Un club de jeu de rôle à Bruxelles - Locaux disponibles 24h/24, 7j/7 - Salles fumeurs et non-fumeurs - Avec le soutien de la COCOF
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  Évènements  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue chez les Saigneurs du Chaos
25 ans d'ASBL, ça se fête Very Happy
Rappel : Le local de la cave appartient à Alpa et est strictement non fumeur.
Pensez à remplir les frigos pour les suivants. On aime tous les boissons fraîches Wink
Parler de jeu de rôle en se lissant la moustache et en se faisant des taches de sauce ? Les Spaghettis du MJ, c'est tous les mois A table
Tu ne sais pas comment ajouter une date au calendrier ? Tu en as besoin ? Voilà comment faire
L'ordinateur est votre ami. Souriez, citoyen.
Tu aimes le club, le gris et l'orange, tu peux acheter un T-shirt SDC. Sinon, achètes-en deux Mr. Green
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Tu veux nous aider à nous faire connaître ? Tu peux utiliser nos signatures dans les autres forums de jeux Very Happy
Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.
For the night is dark and full of terror.
C'est plus fort que toi. Dès qu'un mec se mouche, il faut que tu gardes la morve.
Je suis très désappointé !
Ne fais pas attention à l'aspect rudimentaire de cette maquette, je n'ai pas eu le temps de la faire à l’échelle ni de la peindre.
Tu as une grosse voiture et du temps ? On veut bien un coup de main pour faire les courses du club de temps en temps Razz
Some men just want to watch the world burn
J'adore qu'un plan se déroule sans accroc.
C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes.
Les dieux n’aiment pas qu’on ne travaille pas beaucoup. Les inactifs risquent toujours de se mettre à réfléchir.
Je suis désolé Dave. Je crains de ne pas pouvoir faire ça.
Chaussette !
Culture JDR : Darths & Droids (EN) ou (FR)
J'adore l'odeur du napalm au petit matin.
J'ai dégusté son foie avec des fèves au beurre... et un excellent chianti.
*scrontch scrontch* C'qui est embêtant dans les oiseaux c'est le bec. *scrontch scrontch*
Il ne fallait que cinq centièmes de secondes à X-OR pour se retrouver dans son scaphandre de combat.
J'aime ces petits moments de calme avant la tempête.
Ça ne compte quand-même que pour un !
T'endors pas, c'est l'heure de mourir.
Hulk... Smash.
Leeeerooooooooooooooooy Jeeeenkiiins !
Ni !
Mr Bond, vous avez la fâcheuse habitude de survivre
For the Watch...
Culture JDR : Dork Tower (EN)
I am the one who knocks.
Décidément les temps, comme les œufs sont durs.
Pour survivre à la guerre, il faut devenir la guerre
The cake is a lie
Il ne sait pas se servir des trois coquillages...
T'as pas une gueule de porte-bonheur.
I lost my marbles.
Si seulement les kobolds pouvaient venir et t'emporter... Immédiatement.
Il me faut la consolation des ombres et l'obscurité de la nuit.
Ecoutez, ça devient ridicule. Si on se met à discuter des problèmes, on ne fera jamais rien.
FUS RO DAH !
Donjons et Dragons ... La grande aventure ... Par-delà la raison ... D'étranges créatures ...

Partagez | 
 

 [SENS] Notes, rapports et autres

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Felondra
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1273
Date d'inscription : 17/01/2015

MessageSujet: [SENS] Notes, rapports et autres   Mar 18 Juil 2017 - 9:13

Je vous propose qu'ici soient placées les informations "factuelles" de Sens: rapports de partie, descriptions de PnJ, etc. Si vous avez des théories à faire, des réflexions, des propositions pour la suite, autant le faire dans le fil général (qui est dans "parties en cours" voire d'en ouvrir un autre, mais de laisser celui-ci vierge de cette partie-là des choses Wink

La base "Pôle Sud" et le Conseil de la Résistance

En gros, vous vivez dans la base militaire, qui est à "flanc de caverne" et fait face aux piliers qui servent d'habitation aux civils.
Au-dessus, d'énormes lampes simulent la lumière du soleil et maintiennent la température à une quinzaine de degrés toute l'année. A 22h, elles diminuent, simulant la nuit et imposant un couvre-feu (patrouilles de soldats et conseil aux civils de rester chez eux sauf affaires pressantes). A 8h, tous les matins, elles augmentent et lancent la journée.
En-dessous, des caves aménagées pour la culture de champignons et de quelques végétaux qui font une petite base de nourriture. Mais la base Pôle Sud n'est pas autonome et dépend de l'import de presque tout, essentiellement depuis Sidney, une grande ville contrôlée par l'armée impériale mais où la Résistance est présente en sous-main.

En tout, il y a environ 200.000 soldats très mal équipés et 2 millions de civils (mais évidemment tous les civils ont une formation militaire minimum et on peut faire appel à eux en cas d'extrême urgence).


Votre journée habituelle, c'est repas de 7h30 à 8h30, cours théorique le matin de 9h à 13h (histoire du NERO (Nouvel Empire Représentatif Omicron), sciences, mathématiques, philosophie, stratégie militaire, etc.).
Puis une heure de pause midi, puis cours pratique (tir, athlétisme, art plastique, combat, survie en milieu hostile, application du cours de stratégie militaire, etc.).

En dehors de ça, et tant que vous ne faites rien d'illégal, vous faites ce que vous voulez, en gros.

Quand vous êtes arrivés, la ville était entièrement vide. A présent, elle s'est en partie délabrée: comme tout manque, on ne répare que ce qui est le plus nécessaire. Des étages entiers des tours sont abandonnés, des gens vivent dans la rue, dans des taudis improvisés au pied des tours.

Des inégalités sociales commencent à s'installer: les bugs et le conseil de la Résistance reçoivent davantage que l'armée qui reçoit davantage que les civils. Le moindre retard dans une livraison depuis Sidney ou ailleurs est synonyme de tension qui monte, de privation plus grande.

Le Conseil de la Résistance est composé de sept personnes qui prennent toutes les grandes décisions sur la Base et la Résistance:

- Le Général Gladius Sword



Il est le Président du Conseil. Il est le fils adoptif de Finflongfinger et a logiquement repris la tête de la Résistance à la disparition de celui-ci. C'est quelqu'un de parternel, bienveillant, qui garde la tête froide dans les moments durs. Beaucoup trouvent qu'il dirige la Résistance avec plus de sagesse et de recul que Finflonfinger.

- Soren Astère Sollipsis



Elle est immortelle. Elle se fait passer pour un homme dans le NERO.
Elle est vice-présidente du Conseil. Elle semble toujours perdue dans ses pensées, écoute bien plus qu'elle ne parle et laisse le Conseil prendre les décisions de la majorité.
Sa maxime, connue de tous les Bugs, est la suivante: "Il est des choses qu'il vaut mieux ignorer." Ces quelques mots ne laissent personne indifférent...

- Michel Sétra



On ne sait presque rien de lui mais il avait la pleine confiance de Finlongfinger. Un jour, la rumeur veut qu'il soit arrivé à la Nouvelle-York en cherchant après Finlongfinger. Une fois qu'il l'eût trouvé, il lui déclara être l'homme le plus riche de la Terre et désirer mettre tout son argent au service du combat contre Myphos. Il mit de l'ordre dans la comptabilité et devint le gestionnaire financier de la Résistance. Aussi fou que ça puisse paraitre, c'est sur son argent personnel que la Résistance survit encore à l'heure actuelle.

- Maria Greedway



Elle est en charge du pôle médical de Pôle Sud. Orpheline, la rumeur veut qu'elle ait été recueillie par Finlongfinger. Elle a beaucoup pleuré sa mort.
C'est une femme acérée, qui semble peu apprécier la place qu'occupe Soren Sollipsis dans la Résistance et ne peut supporter la phrase fétiche de l'immortelle: "il est des choses qu'il vaut mieux ignorer."

- Chrysaor Orion



On dit de lui que c'est un agent double, un noble de Fidridane gagné à la Résistance. Comme il ne veut pas voir sa couverture tomber ni trop risquer pour la Résistance, il ne vient jamais au Pôle Sud. Vous ne l'avez jamais vu que par image.

- Vigo Néméo



Il est le directeur de la base du Pôle Nord, qu'on appelle "Ice Hill", la colline de glace. Il ne vient jamais au Pôle Sud mais y a délégué un homme qui partage entièrement ses vues extrémistes quant à la politique à mener:

- Le Général Mordyns



C'est un général de l'armée qui vit très mal la présidence de Sword. Etant plus ancien dans la carrière militaire que ce dernier, il pense que Sword n'est Président du Conseil que parce qu'il est le fils adoptif de Finglonfinger.

Tout comme Vigo Néméo, qu'il représente au Conseil, Mordyns prône une ligne dure face à l'Empire: le bombardement nucléaire de Séléné et Mars. Ces vues ne rencontrent pas un grand succès auprès des autres membres du Conseil et il en est devenu taciturne et rancunier.


Dernière édition par Felondra le Mer 26 Juil 2017 - 8:48, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Felondra
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1273
Date d'inscription : 17/01/2015

MessageSujet: Re: [SENS] Notes, rapports et autres   Mar 18 Juil 2017 - 11:23

Les proches des PJ et quelques autres PnJ de la base "Pôle Sud"

La division "Bugs"


Alya, Bug enthousiaste, amie d'enfance de Reza et petite amie de Jin



Proche de Reza avant même le 6 janvier 1001 et l'attaque de la Nouvelle-York, elle est restée intime et les deux Bugs sont devenus inséparables. Elle écrit énormément, aime créer des mondes, des histoires. C'est son moyen de s'évader de la vie, de ses problèmes. Aussi, elle cultive un petit potager dans un coin de la base et passe le plus clair de son temps à écrire près de ses plantes.
Depuis quelques mois, elle et Jin se sont mis en couple.


Alexandre, bug ambitieux



Lucas était copain avec Alexandre étant petit. Ils se sont tenus serrés le 6 janvier, ont vécu la fuite en sous-marin, l'arrivée à la base "Pôle Sud" ensemble... mais divergent toujours plus depuis lors.
Alexandre veut trouver et détruire les êtres responsables de la mort de ses parents, l'Empereur responsable de la mort de la Terre, les machines ayant créé l'Ombre-Monde et la misère de l'humanité. Il est de plus en plus convaincu que c'est la seule voie valable. Proche du général Mordyns, il s'est mis en tête d'entrer au Conseil et prépare son ascension.
Alexandre est responsable d'une polarisation de la division "Bugs" parce qu'il y amène des questions fortes et qu'il n'a pas peur de susciter le débat à leur sujet.

Développement.

- N'a pas été élu chef de section.


Akina, créateur de la "Mission Salutaire"



Akina est un bug exemplaire à bien des niveaux. Excellent au combat - il s'est fabriqué une lame-faux avec laquelle il est devenu virtuose - il se destine à une carrière de médecin. En effet, le cœur d'akina bat pour servir les autres. Révolté quant à la position de privilégiés qu'occupent les Bugs dans une base où tout manque et où la misère s'organise, il a décidé de monter avec d'autres Bugs la "Mission Salutaire", qui vise à venir en aide au mieux à ceux qui en ont le plus besoin.
A la fois "police sociale" et aide d'urgence, la Mission a amélioré la vie de bien des gens, bien qu'à une échelle modeste - notamment parce que le Conseil mené par Gladius Sword refuse de débloquer des fonds pour la financer. Actuellement, une dizaine de bugs en fait partie sur les 66 que comptent la base.

Développement:

- Akina n'a pas fait réagir la philonite préparée pour lui par Soren Sollipsis.
- Il ne fait officiellement plus partie de la divison Bugs.
- Reza et les autres Bugs ne le lâchent pas, parlent avec lui, le valorisent.


Mavin, bras droit d'Akina au sein de la "Mission Salutaire"



Bug charismatique, proche d'Akina, Mavin fait partie de la "Mission Salutaire" et en est le porte-parole publique - Akina n'étant pas très bon avec les mots.
C'est grâce à Mavin qu'une dizaine de bugs, dont Jin, ont embarqué dans ce projet. Et, toutes les semaines, il présente requêtes et résultats d'activité au Conseil en quête du Grââl: des financements de celui-ci qui permettraient à la Mission d'augmenter son rayon d'action et son effet. Financements qui ne viennent toujours pas actuellement.


Amir et Alayna, jumeaux, potes de Reza.


Alayna


Amir

La sœur Alayna et le frère Amir, deux jumeaux, sont plein d'insouciance et de certitude quant à l'avenir des bugs et de la Résistance. Ils opposent au Déterminisme du monde et de l'Empire une spiritualité simple, faite d'un simple axiome: changer le monde commence par se changer soi-même. Ils semblent viser à une transcendance par l'instruction et l'influence qu'on peut avoir sur le monde en répandant la joie et le bien autour de nous.
Ils sont proches de Reza, qui les voit régulièrement pour décompresser quand le poids de la Terre semble trop lourd sur ses épaules.

Officiers de l'armée résistante et professeurs

Capitaine Connor Troubleback, professeur de communications et d'utilisation des nouvelles technologies



Professeur proche de Jin, qui lui fournit des défis perpétuels en résolvant toujours plus vite les problèmes de cryptage et codage que Connor tâche d'inventer.


Rupert Gryn, assistant de Gladius Sword en stratégie militaire



Bien que Gladius Sword soit officiellement professeur de stratégie militaire (il a tenu à suivre les Bugs au quotidien malgré sa tâche de Président du Conseil), Rupert Gryn enseigne la stratégie militaire la plupart du temps.
Gladius l'a choisi parce qu'il propose des stratégies innovantes, s'appuyant beaucoup sur les spécificités des Bugs: pas d'Ombre, capacité à Voyager d'un monde à l'autre, mais aussi importance de préserver des vies, d'être précautionneux, de connaître le terrain avant de frapper.
En dehors de cela, il pratique les échecs avec quelques bugs, dont Reza. Le moyen pour lui de poursuivre sa formation et de mieux connaître ces étranges êtres tellement plus qu'humains.


Nédylène Feraïs, Lieutenant de la marine résistante et joueuse d'échecs



Jeune femme secrète, beaucoup la trouvent froide, dure, alors qu'elle a en fait du mal à s'ouvrir à d'autres.
Son hobby, les échecs, est un facteur de sociabilisation important. Elle fréquente pour ce faire un bar, le "Buggies Boogie", dont le patron est fan d'échecs. Depuis un moment, Lucas a rejoint le groupe et semble apprécier particulièrement les parties face à Nédylène.



Les civils


Gordon, tenancier du Buggies Boogie



La base militaire de Pôle Sud est une réelle petite ville en elle-même, avec ses lieux de divertissement où militaires et Bugs se retrouvent mêlés. Un de ces lieux est le Buggies Boogie, bar mêlant une ambiance Jazz et un vrai lieu classe. On s'y retrouve à des tables d'échecs, pour siroter un verre, se raconter sa dernière mission ou faire sortir le stress de la vie quotidienne par le son.
Son patron, Gordon, semble ne jamais vraiment quitter les lieux. A toute heure du jour ou de la nuit, on peut le trouver derrière son comptoir ou adossé à une table en train de jouer aux échecs avec un habitué, comme Lucas ou la Lieutenant Nédylène. Quand il n'est pas dans son bar, c'est qu'il écoute un groupe qu'on lui a recommandé pour offrir un peu de variété à sa programmation musicale.


Paterson, mécanicien et contrebandier



Officiellement, Paterson est mécanicien au Roger's Mech, un réparateur de la ville. Jeune, on le voit plus souvent lever le coude au comptoir que les mains dans l'électro-ménager bredouillant qui passe dans le magasin. Mais derrière cette façade nonchalante, voire franchement négligente, Paterson est l'un des principaux revendeurs du marché noir de Pôle Sud.

La vie est rude au Pôle Sud et certains trouvent des moyens... bien à eux de l'améliorer. C'est le cas de certains membres de l'Armée Résistante, qui ramènent de leurs missions des trophées parfois étranges. Pour refourguer ces cargaisons hétéroclites (elles comprennent de la nourriture diverse, des morceaux d'équipements de l'Omicron, des drogues récréatives ou de combat, du matériel de base, parfois des antiquités), un marché noir s'est formé qui se déjoue des circuits officiels et où on peut trouver de tout - en fonction des arrivages, bien sûr.

Paterson a su monter dans le bateau au bon moment. Nul ne sait quelle est son implication ou son niveau dans la "hiérarchie" du marché noire, floue par nécessité. Mais au couvre-feu, le trafic s'instensifie plutôt qu'il ne s'arrête aux abords de Roger's Mech.

Lucas sait que chez Paterson, tant qu'on ferme un peu les yeux et qu'on a le portefeuilles d'un Bug, on peut trouver ce qu'on veut. Et puis le gars est réglo, alors...


Dernière édition par Felondra le Jeu 27 Juil 2017 - 11:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Felondra
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1273
Date d'inscription : 17/01/2015

MessageSujet: Re: [SENS] Notes, rapports et autres   Jeu 27 Juil 2017 - 11:50

Séance 1

Après la remise des Resplioïdes et l'exploration de l'Ombre-Monde, premier combat contre Sword - qui voulait tester les capacités des "chouchoux de Soren" avec leurs armures - et deux drones.

Jin analyse, étudie, intervient au bout d'un moment - décryptant les communications entre les drones et Sword, identifiant le boitier servant à les diriger, guidant ses amis à distance. Reza appuie - son module d'armure spécial est au final un choix de munitions très étendu pour son arbalète de poignet, qui peut projeter un poison endormant, une tête explosive, etc. Il s'en sert pour engourdir Sword et permettre à Lucas, le guerrier, de porter le coup fatal. [Ils se synchronisent, travaillent en équipe], ils font ça à merveille. Et déjà ils se rebellent contre Soren, Jin ordonne tout à son armure, Reza lui pose des questions...

Après ce combat, Sword les informe qu'ils doivent déterminer qui sera leur commandant et leur second. Qu'ils viennent le voir vers 21h, il a une première mission à leur confier. Ils sont grands maintenant, ils sortent du cocon.
Eux demandent après Akina, bien sûr. Sword est étonné de ne pas le voir, d'entendre qu'il ne réagit pas à la philonite. Il va se renseigner.
Puis chacun se sépare - Reza va chercher Akina du côté du port, là où le taudis est le pire, là d'où les Bugs sont arrivés... Là où Akina se trouvera sans doute. Il le trouve au bout d'un ponton, à regarder au loin. Il discute longuement avec lui - peut-être que tout ça est un malentendu? Et même si ce n'est vraiment pas un Bugs, ça ne l'empêchera pas d'amener sa pierre à l'édifice de la Résistance à Myphos, de jouer son rôle, d'être de la partie! Akina se laisse remonter le moral par l'insistance de Reza. (...)
En repartant, ils entendent un cri, lèvent les yeux au ciel. D'un des bâtiments solides autour desquels s'est construit le taudis du port, un enfant semble se pencher vers le vide. Les gens lui crient de se reculer. Akina fonce dans le bâtiment pour tenter de le sauver, mais quelques secondes plus tard l'enfant saute. Reza n'a que le temps de prendre la couverture d'un ivrogne et d'en jeter un bout à quelqu'un qui regardait pour sauver le gamin dont la chute est amortie par la couverture. Dans sa main, un papier. En le lisant, Reza est pris d'une tristesse profonde. Un poème. Un homme cherchant ses parents, ne voyant que des visages tous semblables et inconnus. Echo à sa propre douleur, ses parents perdus. C'est signé. W.G.A.
Le père du gamin arrive, lui crie dessus qu'il lui a fait terriblement peur. Reza raisonne le père. Qui le remercie et rentre chez lui, emmenant son enfant qui pleure avec. L'enfant a six ans.

Jin part avec Alya, ils s'isolent dans une petite caverne naturelle donnant sur le port, à l'écart du bruit de la base. Lui s'interroge sur cet Ombre-Monde. Si tout y a une place, alors y'a-t-il des ordinateurs dans l'Ombre-Monde? Donc un Ombre-Ombre-Monde? Et dans celui-là un autre? Et si leur monde à eux n'était que l'Ombre-Monde d'un autre monde?
Alya rit de cela, elle trouve simplement formidable qu'ils aient leurs outils, leurs armures, qu'ils sachent enfin mieux ce qu'on attend d'eux. Il range ses questions, n'insiste pas. Ils passent un moment doux à deux.

Lucas sort en discutant avec Alexandre, qui pense être la personne idéale pour commander. Il a les meilleurs résultats de la classe en stratégie, il est excellent partout, il fera donc un parfait commandant! Lucas tente de lui faire comprendre que ce n'est pas être le meilleur en tout qui fait un bon commandant, puis jette l'éponge au bout d'un temps.

Tous se retrouvent au Buggie's Boogie. Un groupe s'est mis en place, plutôt Jazz. Ils entament leur première chanson. Le groupe prête peut l'oreille, tout occupé à ses discussions. Après qu'Alexandre ait tempêté sa candidature, Reza se propose à reculons. Il pense qu'il pourra bien faire le travail bien qu'il en ait peu envie. Jin se présente aussi, comme second ou commandant il ne sait pas, mais il pense pouvoir mettre ses talents à bon emploi là. Akina reste en retrait, on lui demande si il veut se présenter mais il n'est même pas sûr d'avoir cette place à cette table. "Allons, tu nous connais depuis dix-sept ans, tu as plus que ton mot à dire sur qui nous dirigera", lui glisse Reza. Jin ne dit rien mais semble acquiescer tacitement aux paroles d'Akina.

Après vote, Reza est élu commandant et Jin second. Alexandre ne dit plus rien. Alya sourit. Elle a voté pour Jin comme commandant parce que parfois la soif de vengeance de Reza peut obscurcir son jugement. Mais elle ne le dit pas.

Akina a finit sa bière rapidement, il est parti chez Sword avant eux. Quand ils viennent il n'est plus là, Sword leur donne comme mission d'enquêter sur des suicides en hausse dans le quartier du port. Maria Greedway a rapporté l'augmentation étonnante de cas dans le quartier, il est sûr qu'elle pourra leur en dire plus. "Elle a toujours une minute quand il s'agit des Bugs", murmure-t-il, un sourire en coin.  Un soupçon d'amertume là-derrière? Juste une ironie bien campée.

En partant, Reza raconte l'histoire du petit garçon, montre le papier. Tous le lisent. Jin (...) ressent une curieuse sympathie pour le papier. Cela ne l'empêche pas d'être aussi choqué que les autres par ce poème d'abandon et de recherche vaine. Il décide avec Reza de passer dans l'Ombre-Monde, voir ce qui se passe avec ce papier. Résiste-t-il au choc ontologique? Non, il se disloque en arrivant là.

Puis ils se divisent en deux groupes. Alexandre et Reza vont voir l'enfant qui s'est jeté dans le vide. Avant de toquer chez les gens, ils mettent leurs armures pour montrer que les Bugs sont là. Les parents prennent peur, ils les rassurent mais la mère reste effrayée par ces étranges êtres qui frappent à sa porte. Boutique crasseuse au store baissé, mains caleuses et sèches de la mère - la famille est vendeuse de sel. Dénuement. Alexandre parle aux parents, Reza va voir l'enfant. Un matelas au sol, une commode de guingois. L'enfant lui dit qu'il a reçu ça d'un monsieur aux yeux rouges et très pâles, les cheveux blancs. Enfin, plus précisément que le monsieur a laissé tomber le papier de sa besace et que l'enfant l'a récupéré. Il doit être très triste pour écrire des choses tristes comme ça. Il y avait d'autres papiers dans la besace. Le monsieur sortait de chez l'Aveugle, un vieux du port que Reza connait bien. Il tient une bibliothèque, est devenu aveugle pendant l'attaque de la Nouvelle York le 3 janvier 1001. Depuis il s'est mis aux livres, demande à certains de lui faire la lecture. Quel est le lien qu'il entretient avec ce W.G.A. qui a signé le poème maudit?


De leur côté, les autres sont allés à l'hôpital que dirige Maria Greedway. A l'entrée on a appelé, sur le téléphone à cadran, le bureau de Maria Greedway. Il est 22h mais elle les reçoit. Belle, élégante, tranchante aussi. La rumeur veut qu'elle ait un fond de jalousie envers Soren Sollipsis, que les deux s'entendent mal au Conseil. Jin et Alya l'ont déjà vue quelques fois, pendant des réunions de la Mission Salutaire. Elle soutient l'initiative et fait beaucoup pour donner des moyens d'action aux Bugs volontaires.
Elle leur montre un graphique montrant une augmentation de plus en plus forte de suicides dans la zone du port depuis à peu près un mois. On leur remet les dossiers de tous les suicidés du port depuis trois mois - la vie n'est pas rose au Pôle Sud, il y en a beaucoup. Greedway a déjà demandé des analyses plus approfondies des suicidés de ces dernières semaines, mais aucune substance toxique, aucune drogue, rien qui soit suspect. Les Bugs demandent si on aurait retrouvé des papiers près des cadavres. Il faut voir, tout est dans les dossiers. Trois corps sont en bas, on n'est pas venu les réclamer pour le moment, leurs affaires sont avec eux. Ils descendent à la morgue.

Là, ils fouillent les affaires. Le premier bac contient une vieille clé, de celles qui ouvrent des grilles ou de lourdes portes, quelques mouchoirs en tissus rèches et une peluche de chat gonflée d'eau mal séchée. Le corps a été retrouvé dérivant dans l'eau du Pôle Sud. Un clochard.

Le deuxième bac ne contient qu'une sacoche de cuir mal traité, tâchée de sang. Le dossier dit que celle à qui appartient le corps a mis sa tête dans une roue de broyage de grain. Des passants l'ont trouvée là. Il y a des papiers d'identité mais personne d'autre n'habite à cette adresse et personne n'a pris contact avec les services depuis sa mort. Il y a un autre papier dans la sacoche. En le tenant, Jin ressent à nouveau cette sorte de lien, une chaleur dans les doigts, quelque chose sur le bout de la langue. Il jette un oeil rapide, capte quelques mots - renoncement, déterminisme, mieux comme ça, rien à faire. Une colère monte en lui face à tant de molesse. (...) Signature - W.G.A. A nouveau.
Lucas propose de passer dans l'Ombre-Monde et de voir si le papier y est. Il sort son arme, une longue lame translucide, puis passe dans l'Ombre-Monde. Choc, alerte de l'armure, craquement. Il a atterri dans de la roche. Il est à présent comme sculpté d'air dans la roche de l'endroit. Son armure était plus dure, la roche a cassé ou a été repoussée, il ne sait pas très bien. Sensation oppressante. Il veut de l'espace. Pulse. Eclatement de la roche autour de lui. Il s'est ménagé un cocon d'un mètre sur deux. Autour de lui, là où la roche a sauté, ces échafaudages en forme de carrés munis de diagonales. Encore. Il se pose quelques secondes. Se demande où serait le papier. Taille dans la roche violemment. Moitié pour se défouler. Trop éprouvé psychologiquement. Il ne trouvera pas de papier dans l'Ombre-Monde.
Quand il revient dans le monde réel, il entend Reza qui demande si l'équipe est là, il veut leur parler. Ils se mettent d'accord pour aller voir l'Aveugle le lendemain - il est près de 23h, il dort sans doute. Reza va rédiger un rapport pour Sword, déjà.

Fin de séance.
Revenir en haut Aller en bas
Felondra
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1273
Date d'inscription : 17/01/2015

MessageSujet: Re: [SENS] Notes, rapports et autres   Mer 9 Aoû 2017 - 14:17

L'Ombre-Monde

[AVERTISSEMENT: ce qui suit reprend les connaissances des Bugs à l'heure actuelle. Il est donc appelé à se compléter au fur et à mesure que des découvertes seront faites, des théories échaufaudées, etc.]


Généralités

L'Ombre-Monde est un monde généré (ou révélé, les théories divergent) par les machines Cosmo & Rebirth. Les machines génèrent un monde ressemblant à tout point au monde réel: l'ensemble des faits du monde ont une "Ombre", un "Ombre-fait" dans l'Ombre-Monde.
Myphos Quadria possède l'omniscience dans l'Ombre-Monde et, par ricochet, dans la réalité. En s'appuyant sur l'Ombre-Monde, il a pu asseoir sa domination sur l'humanité, écraser la Résistance terrienne, etc.

L'Ombre-Monde possède une Ontologie différente. Cela signifie que les règles qui régissent ce monde sont différentes de celles qui régissent le monde réel. Dès lors, le passage du monde réel à l'Ombre-Monde est impossible. Une comparaison peut-être faite ainsi: imaginez un jeu vidéo qui simulerait le monde tel qu'il est. Vous n'auriez pourtant aucun moyen d'entrer réellement dans ce monde. Au plus, vous pourriez construire un moyen d'explorer ce monde depuis le monde réel.

Les Bugs

Le 14 décembre 996, des êtres naissent à la Nouvelle-York, qui semblent en tout point humains mais divergent par un trait essentiel: ils n'ont pas d' "Ombre" (comprendre: de double dans l'Ombre-Monde). Ils sont des Bugs de Cosmo & Rebirth. Il y a actuellement 65 Bugs identifiés (il devait y en avoir 66 mais Akina, considéré comme un Bugs jusqu'au 14 décembre 1018, s'est révélé n'être "que" un humain normal).

Le Voyage, les Resploïdes et les Ombre-Pouvoirs

Soren Astère Sollipsis, Immortelle alliée de la Résistance terrienne depuis cinq-cents ans, a créé des armures spécialement conçues pour les Bugs et créées dans un matériau inconnu: la Philonite. Ce métal très étrange, qui serait apparu sous la forme d'une rose dérivant dans l'espace (attention source manquante - tradition orale peu crédible), est plus dur que n'importe quel matériau connu de l'homme, le diamant compris.
Ces armures sont appelées Resplioïdes car elles peuvent se déplier et se replier à volonté.

Mais la plus étonnante capacité de la Philonite est de résister au choc ontologique. Dès lors, les armures Resplioïdes permettent à leur contenu (vivant et matériel) de passer du monde réel à l'Ombre-Monde et vice versa. Cette capacité est appelé le Voyage.

L'Ombre-Monde ne répondant pas aux mêmes règles que le monde réel, il apparait aux Bugs voyageant dedans comme incomplet. Il possède des trous, des manques. Un Bug suffisamment entrainé est capable d'exploiter ces manques afin de tordre les règles de l'Ombre-Monde et d'obtenir des effets contre-nature. Cela est appelé "Ombre-Pouvoir". Ainsi, il est théoriquement capable de tout faire. On comprendra que l'imagination et la créativité d'un Bug est importante pour élargir ce que ce "tout faire" englobe et faciliter l'utilisation des Ombres-Pouvoirs.
Cependant, tordre la réalité à un coût. En tordant la réalité, le Bug impose sa volonté au monde. Or, le monde résiste et tend à reprendre sa forme, sa réalité. Si le Bug se fatigue, il se verra forcé de relâcher le contrôle sur l'Ombre-Monde.

[OFF-GAME: Les Ombres-Pouvoirs sont donc une magie Free-Form: vous pouvez tout faire avec. Voler, détruire des éléments, créer des choses, vous téléporter, etc. Pour déterminer les capacités de vos Simulacres dans l'Ombre-Monde, on utilise une valeur: l'Ombre-Energie. Le nombre de points d'Ombre-Energie dont dispose un Simulacre est égale à son score de participation à la rune de Création.
Chaque Ombre-Pouvoir possède un coût en fonction de son ampleur (sa durée, le nombre de personnes concernées, la difficulté de l'action à accomplir, etc.). Ce coût est retiré de la valeur d'Ombre-Energie du Bug.
Un Bug regagne 1 point d'Ombre-Energie par jour passé dans le monde réel.
Voyager du monde réel à l'Ombre-Monde et vice-versa coûte 1 point d'Ombre-Energie.
Si un Bug gagne de "l'expérience" et augmente son taux de participation à la rune de Création, il gagnera le nombre de points correspondant à l'augmentation de son taux. Cela peut lui permettre de quitter l'Ombre-Monde si il n'avait plus de points dans sa barre. C'est ce qui est arrivé à Lucas lors de la première épreuve.]

Les Quadrillas

Les Quadrillas sont des êtres créés dans l'Ombre-Monde, probablement à la naissance des Bugs dans le monde réel.
On sait peu de choses d'eux, si ce n'est qu'ils servent l'Omicron.
Ils ont été vus pour la première fois aux côtés des troupes impériales lors de l'attaque sur la Nouvelle-York, le 3 janvier 1001.
Depuis, quelques Quadrillas ont été vus aux côtés des troupes impériales dans plusieurs opérations.
Les Quadrillas apparaissent comme des êtres humains à la peau bleue, parcourue de foudre bleue.
Revenir en haut Aller en bas
Felondra
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1273
Date d'inscription : 17/01/2015

MessageSujet: Re: [SENS] Notes, rapports et autres   Mer 9 Aoû 2017 - 14:22

Date : 16/12/1018
Objet : Rapport de mission #001
Équipe : Scorpion

À l'attention du Conseil de la Résistance,

Concerne : augmentation du nombre de suicides dans le quartier du port de la Base du Pôle Sud



À la date du 14 décembre 1018, notre officier supérieur, le Général Gladius Sword, nous a donné pour mission d'enquêter sur le nombre croissant de suicides dans le quartier du port. Plus tôt dans la journée, j'ai moi-même assisté à la tentative de suicide d'un jeune enfant près du port. Avec le concours d'un civil, j'ai pu le sauver. Il semblait perturbé et tenait fermement un morceau de papier dans la main. Je l'ai ouvert et lu le poème qui se trouvait inscrit dessus, signé par un certain W.G.A. J'ai ressenti une sensation de malaise profond, au-delà de tout ce qui peut paraître naturel. J'ai tâche de compartimenter mes idées afin de me concentrer sur autre chose et rassurer les civils présents, dont le père de l'enfant qui est venu le récupérer.

Ensuite, lorsque j'ai rejoint mon équipe, composée de mon second Jin, de Lucas, d'Alexandre et Alya, je leur ai fait part de ma théorie concernant le poème et leur ai demandé de ne lire que s'ils étaient prêts à prendre le risque. Ils l'ont fait et ont confirmé ma thèse. Suite à l'assignation de notre mission, nous nous sommes séparés en deux groupes. Le premier groupe, composé de Jin, Alya et Lucas est allé à l'hôpital pour rencontrer Dr. Maria Greedway et lui poser des questions. Cette dernière a confirmé le nombre drastiquement croissant des suicides et a donné accès à la morgue à l'équipe afin d'examiner les corps. Nous y avons trouvé un autre morceau de papier, contenant un autre poème. Jin, qui a évité de le lire, a tout de même ressenti des effets. Nous avons testé la téléportation dans l'Ombre-monde mais le morceau de papier s'y désintègre - ce qui est la conséquence naturelle pour tout objet de notre monde.

Le second groupe, composé d'Alexandre et de moi-même, est allé au port afin d'interroger le garçon qui a tenté de se suicider. Alexandre a tenu compagnie aux parents de l'enfant pendant que je parlais avec celui-ci dans sa chambre. L'enfant m'a parlé d'un homme au teint pâle, aux cheveux blancs et aux yeux rouges (probablement un albinos) qui aurait "laissé tomber" ce morceau de papier de son sac, qui en contiendrait d'autres. Il aurait également vu sortir l'homme de chez celui que les habitants appellent communément l'Aveugle, un homme qui est arrivé de la Nouvelle York il y a des années et qui collectionne de très nombreux ouvrages. Les deux équipes ont repris contact et ont convenu de reprendre l'enquête le lendemain.

Le lendemain matin après le déjeuner, l'équipe entière s'est rendue chez l'aveugle. Jin et Alexandre sont restés dehors en quête du moindre incident. Alya, Lucas et moi sommes allés chez l'aveugle pour lui poser quelques questions. Ayant de bons rapports avec lui, j'ai demandé à Alya et Lucas de sortir quand j'ai compris qu'il était mal à l'aise à l'idée que les Bugs deviennent de véritables soldats. J'ai dû couper la communication avec mon équipe (je restais sur écoute) afin de gagner sa confiance, ce qui m'a permis d'obtenir un nom, celui de Wilfried Gabriel Anchors (W.G.A.), une adresse au sommet de la tour Omega. L'Aveugle m'a également appris que l'albinos (?) lui avait donné de l'argent pour qu'il vende ses poèmes. Je lui ai demandé de ne plus le faire et me porte garant de sa parole. Pendant ce temps, un civil a manifestement tenté de se suicider et Alexandre est intervenu. Il a lu le morceau de papier qui se trouvait à côté du civil et est entré en état de choc. Attendant l'arrivée des secours, Lucas a conseillé à Alya, qui est arrivée entre temps, d'aller dans l'Ombre-monde avec lui et de l'amener à l'intérieur. Un choix trop risqué, compte tenu de la typographie trop différente entre les deux mondes. Je m'y suis donc rendu pour récupérer Alexandre et le ramener au port, afin d'éviter tout risque inconsidéré dans l'Ombre-monde, qui nous échappe encore.

Il nous a été confirmé qu'Alexandre était en état de choc et qu'il devait être suivi. Pendant ce temps, nous avons décidé de nous rendre à la tour Omega. Sur place, Jin, Lucas, Alya et moi avons opté pour une stratégie visant à ne laisser aucune porte de sortie si quelqu'un devait descendre. Jin a pris les commandes avant que je les rejoigne et il a utilisé le module de sa resplioïde pour se fondre dans la masse. Arrivé au 70e niveau, il a été confronté à un garde qui ne l'a pas laissé passer. Jin a négocié et en passant, il a tenté d'immobiliser le garde, qui a réagi plus vite que lui et a réussi à faire tomber Jin, avant de disparaître. Je suis alors arrivé et ai demandé à tout le monde de porter son armure. Nous sommes tous montés et au 70e étage, avons désactivé les ascenseurs inutilisés pour empêcher notre suspect de fuir. Nous sommes montés jusqu'au 90e étage, où nous sommes arrivés dans une petite maison sombre éclairée uniquement par une bougie. Les murs étaient couverts de morceaux de papiers affichant des symboles étranges. Une fois arrivés dans la pièce principale, nous sommes tombés nez à nez avec notre suspect, camouflé sous une cagoule. Jin, qui ouvrait la marche, a tiré sur lui mais il a évité le coup et a sauté par la fenêtre. Jin a compris qu'il s'agissait du garde, 20 étages plus bas, et Lucas a décidé de se rendre dans l'Ombre-monde, espérant l'y retrouver. Je l'ai suivi. Lucas affirme avoir vu une silhouette en armure et l'a suivie mais celle-ci l'a semé. Nous nous sommes dirigés vers la plage afin de trouver un point d'ancrage relativement sûr pour revenir dans le monde réel. C'est alors que Lucas a aperçu une grotte imperceptible, à l'intérieur de laquelle nous avons trouvé un papier avec l'inscription suivante : "Je suis impressionné que vous m'ayez retrouvé ici. J'ai hâte que nous nous croisions de nouveau, Bugs de la base du Pôle Sud". Lucas n'avait plus suffisamment d'Ombre-énergie pour revenir. Je suis donc revenu moi-même et j'ai demandé à Alya de retourner régulièrement afin de s'assurer que Lucas allait bien jusqu'à ce qu'il soit en mesure de revenir par lui-même. J'ai fait de même.


NOTES SUPPLÉMENTAIRES : Sur la base du présent rapport, j'invite le Conseil à considérer que la base du Pôle Sud est potentiellement compromise. Si la nature de la menace reste pour l'instant inconnue, nous pouvons affirmer avec une certitude raisonnable qu'un tiers s'est infiltré depuis quelques mois - selon les dires de l'Aveugle - dans la base et a semé le désarroi dans un but que nous ignorons. Ce tiers, caractérisé par son albinisme, est capable de se rendre dans l'Ombre-monde et porte vraisemblablement un resplioïde. Il s'agit là de spéculations fondées sur l'observation conjointe des membres de mon équipe. Ces informations et spéculations sont soumises à l'appréciation du Conseil.

Je soumets également la requête au Conseil de réquisitionner toutes les équipes Bugs pour cartographier la base telle qu'elle est dans l'Ombre-monde afin d'éviter des risques trop importants lors des passages d'un monde à l'autre. Cette cartographie doit aboutir à l'établissement de safe spots, des points d'ancrage permettant ces passages.

Le 16/12/1018,
Reza, leader de la team Bug Scorpion
Revenir en haut Aller en bas
Felondra
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1273
Date d'inscription : 17/01/2015

MessageSujet: Re: [SENS] Notes, rapports et autres   Sam 26 Aoû 2017 - 9:58

L'épreuve de Graveur

Ils arrivent dans le Subzéris qui a amené du personnel au Pôle Nord et devait les ramener au Pôle Sud. (...) Entretemps ils ont eu Gladius, puis Soren en ligne qui leur ont donné feu vert pour aller à la Nouvelle York. Soren maintient ses avertissements: qu'ils fassent attention. Cependant, elle est contente qu'ils explorent, enfin, leur voie.

Dans le Subzéris, ils tombent sur ce cher Wilfried. Jin a bricolé par sa volonté un module lui permettant de voir le monde sous l'angle des Runes. Il le voit comme un hexagone en six pôles, une masse au centre s'étendant ou se rétractant. Les pôles portent des noms étranges: Vie, Mort, Chaos, Cosmo, Création, Néant.
Wilfried fait presque péter le module tant son Chaos est... présent.
Personnalité ambivalente, qui ne semble d'abord pas éprouver de remord pour les victimes de ses poèmes, se justifie en disant qu'il a aidé Maria Greedway a sauvé ceux qu'il avait mis en danger puis, finalement, éclate de rage. "Ne puis-je donc plus me confier, m'exprimer, simplement parce que je ne peux garantir que d'autres n'en souffriront pas?"
Il leur raconte son histoire: ses parents adoptifs, leur mort, sa recherche de vrais parents, la drogue, le suicide impossible. La femme et les enfants qu'il voit mourir de vieillesse des années plus tard. Son retrait du monde, l'offre de Maria à la Nouvelle York. Le combat contre cette Quadrilla, la tornade bleue née de son sein. Son intuition aussi qu'ils sont spéciaux, que quelque chose doit se passer, ou se passe, autour des Bugs.
Interrogé sur ce Cadran qu'il représentait sans cesse, il reste évasif. C'est une obsession, comme une image qu'il ne peut jamais attraper et décrire mais qui reste à l'horizon de son esprit, là, quelque part.

Arrivée à la Nouvelle York, ils trouvent une ville dévastée. Emotion du retour sur leur terre natale. Exploration. (...) Les égouts, les quelques rencontres avec des robots de l'Omicron. Wilfried d'une vivacité de monstre, qui les sauve à plusieurs reprises.
L'arrivée finalement à un camp de survivants de la Résistance. La rencontre avec Youlike, qu'ils identifient comme le 66e Bug. Il n'a que fiel pour cette Résistance qui les a abandonnés dix-huit ans durant. Il ne veut pas aller au Pôle sud et s'entrainer comme le suggère Reza. Sa place est ici.
La rencontre aussi d'une fille étrange, (...) Sandra, jeune femme de l'âge des Bugs, qui vient de la Nouvelle-York, "en quelque sorte". qui pause des questions sur l'avenir, sur l'après-guerre. Qui insiste auprès de Reza surtout, mais de Lucas aussi. qui semble dévisager Jin. "T'es quoi, toi?"
Jin se le demande aussi. Le taux de vie de cette jeune femme est étrange. Pas aussi anormal que Wilfried en Chaos mais...


Graveur. Alors qu'ils discutent avec Youlike, ils entendent des applaudissements et une musique. On leur dit que ça va cesser, que c'est souvent comme ça vers l'ancien QG de la Résistance, vers la Tornade. Jin entend cette voix qui l'appelle, "Voleur de Vie, "Viens!", "Tu es sur le point de... sur le point de..."
Il s'isole avec Reza, ils discutent et la musique monte et descend et hurle et cesse et... il faut y aller. Ils voulaient attendre le lendemain mais il faut y aller. Déjà, Jin est allé voir plus loin, est tombé sur ce vieux bleu en chaise roulante qui faisait de la musique, sculptait des choses... dérangeantes et lui a lancé "Pas ici, pas ici, là-bas, plus loin, viens, viens!"

Ils vont. Ils entrent dans un monde qui n'est pas le leur. Les voyants des Resplioïdes clignotent. Des sculptures leur font mal. Des courbes impossibles, des angles qui rentrent dans la chair. Ils encaissent aussi des blessures physiques. Ils avancent. Ils ne pourraient plus revenir, de toute façon. Ils montent, descendent à gauche, reculent de côté et sautent sans tête ni queue.

Puis ils arrivent face à une sculpture d'une beauté telle qu'ils guérissent de tout. C'est l'Amour, la Vie que représente cette femme bleue devant eux. Une mère, une amante, un cocon contre le froid et la folie du monde... Wiflried les presse. Plus temps pour trainer. Les applaudissements ont repris. La musique aussi. Ils approchent.

Le monde semble se rebeller contre leur avancée mais finit par les cracher dans une salle surréelle. Un amphithéâtre. Des spots se braquent sur eux, des Hourras! sont lancés. Ils sont aveuglés.
"Bienvenue! Le spectacle va commencer!"

Graveur est là. La lutte commence. Des fils tombent des cieux, ils seront les marionnettes de sa farce... sauf que Wilfried bondit, les tranche si vite. L'autre rit, murmure "Bien, alors voyons ce que cachent vos belles armures, votre face sombre... L'ombre de chaque Bug se détache de son corps, prend épaisseur... et lui murmure ses pires vérités. "Tu t'appelles commandant? Ils ne te suivent pas... Ils ont pitié de toi c'est tout." "Tu te fuis toi-même, qu'espères-tu trouver dans ces ombres?"

Jin et Lucas se coordonne - Lucas a développé une armure aux proportions de mastodonte, qui peut accueillir un Bug dans une sorte de tourelle. Les deux communiquent alors, se passent leurs forces vives mutuellement. Ainsi, Jin le rend plus fort et lui aide Jin à se défendre. Jin écarte les ombres, Lucas fonce sur Graveur, lui enfonce le poing dans le plexus. Il sent cette même carapace étrange entre lui et Graveur, comme entre lui et Sérum au Pôle Nord. Elle se fendille sous ses coups...

Wilfried bondit, frappe sans relâche. Alya et Alexandre sont prostrés par ces ombres penchées sur eux. Graveur envoie une décharge qui expédie Wilfried à plusieurs dizaines de mètres. "Que crois-tu que tu peux faire? Tu es le digne fils de ton père..."

Il leur parle de la réalité. De l'union des réalités. De leur présence ici - pions au bon endroit de l'échiquier pour le grand plan. eux frappent, Jin lui demande comment le guérir. Quel est le sérum à ce poison? Wilfried bondit à nouveau, Jin veut l'empêcher de frapper trop tôt le Quadrilla. Il hurle à Resp, sa Resplioïde, d'arrêter Wilfried et... elle obéit. Totalement. Elle le quitte entièrement pour s'enrouler autour de Wilfried. Rire de Graveur pendant que des craquelures apparaissent sur la peau de Jin. De ces craquelures jaillissent une lumière bleue d'une intensité étrange. La douleur est indescriptible. Il s'écroule.
Alya se met alors à chanter. A scander. Un slam puissant crié des tripes. Sous sa voix, les Ombres se dispercent. Laissant la voie libre au coup final.
Graveur part dans d'autres questions encore. "si vous n'aviez pas de sentiments, les auriez-vous feints comme moi? Métatron, Météore, Kranisten... N'est-je pas été merveilleux?" Alors qu'il chute, des applaudissements retentissent. Le rideau se lève.

Ils pleurent tous le corps bleu de Jin...

En bas, ils rencontreront un autre Quadrilla qui dira s'appeler Météore. Wilfried prendra sur lui de tuer Métatron à nouveau pour arrêter cette folie. Puis ce sera le retour chez les Résistants, Jin enroulé d'un drap sale trouvé à terre. Puis le retour au Subzéris.

Mais pour le moment, [/ils pleurent tous le corps bleu de Jin.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [SENS] Notes, rapports et autres   

Revenir en haut Aller en bas
 
[SENS] Notes, rapports et autres
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les hangars et autres sites internet en rapport avec Flightgear
» Pikmin 3: le mystère des notes secrètes dévoilé.
» [Car je m'y sens déja chez moi] MON PREIMER POST
» Notes HT
» Une histoire qui n'a aucun sens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Saigneurs du Chaos | Club de jeu de rôle à Bruxelles :: Jeu de role :: Résumés de parties-
Sauter vers: