnette arrivant a tout allure, c'est celle de Bunny.
Il ne faut absolument pas qu'elle rentre en ville, avec les Zombies aux amphets qu'il y a ici elle va se faire massacrer.
Comme on ne peut pas se téléporter et qu'en plus il n'y a ni connexion GSM ni moyen de communiquer par magie, je demande a Zac de tirer devant le mini-van pour qu'elle comprenne qu'il ne faut pas venir ici.

Hélas Zac manque clairement d'entraînement avec le machin anti-char et tire en pleins dans l'avant.
Le van de Bunny sautille en passant par dessus son moteur, et s’arrête quelques mètres plus loin dans une marre d'huile.

2 personnes en sortent, Bunny et ? PAPA !!
Ils ne nous ont pas bien vu et, comme à son habitude, Papa tire avant d'avoir vraiment réfléchit. Du coup il flingue Zac qui s’envole vers eux, avec moi dans les bars, pour nous mettre en  sécurité par rapport au zombies. Heureusement Zac parvient à ne pas me lâcher et en plus a se poser presque correctement.

Je sais que je suis maladivement dépendante émotionnellement, du coup même si il est en lice pour le plus mauvais père du siècle, je suis hyper contente de retrouver Papa. Je me rendais même pas compte à quel point cela m’angoissais de ne pas savoir ce qui lui était arrivé.

Sans aucun respect pour l'intensité poétique de nos retrouvailles, le mec an costard se montre tout au bout de la rue, et nous communique télépathiquement qu'il nous offre 20 secondes d'avance.

J'imagine que grâce à Maman j'ai une intuition toute particulière en ce qui concerne les psychopathes, du coup je pousse les autres qui voulaient protester à courir le plus vite possible vers une maison de grosse pierres où, au moins, on ne se fera pas tirer dessus de loin au fusil d’assaut.

Une fois à l’abri, les Zombies n'ont pas l'air d'être des pro de la chasse, ils tournent un peux partout dans la ville sans nous trouver. Papa décide d'en "maudire" un et je ne sais qui fait tomber un vase.
Si si comme dans les filmes d'horreur des série B, je jette un coup d'oeil désapprobateur a Zac et Bunny et les 2 ont une tête de bébé chiens avec encore des bout de pantoufle dans la gueule.

Ce coup là tout con que sont les Zombies ils se lancent à l’assaut. Le combat fut une vrais boucherie, J'ai à contre cœur utilisé la lance de Longénius et Zac lui à laissé tomber son épée de feu pour passer à la lame angélique. Bunny s'est servie de son épée maudite qui ne la quitte plus et Papa semble s'être approprié le 6 coups de Billy the Kid.
On a du tuer au moins 5 ou 6 des Super zombie, Papa lançait régulièrement des malédictions pour enrailler leurs armes mais les balles de fusil d'assaut cela fait des dégâts affreux. Heureusement, au moment ou Bunny, Zac et Papa sont tous 3 au sol baignant dans leur sang le soleil se couche et tout s’arrête avec un dernier message télépathique qui nous promet que cela rependra dès l'aube.

Comme mon sort de soin fait quand même super mal, à Zac mais aussi à moi, quand je n'arrive pas à être suffisamment précise dans mon tracé, j'apprends le sort que Bunny connait, il est bien plus dur à utiliser, mais à l'avantage d'être bien plus "safe".
Donc on passe une bonne demi heure à lancer des soins dans tous les sens à fin de soigner tout le monde.

Papa qui est persuadé qu'il y a moyen de fuir cet endroit, écoute mes explications pour le sort qui à fait pousser des ailes à Zac. Il parvient à refaire l'effet. Il monte en chandelle vers le ciel nocturne et s'écrase sur un plafond invisible comme un pigeon dans une baie vitrée. Il parvient de justesse a se reprendre pour ne pas en plus s'écraser au sol. Encore quelques soins et il nous dit tout à coup qu'il à lut un truc important dans l'esprit de celui qui nous a parlé. Grrr, je l'aurais bien mordu, à toujours vouloir garder les informations pour lui, il n'aurait pas pu nous le communiquer plus tot !
Bref, il y aurait un enfant dans le village et le démon ou le je ne sais quoi, ne veut surtout pas qu'on le trouve.

Du coup comme la ville semble tranquille on se sépare en 2 groupes, je me précipite pour y aller avec Zac, Désoler Bunny !
On va explorer l'église sur la place centrale et ensuite on se ballade parmi les maisons.
On est rapidement attirés par des bruits et la lueur d'un feu. C'est Papa que Bunny n'a pas réussit à empêcher de faire des conneries, qui a foutu le feu à la porte d'une maison. Quand on demande, c'est une des 3 maison "blindée" qu'ils ont trouvées et ils essaye de rentrer dedans.

Je lance un regard incrédule à Papa et une fois le feu éteint, je sonne simplement à la porte. Un peux plus tard une petite voie d'enfant nous répond. "Qui êtes vous, je ne peux pas parler aux étrangers!"


C'est qu'un petit bout de choux, je ne veux pas lui faire une truc de Jedi, c'est peut être mauvais sur les enfants?
Du coup c'est Bunny qui s'avance, elle lui parle gentiment pendant que je choppe et éloigne Papa qui commençait à dire n’importe quoi . Elle parvient rapidement à lui faire ouvrir, mais il ne veut laisser entrer qu'elle.

La mère de l'enfant descend de l'étage et au même moment les zombies réapparaissent des 2 cotés de la rue.
Le mec se moque nous en nous disant : "Pas de chance vous l'avez réveillé plus tôt !"
On se précipite vers la maison sous les tires, et on se retrouve à l'intérieur avec la mère qui nous fait une crise d'hystérie.
Après quelques tentatives infructueuses de la part des zombies, le "démon" sort un lance missile, oui, un putain de lance missile, qu'il a sortit de je ne sais pas où en plus !

On a juste le temps de tous plonger à couvert avant que la porte ne vole en éclats.
Bunny monte avec le gamin et commence à lui raconter des histoires pour l'aider à se rendormir.
Pendant ce temps là en bas c'est Sarajevo .

Dès que l'enfant s’endort à nouveau, tous les zombies disparaissent.
Mais ce coup ci, ce n'est pas la seule modification, les parents sont dans leur maison et les voisins sont tous réapparus.
Le blocage qui nous empêche de communiquer semble avoir disparu. Zac en profite pour partir avec Papa, qui voulait récupérer son armure de CRS. C'est plutôt une bonne idée car je viens de faire une recherche sur la base de donnée de la "fondation", il semblerait que le petit garçon soit ce qu'on appelle un Cambion, un enfant à moitié Démon à moitié humain. Je n'ai aucun doute sur la "solution" de Papa.
Les parents sont super flippé de nous trouver là, j'utilise mes pouvoir pour les calmer et j’essaye de leur expliquer la situation.
Il assistent en direct à l'apparition de Zac, qui semble avoir laisser Papa ailleurs et à son départ avec Bunny.
Rien de tel pour un cours accéléré de surnaturel! le père le prend plutôt bien, avec 3 ou 4 grands verre de whisky.

Je lui explique tout sur son fils, du moins tout ce que j'en sais, qu'ils doivent partir tout de suite car les démons vont les rechercher et des humains aussi, probablement. Et que tous en voudront a leur gamin pour des raisons différentes mais qui ne seront pas plus positives pour leur famille. Je trace un symbole de protection contre les démons sur une feuille pour qu'il laisse cela près de l'enfant pour que ceux-ci ne puisse pas trop facilement le repérer.

Je leur dit que je reviens très vite pour leur donner plus d'informations et je me téléporte dans le repère, ou du moins c'est ce que je crois ....
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Supernatural]Histoire de famille(powerd by MotW)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Supernatural]Histoire de famille(powerd by MotW)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Saigneurs du Chaos | Club de jeu de rôle à Bruxelles :: Jeu de role :: Résumés de parties-
Sauter vers: