Un club de jeu de rôle à Bruxelles - Locaux disponibles 24h/24, 7j/7 - Salles fumeurs et non-fumeurs - Avec le soutien de la COCOF et de la Commune d'Anderlecht
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue chez les Saigneurs du Chaos
Les informations sur le crowdfunding sont disponibles ici !
Affichez votre soutien au crowdfunding avec une signature customisée !
Pensez à remplir les frigos pour les suivants. On aime tous les boissons fraîches Wink
Pensez à sortir les poubelles. Blanches et bleues le lundi soir, blanches et jaunes le jeudi soir.
Après 22h, fermez les fenêtres et faites attention au bruit, sous peine d'invoquer un voisin en colère niveau 35.
Pas le temps ou l'envie de laver vos couverts et assiettes ? Mettez les dans le lave-vaisselle !
Rappel : Le local de la cave appartient à Alpa et est strictement non fumeur.
Parler de jeu de rôle en se lissant la moustache et en se faisant des taches de sauce ? Les Spaghettis du MJ, c'est tous les mois A table
Tu ne sais pas comment ajouter une date au calendrier ? Tu en as besoin ? Voilà comment faire
L'ordinateur est votre ami. Souriez, citoyen.
Tu aimes le club, le gris et l'orange, tu peux acheter un T-shirt SDC. Sinon, achètes-en deux Mr. Green
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
"Personne n'a sorti les poubelles de la cour, l'odeur est infecte et remonte jusqu'au premier. Faites tous un jet de santé mentale."
Tu veux nous aider à nous faire connaître ? Tu peux utiliser nos signatures dans les autres forums de jeux Very Happy
Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.
For the night is dark and full of terror.
C'est plus fort que toi. Dès qu'un mec se mouche, il faut que tu gardes la morve.
Pensez à remplir le frigo de potions avant d'aller combattre le mal. Ça soigne mieux quand c'est frais.
Ne fais pas attention à l'aspect rudimentaire de cette maquette, je n'ai pas eu le temps de la faire à l’échelle ni de la peindre.
Je suis très désappointé !
Tu as une grosse voiture et du temps ? On veut bien un coup de main pour faire les courses du club de temps en temps Razz
Some men just want to watch the world burn
J'adore qu'un plan se déroule sans accroc.
C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes.
Les dieux n’aiment pas qu’on ne travaille pas beaucoup. Les inactifs risquent toujours de se mettre à réfléchir.
Je suis désolé Dave. Je crains de ne pas pouvoir faire ça.
Chaussette !
Culture JDR : Darths & Droids (EN) ou (FR)
J'adore l'odeur du napalm au petit matin.
J'ai dégusté son foie avec des fèves au beurre... et un excellent chianti.
*scrontch scrontch* C'qui est embêtant dans les oiseaux c'est le bec. *scrontch scrontch*
Il ne fallait que cinq centièmes de secondes à X-OR pour se retrouver dans son scaphandre de combat.
J'aime ces petits moments de calme avant la tempête.
Ça ne compte quand-même que pour un !
T'endors pas, c'est l'heure de mourir.
Hulk... Smash.
Leeeerooooooooooooooooy Jeeeenkiiins !
Ni !
Mr Bond, vous avez la fâcheuse habitude de survivre
For the Watch...
Culture JDR : Dork Tower (EN)
I am the one who knocks.
Décidément les temps, comme les œufs sont durs.
Pour survivre à la guerre, il faut devenir la guerre
The cake is a lie
Il ne sait pas se servir des trois coquillages...
T'as pas une gueule de porte-bonheur.
I lost my marbles.
Si seulement les kobolds pouvaient venir et t'emporter... Immédiatement.
Il me faut la consolation des ombres et l'obscurité de la nuit.
Ecoutez, ça devient ridicule. Si on se met à discuter des problèmes, on ne fera jamais rien.
FUS RO DAH !
Donjons et Dragons ... La grande aventure ... Par-delà la raison ... D'étranges créatures ...

Partagez | 
 

 L'Héritage de Lorien - Campagne

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Saymu
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2213
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Re: L'Héritage de Lorien - Campagne   Mar 10 Avr 2018 - 22:00

Neuf pousse un cri retentissant et se tient la jambe de la main, une lumière vive filtrant à travers ses doigts. Ran, à qui Kashi avait expliqué le phénomène des cicatrices lorics, comprend ce qui se passe et pousse un commentaire en japonais. Lea ne comprend pas ce qui se passe mais entend très bien la douleur vibrer dans la voix de Neuf, une douleur qui n'est pas uniquement physique. Voyant ses yeux blancs perdus, Kenny, le camarade de chambre de Kai, lui raconte ce qui se passe. Pas toujours en phase en matière d'interactions sociales, il parle de manière assez décontractée de ce qui se passe, vu les circonstances. Il semble à la fois fasciné et angoissé par la scène. Peter, lui, est tout aussi surpris que le reste.

Au bout d'une minute qui paraît bien trop longue, Neuf se lève d'un geste vif et court en super vitesse hors du gymnase. Quelques instants plus tard, alors que Lea court vers la sortie aussi, on entend un nouveau hurlement cette fois-ci. Un cri de douleur déchirant émanant de la cour centrale de l'Académie, rameutant du monde de partout. Neuf est à genou, par terre, la tête penchée sur le sol en train de pleurer et de hurler. Cassie arrive en vitesse à ses côtés et prend Neuf dans ses bras, lui demandant ce qui se passe. Elle aperçoit les deux cicatrices lorics sur la jambe de Neuf, le regard horrifié. Un 4 et un 7 sont gravés, comme au fer blanc, dans la chair de son fiancé. John et Marina sont morts.

Daniela arrive à son tour et voit les cicatrices. Sous le choc, elle reste immobile un moment. La troupe s'affole, les gens se demandent ce qui se passe. Le brouhaha renforce la confusion, on entend quelqu'un parler de la mort de deux Lorics. Tout le monde ne sait plus très bien de quoi il s'agit, même si le terme évoque cette vision lointaine où tous ces gens se trouvaient, avec d'autres, dans une salle circulaire et où on leur expliquait pour la première fois d'où venaient leurs pouvoirs. À ce moment-là, Neuf pousse un nouveau hurlement et tape une fois, deux fois, trois fois dans le sol, laissant un assez grand trou au sol, la main ensanglantée. Daniela se ressaisit et demande à la foule de se disperser. Elle voit Kenny en train de filmer, toujours subjugué par la scène... Son téléphone valse et s'écrase contre un mur (probablement à cause de Daniela). Steve arrive et demande ce qui se passe, paniqué par la scène et la tension qui s'en dégage. Peter reprend ses esprits et décide de retourner dans sa chambre avec son petit frère.

La foule retourne dans les dortoirs mais nul ne semble vouloir rejoindre sa chambre. Les ragots commencent. "Mais qu'est-ce qui vient de se passer, bon sang ?!", "Vous avez entendu ? Quelqu'un est mort !", "Quoi ? Encore ? Mais c'est trop dangereux ici", "Mais non ! C'est pas quelqu'un d'ici..." ... Lea s'est entre temps rendue aux côtés de Kai qu'elle a aperçu et qui semble très affecté par la nouvelle qui circule. Il se rend dans sa chambre, suivie de Lea, qui commence à lui parler du danger qui pèse sur les Gardiens et la nécessité de s'organiser, quitte à le faire de manière plus ou moins clandestine. Sentant le corps de Kai trembler, Lea pose sa main sur la sienne pour tenter de le calmer. Kenny entre alors et se fige, s'excusant de les avoir interrompus. Lea lui dit que ce n'est pas grave et qu'elle comptait de toute façon retourner dans sa chambre. Kenny entre donc et discute avec Kai, lui demande ce qui vient de se passer sans tenir compte de l'état de son camarade. Ce dernier semble sur le point d'imploser et décide donc de sortir prendre l'air.

Dans les couloirs, Ran tente de demander aux gens d'aller dans leur chambre. Mais elle se voit harcelée de questions, étant sous-référente, et se retrouve submergée, incapable de gérer la foule. La voix d'une Daniela en furie retentit alors, alors qu'elle menace de coller au plafond toutes les personnes qui ne seront pas dans leur chambre dans 5... 4... 3.. 2... et le couloir se vide. Daniela a les yeux rouges et la voix cassée. Ran lui dit qu'elle va la rejoindre mais décide d'abord d'aller voir Williams pour lui faire part de ce qui s'est passé. Mais Williams semble déjà au courant. Il est dans la cour, attiré par le cri qui n'a échappé à personne. Voyant Neuf et Cassie dans cet état, il ne dit rien et leur demande de les suivre.

Kenny suit Kai alors qu'il quitte sa chambre pour sortir. Kai se retourne brusquement et s'énerve contre son ami, lui demandant d'arrêter de le suivre. Kenny insiste et se retrouve subitement bloqué, Kai maîtrisant fort bien sa télékinésie. Kenny voit le regard en rage de Kai et décide de ne pas insister. Kenny se pose donc à une fenêtre, d'où il voit Williams, accompagné de Cassie et de Neuf qui marche machinalement, la tête baissée, ses cheveux noirs et longs détachés, encadrant son visage. Dans le bureau, Cassie se recompose pour faire part de la situation et Williams prend toutes les précautions nécessaires pour demander le plus diplomatiquement à Cassie (et à Neuf) de prendre le temps de digérer ce qu'ils viennent de vivre avant de faire quoi que ce soit. Quelqu'un frappe alors à la porte. Ran voulait avertir Williams mais voyant Neuf et Cassie, elle comprend que ce n'est plus nécessaire. Elle demande si elle peut faire quelque chose mais Williams l'invite à aller dans sa chambre et à se reposer, après toutes ces émotions. Mentalement, Cassie dit à Ran qu'elle va venir lui parler avec Daniela.

Pendant ce temps, Lea est également sortie de sa chambre et croise Jamie. Les deux filles discutent de ce qui vient de se passer et une nouvelle fois, Lea demance à Jamie ce qu'elle penserait de s'entraîner davantage, avec d'autres gens, pour éviter que ce genre de choses ne se reproduisent. Pour que les Gardiens fassent finalement ce qu'ils sont censés faire : "garder". Surprise, Lea découvre une Jamie très accessible. Les deux filles se mettent à parler de Peter... Jamie pense qu'il a bon fond mais que ce fond est vraiment bien caché. Ce qui l'incite à le penser, c'est la bienveillance dont il fait preuve vis-à-vis de son frère. Enfin parfois, car elle "révèle" à Lea qu'il est récemment parti toute une nuit en laissant son frère en plan. Lea ne dit pas grand-chose, étant avec Peter la nuit en question. Elle aborde alors la question de la radio que Peter a cachée alors que ça aurait pu permettre d'avoir des informations sur Coddy et Human First. Jamie ne comprend pas non plus le choix de Peter, Lea insistant bien sur le fait qu'il ne peut y avoir de bonne raison.

Toujours à la fenêtre d'un hall des dortoirs, Kenny aperçoit cette fois-ci Ran. Il lui fait signe d'attendre et dévale les escaliers pour lui parler. Il lui dit que Kai est sorti et qu'il est furax. Il a peur qu'il fasse une bêtise et prévient donc Ran, puisqu'elle a un brassard. Ran, qui voulait rejoindre Daniela, se décide donc à chercher. Mais elle aperçoit également Jamie et Lea et leur demande d'aller dans leur chambre (idem pour Kenny). Avant que Jamie ne puisse acquiescer, Lea l'emmène avec elle. Sans trop de voir chercher, Ran trouve Kai qui sort du bâtiment du personnel. Kenny, qui n'est pas parti dans sa chambre, fait signe vers Ran avec un pouce levé, lui signifiant qu'elle a bien trouvé Kai. Ran lui demande ce qu'il faisait dans ce bâtiment et Kai répond en se tenant le poing qu'il avait cogné contre un mur pour se défouler. Il était donc allé à l'infirmerie. Kenny se dit qu'il aurait pu recevoir le coup lui s'il avait trop insisté et se sent soulagé. Il s'excuse également auprès de Kai, qui s'excuse à son tour pour sa réaction. Ran leur demande d'aller dans leur chambre, ils s'exécutent. Alors qu'elle s'apprête à aller dans la chambre de Daniela, quelque chose embête Ran. Elle marche vers le bâtiment du personnel.

Entre temps, Cassie a déposé Neuf chez eux. Bien que terriblement affectée, elle tente de réconforter Neuf. Elle lui dit qu'elle va vite aller voir Ran et Daniela puis revenir. Toujours dans un état de zombie, Neuf se penche subitement vers Cassie et l'enlace fort. Elle sent qu'il essaie de se décharger de quelque chose et après une étreinte qui semble durée une éternité, Neuf l'embrasse, se retourne et va dans leur chambre. Surprise par ce comportement soudain, Cassie demande à Neuf de ne pas faire de bêtise en son absence.

Ran entre dans le bâtiment du personnel et va à l'infirmerie pour demander à la vieille infirmière si elle a vu Kai (elle le décrit). Mais celle-ci ne dit avoir reçu personne depuis quelques heures. Ran ne comprend pas pourquoi Kai a menti et cherche donc à comprendre ce qu'il faisait ici. Elle se rend dans la salle des professeurs, où discutent Ajahat et Vasquez. Ni l'une, ni l'autre n'ont vu Kai. Sans conviction, elle se rend chez Williams, surpris de la revoir. Lui aussi lui dit ne pas l'avoir vu. Il tente de rassurer Ran en lui disant que Kai avait peut-être juste besoin de s'isoler un peu, vu la situation, c'est compréhensible. Il souhaite une bonne nuit à Ran, lui aussi visiblement exténué.

Ran et Cassie arrivent en même temps dans la chambre de Daniela. Toutes sont touchées par les récents événements. Daniela, la tête posée sur ses genoux, laisse des larmes couler silencieusement. Elle pensait qu'après les Mogs, les choses rentreraient dans l'ordre... que le monde serait sauvé. Elle n'imaginait pas qu'une autre menace, locale, pouvait sévir. Ran tente de la consoler en lui tapotant l'épaule. Cassie dit quant à elle qu'ils doivent apprendre ce qui est arrivé, car outre l'émotion suscitée, les deux personnes tuées ne sont pas n'importe lesquelles. John. L'hériter de Pittacus Lore. Le héros de Lorien. Et Marina, l'une des membres les plus résilientes de la Garde. Les filles tentent de retrouver leur détermination pour se préparer face aux épreuves qui les attendent.

Deux jours plus tard, une nouvelle vidéo clandestine est publiée sur le net par Human First. Toujours une pièce vide, avec deux silhouettes momifiées contre le mur, comme si elles étaient collées par des bandelettes blanches. Malgré l'obscurité, certains reconnaissent John et Marina, rouvrant ainsi la plaie. La voix trafiquée s'exprime de nouveau : "À celles et ceux qui n'avaient pas pris nos menaces au sérieux, voici les leaders des aliens. Nous les avons vaincus. Nous les avons anéantis et nous débarrasserons notre planète de tous les autres parasites qui se sont faufilés parmi nous, se faisant passer pour des humains". La voix poursuit en expliquant que tous les soi-disant Gardiens sont visés et que ceux qui ont révélé la nature de Human First vont regretter de les avoir exposés de la sorte. "Ceci n'est que le début...".

Williams tente toujours de restaurer le calme à l'Académie. Il explique que si des étudiants veulent partir ou si des familles veulent les retirer, il comprend tout à fait le choix. Il ajoute toutefois que l'Académie est le lieu le plus sûr... "car ici, vous êtes ensemble. Vous pouvez compter les uns sur les autres. Plus que jamais, vous devez vous considérer comme un corps organique uni, animé par la solidarité, la loyauté. Il existe en ce monde des personnes dangereuses qui vous veulent du mal. Votre devoir, c'est de vous préparer pour le leur faire regretter". Si son discours semble motiver des élèves, de nombreux parents retirent leurs enfants de l'école, tandis que d'autres ne supportent pas de rester cloisonnés, les sorties hors du complexe étant définitivement interdites. Il semblerait que l'énorme complexe et ses différents postes (terrains de sport, salles de jeux, salles multimédia, etc.) ne suffisent pas à combler la frustration. Sans compter la confiance brisée de parents qui n'osent plus laisser leurs enfants là, pensant irrationnellement qu'ils seront plus en sécurité avec eux.

Quelques jours plus tard, alors que Neuf semblait retrouver un rythme mécanique, il disparaît, laissant une lettre à Cassie. Avec une maladresse lui étant propre, il explique à quel point il tient à elle. Il ne veut pas la perdre... il a déjà tant perdu. Il lui demande de rester à l'Académie pendant que lui va retrouver les siens. Il veut venger ses amis, ses frères et soeurs tombés. Il sait Cassie têtue et ne peut l'empêcher physiquement de le suivre, aussi opte-t-il pour le chantage, fidèle à lui-même. Tant qu'elle restera à l'Académie, il trouvera un moyen de lui donner des nouvelles (alors que ni Kashi, ni Charlie n'ont donné de nouvelles depuis leur disparition). Mais s'il apprend que Cassie quitte l'Académie, il arrêtera. C'est le seul moyen qu'il a trouvé pour la convaincre de rester, ce qu'elle fait à contre coeur.

Dans les quatre mois qui suivent, toujours aucune nouvelle de Kashi et Charlie. Neuf tient sa promesse et envoie une lettre par mois environ à Cassie, signée par sa mère et rédigée de manière cryptée. Cassie avait oublié que les Lorics étaient passés maîtres dans l'art de la dissimulation. Il sait que personne ne le soupçonnera d'être à l'origine de ces lettres et il en profite pour dire à Cassie qu'il va bien. Il a également retrouvé Ella (qui vivait à Crescent Valley avec les parents de Kashi, allant à la même école que sa petite soeur). Cassie se sent malgré tout abandonnée, seule et s'avère très distraite de manière générale. Elle noie sa frustration dans l'entraînement avec Daniela. Celle-ci doit en effet remplacer Neuf pour donner les cours d'éducation physique et d'entraînement aux pouvoirs. Étant naturellement athlétique et douée pour la télékinésie, le choix semble pertinent... ou presque. Car Daniela s'avère très mauvaise pédagogue et n'a aucune patience. Cassie et Ran la coachent chacune de son côté et au fil des semaines, les cours s'améliorent nettement.

Sur les 100 élèves d'origine, il n'en reste plus qu'une soixantaine à l'Académie au bout de quatre mois. Plus que jamais, Lea pense qu'il faut créer un groupe s'investissant dans l'entraînement, la communication, l'information. Elle incite à Kai à le lancer, afin qu'il en soit le leader et qu'elle en reste une sorte d'éminence grise. Kenny étant le camarade de chambre, il intègre le groupe. Il en devient même le recruteur non-officiel, pour le meilleur comme pour le pire car il n'aborde pas toujours les personnes les plus adéquates. Il va jusqu'à proposer de manière plus ou moins discrète à Ran d'intégrer le groupe. Celle-ci se demande si le côté clandestin est en phase avec les règles, ce qui conforte Lea dans l'idée qu'il n'aurait peut-être pas fallu lui en parler. Ran décide même de demander à Williams ce qu'il penserait de l'existence d'un tel groupe... et à sa grande surprise, Williams encourage l'investissement des élèves pour l'entraînement et la solidarité. Il demande juste à ce que le règlement soit respecté, sans plus de détails.

En fin de compte, le groupe compte comme noyau les personnes suivantes : Kai, Lea, Cynthia et sa camarade de chambre Leyla. Jamie l'intègre à son tour, suivie de Ran. Et enfin Kenny, le recruteur. Au bout d'un moment, Peter se doute quelque chose cloche, suivant un peu les faits et gestes de Jamie et la voyant très régulièrement avec le même groupe de personnes. Jamie propose de l'intégrer au groupe, après tout il est assez doué avec son pouvoir (elle rappelle l'épisode où il avait surpris Neuf en cours). Lea s'y oppose mais Jamie demande à Kai et lui semble parfaitement partant. Dans un dernier effort, Lea rappelle l'épisode de la radio mais Peter intègre malgré tout le groupe. C'est Daniela qui est sollicité en dernier. Étant désormais "prof", la question est délicate mais Daniela se montre partante à 200%.

Le groupe, qui se cherche un nom (enfin, certains membres le souhaitent, d'autres y sont complètement indifférent, malgré quelques tentatives humoristiques comme Guardians First), s'entraîne, suit l'actualité et, par la force des choses, crée un esprit de camaraderie parmi les membres. L'actualité s'avère d'ailleurs assez calme, même si les débats concernant les Gardiens s'enflamment très vite. L'opinion publique est divisée entre le choc, la tristesse et la haine. Si d'aucuns éprouvent de l'empathie pour ces gamins, d'autres ne comprennent pas qu'ils soient traités comme des rois et de reines alors qu'on ne sait finalement pas grand-chose de ces gens. Les idées de Human First semblent avoir infecter quelques esprits sur les plateaux mondains. Williams est lui-même souvent sollicité mais refuse toute invitation de la presse. Il souhaite rester maître de sa communication et ne veut pas participer au cirque médiatique. Il invite néanmoins les journalistes à l'Académie dans le cadre de quelques conférences de presse où ses réponses se révèlent toujours aussi percutantes.

Au bout des quatre mois, un jour, Kenny regarde la télévision comme d'habitude. Rien de très intéressant, il se met à regarder de manière distraite. Un flash d'information le sort alors de sa torpeur : une explosion en Alaska à la prison des Mogadoriens. Une jeune femme en serait à l'origine, d'après divers témoignages mais aucune image en attestant. Plusieurs évadés, aucun mort mais des blessés. Kenny se dépêche d'informer les autres et Cassie, de son côté, appelle Lockley pour savoir si Adam va bien. Les Gardiens sachant qui sont les Mogadoriens, l'évasion devient le sujet brûlant de l'actualité, tant à l'Académie qu'ailleurs durant les jours qui suivent. Lockley confirme à Cassie que 20 Mogs se sont échappés, parmi lesquels Adam.

Ce matin, alors que l'été touche à sa fin, Lea profite des derniers rayons de soleil radieux avant que le soleil de Californie ne cède la place aux pluies battantes, qu'elle sent arriver. Seule Ran est en cours, les autres vaquant à diverses occupations. Lea entend un bourdonnement étrange... elle se relève doucement et tente d'isoler le bruit des paniers de basket et autres rigolades qui retentissent dans l'énorme cour de l'Académie. Un hélicoptère. Non, deux. Trois. Plus encore. Des voix d'excitation ou d'inquiétude s'élèvent, "Eh regardez, y a des hélicos !", "Mais qu'est-ce qui se passe ?". Tous les regards sont petit à petit rivés vers ces hélicoptères, qui ne semblent pas être militaires.

Lea se retourne vivement. Alors que tout le monde se focalise sur les hélicoptères, un autre bruit. Un moteur. Un poids lourd. Il se dirige à toute vitesse vers le grand portail de l'Académie. Une explosion. Le portail est ouvert...

À SUIVRE...

_________________
Je ne suis pas très tactile comme personne (en gros, dites-moi bonjour de loin ou d'une poigne, merci !) mais je suis très sympa... enfin, ça dépend du jeu !

N'hésitez pas à jeter un oeil à nos parties sur demande, j'y propose une série de jeux que vous pouvez découvrir à la demande.

Vous pouvez lire mes articles et critiques de jeux de rôle ici : http://www.sitegeek.fr/jdr/


Dernière édition par Saymu le Lun 18 Juin 2018 - 11:26, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sitegeek.fr
Saymu
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2213
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Re: L'Héritage de Lorien - Campagne   Dim 27 Mai 2018 - 1:03

LES AVENTURES DE CHARLIE

Pendant les quatre mois qui se sont écoulés à l'Académie...

Après avoir vu la vidéo de Human First montrant le masque de Blue Light, Charlie décida de quitter l'Académie discrètement afin de partir à la recherche de Kashi. Elle demanda à Caleb de l'accompagner, ce qu'il accepta. Les deux se rendirent en Afrique du Sud en utilisant des moyens de transports détournés, histoire d'éviter d'être piégés par HF. Il leur fallut plus d'une semaine pour arriver à Pretoria, où selon Ran se trouvait Kashi avant que son téléphone ne disparaisse du radar. D'ailleurs, afin d'éviter tous les risques possibles et imaginables, Charlie et Caleb se résignèrent à couper tout moyen de communication avec l'extérieur et à se débarrasser de leurs portables.

Une fois à Pretoria, les deux jeunes Gardiens stagnèrent. Ils interrogèrent la population locale mais Pretoria est une très grande ville et leurs recherches ne menèrent à rien. Alors qu'ils s'apprêtaient à baisser les bras, leur chambre d'hôtel fut prise d'assaut en pleine nuit. Voulant réagir, Charlie et Caleb perdirent connaissance de manière abrupte.

À son réveil, complètement désorientée et incapable de se situer dans le temps, Charlie se retrouva dans une pièce sombre d'un immeuble visiblement abandonné. Seule, elle chercha à savoir où se trouvaient Caleb et Kashi mais ses géôliers ne répondirent rien, si ce n'est qu'ils allaient bien... "pour l'instant". Charlie voulut se montrer combative, malgré la détresse qui la désarçonnait, mais chaque fois qu'elle était interrogée, elle se sentait comme droguée, perdant peu à peu connaissance.

Lors de l'interrogatoire, les kidnappeurs de Charlie lui demandèrent des informations sur les "autres Lorics". Où étaient-ils ? Comment les contacter ? L'intérêt se portait essentiellement sur John mais Charlie ne vendit la mèche. Sa détermination fut mise à rude épreuve, sachant que le chantage portait sur la vie de Kashi. Charlie, repensant toujours à la boussole morale de son petit-ami, décida malgré tout de garder le silence. Étrangement, elle ne fut jamais torturée physiquement. Elle recevait également suffisamment de nourriture pour ne pas que sa santé soit gravement en danger. En revanche, psychologiquement, elle fut vite à bout, enfermée dans cette petite pièce.

Un jour, elle entendit deux de ses gardes discuter, l'un d'eux disant que bientôt, elle ne pourrait plus rien cacher car "il sera bientôt là". Quelques jours plus tard, les geôliers reçurent la visite d'une femme en colère, expliquant que les "cibles étaient mortes". Charlie garda quelques brides de ces discussions en mémoire mais le reste s'avérait particulièrement confus, d'autant qu'elle ressentait toujours cette sensation de fatigue intense qui la drainait complètement et l'empêchait d'utiliser ses pouvoirs.

Au bout de plusieurs semaines, alors que ses questions concernant le bien-être de Kashi restaient toujours sans réponse, Charlie baissa les bras. Elle éclata en sanglots après un nouvel interrogatoire sur la Loric aux cheveux noirs et la télépathe. Charlie, sans s'en rendre compte, faillit parler quand, soudain, la porte éclata et l'interrogateur fut propulsé contre le mur par une lueur bleue.

Un visage familier planait devant les yeux embués et fatigués de Charlie. Était-elle en train de rêver ? Devant elle se trouvait Kashi, les cheveux plus longs que d'habitude et une barbe naissante ornant son visage. "Charlie ? C'est moi... T'inquiète pas, on va te sortir de là", dit-il d'une voix qui dissimulait avec peine sa tristesse et un soupçon de panique mêlée à de la colère.

Quand elle réalisa que Kashi était bel et bien devant elle, en bonne santé, Charlie pleura toutes les larmes de son corps et s'effondra dans les bras de son amant. "On n'a pas le temps, on doit se dépêcher de partir, il y en a peut-être d'autres", dit alors une voix familière, tandis qu'apparut la silhouette d'une jeune femme à la peau olive, aux cheveux noirs et aux yeux verts. C'était Six. "La voie est libre, sortez", retentit alors une voix dans la tête de toutes les personnes présentes. Ella. Malgré le torrent d'émotions qui envahissait Charlie, le fait d'être entourée de toutes ces personnes, en particulier de Kashi, lui conféra une grande dose de réconfort. L'instant suivant, un flash bleu, une sensation vertigineuse et Charlie se retrouva à l'air libre, plissant les yeux (n'étant plus habituée au soleil), dans les bras de Kashi qui venait de la téléporter avec Six. Kashi serra très fort Charlie dans ses bras, qui le serra à son tour et déversa le poids des dernières semaines (mois ?). Elle vit ensuite Ella par-dessus l'épaule de son bien-aimé et l'enlassa également. Ella avait grandi et semblait plus mature. Plus triste aussi.

Six, Ella, Kashi et Charlie quittèrent les lieux et firent escale dans un petit motel avant de reprendre la route pour la frontière avec le Swaziland, où se trouvait une grosse roche de loralite, qui permettrait au groupe de se téléporter aux États-Unis et retourner à Crescent Valley. En effet, Six insistait pour que Ella reste à Crescent Valley chez les Panyandi (la famille de Kashi) et celle-ci lui rétorquait avec une hostilité qu'on ne lui connaissait pas qu'elle les accompagnerait. Il y avait une certaine tension entre les deux filles (Charlie apprit plus tard que c'était parce que Six ne lui avait pas tout de suite révélé la mort de John et Marina). D'ailleurs, quand Charlie apprit la mort des deux Lorics en route pour Crescent Valley, elle s'effondra à nouveau. Comment était-ce possible ? Que s'était-il passé durant tout ce temps où elle était emprisonnée ? Elle tenta de donner le plus d'informations sur ses geôliers aux autres mais elle se rendit compte qu'elle ne savait pas grand-chose. Kashi lui apprit toutefois qu'il était fort probable qu'un autre groupe que Human First soit intéressé par les Lorics et que c'était peut-être ce groupe qui l'avait kidnappée. Caleb, lui, était porté disparu. Selon l'hypothèse de Kashi, il devait se trouver dans une autre base, hors de l'Afrique du Sud. Ils se mettraient à sa recherche dès qu'ils auraient plus d'informations.

Malgré les protestations d'Ella, le groupe se rendit en Amérique, d'abord aux Chutes du Niagara, où se trouvait de la loralite. Et ensuite, direction Crescent Valley. Lorsqu'ils arrivèrent à destination, Ella somma Six de conduire en direction de la maison de Cassie, qui était sur leur route. Sans trop comprendre, Six s'exécuta. Sur place, ils virent sortir de la maison Neuf. Sans attendre, Ella et Six se précipitèrent hors du véhicule et coururent dans la direction du jeune homme pour le prendre dans leurs bras tour à tour. L'émotion était vive, c'était la première fois qu'ils se voyaient depuis la mort de John et Marina. Neuf leur expliqua comment il avait quitté l'Académie en apprenant la mort des siens et comment il opérait pour donner des nouvelles à Cassie afin de la convaincre de ne pas le suivre. Il envoyait une lettre signée par sa mère environ une fois par mois. Il espérait également retrouver Ella afin de la protéger mais elle était déjà avec Six.

Pouvant enfin se reposer, le groupe se rendit chez Charlie, dont les parents furent soulagés de la retrouver, eux qui étaient morts d'inquiétude suite à tous les événements récents. Charlie put également s'enhardir et le groupe réfléchit à un plan. Ils ne pouvaient pas rester là longtemps, sachant que cela pouvait mettre en danger la famille de Charlie. Six révéla en outre à Charlie qu'elle avait elle aussi dû laisser Sam derrière elle en le convaincant de rester auprès de son père Malcolm. Elle lui dit qu'elle devait faire le deuil de ses amis - alors que John était le meilleur ami de Sam, mais celui-ci tâcha de se montrer compréhensif. Six lui promit également de revenir dès qu'elle aurait retrouvé Neuf et Ella. Elle lui avait menti... et Sam était à ce jour sans nouvelles.

L'heure fut ensuite aux questions. Que faire ? Qui est Human First ? Quels sont les enjeux, les risques ? Charlie pensa à Adam. Était-il lui aussi en danger ? Six expliqua alors qu'elle avait rendu visite il y a quelques temps à Adam en se rendant invisible. Apparemment, il avait réussi à "convertir" plusieurs Mogs à sa cause. Peut-être était-il temps de sortir leur ami de la prison en Alaska ? Cela leur prit du temps pour s'organiser, élaborer un plan, que Charlie et Six fassent de la reconnaissance. Mais après plusieurs semaines, le groupe, qui quitta Crescent Valley pour changer régulièrement d'abri (avec Ella, car Neuf estimait qu'elle serait plus en sécurité avec eux, malgré les protestations de Six), mit son plan en marche. Utilisant l'explosion d'un camion cargo comme diversion, Six et Charlie entrèrent dans la prison. Le pouvoir de Charlie lui fit quelques fois défaut, ce qui aurait permis à quelques témoins de l'apercevoir. Mais en fin de compte, malgré quelques blessés, les deux jeunes femmes parvinrent à retrouver Adam et à le faire sortir avec l'assistance de Kashi et de sa téléportation. Dans l'ensemble, le plan fonctionna parfaitement.

Une fois Adam "sauvé" un peu contre son gré, le groupe se sépara. Neuf dut se rendre à Crescent Valley pour envoyer une lettre à Cassie. Ella décida de l'accompagner. Kashi, Adam, Six et Charlie (ainsi qu'une vingtaine de Mogs réformés) se mirent à la recherche d'une planque pour enquêter plus ou moins sereinement sur Human First et l'éventuel autre groupe. Entre Kashi et Adam, le groupe disposait du duo parfait pour traquer, pirater et rester globalement discret virtuellement. Ils mirent du temps à disposer d'un équipement rudimentaire mais suffisamment sophistiqué pour se montrer plus offensifs.

Après des jours de recherche, ils parvinrent à trouver quelques messages cryptés signés HF. Lorsqu'ils parvinrent à les déchiffrer, ils réalisèrent avec horreur qu'un plan d'invasion de l'Académie était en marche en ce moment même. Ils volèrent un camion et se rendirent immédiatement en Californie pour empêcher l'attaque...

_________________
Je ne suis pas très tactile comme personne (en gros, dites-moi bonjour de loin ou d'une poigne, merci !) mais je suis très sympa... enfin, ça dépend du jeu !

N'hésitez pas à jeter un oeil à nos parties sur demande, j'y propose une série de jeux que vous pouvez découvrir à la demande.

Vous pouvez lire mes articles et critiques de jeux de rôle ici : http://www.sitegeek.fr/jdr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sitegeek.fr
Saymu
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2213
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Re: L'Héritage de Lorien - Campagne   Lun 18 Juin 2018 - 11:26

Quelques jours avant l'attaque...

Cassie accompagne Lockley dans une émission sur CBS. Parmi les personnes présentes, un conseiller très consensuel du président, un député démocrate qui fait office de girouette sur les affaires de la Garde Humaine et le Sénateur Robert Perkins, un homme assez âgé ouvertement anti-Gardiens. Sa solution : les enregistrer et les tenir à l'oeil. Comment ? Ce sont des modalités dont il ne sert à rien de discuter tant qu'on n'aura pas réalisé communément qu'il y a un problème. Peut-être les Gardiens sont-ils vraiment des aliens ? Peut-être que Human First, dont il faut évidemment réprimer les méthodes violentes, n'a pas tort dans les craintes qu'il évoque. Bref, Perkins se montre particulièrement violent. Lockley contre-attaque en soulignant un lien assez flou entre la compagnie [R]Evolution dont Perkins est un grand actionnaire, et possiblement des cellules de Human First. Perkins s'en défend habilement, expliquant que le fait que que la compagnie ait à coeur les intérêts de l'humanité ne peut l'incriminer lui, pas plus que des liens fantasmés avec un groupe avec lequel lui-même n'a aucun lien.

L'émission se passe de manière très tendue, Cassie rappelle que les Gardiens ont sauvé l'humanité, ce qui ne met pas à mal les thèses complotistes assénées par Perkins. Le modérateur se réjouit, s'assurant que l'émission fera beaucoup d'audimat.

Le jour de l'attaque...

Le temps se fige. La panique règne. Les hélicoptères se posent. En sortent plusieurs hommes en uniformes noirs, les visages cagoulés, et équipés comme un vrai commando d'élite. Leurs armes pointées sur des adolescents tétanisés. Rapidement, le groupe - dont on aperçoit des écussons HF sur les épaules - se disperse pour encercler les élèves. Entre temps, personne ne fait attention au camion qui a fracassé la grille d'entrée. Tout le monde regarde, ne sachant que faire... quand Ran, voyant les armes pointées vers les Gardiens, prend une flèche avec son arc qu'elle était allée chercher en voyant les hélicoptères arriver. Sa flèche ne s'allume pas, elle ajuste sa visée et la tire tout de même. Celui qui semble être le leader des HF est touché, tout le monde se met alors à tirer, alors que Ran réalise avec effroi qu'elle n'a plus ses pouvoirs. C'est le moment que choisit Charlie pour foncer sur les HF afin de créer une diversion. Le groupe se divise. Les Gardiens hurlent et se mettent à courir dans tous les sens, se dirigeant essentiellement vers le bâtiment où se trouve le gymnase. Des élèves sont touchés, blessés, tués. Lea, déboussolée par une maîtrise atténuée de ses sens, essaie de suivre le mouvement mais une balle la touche à la jambe. Ran, toujours sous le choc, court pour sa vie et ne fait pas attention à Lea. Cassie entre également dans le bâtiment et essaie de prendre avec elle le plus d'étudiants possibles.

Charlie est accompagnée de Six, Kashi et Adam. Six réalise qu'elle n'a plus ses pouvoirs... elle sort du camion et s'éloigne alors de l'Académie. Pendant ce temps, Adam utilise une arme pour tirer sur les HF et Kashi essaie de ramener du monde. Charlie, qui voit Lea blessée, lui dit de la ramener. Plusieurs personnes arrivent à monter dans le camion, dont Cynthia, Leyla, Jamie et Daniela. Charlie décide alors de s'éloigner, voyant que la majorité des Gardiens ont pu se réfugier dans le bâtiment. Le camion sort de l'Académie.

Pendant ce temps, Ran, Cassie et bien d'autres Gardiens sont dans le gymnase, qu'ils essaient de barricader. En s'y rendant, Ran a vu Kai mais celui-ci n'a pas pris la même direction que tout le monde. Les jeunes ont réussi à bloquer l'accès au gymnase en utilisant les plaques métalliques que Neuf et Daniela utilisaient pour l'entraînement. Ran essaie également de couvrir les fenêtres, bien qu'elles soient en hauteur, pour empêcher qu'on voie l'intérieur et tire.

Dans le camion, Cynthia se met, toute paniquée, à soigner des gens. Elle a les mains qui tremblent, manque d'énergie et l'opération lui en coûte. Elle soigne également la jambe de Lea, toujours déboussolée. Malheureusement, la balle semble s'être logée dans sa jambe, Cynthia ne peut donc que partiellement la soigner, sans quoi la pression sur la balle devient trop douloureuse. Adam arrive, dit à Lea qu'elle risque d'avoir mal mais parvient péniblement à extraire la balle. Le groupe du camion retrouve petit à petit ses pouvoirs en s'éloignant de l'Académie. Il se demande toutefois ce qu'il peut faire. Six remonte dans le camion, invisible, et explique qu'ils ont atteint l'extérieur du périmètre où le pouvoir est inactif. Un périmètre de plusieurs centaines de mètres.

Entre temps, Ran essaie régulièrement d'utiliser ses pouvoirs mais rien ne fonctionne. Cassie, qui reste auprès de Peter et surtout Steve, lui dit qu'elle a toujours ses pouvoirs télépathiques... Il semblerait que le blocage n'ait aucun effet sur les pouvoirs purement mentaux et n'impliquant pas les signaux nerveux du reste du corps. Cassie en profite alors pour écouter ce que disent les HF mentalement. Elle n'entend que des bribes, étant fort stressée. Visiblement, les HF cherchent Williams et ont l'intention de faire exploser l'Académie. Ils ne feront qu'après avoir débusqué le directeur, cependant. Ran réfléchit donc à un plan d'évasion et va dans les douches du gymnase. Elle propose à d'autres de dégager l'un des trous d'évacuation d'eau et de casser autour pour accéder aux égouts et fuir l'Académie. Une opération qui sera longue et fastidieuse, sans pouvoir. Toutes les personnes physiquement capables prennent des barres en métal et se mettent à frapper à tour de rôle. Il faut plusieurs minutes avant que le carrelage ne se mette vraiment à casser. Quant au béton, il semble indestructible.

Cassie tente de communiquer mentalement avec Charlie. Elle y arrive. Elles font part de leurs situations respectives. Charlie élabore alors un plan, ne comprenant pas qu'il n'y ait encore eu aucune intervention des autorités. Lockley est par ailleurs injoignable. Charlie approche alors Jamie et lui demande son téléphone. Elle appelle son père, le Président des États-Unis, sur son numéro privé et menace plus ou moins de prendre sa fille en otage si l'armée ne débarque pas. En réalité, le président vient seulement d'avoir vent de cet attentat. Un conseil extraordinaire est prévu avec l'état-major pour réagir. Le président réagit très mal aux menaces de Charlie, qui lui raccroche au nez, tremblant à l'idée de ce qu'elle vient de faire.

Cassie continue d'analyser les pensées des ennemis et il semblerait que l'heure de l'explosion approche. Un petit trou se forme enfin sous les douches mais il faudra encore du temps pour que même les plus personnes les plus fines puissent s'y faufiler. Ran remonte sur les espaliers près d'une fenêtre pour voir ce qui se passe. Elle aperçoit un hélicoptère dont l'une des portes latérales vient de s'ouvrir. Un HF sort de l'hélico, tandis que Ran aperçoit une autre silhouette à l'intérieur, assise. Ran décoche une nouvelle flèche sur l'hélicoptère, le soldat sorti étant blessé, l'autre interpellé. Elle avait vu juste, elle sent ses pouvoirs revenir. Elle en profite pour envoyer une décharge explosive sur l'hélicoptère, dont l'hélice arrière explose. Cela semble accélérer les plans de HF, qui ne va probablement plus tarder à faire tout péter. Ran annonce à tout le monde que les pouvoirs sont revenus et donc les personnes creusant le trou accélèrent la cadence. Enfin, le trou est assez grand pour laisser passer tout le monde. Les Gardiens se faufilent dedans, accompagnés par les professeurs et les tuteurs de l'Académie. Tout le monde court à grande vitesse.

Au loin, Charlie voit arriver des hélicoptères militaires ainsi que des camions. L'hélicoptère du président est escorté par deux hélicos militaires. Il en descend et court vers sa fille, qu'il prend dans ses bras. Quelques escouades se rendent par voie terrestre et aérienne vers l'Académie. S'ensuit des échanges de coups de feu. Adam se fait discret, histoire qu'on ne le reconnaisse, de même que Charlie qui est confrontée au président, dont elle menaçait la fille il y a à peine quelques heures. Mais le président ne semble pas y penser, se contente de prendre sa fille et de repartir avec elle. Celle-ci regarde, désemparée et toujours sous le choc, les autres Gardiens qui restent là.

Human First parvient enfin à quitter les lieux avec ce qui leur reste d'hélicoptères, tandis qu'ils font exploser l'Académie. Une scène cauchemardesque, alors que ces hélicos noirs s'éloignent, avec une énorme déflagration en arrière-plan. Heureusement, les Gardiens vivants ont réussi à fuir à temps l'Académie et parviennent à rejoindre l'autre groupe. Pleurs, enlacements, cris, apitoiements... Le stress et la panique cèdent la place à de vives émotions qui mettront du temps avant de s'estomper.

Tout le monde est escorté dans une base militaire abandonnée dans la région. Petite et grégaire, elle parvient à accueillir les profs, les tuteurs et les Gardiens. Tout le monde se remet du choc à son rythme, tandis qu'Adam est arrêté par les militaires, voyant ses yeux mauves, son teint relativement pâle et ses cheveux profondément noirs. D'autres tentent de s'interposer mais Adam leur fait signe de ne pas bouger. Tout le monde reçoit des rations de survie peu ragoûtantes mais nul ne semble avoir d'appétit. Les militaires se mettent à répertorier les survivants, tandis qu'un second groupe de soldats retourne aux décombres de l'Académie pour voir s'il y a des survivants. Il est explicitement demandé aux étudiants de rester dans la base, qu'ils ne peuvent quitter sous aucun prétexte. La seule exception étant Kashi, qui n'est pas vraiment membre de l'Académie.

Alors qu'ils mangent difficilement, d'autres survivants sont rapatriés, parmi lesquels Kai, qui fait rapidement l'objet de soupçons, en particulier de Cassie, convaincue qu'il s'agit d'un traître - le souvenir de Cinq ne l'a visiblement pas lâché. Lea réfute ces accusations, mais va tout de même parler à Kai afin de vérifier s'il est honnête ou non. Sa très fine perception lui permet de constater que Kai ne dit pas toute la vérité. Il se coupe alors volontairement avec un objet tranchant afin de faire sentir à Lea son pouvoir de régénération, un pouvoir dont il n'avait jamais partagé la nature jusque là avec les membres de Shadow, le groupe d'entraînement pseudo-clandestin que Lea avait secrètement fondé à l'Académie.

Kashi apprend que Adam va être escorté. Il comprend également que les Gardiens vont être sous tutelle militaire et il n'apprécie pas forcément l'idée. Les premières informations publiques concernant l'attaque ne sont pas rassurantes. Il s'agirait d'une frange de Human First, très extrémiste, que tout le monde condamne, y compris le Sénateur Perkins, qui ajoute cependant que ce ne serait jamais arrivé si on l'avait écouté et si on avait pris des mesures pour éviter que des fous furieux agissent sous le coup de la peur et de la panique.

Quoi qu'il en soit, il faut prendre une décision. Kashi propose de faire sortir quiconque souhaite partir. Ce combat est celui des Gardiens, pas celui de l'armée, qui pourrait bien les enfermer. Il est conscient qu'il vaut peut-être mieux, pour des adolescents, d'être à l'abri, nourri, quitte à voir une partie de sa liberté réprimée. Mais il s'engage à téléporter hors de la base quiconque voudra partir.

Ran, Charlie, Cassie, Lea, Daniela, Kai (malgré les réticences de Cassie), Cynthia, Leyla, Jonathan, Ryan et Kenny sont téléportés. Le professeur Wajahat souhaite bonne chance aux Gardiens qui partent, tandis que Peter - après une longue réflexion et en jetant un regard lourd et pensif vers Steve - décide de rester. Kashi se téléporte pour également retrouver Adam. Six sort de la base en étant invisible. Charlie propose de repartir vers le camion avec lequel ils sont arrivés, qui se trouve toujours au même endroit. Le groupe doit se soustraire à l'attention d'éventuelles patrouilles militaires. Une fois au camion, Cassie refuse de monter si Kai les accompagne. Quel que soit le "QG temporaire" où va se rendre le groupe et dont Charlie lui a parlé, elle refuse que Kai y vienne. Elle demande à Kashi de réfléchir, de repenser à Malcolm que lui-même avait refusé de ramener chez Lorics il y a quelques années. Mais Kashi considère que la situation est différente et que Kai est un adolescent, pas un vieil homme torturé par des aliens. Six s'impatiente et intervient. Cassie et Six en viennent aux pouvoirs quand, enfin, Cassie pose un ultimatum. C'est Kai ou elle. Charlie lui demande une dernière fois d'arrêter ça et de monter, qu'ils partent tous tant qu'il est encore temps. Cassie refuse... et regarde le groupe s'en aller.

À SUIVRE...

_________________
Je ne suis pas très tactile comme personne (en gros, dites-moi bonjour de loin ou d'une poigne, merci !) mais je suis très sympa... enfin, ça dépend du jeu !

N'hésitez pas à jeter un oeil à nos parties sur demande, j'y propose une série de jeux que vous pouvez découvrir à la demande.

Vous pouvez lire mes articles et critiques de jeux de rôle ici : http://www.sitegeek.fr/jdr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sitegeek.fr
Saymu
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2213
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Re: L'Héritage de Lorien - Campagne   Lun 18 Juin 2018 - 12:12

Les Gardiens qui ont fui l'Académie, accompagnés de Kashi, Six et Adam, se sentent entièrement déprimés, sachant à peine où ils vont. Conscients qu'ils doivent quitter le camion troué de balles dans lequel ils se trouvent, ils font escale à chaque aire de repos pour trouver un poids-lourds qui irait dans leur direction, dans le Montana. Ils utilisent pour ce faire le pouvoir de Kai, qui tente de retracer ce qu'a fait le camion en espérant trouver des indices sur la destination du chauffeur. Quand ils tombent enfin sur un camion allant vers le Nord-Est, Ran utilise son pouvoir pour déphaser la paroi de la remorque et permettre aux entre de se faufiler dedans discrètement. Loin d'être confortable, cette virée semble durer une éternité.

De son côté, Cassie marche jusque chez elle. Cette petite maison à quelques centaines de mètres de l'Académie, où elle vivait avec Neuf il y a encore quelques mois. Elle prépare ses affaires et prend son véhicule pour se rendre dans le Nord aussi, sans trop savoir exactement où aller. Elle se dit que peut-être, si Kai dévoile sa trahison, elle le prendra par surprise pour l'arrêter. Quoi qu'il en soit, elle ne peut plus rester là. Elle monte dans son break et prend la route. Elle s'arrête dans un restaurant de route assez vide pour s'y faufiler. En étant passé récemment à la télévision et vu l'actualité, elle préfère ne pas être reconnue. Bizarrement, dans les quelques jours qui ont suivi l'attentat, celui-ci n'a plus beaucoup fait parler de lui, cédant la place aux répercussions politiques. Le président, qui a impérativement besoin de redorer son blason suite aux accusations de laxisme contre cette Académie mal gérée, se montre à son tour agressif contre la Commission chargée des Affaires de le Garde Humaine (CAGH). Lockley est sous le feu des projecteurs, ainsi que les autres commissaires et les rumeurs semblent aller dans le sens d'une fermeture de la commission très prochainement. C'est d'ailleurs ce que dit Lockley à Cassie lors d'une conversation téléphonique. De même, le président affirme qu'il n'est plus recommandé mais bientôt obligatoire de s'enregistrer comme Gardien. Il en va avant tout de la sécurité des Gardiens eux-mêmes, dit-il en serrant sa fille Jamie qui n'a pas l'air de savoir comment réagir face aux caméras lors de ses apparitions furtives à l'écran.

Le groupe de Charlie aperçoit un barrage militaire sur sa route. Des contrôles longs et approfondis bloquent la route, les conducteurs s'impatientent, klaxonnent, sortent fumer. Le groupe se dit qu'il vaut mieux quitter la route, au cas où on contrôlerait la remorque du camion. En sortant, certains manquent de discrétion et attirent l'attention de soldats. Alors qu'ils sont en contre-bas sur le bord de la route, les Gardiens ne savent pas quoi faire. Ran n'attend pas et projette un caillou explosif vers les soldats. Ce qui en rameute d'autres, tandis que des coups de feu volent dans tous les sens. Les Gardiens courent à toute vitesse vers un parking au-delà de l'énorme champ sur lequel ils courent. Six, qui s'est rendue invisible auparavant, leur a dit qu'elle irait là-bas pour s'assurer que la voie est libre et qu'ils peuvent fuir par là.

Cassie, elle, a repris la route. Ayant appris par Lockley qu'il y avait des barrages dans la région, elle décide de prendre une route moins peuplée vers le Montana, en passant par le Nevada. Malheureusement, s'y trouve également un petit barrage. Cassie garde son calme et tente de projeter une image dans l'esprit du soldat qui l'interroge mais ça ne fonctionne pas exactement comme elle l'avait prévu. Elle tente de fuir avec son véhicule mais perd le contrôle du véhicule qui fait un tonneau.

Les soldats poursuivent le groupe de Gardiens qui court à toute vitesse. Kashi court dans une direction différente pour faire diversion. Charlie prend Lea par la main pour l'éloigner du tumulte qui rend le contrôle de ses sens plus compliqué. Ran ne veut pas laisser Kashi seul et le suit. Tous deux essuient des tirs, mais alors que Ran va recevoir une balle, Kashi s'interpose et prend la balle à sa place au niveau de son bras. La blessure ne semble pas très grave mais le sang coule à flots. Cachés derrière un rocher, Ran tente de le déphaser pour qu'elle et Kashi puissent se cacher dedans. Ran utilise ensuite cette "invisibilité" pour neutraliser l'un des soldats. L'autre groupe parvient à fuir les soldats, tandis qu'un hélicoptère arrive. Un bruit de tempête gronde alors. Six est là et neutralise à son tour l'hélicoptère. Tout le monde arrive sur le parking, épuisé. Charlie, paniquée d'avoir perdu Kashi en cours de route, s'écroule à ses côtés quand elle voit qu'il est blessé. Heureusement, Ran a pu serrer la plaie et ralentir la perte de sang. Cynthia, fatiguée, se met près de lui et, voyant que la balle avait traversé, se dit avec soulagement qu'elle va pouvoir le soigner. Charlie, en larmes, est soulagée.

Cassie se réveille au beau milieu de la nuit dans ce qui ressemble à une petite chambre d'hôpital. Un homme de couleur noire entre dans la pièce. Vêtu d'un beau costume et muni d'un badge "Visiteur - FBI" au cou, il perce Cassie du regard. Cette dernière, qui recouvre ses esprits, reconnaît alors avec horreur l'homme. Il s'était fait passer pour un agent du FBI la nuit où Cody est mort. Il se présente : "Agent Lambert Nance, du FBI". Il se met à interroger Cassie et lui demande où sont les autres Gardiens. Le regard pesant du bonhomme ne fait pas perdre à Cassie son sens de la répartie. Elle refuse de lui répondre, Nance dit qu'il reviendra plus tard et menace de manière à peine déguisée la Gardienne.

Kai trouve un nouveau camion qui devrait faire l'affaire et les amener dans le Montana. Même assez près de l'adresse où ils sont censés se rendre. Ils montent dedans, exténués. Certains tentent de dormir sur les énormes bidons entreposés dans cette remorque. C'est en piètre état qu'arrive le groupe, de bon matin, dans le Montana. Ils descendent discrètement dans une ruelle et se mettent en route à pied vers le QG de fortune monté par Adam, Six, Charlie et Kashi. Il s'agit d'un entrepôt désaffecté portant la mention "produits toxiques" (placé par Kashi pour éviter au possible des intrusions). Plusieurs écrans reliés par des câbles à ne plus savoir que faire sont office d'installation informatique. Si matériellement, le tout semble très précaire, l'installation semble bien fonctionner. Quelques pièces séparer par des semi-murs abritent des lits de camps basiques. Des escaliers donnent vers l'étage où se trouve la vingtaine de Mogs qui a quitté la prison de l'Alaska avec Adam. Quand ils entrent dans le QG, un Neuf assis, le dos arc-bouté, les genoux écartés et le bras sur l'un d'entre eux, regarde le groupe avec un air grave. Si certains sont soulagés de l'avoir retrouvé, lui ne perd pas beaucoup de temps à demander où est Cassie. Visiblement en colère qu'ils l'aient abandonnée ! Il se décide à partir mais le groupe tente de le convaincre de rester, lui assurant que Cassie sait où ils se trouvent et qu'elle viendra sûrement bientôt. Sauf que le groupe ne peut pas rester là bien longtemps, de peur de ce qui risque d'arriver s'il reste trop longtemps au même endroit. Neuf leur donne un jour, après quoi il partira à la recherche de sa fiancée.

Cassie aperçoit des gardes hors de sa chambre quand elle voit Nance entrer de nouveau. Alors qu'il va reprendre l'interrogatoire, une infirmière entre, intimidée par la présence de l'agent du FBI et les menottes de la patiente. Évidemment, Cassie a tenté d'utiliser ses pouvoirs quand Nance est sorti mais hormis la télépathie, rien ne fonctionne. Comme à l'Académie. Nance est appelé dehors avant de vraiment pouvoir reprendre la conversation. C'est alors que Cassie entend une voix dans sa tête. Une voix féminine ferme et désinvolte, qui la somme de faire exactement ce qu'elle lui dit si elle veut sortir. Cassie entend Nance à travers la porte, demandant aux gardes d'aller se rencarder et se rafraîchir quelques minutes, pendant qu'il prend le relais afin de leur permettre de se reposer un peu aussi. Cassie entend les gardes partir. Nance entre, se tenant beaucoup moins droit que précédemment. Il a l'air agité et sort des clés pour ôter les menottes de Cassie. Il lui demande s'habiller rapidement et de le suivre. Cassie ne comprend pas très bien ce qui se passe et la voix dans sa tête lui dit de se grouiller.

Nance sort avec Cassie en l'escortant, souriant gentiment au personnel et aux agents sur lesquels il tombe malencontreusement. Lorsque le duo trouve enfin une sortie, un vieux modèle Chrysler débarque et Cassie, bien que très sceptique, monte dedans. La conductrice, qui a les cheveux rasés sur la partie latérale de sa tête, et ayant des mèches mauve bleu sur la longue tignasse qui prend sur le reste, lui dit de se taire quand Cassie se met à poser trop de questions. Elle reconnaît la voix, c'est celle qui était dans sa tête. Pendant ce temps, nance qui est sur la banquette arrière, se met à... changer de forme. Rapidement, il cède la place à une jeune femme de type latino d'une très grande beauté. Le teint mat, les cheveux très lisses mais un regard ferme qui toise légèrement Cassie, tandis que cette dernière insiste pour avoir des réponses. S'inquiétant de plus en plus d'être monté dans un véhicule avec ces deux "ravisseuses", Cassie aperçoit après quelques heures de route que le véhicule entre dans le garage d'une grande propriété, qui devait probablement appartenir à une personne riche il y a quelques générations et qui n'était plus que l'ombre d'elle-même. Cassie se demande sérieusement si elle a bien fait de s'asseoir dans cette voiture, avec ces deux femmes qui ne lui répondent pas, quand - enfin ! - une voix familière se fait entendre alors que Cassie sort de la voiture. C'est Caleb, qui fonce vers la jeune femme et la prend dans ses bras.

Complètement déboussolée, Cassie ne comprend pas ce que fait Caleb ici, lui qui était parti avec Charlie et qui avait disparu depuis quelques mois. Ce sentiment de surprise cède toutefois vite la place à un grand soulagement, voyant un visage familier dans ce lieu énigmatique. Des gens vont dans tous les sens, discutent, se lancent des petits objets avec des indications dans cette grande maison. Caleb dit alors à Cassie : "Ne t'inquiète pas, il est là, tu vas bientôt avoir des réponses...". Il l'escorte alors jusqu'à ce qui semble être le salon principal de la maison. Une personne bouscule légèrement Cassie par derrière en voulant la dépasser. Elle tient dans sa main des bandages qu'elle se met à appliquer sur le torse nu et blessé d'une autre personne que Cassie reconnaît aussitôt : Williams.

À SUIVRE...

_________________
Je ne suis pas très tactile comme personne (en gros, dites-moi bonjour de loin ou d'une poigne, merci !) mais je suis très sympa... enfin, ça dépend du jeu !

N'hésitez pas à jeter un oeil à nos parties sur demande, j'y propose une série de jeux que vous pouvez découvrir à la demande.

Vous pouvez lire mes articles et critiques de jeux de rôle ici : http://www.sitegeek.fr/jdr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sitegeek.fr
Saymu
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2213
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Re: L'Héritage de Lorien - Campagne   Lun 2 Juil 2018 - 13:07

Williams accueille Cassie, toujours sous le choc de voir l'ex-directeur de l'Académie dans cette vieille maison. Caleb la rassure et Williams présente son "groupe" : Andjety, en référence à la divinité égyptienne de la renaissance, représentée par un berger. C'est un des gamins férus de mythologie qui lui aurait donné l'idée. D'ailleurs, Cassie remarque assez vite que le lieu est peuplé essentiellement de jeunes adultes et de jeunes enfants (entre 10 et 12 ans). Soit pas forcément le public ciblé par l'Académie. Alors que Cassie essaie d'en apprendre plus, Williams lui explique qu'ils ont depuis un meilleur système informatique qui leur permet enfin d'avoir de vraies infos. C'est comme ça qu'ils ont appris qu'elle avait été arrêtée. D'ailleurs, Williams lui propose de rencontrer leur nouvel informaticien, qui n'est autre que Sam Goode !

Dans le Montana, le groupe compte Charlie, Kashi, Ran, Lea, Neuf, Adam, Daniela, Ryan, Jonathan, Six, Daniela, Cynthia, Leyla, Kai et Kenny - sans compter une vingtaine de Mogs se tenant à l'écart. Tout le monde est fatigué et veut se reposer. Lea dort, Ran fait mine de ranger car elle essaie par tous les moyens d'occuper son esprit. Adam reste devant les écrans et guette les informations. Ran n'est pas à l'aise à l'idée de devoir cohabiter avec des Mogadoriens et échange quelques regards furtifs, mal à l'aise, avec certains d'entre eux. Kashi reste auprès de Charlie, alitée, qui semble malade. Le lendemain matin, Lea et Ran proposent d'aller faire des courses avec le peu d'argent à disposition et achètent des fruits, la Japonaise refusant de manger les saletés industrielles qui font office de provisions. Ran en profite également pour voir s'il n'y a pas de médicaments, Charlie n'allant toujours pas mieux.

De son côté, Cassie se remet de ses émotions et découvre l'esprit de camaraderie et la convivialité qui semble régner dans cette ancienne maison. D'ailleurs, autre source de réconfort pour Cassie : les chimères Felix (chat roux tigré) et Bernie Kosar (beagle) sont là aussi ! Alors que Caleb explique son périple, disant qu'il a été enlevé comme Charlie par une cellule Andjety en Afrique du Sud, Williams arrive. Caleb a fait partie d'un groupe de "détenus" renvoyé aux États-Unis, une chance que Charlie n'a pas eue. Williams en profite pour s'excuser, il n'avait aucun moyen de communiquer avec les membres d'Andjety, tant en Amérique qu'ailleurs, et n'avait donc aucune idée de ce qui était arrivé à Charlie. Il ne fallait sous aucun prétexte que la couverture de Williams soit grillée, d'où ce silence radio. Cela explique également le mot brouillon envoyé à la télévision pour menacer Human First. Il s'agissait en réalité d'une initiative de DeeJay, la télépathe aux cheveux colorés qui a secouru Cassie. C'est ensuite au tour de cette dernière de raconter son périple et avec un sourire gêné, Williams s'excuse encore une fois en révélant l'identité de Kai, membre d'Andjety qui avait pour ordre de ne rien révéler non plus.

Alors que Neuf s'impatiente, il n'est toujours pas parti. Il ne l'admet pas mais il ignore quelle piste suivre, il se contente donc de prendre son mal en patience. Ran profite d'un concours de circonstances pour discuter avec Rexx, un Mog qui semble beaucoup moins à l'aise avec les interactions humaines qu'Adam. Il comprend également mal les questions posées par Ran, prenant tout au premier degré. Ce qui augmente le malaise et les craintes de Ran, tandis que Rexx s'éloigne, visiblement embarrassé. Pour se rendre utile, Ran demande à Neuf et Adam, toujours occupés derrière leurs écrans, s'il y a un moyen de contacter Cassie. Celle-ci n'a manifestement plus son téléphone, Ran opte donc pour un contact Facebook via une connexion sécurisée.

Cassie découvre un mode de vie simple et efficace, où les plus âgés s'occupent des plus jeunes. Au fil des discussions, elle apprend que les gens ici - en particulier les enfants - ont fui leur familles, victimes d'abus ou de rejet suite à la découverte de leurs pouvoirs. Williams insiste sur sa volonté de prendre soin des Gardiens, c'est pourquoi il a voulu s'engager dans l'Académie, afin de donner à son ambition les moyens d'agir. Cassie apprend également que la métamorphe qui l'a sauvée avec DeeJay s'appelle Isabela, une jeune femme très sérieuse et peu soucieuse de se familiariser avec les autres.

Au cours de la journée, tant le groupe du Montana qu'Andjety découvre que Human First mijote quelque chose évoqué sur le darknet. Ce qui n'a rien de surprenant, puisqu'un vote extrêmement important aura lieu dans deux jours au Congrès afin d'obliger tous les Gardiens à s'enregistrer, sans quoi ils violeront la loi et seront donc soumis à diverses sanctions. Une loi controversée lancée par le Président qui est toujours en mode damage control suite à l'attentat sur l'Académie.

Six et Cassie discutent par ailleurs de leurs déboires sentimentaux, tous deux abandonnés par leur compagnon ou compagne loric. Cassie songe alors à jeter un oeil distrait à son compte Facebook et voit le message de Ran. Grâce à la connexion sécurisée de Sam, elle répond. Comme Ran regarde toutes les heures de son côté, elle tombe à son tour sur la réponse de Cassie. Les deux parties décident de sortir de Facebook pour créer un espace de conversation sécurisé configuré par Adam. Pour plus de sécurité, ils s'expriment toutefois de manière très concise, privilégiant les mots-clés à de longues phrases. Cassie sous-entend donc qu'elle est avec Williams et que Kai n'est plus un danger. Neuf n'est pas présent durant l'échange et personne ne songe à aller le chercher. Alors que les mots-clés défilent, Williams dit vouloir se rendre à Washington D.C., afin de contrecarrer les plans de Human First, quels qu'ils soient. L'autre groupe est d'accord. Fin de la conversation. Rendez-vous dans deux jours à l'aube à une adresse bien précise à D.C.

Cassie est très réticente à l'idée de suivre le plan de Williams. Pour elle, il s'agit très clairement d'un piège. Williams conçoit parfaitement cette possibilité mais explique qu'ils sont dans tous les cas perdants s'ils ne partent pas. Autant prendre le risque de se confronter à Human First. Quand Cassie soulève la question de la potentielle perte de pouvoirs comme à l'Académie, Williams la rassure en expliquant que le groupe dispose d'un nombre limité d'armes. Voulant absolument voir Six, Sam se propose pour accompagner Williams. Isabela aussi, ainsi que Caleb, la seule personne formée pour manier les armes à feu ici. Cassie refuse que DeeJay les accompagne mais la question ne se pose pas, celle-ci ayant de toute façon pour ordre de rester et de veiller sur les autres.

Alors que dans le Montana, tout le monde se demande comment se rendre dans à D.C. avec un si grand groupe, Charlie arrive en marchant péniblement, les yeux grands ouverts et pris de panique. Elle regarde les autres et tient en main ce qui ressemble à un test de grossesse. Il est positif.

À SUIVRE...

_________________
Je ne suis pas très tactile comme personne (en gros, dites-moi bonjour de loin ou d'une poigne, merci !) mais je suis très sympa... enfin, ça dépend du jeu !

N'hésitez pas à jeter un oeil à nos parties sur demande, j'y propose une série de jeux que vous pouvez découvrir à la demande.

Vous pouvez lire mes articles et critiques de jeux de rôle ici : http://www.sitegeek.fr/jdr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sitegeek.fr
Saymu
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2213
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Re: L'Héritage de Lorien - Campagne   Lun 2 Juil 2018 - 13:59

Charlie reste figée là, sans rien dire. Kashi la regarde, lui aussi visiblement choqué par la nouvelle. Le silence et l'immobilisme ambiant perturbe grandement Lea, qui n'a pas l'habitude d'un tel calme qui empêche ses sens de saisir quoi que ce soit. C'est alors qu'une personne bouge enfin : Daniela. Elle prend Charlie dans ses bras et lui sourit, un sourire qu'on n'avait plus vu depuis quelques temps. Neuf arrive et apprend la nouvelle, clairement inattendue. Lorsqu'il apprend que le groupe a parlé à Cassie, il leur demande pourquoi il n'a pas été prévenu mais évite d'en faire toute une histoire, l'attention générale étant consacrée à Kashi et Charlie, qui retourne se reposer sur un lit de camp. Leur laissant d'abord de l'espace, Ran va féliciter Charlie et Kashi, ayant une forte envie de leur poser une question qu'elle n'ose pas... (Mal)heureusement, Jonathan se fiche du tact et demande : "Et vous allez le garder ?!". Leyla lui donne une tape dans les côtes, trouvant la question déplacée. Ran ouvre grand les oreilles car elle a très envie de savoir également. Kashi et Charlie ne savent quoi répondre, ils ont besoin de temps pour réfléchir.

Cassie profite de la dernière soirée pour se promener un peu. Alors qu'elle se rend dans l'énorme jardin mal entretenu de la demeure, elle aperçoit une silhouette tenant une cigarette. Il s'agit de DeeJay. L'échange est tendue entre les deux jeunes femmes, n'apprécient visiblement pas d'être face à quelqu'un doté du même pouvoir. Cassie discute également avec Sam afin de rappeler qu'elle n'est pas à l'aise à l'idée d'aller à D.C. mais elle se rend bien compte qu'ils n'ont pas le choix. Williams, de son côté, est ravi d'avoir pu convaincre Cassie de les accompagner. Les chimères doivent également accompagner le groupe.

Si chez Andjety, tout le monde profite d'une bonne nuit de sommeil, le groupe du Montana cherche toujours un moyen de transport. L'occasion pour tout le monde de se changer les idées. Un plan est élaboré : il faut aller au dépôt de la station de cars la plus proche. Il faut suivre l'un des conducteurs, lui voler les clés et le mettre hors d'état de nuire afin qu'il ne vienne pas travailler le lendemain, ce qui attirera l'attention de la station ailleurs et donnera du temps au groupe pour s'éloigner de la région. Et bien évidemment, il faut changer la plaque. Le groupe se coordonne pour remplir chacune de ces tâches. Celle de suivre le conducteur est confiée à Neuf, ce qui rend plusieurs membres perplexes car il est loin d'être le plus discret. Offensé, celui-ci assure qu'il peut être très discret et s'en va. Quelques heures plus tard, le plan s'est globalement bien déroulé. Plaques changées, clés subtilisées, car volé... et alors que Neuf devait se contenter d'empêcher le conducteur de sortir de chez lui en cassant le verrou de ses portes, il n'a pas été assez discret et a donc ligoté le conducteur. C'est peut-être pas l'idéal, mais ça marche aussi.

Le lendemain, Isabela se fait passer pour un vieil homme et s'installe à côté de Cassie qui décide de conduire le van qui conduira les membres d'Andjety à D.C. Cassie insiste pour conduire les 10 heures de route et les autres se relaient à côté d'elle. Ce qui donne l'occasion à Cassie de discuter avec tout le monde. Alors que Williams est à ses côtés, il reçoit un message... sur un bipeur. Cassie n'est même pas sûr de reconnaître l'objet, celui-ci paraissant préhistorique à cette époque. Mais ce qui la frappe encore plus, c'est le regard de Williams qui, contrairement à son habitude, semble très étonné. Cassie lui demande ce qui se passe et Williams lui promet de lui répondre quand il aura plus d'informations, pour le plus grand agacement de Cassie.

L'autre groupe prend la route. Mais avant ça, ils font leur adieux à Kashi et Charlie, qui décident de garder leur enfant. Malgré la fatigue et l'émotion, ils semblent heureux. Après une longue discussion, ils décident d'aller au Canada (ils sont près de la frontière, après tout) pour aller aux Chutes du Niagara et utiliser la grosse loralite qui s'y trouve pour se téléporter en Inde, là où vivaient Marina et John. Ran n'est pas à l'aise à l'idée que le couple aille en Inde, mais ne proteste pas.

Quasiment tout le monde est fatigué. Les Mogs accompagnent les Gardiens et les Lorics. Lea se faufile vers l'arrière du car pour disposer de plusieurs banquettes pour dormir confortablement, contrairement à Kenny, quelques rangs en avant, qui dort dans une position très peu confortable. Ran a une nouvelle occasion de discuter avec Rexx, cherchant à comprendre, si c'est vrai du moins, comment les Mogs qui les accompagnent ont pu changer. Rexx tente de trouver les bons mots cette fois et explique que Setrakus Rà était un dictateur qui n'avait donné qu'une version très réductrice de la réalité à ses suiveurs aveuglés. Ce n'est que grâce aux paroles plus rationnelles d'Adamus que certains Mogs ont pu changer. Ran fait un lien improbable avec la Corée du Nord et comprend mieux les motivations des Mogs les accompagnant, la rassurant un peu par la même occasion.

Sam demande à Cassie ce qu'elle va dire à Neuf. Celle-ci, déjà en colère, s'imagine lui coller une gifle. C'est ensuite à Caleb de s'installer sur le siège passager en installant bien les deux pistolets dans les étuis pectoraux attachés à sa chemise. Il en profite pour demander à Cassie ce qu'elle pense qu'ils devraient faire vis-à-vis de Human First. Il se demande aussi pourquoi ils n'ont pas agi jusqu'à présent. Ils auraient dû attaquer, et la perspective d'en découdre avec "ces enfoirés" n'est pas pour lui déplaire. Alors que Williams revient, Cassie lui demande s'il sait enfin ce qui se passe ! En effet, l'ex-directeur tient de nouveau son bipeur. Il explique qu'un bienfaiteur anonyme a toujours donné des informations vitales à Andjety depuis longtemps, suite à l'envoi anonyme de ce bipeur par courrier. Cela ne rassure pas Cassie, qui envisage toujours le piège. Et prudent comme à son habitude, Williams indique que c'est une éventualité. Il explique toutefois que ce bienfaiteur a aidé Andjety à secourir Cassie et que toutes les informations reçues jusqu'à présent furent d'une grande aide. Ce qui les amène à la situation présente : que disait le message ? Eh bien que la cible de Human First ne serait autre que le Sénateur Perkins, qui sera au Congrès pour débattre de cette loi infamante qui va redessiner le paysage social des États-Unis.

Les deux groupes arrivent à des heures différentes à D.C. Tout le monde se repose dans de petits hôtels, munis d'identités falsifiées. À l'aube, les deux groupes doivent s rejoindre dans un parc se trouvant relativement près de deux hôtels. Quand Neuf voit Cassie, il ne sait pas trop quoi dire. Heureusement, Bernie Kosar brise la glace et fond sur le Loric. Ils se mettent à parler, ce qui ne manque pas de surprendre Lea qui ne comprend pas pourquoi Neuf parle à un chien. C'est alors que les Gardiens apprennent l'existence des chimères, ces "animaux" métamorphes venus de Lorien. De son côté, Neuf apprend par BK que Cassie est très fâchée et il se relève, lui sourit et reste silencieux. Cassie le foudroie du regard. De son côté, Sam jette sa fierté par la fenêtre et fonce sur Six, qui semblait elle très mal à l'aise. Il la prend dans ses bras et celle-ci fond en larmes - chose bien rare -, soulagée que son petit-ami ne lui en veuille pas. Tout le monde digère le rôle de Williams dans toute cette histoire mais l'heure n'est pas aux longues discussions. Les deux groupes recoupent leurs informations, Adam est perturbé par l'information selon laquelle Perkins serait ciblé. Ran se demande si ce n'est pas un piège pour utiliser les Gardiens kidnappés par HF afin de leur faire porter le chapeau. Bref, il faut établir un plan et vite. Les deux groupes se séparent et se donnent rendez-vous dans quelques heures.

Lea, apprenant le rôle de Kai, se montre très acerbe (plus que d'habitude) vis-à-vis de ce dernier, très gêné de n'avoir pu dire la vérité à son amie. Cassie, encore plus furieuse après avoir vu le rapprochement entre Sam et Six, est remontée contre Neuf qui l'accompagne, BK dans les bras. Il lui demande presque nonchalamment comment elle va. Elle répond de manière très sèche, se rappelant au fond que leur relation n'est pas la même que celle de Six et Sam.

Quelques heures plus tard, un plan semble ficelé. Certains vont tenter d'entrer par une porte arrière du Congrès, la porte de service par où entrent les cuisiniers, les traiteurs, etc. Lea, Daniela et Sam emprunteront cette voie-là. Le parking sera occupé notamment par Neuf, Adam et Ran, qui devront faire diversion auprès des gardes pour entrer dans le grand bâtiment. Quant à l'entrée principale, Isabela utilisera une carte de presse ainsi que son pouvoir pour entrer, tandis que Six fera entrer Cassie et Williams dans le bâtiment en étant invisible. Le reste se mêlera aux très nombreux manifestants, protestant soit en faveur de la loi, soit contre... avec un grand nombre contre, comme le constatent les Gardiens à leur grand regret.

À l'arrière, le groupe de Lea voit des vans alignés qui sortent de grandes caisses qu'ils font entrer par la porte de service. Elles viennent du traiteur mais l'instinct de Lea lui dit qu'il y a anguille sous roche. Ils essaient d'entrer mais leur bluff ne prend pas. Ils sont bloqués dehors. Neuf s'installe dans un creux du plafond par-dessus l'ascenseur du parking où se trouvent deux gardes. Ran se faufile discrètement parmi les voitures. À l'intérieur du bâtiment, le débat commence enfin, retransmis en direct à la télévision. Ran s'inquiète et se demande quand leurs pouvoirs disparaîtront, traumatisée encore par les événements à l'Académie. C'est à ce moment-là que des bruits de déflagration se font entendre dehors, près des manifestants. Mais aussi des bruits d'explosion à l'intérieur du bâtiment. C'est la panique. Les cuisiniers sortent par la porte de service et Sam, Daniela et Lea en profitent pour se faufiler.

Les gardes de l'ascenseur sortent, armes en mains, pour voir ce qui se passe. Adam, Neuf et Ran montent dans l'ascenseur. C'est alors qu'il y a une coupure de courant. Plus personne n'y voit rien mais Lea n'a aucun problème se situer et à avancer. Elle monte les marches menant vers les bruits de coups de feu qu'elle a entendus. Bloqués dans l'ascenseur, Ran utilise son pouvoir - qui fonctionne toujours ! - pour déphaser le toit de l'ascenseur par où tout le monde sort. Défonçant une porte d'ascenseur, Neuf ouvre la voie vers l'énorme couloir circulaire qui entoure le Parlement et où la panique est à son comble. De faibles lumières de sécurité sont allumées sur les murs mais c'est le chaos total. Tout le monde court dans tous les sens, crie et hurle. Des gens sont blessés, d'autres gisent inconscients au sol. C'est alors que Neuf, Lea, Ran, Daniela, Sam, Six, Cassie et Isabela sont réunis dans l'hémicycle.

La caméra fonctionne toujours mais c'est un massacre. Une dizaine de corps morts gisent au sol, dont l'un dans les bras de Williams. Cassie, Ran et Lea les reconnaissent. Ce sont des Gardiens, ceux kidnappés à l'Académie. Quelques parlementaires sont également au sol. Des fusils d'assaut ont visiblement provoqué ce carnage, le lieu étant sens dessus dessous. Tout le monde aperçoit alors un membre de la sécurité qui se relève, fébrile, tremblant de tout son corps à côté de Williams. Celui-ci, du sang sur les mains, regarde dans le vide. Visiblement fort touché par ce qui vient d'arriver, il se lève lentement. Quelque chose attire l'attention de Lea. Ce n'est pas normal. Les battements de coeur de Williams ne sont pas ceux d'un homme stressé mais plutôt de quelqu'un de froidement déterminé. Aussi réguliers qu'une horloge, ces battements ne lui disent rien qui vaille.

Williams est debout. Il se tourne lentement vers le vigile. Celui-ci tremble toujours et le regarde, terrifié. Williams s'abaisse et prend un revolver à côté de lui. Il le lève doucement et le point vers le crâne du garde. Lea, Neuf, Cassie et Ran courent vers Williams pour le dissuader de commettre cette énorme bêtise. Celui-ci tourne vivement le visage vers eux et ses yeux sont pris d'une lueur bleue très vive tandis qu'il leur dit : "Ne bougez plus" le plus calmement du monde. Sauf qu'il ne s'agit pas de vulgaires paroles. À ce moment, aucun des Gardiens n'arrive à bouger. Comme si l'ordre donné par Williams bloquait entièrement leur système nerveux. Toujours aussi froidement, Williams se tourne vers le garde à la respiration haletante et lui tire une balle dans la tête.

https://www.youtube.com/watch?v=BnSkt6V3qF0

Débarquent alors dans la salle une douzaine d'agents des forces d'intervention, armés et protégés lourdement. Ils pointent leurs fusils d'assaut sur Williams et le somment de ne plus bouger et de jeter son arme. Williams jette son arme mais maintient le regard de ses assaillants. En direct et sous les regard des Gardiens impuissants, il dit, toujours avec cette lueur dans les yeux, aux soldats de "lever leurs armes vers leur tête". Pris de convulsions, luttant pour ne pas obéir au Gardien, les soldats lèvent péniblement leurs armes vers leur tête. Le regard terrifié, l'air tétanisé, ils ne comprennent pas ce qui leur arrive. Avec un air qui évoque très clairement la détermination, Williams leur dit... "tirez !". Le premier soldat se met à trembler, faisant tout ce qu'il peut pour ne pas appuyer sur la gâchette. Le premier coup part. Puis un autre. Un troisième. Et ainsi de suite. Chacun des soldats se fait exploser la tête en direct à la télévision. Gros plan sur sur le visage de Williams, qui semble tristement satisfait de son oeuvre en se tournant lentement. Bien qu'incapable de bouger, Lea entend toujours la régularité du pouls de Williams. Tic. Tac.

À SUIVRE...

_________________
Je ne suis pas très tactile comme personne (en gros, dites-moi bonjour de loin ou d'une poigne, merci !) mais je suis très sympa... enfin, ça dépend du jeu !

N'hésitez pas à jeter un oeil à nos parties sur demande, j'y propose une série de jeux que vous pouvez découvrir à la demande.

Vous pouvez lire mes articles et critiques de jeux de rôle ici : http://www.sitegeek.fr/jdr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sitegeek.fr
Saymu
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2213
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Re: L'Héritage de Lorien - Campagne   Ven 31 Aoû 2018 - 12:51

[FLASHBACK] Lea, qui essayait depuis plusieurs semaines d'échapper à Williams, se retrouve finalement suite à un malheureux hasard dans son bureau. Elle ne comprend pas pourquoi le sous-directeur souhaite lui parler... Elle n'a pas que ça à faire. S'ensuit pourtant une discussion intéressante où Lea tente d'en apprendre plus sur Williams, et sur le fait qu'il soit un sous-directeur si jeune. Ce dernier lui explique avec humour qu'il a fait jouer ses charmes pour en arriver là. Il semble sincère en affirmant qu'il souhaite créer un endroit sûr pour les Gardiens, où ils pourront apprendre à se défendre dans un monde où tout le monde ne voit pas d'un bon oeil l'existence des Gardiens. Il en apprend également un peu plus (mais très peu) sur Lea, qui tente malgré elle de ne pas se remémorer les pires moments de sa vie. Avant que le conversation n'aille plus loin, ils sont interrompus par Cassie...[/FLASHBACK]

Williams demande, de manière rhétorique mais sans malveillance, aux Gardiens immobiles de patienter quelques instants. Il approche la caméra qui se trouve dans l'hémicycle évacué (hormis les cadavres jonchant le sol) afin qu'elle fasse un gros plan sur lui. Il s'adresse alors aux populations du monde en leur montrant le vigile qu'il a tué en direct. Il montre ensuite le corps inerte d'une adolescente qu'il tenait dans ses bras. Il explique que le vigile, effrayé, a tiré sur la Gardienne. Voilà qui résume selon Williams l'enjeu des problèmes actuels. Il révèle être le fondateur de Andjety et affirme qu'une guerre est en cours, que cela nous plaise ou non. Comme le vigile, des humains ont peur des Gardiens et agissent de manière irrationnelle, jusqu'à ressentir de la haine pure et simple, à l'image de Human First.

Il ajoute qu'il a essayé d'oeuvrer à un monde plus simple, où la libre coexistence serait possible. Mais il est réaliste, ça ne marche pas. Il prend pour exemple l'explosion de l'Académie, les meurtres de Human First et le manque d'émoi suscité. Les humains vivent dans le confort du nombre, ils arrivent en grande partie à faire abstraction du sort des Gardiens. Or, quand Human First a enlevé Cody et l'a crucifié, il a lancé les hostilités ouvertes (même si pour Williams, c'était loin d'être le premier crime). Williams termine par un message. Il invite les Gardiens à le rejoindre, à s'entraîner, à avoir un but, à apprendre à se défendre pour que plus jamais un massacre comme à l'Académie ou au Capitole ne se produise. Aux humains, il dit la chose suivante : s'ils ne souhaitent pas prendre aux hostilités, qu'ils continuent à vivre leur vie et qu'ils ne s'interposent pas. Andjety n'a pas pour but de tuer de manière indiscriminée mais de simplement se défendre pour mettre un terme à la tyrannie de groupes comme Human First et leurs soutiens. Si l'Histoire nous a bien enseignés quelque chose, c'est qu'il ne fallait pas laisser la majorité s'accommoder de l'extermination des groupes considérés "extra-organiques", minoritaires. C'est pourquoi Andjety passe désormais à l'attaque. Le monde entier sait désormais de quoi les Gardiens sont capables. Le message est clair.

D'un geste, Williams envoie télékinétiquement valser la caméra contre un mur. Il se tourne ensuite vers les Lorics et les Gardiens présents pour leur demander de l'écouter attentivement. Il va les relâcher mais des militaires vont probablement entrer dans quelques minutes et ils n'ont pas le temps d'en venir aux mains et aux pouvoirs. Il regarde surtout vers Neuf qui semble furieux. Williams relâche tout le monde de son emprise. Il explique brièvement au groupe qu'il est vital pour les Gardiens de rester unis. Il leur promet que ses intentions sont nobles et salutaires mais qu'il n'obligera personne à le suivre. Il demande donc aux personnes qui ne veulent plus subir la tyrannie du nombre et de ces humains effrayés et irraisonnés de le rejoindre sur le podium de l'hémicycle. Évidemment, Kai monte, étant déjà membre du groupe. Isabela aussi.

S'ensuit un silence qui s'éternise, brisé par la voix cassée de Sam : "Mais qu'est-ce qui te prend ? Qu'est-ce que tu fais ?!" Six est montée sur le podium, fuyant le regard de Sam et des autres. Neuf est tout aussi choqué et proteste à son tour. Six finit par lancer, d'une voix tremblotante, que Williams a raison et que les Lorics et Gardiens doivent se défendre. Les Lorics ne sont plus que 3, ils sont déjà au gouffre de l'extermination... Elle sait ce que c'est que de voir son espèce décimée. Plus jamais.

Lea monte également sur scène, sous les protestations de Cassie. Son vécu n'est pas si différent, toutes proportions gardées, de celui de Six. Être en position de victime, de proie, n'est plus acceptable. Il faut passer à l'attaque. Ran, elle, reste silencieuse. On sent un terrible conflit se jouer dans son esprit. Que faire ? Elle entend les arguments de Williams... mais elle ne peut cautionner ses méthodes. Passer à l'offensive et se défendre sont deux postures différentes. Que faire ? Que faire ? Cassie, en revanche, refuse catégoriquement de rejoindre ce groupe, convaincue qu'il se dévoie.

D'autres suivent alors Six et Lea. Le premier est Caleb. Ses récents échanges avec Cassie allaient bien dans ce sens. Jonathan et Ryan y vont sans trop hésiter également. Ils cachent mal l'embarras qui se dessine sur leurs visages. La peur les motive visiblement et Jonathan bredouille quelque chose pour se justifier.

Restent Adam, Cynthia, Leyla, Daniela, Rexx et... Kenny, qui n'est pas trop sûr de lui. Il se murmure presque à lui-même pour se décider. Enfin, Ran n'est toujours pas montée sur le podium, même si elle a toujours du mal à se décider. Elle se voit alors interrompue dans ses pensées par Lea qui crie en se tenant la tête dans les mains. Pendant un instant, Lea voit un flash et quand elle relève la tête, elle voit. Elle voit pour la première fois de sa vie Cassie devant elle qui s'inquiétait pour la jeune Gardienne.

Débarquent alors des soldats que Lea entend arriver avant les autres. Elle alerte tout le monde. Comme si le sort en était joué, les deux groupes se divisent en empruntant les deux portes se trouvant à l'arrière de la scène. Avant que tout le monde ne puisse fuir, les soldats sont là et se mettent à tirer. Des coups de feu fusent dans tous les sens, quelques Gardiens semblent s'effondrer au sol. Ran se cache derrière des pupitres. Lea fait de même. En utilisant leurs pouvoirs, elles arrivent à sortir de là et passent par les deux portes, l'une pour suivre Williams, l'autre pour suivre Neuf et Cassie. Dans le couloir où se trouve Ran, qui a activé son pouvoir explosif, arrive de l'autre côté des soldats. Difficile de s'en sortir dans un cadre si exigu, mais Neuf utilise son pouvoir anti-gravité pour faire diversion. Malgré sa super vitesse, l'endroit est trop étroit et des balles se perdent. Neuf tombe au sol devant une Cassie terrifiée.

De l'autre côté, même problème, des soldats sortent de nulle part. Lea a beaucoup de mal à se déplacer à cause de vue retrouvée. Ses sens sont perturbés, elle se sent obligée de fermer les yeux pour mieux progresser. Elle sent alors un coup la frôler et voit ensuite les cadavres de Kai et Kenny au sol. C'est un véritable massacre.

Dans le premier couloir, Ran projette un projectile explosif mais dans le feu de l'action et vu l'étroitesse des lieux, fait s'effondrer le plafond et les murs sur les soldats ainsi que sur le reste du groupe.

Lea voit un soldat et utilise sa télékinésie sur lui pour le projeter contre le mur. Un second prend le relais et lui tire dessus...

La seconde suivante, Lea, de nouveau aveugle, entend des soldats débarquer. Elle sent autour d'elle la présence de Williams et des nouvelles recrues d'Andjety sur la scène, tandis que les autres sont restés en face. La jeune fille n'a que quelques secondes pour prendre conscience qu'elle a eu un aperçu "visuel" du futur et que les soldats qu'elle entend arriver sont les mêmes qui les ont pourchassés dans les deux couloirs. Très vite, elle crie à tout le monde qu'il faut partir et ne surtout pas emprunter les deux portes car il s'y trouve d'autres soldats et ils mourront s'ils vont par là.

Un nouveau combat éclate, cette fois-ci complètement à l'intérieur de l'hémicycle. Des Gardiens sont blessés, dont Kai, Cynthia et Daniela. Mais ils prennent rapidement le dessus, malgré le nombre d'ennemis lourdement protégés et armés. Dans le brouhaha, difficile pour Williams de trouver l'opportunité d'utiliser son pouvoir. Pendant ce temps, Ran entend les avertissements de Lea et tâche de trouver une autre sortie. Alors que Neuf fait le tour des murs pour affronter les soldats et que Six utilise son agilité et son invisibilité, Cassie utilise ses flammes pour se battre. Ran est rejointe par Lea qui écoute à travers un mur dans l'un des deux coins de l'hémicycle qui donne sur le couloir circulaire par lequel ils sont arrivés. Lea n'entend pas grand-chose de l'autre côté, la voie doit être libre. Ran déphase alors le mur pour que tout le monde passe. Les Gardiens en meilleure forme aident les autres.

Lea sort la première et tombe nez à nez avec un soldat. Elle le projette avec sa télékinésie contre le mur. Les autres suivent et alors Kenny, Ran le tire vers lui pour éviter des coups de feu, ce qui fait tourner la tête à Kenny dont les yeux s'illuminent soudain d'une lumière bleu luminescent. Des sortes de laser sont projetés de ces yeux, entaillant le mur d'une trace noircie par la chaleur et obligeant les soldats les pourchassant de se mettre à couvert. La diversion parfaite pour que tout le monde aille au parking.

Une fois arrivés, Sam fait tourner le moteur de deux vans avec son pouvoir. Williams invite une nouvelle fois tout le monde à les suivre. Cynthia s'affaire à soigner les blessés, dont Kai inconscient et Daniela sous le choc. Ran, qui avait tenté de mélanger les deux groupes improvisés, doit se raviser quand Williams salue son geste mais lui demande de rester réaliste. Isabela prend alors Williams à partie et les deux murmurent derrière un van. Au bout de quelques minutes, Williams revient, contrarié mais se reprenant assez vite. Les deux groupes sont divisés dans chacun des vans. Alors que Williams insiste sur sa proposition de le rejoindre, Neuf s'avance vers lui mais Cassie et Six s'interposent. Cette dernière regarde son ami d'un air déterminé, qui dissimule une profonde tristesse. Kenny reste là, toujours indécis. Ran et Lea essaient toutes les deux de le convaincre de les suivre, mais le tempérament déterminé de Lea semble plus rassurant pour Kenny, qui décide de suivre Andjety.

Les deux vans quittent enfin le parking. Un attroupement de soldats se trouve d'un côté de la rue, personne ne semble faire attention aux vans, ils en profitent pour partir. Certains se rendent compte de l'absence d'Isabela... on apprendra quelques jours plus tard qu'elle a insisté pour se faire passer pour Williams et créer une diversion afin que les autres puissent partir. En l'apprenant, certains verront dans la manoeuvre la cruauté de Williams, prêt à tout pour parvenir à ses fins. À Andjety, on verra que ce choix a profondément touché Williams, qui garde son objectif en vue mais regrette le choix d'Isabela, auquel il était fermement opposé. La jeune femme ne lui aurait pas laissé l'occasion de refuser. Sur la route, le groupe Andjety doit décider du sort de Kai. Celui-ci est inconscient et son pouls est faible, malgré les soins prodigués par Cynthia. Il est dans le coma. Williams ne pense pas qu'ils sont équipés pour prendre soin de lui et, malgré les protestations de Lea, décident de le laisser dans un hôpital jusqu'à ce qu'il reprenne conscience.

[FLASHBACK]Sur la route, Cassie qui préfère laisser Neuf dans ses pensées, repense à la première fois qu'elle a rencontré Williams. Un homme qui lui paraissait sympathique, conciliant et surtout rassurant. Il valorisait les compétences de Cassie et la saluait/remerciait pour sa contribution face aux Mogadoriens. Il insiste aussi beaucoup sur les "extraterrestres" afin de savoir si elle les côtoie encore. Peut-être que Williams voulait retrouver les Lorics pour les rallier à sa cause, comme Six.[/FLASHBACK]

Dans les jours/semaines qui suivront :

- Williams va tenir une veillée pour Isabela afin de lui rendre hommage. Il va insister sur la nécessité de se défendre, maintenant que la guerre est déclarée. Les Gardiens doivent apprendre à se battre pour lutter contre ceux qu'ils veulent les exterminer.

- Les deux groupes doivent trouver un sanctuaire. Ran repense à la base de la Guerre froide où ils s'étaient terrés contre les Mogs. Mais Six et Caleb connaissent l'endroit également, ce n'est peut-être pas une bonne idée. D'ailleurs, ces derniers penseront à la même chose. Adam suggère alors d'aller dans l'énorme domaine Ashwood avec manoir de son père à Washington D.C., que les Lorics avaient conquis et qui est vide depuis. Six n'y est jamais allée et à part quelques déserteurs du FBI de l'époque, nul n'est censé connaître le lieu. Quant à l'autre groupe, Caleb appelle son oncle l'ex-général Lawson qui a coordonné l'assaut contre les Mogs et héros de guerre, pour savoir s'il y a une autre base. Il évite évidemment d'aborder ses liens avec Andjety, de peur que son oncle désapprouve. Ils trouvent une base dans le Michigan.

- Le Sénateur Perkins, rescapé du Capitole qui traîne quelques blessures, un bras cassé et autres contusions, revient en force dans les médias les jours suivants. Plus que jamais, il insiste sur la nécessité pour l'humanité de s'émanciper de la violence des extrémistes comme Andjety ou Human First. Et oui, pour cela, il est nécessaire d'enregistrer les "Gardiens" afin de savoir de quoi ils sont capables. Il se veut rassurant, expliquant que les gens qui n'ont rien à se reprocher n'ont aucune raison de refuser. La loi qu'il va proposer, le Powered-Human Registration Act, est votée et les Gardiens qui refusent de s'enregistrer sont désormais des hors-la-loi.

- Sur les réseaux sociaux, l'opinion publique semble aller dans le sens "modéré" de Perkins. Suite aux événements du Capitole, très peu d'humains (qui n'étaient déjà pas nombreux à la base) semblent enclins à soutenir les droits fondamentaux des Gardiens, tandis que Human First semble globalement considéré comme un groupe terroriste, au même titre qu'Andjety. Une grosse minorité semble cependant très à l'aise avec l'idée de l'extermination, soit en la soutenant activement, soit en se disant qu'il n'y a peut-être pas d'autre solution. Enfin, une très infime minorité soutient les Gardiens.

CINQ MOIS PASSENT...

Citation :
INFORMATIONS SUR LES PNJ

ANDJETY

- Williams a le don de motiver ses troupes et ses intentions sont claires : le chaos actuel est le fruit d'un individualisme qui, face à des situations extraordinaires, enferme les gens dans leur peur et les amènent à choisir le camp le plus pourri qui soit, que ce soit des Human First ou des Perkins, c'est pourquoi son ambition est d'unir autant que possible les Gardiens, qu'il va réussir à recruter en nombre, afin de prendre le contrôle et d'instaurer, une fois les éléments nocifs comme HF neutralisés, un régime despotique soft, dont le but sera d'assurer une coexistence pacifique. Mais si personne à la tête n'est mu de ces intentions et se laisse avoir par son propre opportunisme, c'est impossible. Il insiste que cet objectif est ce qui doit animer Andjety, peu importe ce qui pourrait lui arriver personnellement. Il ne veut pas que des gens se sacrifient pour lui ou qu'ils l'honorent plus que la cause. Leur motivation, c'est le salut des Gardiens et il ne voit pas d'autre voie.

- DeeJay : touchée par la mort d'Isabela et plus remontée que jamais. Sorte de lieutenant de Williams, elle motive les troupes (parfois avec trop d'ardeur) et apprécie le tempérament combatif de Lea, qu'elle donne souvent en exemple.

- Kai est toujours dans le coma et Lea prend régulièrement des nouvelles.

- Six se souvient douloureusement de sa vision de Setrakus Rà avec Pittacus Lore, avant qu'il devienne le leader des Mogs. Elle se souvient de son projet, celui de donner des héritages à tous les Lorics afin que règne l'égalité. Peut-être n'avait-il pas tort... elle partagera cette idée avec Lea lors d'une discussion fortuite.

- Jonathan a clairement agi par peur. Il se sent rassuré et en sécurité chez Andjety, ce qui lui permet d'être motivé aux entraînements.

- Ryan semble plus convaincu. Il croit dans la cause et se donne à 100%.

- Caleb, gros moteur pour le groupe, entraîne tout le monde au maniement des armes et aux manoeuvres militaires, afin d'empêcher qu'un scénario comme à l'Académie ne se reproduise. Il inspire les plus jeunes.

- Kenny est ultra motivé par son pouvoir. Malgré quelques accidents, il tente de trouver un moyen de l'utiliser à bon escient. Heureux de se sentir plus utile, il va tout faire pour s'améliorer au combat.

GARDIENS

- Neuf est touché et se sent seul, malgré la présence de Cassie. Le fait de savoir qu'ils ne sont plus que 3 Lorics, dont une qu'ils ont complètement perdue de vue aux mains de l'ennemi (comme il considère Williams) l'a fort atteint. Alors que ce groupe de fortune a plus que jamais besoin d'un leader, Neuf ne semble pas être le choix idéal. Même son humour cinglant s'est atténué. Il le retrouvera au bout de quelques mois mais on sent que quelque chose a changé en lui. Il est plus sérieux, plus déterminé à combattre HF et Andjety, et ça se ressent aux entraînements.

- Adam dit ouvertement qu'il n'est pas un leader mais un conseiller qualifié. Il poursuit ses recherches sur le service ultra-sophistiqué du domaine Ashwood pour garder un oeil sur les activités de HF e Andjety. Si ces derniers recrutent du monde, les premiers semblent très calmes... trop calmes ?

- Rexx épaule Adam comme il peut. Il est toujours déboussolé par cette situation. Les autres Mogadoriens vont également faire profiter de leur entraînement aux armes avec le reste du matériel se trouvant dans le domaine (il ne reste plus grand-chose, malheureusement).

- Cynthia a perdu quelque chose au Capitole. Elle n'avait pas vu tous les cadavres à l'Académie et le spectacle va laisser une cicatrice. Elle reste toutefois motivée pour s'entraîner, puisque c'est la seule chose que peut faire le groupe.

- Leyla, en revanche, a eu un déclic. Elle ne peut plus rester passive et inerte. Elle va donc s'entraîner beaucoup avec Neuf afin de mieux maîtriser son pouvoir. Sa motivation est presque contagieuse, une aubaine pour Cynthia qui en a besoin.

- Daniela va subir l'effet inverse. Elle va être fort en retrait. Soignée par Cynthia au Capitole, elle a gardé des séquelles et va se mettre à boîter. Ran remarquera toutefois un jour que sa jambe est totalement guérie et qu'elle continue de boîter malgré tout. Mais elle ne dira rien.

Au bout des 5 mois, Andjety aura été bien actif. Non seulement le groupe a recruté quelques dizaines de Gardiens, mais en plus il s'est très bien entraîné et a plusieurs projets en cours afin de concrétiser son plan.

L'autre groupe voit sa motivation s'effriter, ne sachant pas quoi faire et n'ayant de toute façon pas les effectifs pour agir, sans compter que recruter semble hors de question, vu l'impact qu'a eu Williams sur les personnes susceptibles de rejoindre une cause. Cause totalement absente chez ce groupe qui ne sait plus quoi faire, si ce n'est s'entraîner pour passer le temps qui devient douloureusement long.

Un jour, Adam détecte quelque chose. La photo d'un quinquagénaire joufflu et au crâne dégarni affichant un sourire timide. En poussant sa recherche, il comprend que l'homme est ciblé par Andjety, mort ou vif. Cet homme, du nom de Matthew Kaminski, travaillerait chez [R]EVOLUTION et y serait bio-ingénieur. De son côté, Andjety se prépare à retrouver Kaminski.

À SUIVRE...

_________________
Je ne suis pas très tactile comme personne (en gros, dites-moi bonjour de loin ou d'une poigne, merci !) mais je suis très sympa... enfin, ça dépend du jeu !

N'hésitez pas à jeter un oeil à nos parties sur demande, j'y propose une série de jeux que vous pouvez découvrir à la demande.

Vous pouvez lire mes articles et critiques de jeux de rôle ici : http://www.sitegeek.fr/jdr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sitegeek.fr
Saymu
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2213
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Re: L'Héritage de Lorien - Campagne   Dim 23 Sep 2018 - 11:21

Dans le domaine Ashwood, suite à l'information dénichée au prix de gros efforts informatiques par Adam, le groupe discute de Matthew Kaminski. Pourquoi Andjety voudrait-il s'en prendre à lui - "mort ou vif" ? Après des mois à se demander quoi faire et à trouver peu de réconfort sur les divers réseaux où le soutien aux Gardiens semble s'amenuiser, la question donne à tout le monde de quoi réfléchir. Tout le monde décide donc d'aller à [R]EVOLUTION dans l'État voisin afin de retrouver Kaminski et de le sauver. Ran apprend entre temps que Rexx comprend le japonais alors qu'elle essayait de se remémorer un mot en anglais. Elle trouve ça génial et réconfortant, ce qui lui donne une idée qu'elle expose à Adam avant de partir en mission. Et si tout le monde ici apprenait le mogadorien ? Cela permettrait aux Gardiens de communiquer sans risque d'être compris. Adam trouve l'idée intéressante, apprenant à Ran qu'il parle aussi japonais, entre autres langues terriennes, comme si c'était la chose la plus normale au monde.

Neuf, Cassie, Ran, Sam et Leyla prennent la route vers [R]EVOLUTION. Sur le chemin, le groupe discute. Depuis son regain de motivation - qui n'a pas perdu de son élan malgré le temps - Leyla souhaite vraiment venir en aide au groupe et contribuer. Sam craint de retrouver Six, leur "séparation" a laissé une trace indélébile. Idem pour Neuf. Cassie reste aux aguets pour s'assurer que tout le monde va suffisamment bien pour mener à bien la mission. De son côté, Andjety se prépare aussi. Une équipe, menée par DeeJay et composée de Léa, Six, Kenny et Caleb, fonce pour retrouver Kaminski.

Une fois sur place, le groupe de Gardiens s'arrête et évalue la situation, sachant que Andjety peut être déjà là. Ils ne souhaitent pas perdre l'avantage qu'ils sont sur Andjety. Cassie utilise donc sa télépathie pour guetter les environs. Entre temps, le groupe tente d'échafauder un plan. Plusieurs options sont évaluées mais grâce aux précieuses informations d'Adam, ils savent à quel étage et où se trouve Kaminski (même s'il faudra le leur traduire car Neuf ne comprend pas ce que signifie "aile Ouest"). Ran propose de déphaser le mur au 27e étage, ce qui implique que quelqu'un l'y amène. C'est Neuf et Leyla qui vont s'y coller, tous deux pouvant courir sur le mur. Néanmoins, avant de se lancer, ils doivent s'assurer qu'ils ont toujours leurs pouvoirs et que ceux-ci ne disparaîtront pas à mi-chemin. Neuf va utiliser sa vitesse pour amener tout le monde au 27 étage le plus vite possible. Garés près de la plaza se trouvant à côté de l'énorme immeuble de [R]EVOLUTION, Neuf, Ran et Leyla descendent et vont vers l'arrière du bâtiment. Une fois qu'ils sont seuls, ils gravissent les étages et tout se passe bien.

Pendant ce temps, Andjety est arrivé. Ne se doutant pas qu'ils ne sont pas seuls, ils évaluent également la situation pour déterminer un plan d'action. L'invisibilité de Six ne suffira pas, vu les portails électroniques à l'intérieur. Six doit dérober plusieurs pass pour que Léa et Caleb, qui l'accompagneront, puissent entrer. L'opération dure plusieurs minutes. Une fois à l'intérieur, ils arrivent à passer les portails de sécurité. Ensuite, ils doivent trouver Kaminski. Caleb et Léa se rendent à l'accueil et parviennent à soutirer l'information assez maladroitement. Alors que Six reste invisible, les deux autres se rendent vers l'ascenseur. Six ne peut pas rendre tout le monde invisible, les couloirs étant trop exigus pour passer sans heurter quoi que ce soit. Dans le couloir, un employé remarque l'étrange duo et leur demande qui ils sont. Caleb tente tant bien que mal, du haut de ses 21 ans, de se faire passer pour un membre de la compagnie et explique qu'il est avec une proche (qui ne lui ressemble donc absolument pas) à qui il fait visiter les lieux. Léa joue à merveille son rôle et utilise sa cécité pour faire cesser tout soupçon. Le duo peut reprendre la route vers l'ascenseur.

Au 27 étage, Ran déphase le mur depuis un coin où nul ne verra le trio entrer. Neuf, Leyla et Ran se faufilent à travers les cubes dans lesquels travaille le personnel administratif. Ils se dirigent vers la section du laboratoire et le bureau du responsable : Matthew Kaminski. Attendant que l'allée soit libre, Ran déphase la porte et les trois entrent. À l'intérieur, Kaminski sursaute et bégaie. Neuf lui explique très vite qu'il est en danger et qu'ils doivent le sortir de là. Après une discussion bien trop longue pour son propre bien, Kaminski accepte de suivre le groupe et leur propose de sortir par la sécurité de secours à l'arrière de son bureau.

Entre temps, Caleb, Six et Léa sont arrivés au 27e étage. Malgré les regards surpris, ils vont vers le bureau de Kaminski. Ils ouvrent la porte et... voient une porte entrouverte à l'intérieur. Ils se précipitent vers celle-ci et voient Neuf, Ran et Leyla escorter Kaminski. Ils se ruent à leur poursuite.

Ailleurs, Cassie coordonne la situation télépathiquement depuis le van. Elle a détecté DeeJay et a alerté les Gardiens afin qu'ils se dépêchent. Elle se dirige également avec le van vers l'arrière de la plaza, près de l'issue de secours de l'immeuble. Ce que Cassie ignore, c'est que DeeJay aussi a détecté l'autre groupe. Sortant avec précipitation du bâtiment, les Gardiens se ruent vers le van, Neuf reste en arrière pour enfoncer la porte métallique dans le mur et ralentir leurs assaillants. Tout le monde dans le van et s'en va. Léa, Caleb et Six utilisent leur télékinésie pour facilement défoncer la porte et rejoignent DeeJay et Kenny. La course-poursuite commence. Dans la ville, difficile de conduire sans prendre le risque de heurter des gens ou d'autres véhicules mais les deux voitures arrivent très vite sur une route nationale. Ran veut utiliser son pouvoir pour envoyer un projectile explosif sur la route et empêcher Andjey de les poursuivre. Dans le van, Kaminski est toujours déboussolé et semble paniqué. Sam empêche Ran d'utiliser son pouvoir, de peur qu'il blesse Six. Cassie parvient à calmer Sam en lui disant que le but est de viser la route, pas la voiture. Sam se résigne. Malheureusement, avec la vitesse et les secousses, la flèche explosive de Ran atterrit trop près de la vieille voiture de DeeJay et la voiture est retournée sur la route suite à la déflagration. Sam est paniqué, il veut sortir mais encore une fois, Cassie le convainc de rester, sachant que la voiture n'a pas explosé et qu'il en faut plus pour arrêter Six et les autres. Malgré tout, cet incident laisse un goût amer dans la bouche de certains membres du groupe qui décident de recentrer leur attention sur Kaminski.

Léa est blessée, mais comme les autres, les blessures restent encore relativement superficielles pour ne pas bloquer complètement le groupe. Par contre, celui-ci doit absolument quitter les lieux de l'accident car les autres voitures et les conducteurs curieux affluent, indiquant l'arrivée imminente de la police. Ils fuient à travers les champs qui longent la route jusqu'à une aire d'autoroute où ils vont voler une voiture. Alors qu'ils essaient d'ouvrir la portière télékinétiquement, ils voient une succession de 4x4 noirs rouler à grande vitesse. Après avoir volé la voiture, ils décident de suivre les véhicules.

Dans le van, Ran demande à Kaminski de se débarrasser de son portable mais celui-ci affirme l'avoir laissé sur son bureau dans sa précipitation. Kaminski ne comprend pas pourquoi il est la cible d'Andjety. Mais il fait rapidement le lien, voyant les regards peser sur lui, avec sa récente invention : un prototype capable de détecter les Gardiens. Il a eu accès à des sources d'ADN qui lui ont permis de soustraire les gênes potentiels qui seraient communs à tous les Gardiens. En l'isolant, il a réussi à créer son détecteur qui tient dans la main et qui doit encore passer par la production. Il dit avoir agi sur ordre de ses chefs et ne voyait pas le mal dans ce qu'il faisait pour se défendre. Le groupe se demande quoi faire et décide finalement de le ramener à Ashwood. Visiblement stressé, Kaminski semble malgré tout fasciné par les pouvoirs des Gardiens quand il apprend que Cassie est télépathe, qui en profite d'ailleurs pour sonder son esprit (Kaminski y répète qu'il ne souhaite pas mourir). Kaminski évacue donc son stress en posant des questions sur les pouvoirs de chacun, mais tout le monde ne semble pas enclin à lui répondre, surtout à l'aune des révélations qu'il vient de faire.

Les Gardiens arrivent enfin à Ashwood. Adam et Rexx accueillent le groupe. Une grande partie du groupe est présente, ravie de voir que tout le monde va bien. Alors que tout le monde s'apprête à entrer dans le manoir pour se reposer et se sustenter, un téléphone sonne. Tout le monde se regarde et, d'un geste presque théâtral, Kaminski sourit et regarde les autres autour de lui en faisant mine d'être surpris à faire une bêtise. "Désolé, c'est le mien, il semblerait que j'aie quand même mon téléphone sur moi !", dit-il. Il décroche et dit "Oui, c'est bon, vous pouvez venir". En une seconde, l'air benêt d'un homme dépassé cède la place au regard d'un fin manipulateur qui semble parfaitement conscient de où il est et de ce qu'il doit faire. Pas effrayé, il attend patiemment qu'une vingtaine (voire trentaine ?) de 4x4 encerclent le domaine à toute vitesse. Les Gardiens tentent de réagir mais sont pris au dépourvu, sans compter qu'ils ne peuvent utiliser leurs pouvoirs.

De leur côté, les membres d'Andjey ont vu les 4x4 noirs se disperser et encercler le domaine. Eux ont pris la route donnant sur l'énorme grillage encore ouvert du domaine. Ils arrêtent leur voiture, Léa sentant que ses super sens font moins effet. DeeJay reste en retrait, tandis que les autres s'avancent discrètement pour savoir ce qui se passe.

Au domaine, Kaminski est rejoint par une centaine de soldats sortant de leurs véhicules et encerclant les Gardiens (et les Mogadoriens encore majoritairement à l'intérieur du manoir). Ils lui donnent une arme, tandis que les Gardiens reconnaissent le logo HF qu'ils arborent tous. C'est Kaminski qui semble aux commandes, les autres attendant ses ordres. Les Gardiens sont pris en joug. Kaminski souhaite obtenir des informations sur la présence de Williams. Les Gardiens affirment ne pas savoir. Ran insiste et tente d'expliquer pourquoi le groupe présent ne sait rien. Kaminski se dit enclin à les croire mais souhaite quand même s'en assurer et tire sur la jambe de Rexx, derrière Ran et sur le porche de la maison. Celui-ci s'effondre, sous le regard horrifié et furieux de Ran, se tenant la jambe. Maintenant que les enjeux sont clairs, Kaminski repose la question. Même réponse. Voyant qu'ils ne lui seront d'aucune utilité, Kaminski se dit prêt à les tuer et lève une nouvelle fois l'arme vers Ran qui s'est avancé pour faire bouclier et gagner du temps. En effet, entre temps elle a aperçu Léa et Kenny qui se faufilent derrière les 4x4. Ran tente d'appeler Cassie télépathiquement pour lui dire de passer le message à Léa : dans une des voitures, il y a une machine ou quelqu'un qui bloque les pouvoirs. Cassie s'exécute et Kenny et Léa font le tour des voitures. Kenny voit quelqu'un dans un des véhicules et fait signe à Léa. Celle-ci dispose d'un petit couteau, ouvre la porte et fond sur la personne dans le véhicule pour lui tailler la gorge. Léa, sous le regard horrifié de Kenny, sent une giclée de sang rouge l'éclabousser.

Au même moment, Kaminski va tirer sur Ran. Tout se passe en une fraction de seconde. Ran voit presque l'étincelle du fusil d'assaut, suivie d'un flash de lumière bleue éblouissant ainsi qu'une autre lueur pourpre défiler à côté de son visage.

Coup de feu. Silence.

La seconde suivante, Ran rouvre les yeux. Mais avant de voir, elle entend une voix essoufflée lui dire : "Fiou, c'étais moins une !" Elle reconnaît la voix et une sensation de chaleur lui envahit le corps. Le réconfort, le soulagement, les larmes. Kashi est devant Ran. Il tient devant elle une fille qu'il ne connaît pas. Celle-ci, dos à Ran et Kashi, les yeux grand ouverts, tend les bras devant elle, comme pour faire bouclier. À ses pieds se trouve la balle du fusil de Kaminski, qui se tient l'épaule comme s'il avait été blessé par un projectile lui-même. Alors que Ran se jette, les larmes aux yeux, sur Kashi, apparaissent quelques dizaines de Gardiens. L'un vole, d'autres sortent des ombres tandis que l'un ou l'autre apparaît subitement du vide. La majorité vient en marchant depuis l'arrière du domaine. Cette petite horde est menée par une jeune femme aux cheveux auburn, dont la natte tombe sur l'épaule, la tête couverte par une capuche, les vêtements visiblement fort abîmés. Elle fait planer dans sa main des sortes de cailloux de couleur propre.

Human First se voit désormais confronté à une cinquantaine de Gardiens. Si plusieurs soldats semblent indiquer par leurs gestes qu'ils sont intimidés et ont perdu de leur verve, Kaminski n'a pas du tout l'air décontenancé. Il observe, comme s'il analysait et évaluait la situation. Kashi s'excuse de son retard auprès de Ran qu'il tente de réconforter... "Mais on a ramené des renforts", dit-il avec un faible sourire désolé. La jeune femme à la tête des Gardiens arrive à hauteur de Kashi, et salue télépathiquement Cassie. C'est Ella. De là, on aperçoit son regard déterminé qui glacerait le sang de bien des personnes, tandis que Kaminski ne réagit pas. Les deux se regardent quelques instants et c'est finalement lui qui prend la parole. Il donne deux options aux Gardiens : soit ils se battent maintenant, sachant que cela fera des morts dans les deux camps. Lui se dit entièrement prêt à mourir pour sa cause, cela ne fera que nourrir les rangs futurs de HF. Ou alors tout le monde se retire pour "vivre afin de combattre un autre jour". Voyant que les Gardiens ne bougent pas - Ella semble en communication mentale avec tout le monde -, Kaminski recule derrière ses soldats qui lui servent de bouclier, jusqu'à ce qu'il disparaisse complètement. Ils remontent dans leurs véhicules, un soldat poussant un cri d'horreur en voyant le cadavre laissé par Léa dans un véhicule, on entend d'ailleurs quelqu'un s'écrier "Ils ont buté Akeelah !". Ce qui n'empêche pas le reste de Human First de partir, jusqu'à laisser les Gardiens seuls et la tension redescendre.

À SUIVRE...

_________________
Je ne suis pas très tactile comme personne (en gros, dites-moi bonjour de loin ou d'une poigne, merci !) mais je suis très sympa... enfin, ça dépend du jeu !

N'hésitez pas à jeter un oeil à nos parties sur demande, j'y propose une série de jeux que vous pouvez découvrir à la demande.

Vous pouvez lire mes articles et critiques de jeux de rôle ici : http://www.sitegeek.fr/jdr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sitegeek.fr
Saymu
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2213
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Re: L'Héritage de Lorien - Campagne   Sam 8 Déc 2018 - 0:13

Après cette énorme réunion de Gardiens, Ran s'assure que Rex va bien et cherche Cynthia pour le soigner. Les retrouvailles sont à la fois chaleureuses et tendues pour les Lorics et Gardiens. Kashi semble très heureux de retrouver ses ami.e.s. Ella, elle, a beaucoup changé. Elle semble plus adulte, plus déterminée que jamais. Elle envoie d'ailleurs valser Neuf contre la demeure Ashwood par colère de l'avoir abandonnée. Elle explique avoir passé des mois à retrouver Kashi. Elle s'est rendue de Crescent Valley aux Chutes du Niagara seule, avant que Kashi ne se téléporte pour la chercher. Ce dernier et Charlie, enceinte de 8 mois, ne se sont pas tournés les pouces non plus. Kashi a profité de sa position près d'une pierre de loralite pour réunir (il n'aime pas le terme "recruter") le plus de Gardiens possible. Au fil des mois, il en a réuni une bonne cinquantaine.

Suite à cette tiède euphorie, l'adrénaline retombe et les questions fusent. Que vont-ils faire maintenant ? Human First sait qu'ils sont là. Avant de même de pouvoir répondre calmement à la question, Lea, DeeJay et Six annoncent l'arrivée imminente de Williams. La Loric voit Sam mais n'ose pas le regarder. Ce dernier ne réagit pas tout de suite non plus. Ils trouveront le temps de discuter plus tard. Williams arrive et Kashi ainsi que les Lorics/Gardiens proposent de discuter avec lui dans la maison. Ella scrute l'esprit de cet homme dont on lui a déjà tant parlé. Williams se montre toujours bienveillant et dit aux autres Gardiens qu'ils n'auraient pas du interférer et laisser Andjety se débarrasser de Kaminski. Inutile toutefois de se morfondre, ce qui est fait est fait. Il invite donc les Gardiens et Lorics à la base militaire où son groupe s'est réfugié. Encore une fois, Williams rappelle que le but est de s'unir face à un ennemi commun plutôt que de se perdre dans des luttes internes contre-productives. Son discours résonne chez plusieurs personnes. Bien que le projet suprématiste de Williams puisse poser question, peu de gens semblent s'y opposer. Même Charlie semble y trouver du bon sens, malgré les réticences de Kashi. Seule Cassie n'en peut plus d'entendre Williams.

Par la suite, Ran, qui a contenu sa colère, décide d'agir contre Kaminski. Rexx voit que quelque chose ne va pas et amène la jeune fille à lui révéler son plan. Il propose de l'aider. Entre temps, Ran apprend que Rexx parle le japonais... ce qui lui donne une idée : apprendre le mogadorien aux Gardiens afin qu'ils disposent de leur propre langue secrète, elle en discutera furtivement avec Adam. Daniela arrive à son tour, plus déterminée après ces quelques mois de léthargie, et décide d'accompagner Daniela. Il ne manque plus que Felix pour que la petite bande s'apprête à prendre la route. Toutefois, avant de partir, Ran voudra absolument voir son sensei et donnera à Kashi une lettre qu'elle lui demandera d'ouvrir plus tard, sans lui dire ce qu'elle projette de faire. En échange, Kashi, complètement ignorant de la portée de l'action de sa protégée, lui donne une clé USB en se disant que le contenu lui plaira.

Entre temps, Williams a reçu un bit de son mécène secret qui lui propose enfin de le rencontrer. À Chicago, dans quelques heures. Des bus militaires vont transporter les Gardiens, Lorics et Mogs à la base secrète d'Andjety. Nul n'est obligé d'y aller mais tout le monde monte. Adam souhaite accompagner Williams, ce qui amène Kashi à se joindre au groupe, composé de Caleb et Lea. DeeJay retourne à la base, afin d'en assumer les responsabilités.

De leur côté, Ran, Rexx, Daniela et Felix prennent un van discrètement et suivent le signal GPS déniché par Kashi (qui lui a permis de retrouver Human First à Ashwood). Après plusieurs heures de mouvement, Kaminski semble s'être arrêté à Chicago. C'est donc la destination du petit groupe de déserteurs.

Dans la nouvelle base, des discussions ont lieu entre Cassie, Charlie et d'autres concernant les projets de Williams et d'Andjety. Il n'y a pas vraiment d'unanimité quant à la marche à suivre. Par ailleurs, les efforts physiques deviennent de plus en plus éprouvants pour Charlie. De son côté, Ella fait montre d'une maturité méconnaissable, et fait office de vraie leader pour les nouveaux Gardiens.

À Chicago, Williams, Lea, Caleb, Kashi et Adam entrent dans un entrepôt. La porte se ferme derrière eux et leurs pouvoirs ont disparu. Ran se trouve à quelques lieues de là et parvient à retrouver Kaminski, dans un entrepôt. Elle utilise Felix pour se déplacer parmi les toits jusqu'à l'entrepôt. À l'intérieur, des bruits de pas. Apparaissent, dans l'obscurité, Kaminski et d'autres soldats de Human First. Surprise, étonnement, Williams et Kaminski se dévisagent, incrédules. Débarque alors une cinquantaine d'agents armés de la NSA, encerclant tout ce beau monde. C'est alors que sort de l'ombre... le Sénateur Perkins, accompagné de ce qui semble être le chef d'escouade de la NSA.

À SUIVRE...

_________________
Je ne suis pas très tactile comme personne (en gros, dites-moi bonjour de loin ou d'une poigne, merci !) mais je suis très sympa... enfin, ça dépend du jeu !

N'hésitez pas à jeter un oeil à nos parties sur demande, j'y propose une série de jeux que vous pouvez découvrir à la demande.

Vous pouvez lire mes articles et critiques de jeux de rôle ici : http://www.sitegeek.fr/jdr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sitegeek.fr
Saymu
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2213
Age : 32
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 28/07/2016

MessageSujet: Re: L'Héritage de Lorien - Campagne   Sam 8 Déc 2018 - 1:52

Williams et Kaminski semblent décontenancés. Perkins, ici ? Perkins, à l'origine des messages ? Commanditaire de Andjety ET de Human First ? Le sénateur, visiblement satisfait, s'explique : dès les premiers signes de gens à pouvoir, la menace extraterrestre était secondaire. Car soit l'humanité périssait sous l'invasion alien, soit elle survivait et là... Et là, il fallait trouver un moyen de préserver l'ordre ! En 40 ans de politique, Perkins savait que le meilleur moyen était de créer des nouveaux pôles de pouvoir pour permettre in fine au gouvernement de reprendre le contrôle et de préserver un semblant de stabilité qui permettrait aux autorités de contrôler les Gardiens. Résultat : un groupe extrémiste aux positions et aux actions beaucoup trop violentes pour avoir l'aval de la société. Et de l'autre côté, un groupe complètement hétérogène auquel Perkins a pu donner un visage, celui du charismatique et dangereux Williams. Ainsi, aujourd'hui, si les Gardiens ont des puces électroniques et si des prisons ont pu être construites - disposant du même dispositif mural que dans cet entrepôt et qui bloque les pouvoirs -, c'est grâce à cette longue et fastidieuse stratégie. Perkins balaie les reproches idéalistes des jeunes Gardiens, arguant que la politique est moche mais que les groupes humains hétéroclites ont toujours essayé de préserver leurs privilèges, souvent au détriment des autres. Il savait aussi que la violence n'était pas une solution mais une invitation à l'escalade. Son plan était donc avant tout pragmatique et brutalement réaliste. Il affirme ne vouloir la mort de personne et compte arrêter Williams et Kaminski.

Ran, qui a tout observé, décide d'intervenir. Elle va entrer sur le dos de Felix, qui s'est changé en aigle géant, par l'une des fenêtres au plafond de l'entrepôt pour sortir Kashi de là. Elle décoche d'abord une flèche. S'ensuit un chaos, avec Ran balançant des fumigènes et rendant la situation inintelligible. Lea, perturbée par l'absence de ses super sens, est désorientée. Ran arrive à sauver Kashi de justesse, tandis que les autres essaient d'arriver à la sortie. Ils y parviennent enfin, tandis que des soldats sont dehors. Récupérant leurs pouvoirs, Williams et les Gardiens ont plus de facilité à s'orienter et fuient à toute vitesse. Impossible de poursuivre Kaminski, donc tout le monde retourne à la base.

Une fois à la base, la tension baisse. Williams est perdu, pour la première fois, et doit digérer ce qu'il vient d'apprendre. Sans compter que les informations sur le passé de Williams ont humanisé la figure aux yeux des autres. Cet ancien enseignant qui a tout plaqué pour enseigner en Afrique du Sud, dans un village où des élèves à lui ont été violés et massacrés. Ce qui l'a amené à découvrir son pouvoir de manipulation et à pousser les coupables à se tuer devant ses yeux. C'est cet événement qui a attiré l'intérêt de Perkins, qui a vu dans l'extrême quête de justice de l'enseignant un levier à mobiliser pour son plan machiavélique (au sens propre).

Kashi a lu la lettre de Ran, dans laquelle celle-ci lui dit qu'elle n'a pas la même force d'esprit, la même hauteur que Kashi qui a toutes les aptitudes d'un leader. Elle explique dans cette lettre pourquoi elle a décidé d'aller après Kaminski seule. De son côté, Ran va sur l'un des PC dans la base pour regarder ce qui se trouve sur l'USB de Kashi. S'y trouvent deux vidéos : une qu'elle avait déjà vu, partagée sur les réseaux sociaux durant l'invasion mog avant de disparaître. Une vidéo présentant John Smith, alias Numéro Quatre. L'un des Lorics qui a combattu les Mogadoriens, qu'elle a connu. Une vidéo mettant en scène les Lorics dans leur lutte, seuls et derniers représentants de leur espèce, contre la menace qui pesait sur la Terre. La seconde vidéo, plus récente, met en scène Kashi et les Gardiens qu'il a réunis ces derniers mois dans leur périple (pas facile de déplacer tout ce beau monde discrètement) de l'Inde aux États-Unis. "Je m'appelle Kashinath Panyandi et je suis un Gardien", ainsi débute la vidéo, dans laquelle Kashi dévoile son identité et montre le quotidien de gens... normaux. Frissonnant sous la pluie et le froid, jouant pour faire passer le temps, riant dans la simplicité, se taquinant. Une vidéo qui rappelle une bonne fois pour toutes que les Gardiens sont, au fond, des humains comme les autres (ou presque). Tout le monde est touché par cette vidéo, même Lea qui s'est mise discrètement dans un coin pour écouter, même si cela n'affecte pas complètement sa quête de suprématie.

Pendant la virée à Chicago, un second groupe a décidé de se rendre, suite aux conseils d'Ella, au Mexique. Le puits de loralite, qui a permis l'éveil des Gardiens de la Terre, peut peut-être s'avérer utile. Une fois la décision prise d'y aller, ce sont Neuf, Cassie, Charlie, Kashi, Six et Adam qui s'y collent. Le groupe prend donc un véhicule pour aller au Mexique. Le temple maya qui abritait le puits est en ruines, suite au combat entre les Lorics et Setrakus Ra il y a quelques années. La télékinésie permet de déblayer un peu le terrain, jusqu'à arriver dans la chambre secrète où se trouve toujours, quasi intact, le puits. Ella, ayant déjà été au contact de la loralite pure, éveille le puits et tout le monde interroge "l'esprit de Lorien". La situation semble désespérer et plusieurs pistes sont explorées. Six, qui se rappelle de sa vision de Setrakus Ra jeune, qui voulait simplement que tout le monde ait des pouvoirs, afin de mettre un terme à ce qu'il considérait une injustice, évoque à nouveau cette idée. L'esprit de Lorien répond que c'est possible, à condition de trouver Pittacus Lore. Personne ne comprend. Pittacus Lore est mort, puisqu'il s'était réincarné dans John. Serait-il vivant ? Ou serait-il réincarné ? Cassie et Ella touchent l'esprit de Lorien et ont une vision. La veine terrestre de loralite les emmène mentalement au Moyen-Orient. En Irak. Une silhouette se dessine petit à petit, de dos. Un jeune homme aux cheveux blonds, bouclés. De retour dans la grotte, c'est le choc. John ? En vie ?! Mais comment ? Six et Neuf sont dans le déni, arguant que la cicatrice sur leur jambe prouve que c'est impossible. Pourtant, les deux Lorics sont profondément perturbés. Une grotte abritant beaucoup de loralite se trouve en Irak, Charlie, Neuf, Cassie, Six, Adam téléportent donc grâce à Kashi.

À quelques kilomètres de la grotte se trouve un village. C'est là que serait Pittacus Lore. Pendant que Six, Adam, Neuf et Cassie partent, Kashi et Charlie discutent de leur désaccord sur ce qu'il faut faire. Alors qu'elle avait tendance à être d'accord avec Williams, la vidéo de Kashi a bouleversé Charlie. Elle lui a rappelé, une fois de plus, que l'homme qu'elle aimait savait ce qu'il faisait et oeuvrait pour le bien de tous et toutes, sans exception. Un projet impossible dans un cadre où les plus puissants domineraient les plus faibles. L'occasion pour le couple de renforcer une nouvelle fois ses liens et de rêver un avenir meilleur pour leur enfant.

Dans le village, Six et les autres restent invisibles. Ils voient un grand parc où viennent jouer des enfants. Ils aperçoivent alors un homme aux cheveux blonds, au teint assez clair et aux yeux verts... Mais ce n'est pas John. Les Lorics et Gardiens apparaissent et s'approchent de l'homme, qui accompagne une fillette dans la plaine de jeux. Ils se mettent à lui parler anglais mais ce dernier ne comprend pas. Adam lui parle alors en arabe et une conversation qui s'intensifie suit. Alors, Six utilise sa télékinésie pour faire léviter un objet mais quelqu'un d'autre prend le relais. Ce n'est pas le jeune homme... mais la fillette qui l'accompagne, qui ne doit pas avoir plus de 10 ans. Adam convainc le duo de les suivre et apprend que la fille, Fatiha, est sous la responsabilité de Hakim, le jeune homme. Adam leur fait part de la situation et tout le monde va à la grotte. Hakim est clairement perturbé, tandis que Fatiha semble toute excitée et déterminée, sans savoir pourquoi. De retour à la grotte, Adam a fait le point. Hakim n'est pas à l'aise à l'idée de suivre ces inconnus, même si leurs pouvoirs laisse peu de doute quant à leur nature. Il leur apprend en outre que Fatiha a développé ces pouvoirs il n'y a pas si longtemps, ce qui corrobore la thèse selon laquelle elle serait la nouvelle incarnation de Pittacus Lore. Tout le groupe se téléporte à nouveau au Mexique.

Entre temps, Kaminski, visiblement désespéré, a diffusé une nouvelle vidéo où il menace, avec tout le contingent restant de Human First, de réaliser un massacre si les Gardiens ne le rejoignent pas à l'ouest du pays, dans une plaine désertique où il se dit prêt à jouer le sort de l'humanité. Montrant un arsenal, allant de simples pistolets à des 4x4 militaires armés, en passant par des fusils d'assaut meurtriers, Human First souhaite faire une démonstration de force. Quitte ou double. C'est la panique à la Maison Blanche, où le président veule ne sait plus comment gérer cette situation de crise. Williams, qui a eu le temps de réfléchir et de faire le point, discute avec les Gardiens. Ils décident de se rendre à la Maison Blanche pour négocier avec le Président afin de répondre à l'appel de Human First et mener le combat pour l'avenir de l'humanité... un avenir différent. Pour preuve de bonne foi, Williams accepte d'être prisonnier, à condition que les autres Gardiens soient conduits au lieu du conflit, qu'ils soient protégés dans la mesure du possible et qu'ils ne soient plus traités comme des citoyens de seconde zone. Cet acte désintéressé de Williams ne passe pas inaperçu. Les Gardiens parés au combat se rendent donc au lieu indiqué par Human First.

Pendant ce temps, les Lorics et Gardiens doivent toujours décider de ce qu'il faut faire pour mettre un terme à l'animosité grandissante entre Gardiens et humains. Chaque combat remporté n'est qu'un sursis, il faut trouver des solutions de fond. Donner des pouvoirs à tout le monde ? Les ôter ? C'est alors que le groupe réfléchit au sort de la planète Lorien. À ce qui lui est arrivé. À ce que les Mogs ont fait, à cause d'un Loric qui n'a pas réussi à vivre avec l'altérité, avec l'acceptation de gens différents. Qui a décidé de limiter les Lorics à leurs pouvoirs ou non, sans tenir compte de leurs autres multiples facettes, qualités, failles, etc. Montrer une vision d'une telle ampleur à toute l'humanité relève de l'impossible. Même avec ses pouvoirs psychiques impressionnants, Ella n'en est pas capable. Elle a besoin de l'aide de Cassie et de Fatiha. Il subsiste toutefois un risque, celui d'être absorbé par l'énergie du puits de loralite, tant l'énergie déployée sera intense. Adam explique clairement le plan à Hakim et Fatiha. Le premier s'y oppose avec virulence, mais Fatiha lui rétorque quelque chose en arabe qui semble indiquer qu'elle veut contribuer. Et quand Hakim s'approche d'elle pour l'empêcher d'agir, elle utilise sa télékinésie pour le coller au mur et lui dit quelque chose qui, à tout le moins, met les points sur i. Cassie aussi s'inquiète pour Fatiha, la petite étant trop jeune pour prendre une décision pareille, mais le regard de la fillette fait montre d'une détermination indiscutable. Les trois filles se tiennent la main et Ella touche le puits.

Sur le champ de bataille, un calme tonitruant fait rage avant le combat. La tension est à son comble. Un groupe, peu importe lequel, voit certains membres charger l'autre. Le combat final a commencé. Les Gardiens ne sont pas tous prêts pour un combat pareil ou n'ont pas eu l'entraînement adéquat. La réalité de la guerre n'a rien à voir avec le cinéma ou autres jeux vidéo où tuer ses ennemis semble si simple. Des coups de feu fusent dans tous les sens, des gens lévitent, d'autres envoient des éclairs. Enfin, d'autres tombent, inconscients, au sol. Des Gardiens mais aussi des membres de Human First. Lea décide de contourner le groupe pour rejoindre Kaminski, qui doit se cacher derrière ses troupes. Grâce à Kashi et sa téléportation, Six et Neuf arrivent et se joignent au combat. La météo se déchaîne alors, tandis que des rayons laser bleu rasent le terrain. Le pouvoir de Kenny s'avère efficace, pour sa plus grande satisfaction. Alors que celui-ci suit Lea, un coup de feu retentit et la jeune femme se tourne, voyant le corps inerte de Kenny à terre. Ran reste en retrait et utilise des couvertures pour décocher ses flèches explosives, qui font systématiquement mouches. Difficile toutefois de se concentrer en évitant des balles mortelles qui filent de partout. Alors qu'elle court vers une nouvelle couverture, une rafale va toucher Ran qui se jette au sol. Déflagration. Derrière elle, Felix qui a fondu sur Ran à toute vitesse pour la protéger... au prix de sa vie. Hélas, la chimère et Kenny ne sont pas les seules victimes. D'autres Gardiens perdent la vie dans cet affrontement chaotique.

Lea arrive discrètement dans le campement en marge du champ de bataille. Elle y trouve Kaminski et ses sbires. Elle se charge d'eux facilement et immobilise Kaminski au sol. Alors qu'elle va lui asséner le coup de grâce, tout le monde sur le champ de bataille est pris de subites convulsions, les yeux illuminés par une lueur bleu vif. Une vision : celle d'un jeune homme, grand et à l'air grave. Sur une autre planète. Nourri par une frustration entre les inégalités inhérentes à son espèce. Des gens avec des pouvoirs et d'autres... ordinaires. Il élabore, au fil des ans, un plan pour donner des pouvoirs à tout le monde. Un plan qui aboutit au massacre de toute son espèce, avec un projet qui a complètement dévié de sa trajectoire et qui a failli coûter la vie de centaines de millions de Terriens, voire de milliards. Une vision qui montre que l'enjeu ne tient pas de savoir si tout le monde doit avoir ou non des pouvoirs, mais de savoir si cette différence fondamentale peut être surmontée.

Au Mexique, Cassie, Fatiha et Ella lévitent. La lumière est plus vive que jamais, le halo qui les entoure peut les consumer à la moindre seconde. Ella décide alors de lâcher Fatiha et Cassie, s'excusant auprès de cette dernière. Cassie l'implore de ne pas faire ça, sachant qu'Ella ne survivra pas. Elle tente de la convaincre, lui demandant d'être la marraine de son futur enfant. Cassie sent alors une émotion submerger Ella et sait que celle-ci part avec un sourire en lâchant son amie et la réincarnation de Pittacus Lore. Ella se sacrifier pour les sauver. La vision prend fin.

Que faire ? Peut-on encore coexister ? Peut-on laisser ce genre de pourriture survivre ? Lea se pose la question. Et finit par trouer chacune des mains de Kaminski, qui hurle de douleur et voit son sang se vider dangereusement. Sur le champ de bataille, où gisent les corps, les Gardiens et Lorics ont pris le dessus. Six se rue dans les bras de Sam. D'autres ramassent les cadavres de leurs amis, les yeux en larmes. Tout le monde semble avoir été affecté par la vision des Lorics, y compris DeeJay qui était resté en retrait pour coordonner l'attaque par télépathie. Finalement, les membres de Human First sont arrêtés et emprisonnés, y compris Kaminski.

À CONCLURE...

_________________
Je ne suis pas très tactile comme personne (en gros, dites-moi bonjour de loin ou d'une poigne, merci !) mais je suis très sympa... enfin, ça dépend du jeu !

N'hésitez pas à jeter un oeil à nos parties sur demande, j'y propose une série de jeux que vous pouvez découvrir à la demande.

Vous pouvez lire mes articles et critiques de jeux de rôle ici : http://www.sitegeek.fr/jdr/
Revenir en haut Aller en bas
http://www.sitegeek.fr
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Héritage de Lorien - Campagne   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Héritage de Lorien - Campagne
Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» [FULL] Campagne L'Héritage de Lorien
» [Campagne][L'Héritage de Dunwich][Deluxe] L'Héritage de Dunwich / The Dunwich Legacy
» Campagne D&D 3.5 Nouvelle Année
» marnes 1918: friedensturm hexasim la campagne!! trop top!
» LA CAMPAGNE DES TENEBRES (Chapitre Deux)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Saigneurs du Chaos | Club de jeu de rôle à Bruxelles :: Jeu de role :: Résumés de parties-
Sauter vers: