Un club de jeu de rôle à Bruxelles - Locaux disponibles 24h/24, 7j/7 - Salles fumeurs et non-fumeurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue chez les Saigneurs du Chaos
25 ans d'ASBL, ça se fête Very Happy
Votre message ici ? Contactez Mulambo Very Happy
Pensez à remplir les frigos pour les suivants. On aime tous les boissons fraîches Wink
Parler de jeu de rôle en se lissant la moustache et en se faisant des taches de sauce ? Les Spaghettis du MJ, c'est tous les mois A table
Tu ne sais pas comment ajouter une date au calendrier ? Tu en as besoin ? Voilà comment faire
L'ordinateur est votre ami. Souriez, citoyen.
Tu aimes le club, le gris et l'orange, tu peux acheter un T-shirt SDC. Sinon, achètes-en deux Mr. Green
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Tu veux nous aider à nous faire connaître ? Tu peux utiliser nos signatures dans les autres forums de jeux Very Happy
Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.
For the night is dark and full of terror.
C'est plus fort que toi. Dès qu'un mec se mouche, il faut que tu gardes la morve.
Je suis très désappointé !
Ne fais pas attention à l'aspect rudimentaire de cette maquette, je n'ai pas eu le temps de la faire à l’échelle ni de la peindre.
Tu as une grosse voiture et du temps ? On veut bien un coup de main pour faire les courses du club de temps en temps Razz
Some men just want to watch the world burn
J'adore qu'un plan se déroule sans accroc.
C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes.
Les dieux n’aiment pas qu’on ne travaille pas beaucoup. Les inactifs risquent toujours de se mettre à réfléchir.
Je suis désolé Dave. Je crains de ne pas pouvoir faire ça.
Chaussette !
Culture JDR : Darths & Droids (EN) ou (FR)
J'adore l'odeur du napalm au petit matin.
J'ai dégusté son foie avec des fèves au beurre... et un excellent chianti.
*scrontch scrontch* C'qui est embêtant dans les oiseaux c'est le bec. *scrontch scrontch*
Il ne fallait que cinq centièmes de secondes à X-OR pour se retrouver dans son scaphandre de combat.
J'aime ces petits moments de calme avant la tempête.
Ça ne compte quand-même que pour un !
T'endors pas, c'est l'heure de mourir.
Hulk... Smash.
Leeeerooooooooooooooooy Jeeeenkiiins !
Ni !
Mr Bond, vous avez la fâcheuse habitude de survivre
For the Watch...
Culture JDR : Dork Tower (EN)
I am the one who knocks.
Décidément les temps, comme les œufs sont durs.
Pour survivre à la guerre, il faut devenir la guerre
The cake is a lie
Il ne sait pas se servir des trois coquillages...
T'as pas une gueule de porte-bonheur.
I lost my marbles.
Si seulement les kobolds pouvaient venir et t'emporter... Immédiatement.
Il me faut la consolation des ombres et l'obscurité de la nuit.
Ecoutez, ça devient ridicule. Si on se met à discuter des problèmes, on ne fera jamais rien.
FUS RO DAH !
Donjons et Dragons ... La grande aventure ... Par-delà la raison ... D'étranges créatures ...

Partagez | 
 

 [D&D5] Crise en Marcheciel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toff
Orateur
avatar

Nombre de messages : 763
Localisation : Bxls
Date d'inscription : 18/10/2015

MessageSujet: [D&D5] Crise en Marcheciel   Jeu 10 Mar 2016 - 12:14

~~Crise en Marcheciel~~


Détails sur la ville à venir.

_________________
Actifs : Oudetchi, magicienne (divination) lvl 9 dans Le Vieux Royaume et la République d'AlfazhilKrak "Fino" Larjak, demi-orc rogue (arcane trickster) lvl 10 dans Out of the AbyssSadia, prêtresse (tempest) lvl 6 dans Al'Qadim
À la retraite : Shantsa, sorcerer (draconic) lvl 1 / rogue lvl 1 / paladin lvl 1 in A New Beginning — Kauri, barbare lvl 1 / druide (moon) lvl 3 dans Les Ruines d'Engorath
RIP : Praklati, bard lvl 2 in Curse of Stradh


- De nouveaux sorts utilisables dans mes campagnes de D&D 5e sont disponibles ici (derniers ajouts : 11 mai 2017).
- Blessings and dark gifts disponibles ici.


Dernière édition par Toff le Sam 12 Mar 2016 - 1:28, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Toff
Orateur
avatar

Nombre de messages : 763
Localisation : Bxls
Date d'inscription : 18/10/2015

MessageSujet: Re: [D&D5] Crise en Marcheciel   Jeu 10 Mar 2016 - 12:14

Récit d'Oudetchi, compte-rendu des première et deuxième parties


De bonnes nouvelles

"J'ai faaaaim..."
Pas moyen de réfléchir à autre chose, ce jour-là. Ça faisait une bonne semaine que je me rationnais avec ce qu'Isaak m'avait donné et le reste de mes larcins aux habitants de la ville. En plus, la viande d'auroch séchée, j'en avais franchement marre et maman aussi ! C'est de l'hydromiel qu'on voulait ! Mais bon, les rares artisans qui en produisaient un de qualité à Marcheciel se le gardaient pour eux, évidemment (et c'est rudement plus difficile à dérober qu'une vulgaire saucisse séchée). Hmm, ce nectar si doux, sucré et fondant, qui devient presque liquide quand on le dépose sur la langue...


Breeef, plutôt que de mourir de douleurs à l'estomac, je me suis préparée un bon bol d'herbes à songes à inhaler, histoire de prendre mon pied un bon coup et de faire passer cette désagréable sensation.  
À peine avais-je commencé à faire brûler ces formidables herbes que Miishka avait partagées avec moi, un tumulte inhabituel se fit soudain entendre dans la ville et la cloche d'appel retentit.
C'était vraiment étonnant, je veux dire, il ne se passe jamais rien à Marcheciel ! Tout au plus, les gens s'affolent parce que Tom s'est encore jeté dans le lac... j'insiste sur "encore". Il est gentil Tom, mais il est quand même pas très malin.
Râlant d'être interrompue dans ma méditation herbeuse (il me faut du calme pour ça !), je compris vite que Balthasar, notre bourgmestre, s'apprêtait à faire un discours.


On se doutait tous une peu de la nouvelle qu'il allait annoncer, ça faisait des mois que les nains et les gnomes travaillaient à la restauration des galeries qui mènent dans le val, et on savait que c'était sur le point d'être fini.
Il y avait une fameuse foule sur la grand place (enfin, "grande"… c'est celle où il y a le gros arbre, quoi), à croire toute cette bande d'ignares n'avait rien d'autre à faire. Je regrettais déjà de ne pas avoir pris une peau de bête supplémentaire. Dans l'empressement, j'étais partie avec seulement trois fourrures et le froid était horriblement piquant (pas étonnant, c'était quand même le milieu de l'hiver).


Sans surprise, le bourgmestre nous a déclaré que les galeries étaient rouvertes, mais la meilleure nouvelle restait à venir. Il souhaitait constituer un groupe de reconnaissance pour aller voir ce qu'il restait d'un vieux hameau en bas du val. J'ai dû me retenir de sauter dans tous les sens pour me proposer membre de cette expédition, mais ma vivacité d'esprit a su prendre le dessus pour me questionner. Qui d'autre allait venir ? Le premier à se proposer, c'était Isaak ("oh non, pas lui...", me dis-je avec désespoir), puis on vit Tom, rapide comme un renard, monter sur l'estrade où se trouvait le bourgmestre pour dire qu'il était partant ("ben tiens !"). Suivirent le paysan Klendi, le charpentier Berth et Jamie, un artisan à tout faire. Une fois que Taman s'est proposé, je n'ai moi-même plus trop hésité à aller faire partie de cette compagnie. Ensuite, c'est Garlord qui a été désigné par le bourgmestre pour partir avec nous, et un mercenaire hyper-prétentieux s'était manifesté également (Ildi, il s'appelait ? On s'est passés de lui de toute façon, ça lui apprendra à se la jouer).



La forêt


Toute notre petite compagnie était prête dès l'aube pour cette aventure (sauf le mercenaire dont j'ai oublié le nom, il faisait sans doute la grasse matinée, alors on s'est tirés sans lui !). Klendi avait aussi emmené sa petite chèvre de compagnie... je ne plaisante pas.
Pendant que nous descendions dans ces belles galeries rénovées, Isaak a fait un résumé de nos objectifs : on devait baliser le chemin le long de la rivière vers le hameau, trouver ledit hameau, voir si le moulin était toujours utilisable et explorer les environs.


Je partais à l'aventure, c'était top ! Mais le long de cette rivière dans le val, il y avait évidemment la forêt de séquoias avec toute sa végétation, donc ce n'était pas évident d'avancer au milieu de tout ça (le terrain n'était pas franchement plat non plus). Les arbres sont si serrés là-bas que le ciel est presque entièrement caché derrière les feuillages épais de ces arbres géants.  
On aurait dû se reposer plus que ce qu'on l'a fait, mais je crois que tout le monde était aussi motivé que moi par cette escapade.


"Mais bordel, Tom, t'as même pas mis de bottes ?" m'exclamai-je en constatant qu'il était bel et bien parti pieds nus dans ce voyage. Tom me regarda avec un grand sourire et il repartit devant aux côtés d'Isaak en courant. Que des ignares et des imbéciles à Marcheciel, je vous jure.
D'ailleurs, Tom et Grid sont devenus copains comme cochon pendant cette aventure. Les grands esprits se rencontrent me direz-vous.


Pendant la première nuit, ce fut un peu la panique.  
Un énorme ours était sur l'autre rive, heureusement qu'on a été réveillés à temps parce qu'il n'avait pas l'air d'avoir envie d'hiberner celui-là. Mais au fond, ce n'est pas comme si des chasseurs nous avaient accompagnés, donc je me disais qu'on aurait peut-être pu essayer de calmer la bête ou l'endormir.... Garlord n'en avait rien à faire et il a vigoureusement agité les bras pour lancer un éclair lumineux pourpre en plein dans son museau. Bon ben, l'ours n'était pas content, évidemment !  
Quand il a chargé vers nous, on a dû improviser avec les moyens du bord. Isaak a sorti son arc et moi je lui ai envoyé des traits de feu, comme ceux que j'ai appris à lancer avec les gnomes des roches et Miishka (j'étais devenue plutôt douée). Taman m'a épatée, il sait aussi invoquer des flammes ! Ses prières l'ont lié à son dieu on dirait, il a de la ressource ce garçon. Le combat fut bref, et heureusement, parce que Tom avait eu l'excellente idée de foncer dans la rivière pour charger l'ours (ses coups de bâton et coups de pied ne semblaient pas inutiles contre cette pauvre bête, ceci dit). J'ai failli vomir quand l'ours lui a déchiqueté une partie du torse, c'était pas beau à voir.  
Une fois la bête abattue, je me suis empressée de soigner les blessures de Tom. J'étais très fière de pouvoir montrer que j'avais appris plein de choses ces derniers temps. Pour faire passer la douleur, je n'ai pas hésité à mettre quelques herbes à songes pour qu'il plane un peu. Il a eu l'air d'être paralysé pendant quelques minutes, mais c'est parce qu'il n'était pas encore habitué !


Pendant la journée du lendemain, alors que j'inhalais tranquillement une dose d'herbes, Isaak m'a vu faire et il a décidé de me confisquer mes précieuses feuilles. Il m'a fouillée pour les trouver et il les a jetées à la rivière. Cet idiot avait évidemment pris une poignée d'herbes médicinales au passage, grr.


Nous serions arrivés au hameau sans encombre si Garlord n'avait pas eu la bonne idée de lancer des éclairs sur un groupe de sangliers parfaitement paisibles qui grignotaient quelques glands au loin. On a dû tuer quatre pauvres bêtes à cause de lui. Ignare.
Isaak m'a protégée alors que ces cochons sauvages fonçaient sur nous, Taman a commencé à lancer des flammes sacrées sur eux (laissant comme une odeur de bacon dans l'air) et je ne surprendrai personne en disant que Tom leur a évidemment foncé dessus ! Ceci dit, il est plus costaud qu'il en a l'air, il les a bien assommés ces bestiaux.



Un peu agité pour un hameau


Peu après la mi-journée, nous arrivions au hameau. L'endroit était très joli, entouré d'une grande prairie et de ce qui devait être des champs dans le passé, mais les bâtiments et le moulin n'étaient pas dans un fier état. Tout m'a paru être tellement délabré que c'en était irrécupérable, mais Jamie et Berth n'étaient pas du tout du même avis. Ils juraient pouvoir réparer tout ça en quelques mois avec les matériaux appropriés et la main d'œuvre suffisante.
Seulement, une de ces habitations en ruine était habitée par Anguy et sa femme Hilda. Ils ne nous ont pas accueillis à bras ouvert, c'est le moins que l'on puisse dire. Du coup, Isaak et Garlord se sont montrés plus qu'autoritaires avec eux, brandissant un document (pas fort malin, les deux bougres ne savaient pas lire...) selon lequel ce hameau était la propriété de Marcheciel et qu'il était illégal d'y résider sans autorisation (j'étais pas du tout au courant de ça, moi !).
La situation commençait a prendre une drôle de tournure, mais le bouquet, c'est quand Anguy nous a montré ce que contenait la vieille grange à côté de la maison qu'il occupait. Quand il a ouvert la grande porte, une horde de rat en est sortie, je croyais qu'on allait tous se faire dévorer. Ils étaient facilement mille ! (Bon, peut-être un peu moins) Si je n'avais pas été là pour endormir la moitié de ces rongeurs, on serait morts, je suis sûre (je suis trop forte, personne n'aime quand je lance ce sort, mais ça nous a sauvé la vie !). J'en voulais à mort à cet abruti de pécore, mais il avait une bien triste histoire à nous révéler.


Anguy nous raconta qu'il n'était pas venu s'isoler au fin fond de la montagne dans un village abandonné par gaité de cœur. Lui et sa femme fuyaient en fait la justice de Mithral Hall qui les accusait à tort d'homicide volontaire. Bien mal leur en pris, Isaak s'est montré hyper-zélé et a décidé de les ligoter (il croit pouvoir rendre la justice lui-même ce gros prétentieux). Les avis de recherche qu'ils nous ont montré étaient en effet très clairs, ils avaient apparemment tué un riche marchand et leurs têtes étaient mises à prix. Cependant, Anguy avouait volontiers son crime, mais il disait s'être simplement défendu dans une rixe déclenchée par la victime et qu'il l'avait tuée par accident. Moi, j'étais prête à le croire, il avait quand même l'air honnête (et pas assez futé pour inventer une histoire pareille). Il était de bonne volonté en nous montrant les avis de recherche, mais Isaak s'est montré inflexible : il fallait les présenter devant la justice.


Mettant provisoirement cette histoire de côté, je me suis excusée auprès du pauvre couple ligoté, puis nous avons inspecté les alentours du hameau et rapidement découvert des traces de pas.  
Assurément pas les nôtres, et j'aurais juré que c'était des traces d'orcs et de gobelins (ça a du bon de lire des livres et de s'intéresser à la nature). Vu que je suis trop forte, j'avais raison et... ben, on est tombés sur eux un peu plus loin.

Ils ne sont pas commodes ces peaux-vertes, tout le monde le savait bien. Je sentais que j'étais encore capable de canaliser un dernier sort de sommeil dans la journée, alors je me suis empressée d'endormir les trois gobelins.
Par contre, on n'a pas été très efficaces ni très organisés dans notre attaque. L'orc est rapidement arrivé à notre hauteur et il a tellement blessé Isaak qu'il est tombé inconscient. Ce qui devait arrivé arriva, et Tom s'est blessé au pied au pied en marchant sur un galet tranchant. Tout le monde lui avait dit que c'était une idée débile de se promener à pieds nus !
J'ai pu compter sur les autres pour venir à bout de cet affreux individu et je me suis empressée de panser les blessures de notre cher guerrier (il me protégeait bien, je commençais à être contente qu'il soit venu). Ayant choisi habilement les herbes, il n'a pas eu d'effet secondaire et il s'est occupé avec les autres d'exécuter les trois gobelins endormis.


Tom était désespéré de ce qui lui était arrivé dans cette bataille, et quand je lui ai offert mes soins, il a dit qu'il voulait que je mette la dose pour qu'il plane un peu et relativise ces instants peu glorieux. Sauf que... j'y suis peut-être allée un peu fort. Il est devenu complètement amnésique. Il n'avait aucune idée de ce qu'il fichait avec nous et il a cru que la chèvre était sa mère quand on est allés rejoindre les autres. Il faut dire que vu la façon dont Isaak l'a malmené pour lui faire retrouver ses esprits, il ne comprenait qu'on était ses amis. Ce stupide guerrier lui a collé des baffes, l'a jeté dans la rivière glacée, et tout ça pour rien (Tom croyait juste qu'on essayait de l'assassiner). On espérait que la nuit lui éclaircirait l'esprit.



La disparition de Klendi

A venir Smile

_________________
Actifs : Oudetchi, magicienne (divination) lvl 9 dans Le Vieux Royaume et la République d'AlfazhilKrak "Fino" Larjak, demi-orc rogue (arcane trickster) lvl 10 dans Out of the AbyssSadia, prêtresse (tempest) lvl 6 dans Al'Qadim
À la retraite : Shantsa, sorcerer (draconic) lvl 1 / rogue lvl 1 / paladin lvl 1 in A New Beginning — Kauri, barbare lvl 1 / druide (moon) lvl 3 dans Les Ruines d'Engorath
RIP : Praklati, bard lvl 2 in Curse of Stradh


- De nouveaux sorts utilisables dans mes campagnes de D&D 5e sont disponibles ici (derniers ajouts : 11 mai 2017).
- Blessings and dark gifts disponibles ici.


Dernière édition par Toff le Sam 12 Mar 2016 - 1:24, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
LordIsaak
Sloubi 1
Sloubi 1
avatar

Nombre de messages : 1657
Age : 28
Localisation : Laeken
Date d'inscription : 18/11/2015

MessageSujet: Re: [D&D5] Crise en Marcheciel   Jeu 10 Mar 2016 - 12:15

oO

Céééééé boooooooooo

_________________
"Quiconque aime, aimera. Quiconque à joué, toujours joue et jouera."  (JF. Regnard)

Si vous voulez m'aider à trouver des bouquins, c'est ici que vous pouvez y arriver. Un énorme merci d'avance !

Revenir en haut Aller en bas
Toff
Orateur
avatar

Nombre de messages : 763
Localisation : Bxls
Date d'inscription : 18/10/2015

MessageSujet: Re: [D&D5] Crise en Marcheciel   Sam 12 Mar 2016 - 1:25

Compte-rendu posté !

Ok, à 80 % Razz Le reste arrive Very Happy

_________________
Actifs : Oudetchi, magicienne (divination) lvl 9 dans Le Vieux Royaume et la République d'AlfazhilKrak "Fino" Larjak, demi-orc rogue (arcane trickster) lvl 10 dans Out of the AbyssSadia, prêtresse (tempest) lvl 6 dans Al'Qadim
À la retraite : Shantsa, sorcerer (draconic) lvl 1 / rogue lvl 1 / paladin lvl 1 in A New Beginning — Kauri, barbare lvl 1 / druide (moon) lvl 3 dans Les Ruines d'Engorath
RIP : Praklati, bard lvl 2 in Curse of Stradh


- De nouveaux sorts utilisables dans mes campagnes de D&D 5e sont disponibles ici (derniers ajouts : 11 mai 2017).
- Blessings and dark gifts disponibles ici.
Revenir en haut Aller en bas
Diez
Papoteur
avatar

Nombre de messages : 23
Age : 21
Localisation : Rixensart
Date d'inscription : 22/12/2015

MessageSujet: Re: [D&D5] Crise en Marcheciel   Sam 12 Mar 2016 - 7:48

Tout bon!
Revenir en haut Aller en bas
Lau
Timide
avatar

Nombre de messages : 19
Age : 21
Date d'inscription : 20/12/2015

MessageSujet: Re: [D&D5] Crise en Marcheciel   Dim 13 Mar 2016 - 22:22

J'ai pas encore lu mais je like déja :p
ça me fera une histoire pour aller faire dodo Wink
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [D&D5] Crise en Marcheciel   

Revenir en haut Aller en bas
 
[D&D5] Crise en Marcheciel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Caduc] 1457 - Décret du plan de mesures de sécurité en cas de crise
» [CXL] Fraternité, subit la crise économique
» Irakis : La crise économique frappe la cité !
» Avant-première "La Crise Ecarlate" le 28/02/09
» Crise de la vingtaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Saigneurs du Chaos | Club de jeu de rôle à Bruxelles :: Jeu de role :: Résumés de parties-
Sauter vers: