Un club de jeu de rôle à Bruxelles - Locaux disponibles 24h/24, 7j/7 - Salles fumeurs et non-fumeurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue chez les Saigneurs du Chaos
Le club entame lentement sa léthargie estivale.
C'est le moment de commander le T-shirt des 25 ans Mr. Green
Pensez à remplir les frigos pour les suivants. On aime tous les boissons fraîches Wink
Parler de jeu de rôle en se lissant la moustache et en se faisant des taches de sauce ? Les Spaghettis du MJ, c'est tous les mois A table
Tu ne sais pas comment ajouter une date au calendrier ? Tu en as besoin ? Voilà comment faire
L'ordinateur est votre ami. Souriez, citoyen.
Tu aimes le club, le gris et l'orange, tu peux acheter un T-shirt SDC. Sinon, achètes-en deux Mr. Green
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Tu veux nous aider à nous faire connaître ? Tu peux utiliser nos signatures dans les autres forums de jeux Very Happy
Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.
For the night is dark and full of terror.
C'est plus fort que toi. Dès qu'un mec se mouche, il faut que tu gardes la morve.
Je suis très désappointé !
Ne fais pas attention à l'aspect rudimentaire de cette maquette, je n'ai pas eu le temps de la faire à l’échelle ni de la peindre.
Tu as une grosse voiture et du temps ? On veut bien un coup de main pour faire les courses du club de temps en temps Razz
Some men just want to watch the world burn
J'adore qu'un plan se déroule sans accroc.
C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes.
Les dieux n’aiment pas qu’on ne travaille pas beaucoup. Les inactifs risquent toujours de se mettre à réfléchir.
Je suis désolé Dave. Je crains de ne pas pouvoir faire ça.
Chaussette !
Culture JDR : Darths & Droids (EN) ou (FR)
J'adore l'odeur du napalm au petit matin.
J'ai dégusté son foie avec des fèves au beurre... et un excellent chianti.
*scrontch scrontch* C'qui est embêtant dans les oiseaux c'est le bec. *scrontch scrontch*
Il ne fallait que cinq centièmes de secondes à X-OR pour se retrouver dans son scaphandre de combat.
J'aime ces petits moments de calme avant la tempête.
Ça ne compte quand-même que pour un !
T'endors pas, c'est l'heure de mourir.
Hulk... Smash.
Leeeerooooooooooooooooy Jeeeenkiiins !
Ni !
Mr Bond, vous avez la fâcheuse habitude de survivre
For the Watch...
Culture JDR : Dork Tower (EN)
I am the one who knocks.
Décidément les temps, comme les œufs sont durs.
Pour survivre à la guerre, il faut devenir la guerre
The cake is a lie
Il ne sait pas se servir des trois coquillages...
T'as pas une gueule de porte-bonheur.
I lost my marbles.
Si seulement les kobolds pouvaient venir et t'emporter... Immédiatement.
Il me faut la consolation des ombres et l'obscurité de la nuit.
Ecoutez, ça devient ridicule. Si on se met à discuter des problèmes, on ne fera jamais rien.
FUS RO DAH !
Donjons et Dragons ... La grande aventure ... Par-delà la raison ... D'étranges créatures ...

Partagez | 
 

 [D&D5] Abeir-Toril's Seclusion Campaign

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Toff
Orateur
avatar

Nombre de messages : 732
Localisation : Bxls
Date d'inscription : 18/10/2015

MessageSujet: [D&D5] Abeir-Toril's Seclusion Campaign   Sam 23 Jan 2016 - 13:16

~~~Bienvenue sur la Sword Coast !~~~



(Cliquez sur l'image pour une version plus grande)  



Présentation de la Sword Coast  
La Sword Coast (ou Côte des Épées) est une région du continent de Faerûn sur le monde d'Abeir-Toril. Elle s'étend sur plus de 2 000 kilomètres de littoral et jusqu'à 600 kilomètres dans les terres.

Ses trois villes majeures sont Waterdeep (une véritable métropole dont l'influence s'étend bien au-delà de ses murs), Baldur's Gate (dirigée par une poignée d'oligarques, la ville est encore sous le choc des meurtres commis suite à la résurrection de Bhaal) et Neverwinter (détruite par une éruption il y a cinquante ans et maintenant en plein second essor).

Ces trois cités-États, avec Silverymoon, Mirabar et quelques autres, font partie de la Lords' Alliance. Il s'agit d'un accord vieux d'environ 150 ans qui visent à instaurer une paix entre toutes les villes qui prennent part à l'accord (toutes à large majorité humaine) et à se jurer un soutien mutuel en cas de problème, afin que les échanges commerciaux restent au beau fixe.

La Sword Coast fait face à la Sea of Swords, dans laquelle se trouve un royaume allié, l'archipel des Mooshae Isles, ainsi qu'une petite île et port libre notable, Mintarn.




Waterdeep  

« Haaa, Waterdeep ! La Cité des splendeurs ! Le Joyau du Nord ! Jamais je n'ai connu de ville aussi vibrante et pleine d'occasions à saisir. Ses rues grouillantes et sa beauté m'ont plus d'une fois ébloui, aussi bien durant les rudes mois d'hiver que les étouffants mois d'été, mais ce sont les propriétés de ses riches familles nobles qui m'ont toujours époustouflé. Combien de fois ai-je rêvasser à me demander quelle genre de vies ces magnats menaient ? Les nobles possèdent le pouvoir absolu sur cette métropole, bien fou est celui qui cherche leur courroux ! Faites-vous discrets, mais profitez de votre séjour, car quoi que vous cherchiez, vous le trouverez en les murs de la plus belle cité de la Sword Coast. »
— Elreon, marchand demi-elfe itinérant  

Aperçu général

Construite au bord de la Sea of Swords et au pied de Mount Waterdeep (un mont d'environ 500 mètres de haut), Waterdeep est une cité-État fortifiée parmi les plus peuplée de la Sword Coast, et assurément la plus puissante.  

Dirigée par un ou une Open Lord (actuellement, la grande mage Laeral Silverhand), ce sont les seigneurs masqués qui l'élisent et qui décident de l'avenir de la ville. Personne ne sait qui sont véritablement ces individus masqués, mais ils font tous partie d'une des 75 familles nobles de la ville.
Les diverses guildes (marchandes, professionnelles, arcaniques ou même criminelles) sont très influentes et certaines peuvent se vanter d'être plus riches que certains nobles.

La ville et tous ses environs est protégée par la Garde (Waterdeep's Guard ; ce sont eux qui patrouille, tiennent des garnisons...) et la Watch fait office de police, s'occupant d'enrayer le crime et de résoudre certains litiges entre individus. Ce sont les Magisters (ou Black Robes) qui rendent la justice dans la ville  et les seigneurs masqués dirigent également un tribunal qui est invoqué lorsqu'un appel au jugement des Magisters est prononcé.

Les endroits les plus célèbres concernant les arts arcaniques sont l'Ordre des mages et protecteurs (Watchful Order of Magists and Protectors ; cet ordre propose la plus grande académie de magie de Waterdeep) et la Tour du Blackstaff. Cette tour sert avant tout de lieu d'apprentissage pour quelques dizaines de mages. Elle est dirigée et habitée par un individu qu'on surnomme le ou la Blackstaff (actuellement, l'humaine Vajra Safahr).

Les cultes les plus courants dans la ville sont dédiés à Deneir (dieu de la littérature et de l'instruction, patron des scribes et des artistes), Mystra (déesse de la magie, désormais ressuscitée et restaurée après sa mort, ayant causé la Spellplague), Oghma (dieu de l'inspiration et de la connaissance) et Tempus (dieu de la guerre, de l'honneur au combat, qui encourage la résolution de conflits par les armes). Des autels à d'autres dieux ne sont pas absents de la ville pour autant, mais les autres temples sont rares.

Spoiler:
 


Dernière édition par Toff le Mer 17 Fév 2016 - 14:09, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Toff
Orateur
avatar

Nombre de messages : 732
Localisation : Bxls
Date d'inscription : 18/10/2015

MessageSujet: Re: [D&D5] Abeir-Toril's Seclusion Campaign   Sam 23 Jan 2016 - 13:17

Chapter I : Unplanned Partying
_____________________________________________________________________



Introduction

Nous sommes le 30 uktar de l'an 1489 DR. La Fête de la lune bat son plein à Waterdeep ! En ce jour, on commémore la mémoire des héros d'antan et on honore les héros d'aujourd'hui. C'est la dernière fête de l'automne, les habitants de Waterdeep boivent également à l'espoir d'un hiver tranquille.

Les liqueurs, les rires et les foules compactes réchauffent l'atmosphère, car rares sont les moments de l'année où la ville est si encombrée. Des jongleurs, bardes et conteurs abondent dans les rues et sur les places, les tavernes sont pleines et les partrouilles de la garde ont du mal à circuler tant la foule est compacte.

Cette fête est une excellente occasion de se divertir, mais c'est bien entendu le paradis des vendeurs de babioles, des bardes et des vendeurs d'alcool !


Calendrier utilisée en Faerûn.

Récits divers

« 30 urtak, 1489 DR : La Fête de la Lune commençait pourtant bien. J'étais accompagné de quelques autres ménestrels de tous horizons sur la scène de la place du Grand Marché. Non sans mal, nous nous sommes accordés sur une variété de rythmiques à jouer pendant les longues heures de festivités qui nous attendaient. La place était noire de monde, la population ivre et gaie. Comment imaginer les atrocités auxquelles nous allions assister ?  

Jamais je n'oublierai les cris de panique et de douleur lorsque des brasiers se sont soudain levés autour de nous. Immolés vivants, les fêtards commençaient à fuir vers les rues trop étroites qui mènent à place du Grand Marché. J'étais tétanisé. Alors qu'une héroïne halfeline ivre ignorait visiblement ces évènements, elle prit ma mandoline pour en jouer à tue-tête. Ne trouvons aucun courage en moi, j'ai observé une dernière fois les alentours pour n'y voir qu'un brouillard derrière moi, des corps brûlés et mutilés, avant de me cacher sous la scène, priant Milil dans l'espoir que je ne venais pas de jouer mon ultime concert. »
— Journal de Tomash Alderbrand, barde humain, Waterdeep



« Rapport du 1er nightal 1489 DR, nuit. [...] La famille Husteem a perdu un de ses fils dans l'attaque. Le culte d'Asmodée n'agit plus seulement dans l'ombre. Maintenant que des nobles sont touchés, nous ne pouvons plus ignorer ces vénérateurs du Seigneur des Enfers. [...] Selon l'officier Haris, une bande d'agaçants personnages a aidé à enrayer l'attaque. La Guard et la Watch vont redoubler d'effort en enquêtes et patrouilles, je vais envoyer des bénévoles dans l'Undermountain à la recherche des cultistes. [...] Trouver des fonds pour payer les volontaires qui partent dans l'Undermountain. [...] Tenir à l'œil les vénérateurs de Bhaal. »
— Extraits de rapport, Haut-Commissaire de la Watch, Then Nomorden, Waterdeep



« Et l'auberge du Yawning Portal qu'y m'disait l'autre ! Et l'Undermountain, c'est s'teu là qu'y voulaient tous aller. C't'auberge elle existe plus d'puis bin avant que j'tais né qu'j'ai dit. Drôle de bande, et y z'avaient des fameux accents deux d'ces zigotos. Va savoir c'qu'ils lui voulaient à l'Undermountain, sont sûrement déjà morts perdus d'dans. »
— Discours approximatif de Filbert, pilier de comptoir à la Taverne des Gros Pifs, Waterdeep



« Achat d'un chariot entier de mithral ! Bonne affaire. Achat de divers objets de qualité. Commande à démarrer : une armure de plaque et une demi-plaque taille halfeline. Acomptes perçus 150 po et 75 po. »
— Notes gribouillées, cahier de Gerarh, membre de l'Ordre des Excellentissimes Forgerons et Métallurgistes, Waterdeep



« 4 nightal 1489 DR. Ces j'en-foutres y sont arrivés. Brillamment même. J'ignore comment ces odieux personnages ont pu survivre et revenir pour nous délivrer l'information de leur localisation, alors que la Watch compte cinq morts et onze blessés graves sur une troupe de quarante soldats après l'attaque finale.
Ces pseudo-aventuriers auraient fait une belle faveur à la ville en mourant, à cause de leur réussite, voilà les finances de la Waterdeep amoindries de plusieurs milliers de pièces d'or. En ces temps déjà difficiles, nous nous serions bien passés de ça.
Les cultistes d'Asmodée étaient donc bien une branche des Ashmadaï. Au moins, ce problème est résolu. »
— Journal personnel, Haut-Commissaire de la Watch, Then Nomorden, Waterdeep



« Faibles ! Incompétents... Je me suis entouré d'incapables manquant totalement de discernement. Tout cela n'aidera pas à comprendre pourquoi nous sommes séparés de notre seigneur Asmodée et de ses démons. Ce temple mineur des sarrukhs n'a été d'aucune utilité. Pourtant, ces ancêtres se sont réveillés, c'est indiscutable. »
— ???, ???



« – Nomdidjâb ! Mais dans quel monde on vit, j'te le demande bien. Non mais est-ce qu'on fait ça, est-ce que c'est des manières ?! Tu te rends compte, Toine, qu'ils ont tué neuf gardes ? C'est vrai que la garde de Waterdeep c'est un peu le fond du panier, mais tout de même. Je vais pas nécessairement les r'gretter hein, soyons très clairs là-dessus. Parce que bon les voleurs de courge, en uniforme ou pas, je ne les supporte pas, la réaction est vraiment épidermique. Au moins les gamins des rues qui volent on peut leur foutre une raclée, va-t-en essayer de faire ça avec les zieverers de la garde.
– Mais enfin maître Schouke, c'est vrai qu'ils étaient déjà strond zat au matin mais bon, ils faisaient respecter la loi. Alors oui, on a peut-être perdu quelques légumes dans l'affaire et ce n'étaient pas de bon payeurs, mais l'alternative est bien pire. Y à qu'à regarder c'qui est arrivé au joaillier ici-derrière. Les meurtriers n'ont pas que tué Haris et ses hommes, le bijoutier et sa fille sont morts aussi.
– Ouais, ouais, c'est bien vrai. Enfin bon, j'espère qu'ils vont bientôt calmer c't'incendie de mes deux parce que les cendres dans les laitues c'est pas bon pour le commerce, moi j'te l'dis hein. »

Le bon maraicher sent une pression dans son dos et un quidam à l'air plutôt malcommode l'écarte. Il est accompagné de trois autres et, non mais c'est impossible, et pourtant si, les sigles de Bhaal sont bien visibles. Un bon marchand ne discrimine pas mais enfin ça reste Bhaal, ici, en pleine rue. Il proteste pour la forme sans chercher à les empêcher de passer et son commis ne fait pas de vagues non plus. Les intrus s'éloignent, une naine — ou alors une gnome il ne sait jamais — lance un dernier regard plein de haine vers ses topinambours et puis ils tournent à l'angle de la rue.

« – Et ben voilà, la garde est morte depuis vingt minutes et mes réserves se font déjà piller. Mais est-ce que ce sont des manières, dis ?
– Maître Schouke, on ne devrait pas alerter la garde ?
– Dis stinkkop, tu ne penses pas qu'ils ont autre chose à faire, peut-être ? L'incendie là-derrière tu ne le vois pas ? Ouvre un peu très mirettes et ferme ta bouche, tu vas faire fuir les clients. »

Le reste de la journée se passe sans trop d'agitation. Le lendemain matin, maître Schouke est surpris de voir que le mur entre son arrière-cour et la bijouterie a cédé à cause de la chaleur de l'incendie. Bravo pour la maçonnerie, le maître-d'œuvre a intérêt à préparer ses oreilles parce qu'il va les lui chauffer. Quel travail bâclé. Il évalue les dégâts, reviens à son étal et sa première cliente lui apprend qu'un brave forgeron aurait été crucifié par des voleurs dans son atelier. Il pousse un profond soupir.

« Mais dans quel monde on vit, je vous le demande bien. »
— Conversations de rue, 5 et 6 nightal 1489 DR, Waterdeep [aimablement rédigées par Michel]



« Godverdoeme, comme les peyes de la garde ne veulent pas nous payer correctement et que mon kluutzak de frangin nous fait un kake-nerveux pour sa plate toute blinquante, on a réfléchi à faire un peu de travail en ville.

Pour faire une petite reconnaissance, je me suis rendu dans une petite bijouterie pour acheter un tout petit diamant.
Hélas, mon kastar de frère et les autres froesjelers ont rien trouvé de plus malin que de cambrioler le bazar pendant que je faisais mes emplettes. Heureusement, il n'y avait dedans que bompa et sa bichke de fille, hein !

Alors quand la hobbit, qui entre nous a un peu un schieve lavabo, a décidé de menacer la gamine avec l'acide de son pot, le vieux a été volle gaz pour persuader la garde que tout était en ordre.

Awel, merci ! Bien sûr ils sont revenus dix minutes plus tard.
Plein de garde de la cité avec un dikkenek de chevalier et aussi un flâve mage qui m'a endormi pour le compte.

À peine réveillé, je découvre que notre fieke a rien trouvé de plus utile à faire de son temps que de planquer des bijoux dans le cul son clebs. J'ordonne à l'un des zivereirs de défaire les menottes qu'ils m'ont passées pendant ma sieste. Ensuite, j'en ai liquidé trois d'une bonne détonation de foudre.
Les autres ont pu fermer la porte et massacrer tout ce qui remuait à l'intérieur.

Après ça, on a foutu le feu et on s'est éclipsés en faisant un trou dans le mur arrière de la boutique.
On a surtout pas oublié d'emporter la plaque du chevalier.

Après une bonne nuit de de sommeil, on a repéré un beau bateau de pêche et on a été faire les essayages chez le forgeron. À la nuit tombée, on lui a rendu visite pour le massacrer et lui faucher tout son or et trois armures quasi finies.

On a ensuite sauté dans le bateau, et au revoir Eauprofonde ! »
— Récit oral, conté par Pirlouit dans la nuit du 6 au 7 nightal 1489 DR, Waterdeep [aimablement rédigé par greg]



« Des traces des fauteurs de troubles ont été trouvées à Daggerford. Un bateau de pêche, vraisemblablement volé, leur a servi d'embarcation pour prendre le large, remonter le fleuve Delimbiyr et sortir à Daggerford. Le harnois de feu l'officier Omer Haris a été retrouvé souillé dans la cale dudit bateau, ne laissant aucun doute sur la présence des criminels dans la zone. Plusieurs habitants ont déclaré avoir vu des individus répondant au signalement des quatre criminels. Aucun lien n'a encore pu être établi entre eux et le culte d'Asmodée.
L'enquête se poursuit. »
— Rapport du haut-officier Marmont daté du 11 nightal 1489 DR, Daggerford



« Voilà bien la chose la plus étrange qui soit ! Les prêtres de Tyr se sont reclus dans leur forteresse sans plus donner signe de vie. Leurs gardes semblent tout aussi abasourdis par la situation, ou bien ils feignent très astucieusement leur ignorance de la situation. La rumeur dit que Tyr ne répond plus à leurs appels... Personnellement, j'en doute très fortement. Ces adorateurs du dieu de la justice sont venus d'une lointaine contrée désertique pour construire sur la Sword Coast ce splendide temple fortifié qu'ils appellent "mosquée". Comment un dieu comme Tyr pourrait-il ignorer les prières de ces vénérateurs parmi les plus fervents des fervents ? »
— Journal de bord de Felix D'Elembrath, marchand waterdhavien itinérant, 15 nightal 1489 DR, Mosquée de Tyr



« Mon âme est enfin libre. L'émissaire de Tiamat Grak'jarenzor, un dracosire bleu, m'a dupé et maudit pour m'asservir. Il n'est pas seul, d'autre infâmes dragons chromatiques attendent l'avènement de la déesse à cinq têtes depuis des siècles. Ce temps effroyable est arrivé. Les lézards de toutes origines s'agitent et des races depuis longtemps oubliées ressurgissent. Méfiez-vous de tous les Écailleux.

Mon immobilisme contemplatif a mis ce monde en danger. Ne commettez pas la même terrible erreur.
Le dessein de Tiamat est immense et d'autres forces sombres opèrent dans son ombre.

Cela fait trop longtemps que je n'avais pu respirer par ma propre volonté. Quelle ironie qu'il s'agisse de mon dernier soupir.
Laissez mon âme partir, je ne peux endurer plus de servitude... »
— Dernières paroles d'un géant des tempêtes au cœur du labyrinthe de Dragonspear, 27 nightal 1489 DR


Dernière édition par Toff le Mer 8 Juin 2016 - 11:27, édité 33 fois
Revenir en haut Aller en bas
Toff
Orateur
avatar

Nombre de messages : 732
Localisation : Bxls
Date d'inscription : 18/10/2015

MessageSujet: Re: [D&D5] Abeir-Toril's Seclusion Campaign   Sam 23 Jan 2016 - 13:17

Chapter II : An Unforetold Prophecy
_____________________________________________________________________

« Les dieux nous mettent plus qu'à l'épreuve ces derniers mois. Torm est absent de notre monde, comme Tyr, Oghma ou encore Kossuth. Les prières des prêtres restent sans réponses, les demandes d'aide ferventes en bataille des paladins ne sont pas entendues.
Est-ce là une punition pour notre vantardise ? Le plaisir d'appliquer la Loi de Torm, brandissant une hache de lumière pour pourfendre ses ennemis, est-elle devenu un vice qui nous fait mériter cet abandon ? L'ordre des Compagnons de protéger Boareskyr Bridge — le plus ennuyeux et calme des lieux de Faerûn — n'était-il pas un châtiment suffisant ?

Les paroles du prêcheur Iliryo sont pleines de sagesse. Peut-être Torm et Tyr ont-ils une cause juste à défendre qui les a éloignés de notre monde pour un moment seulement. Mais pourquoi nous laisser sans aucun signe de leur départ provisoire ?
Des mages prétendent que notre monde a été séparés des autres plans, je ne vois nullement en quoi les dieux seraient concernés par cela, car la Juste Fureur de Torm transcende ces détails arcaniques. Mon orgueil m'empêche d'accepter de croire qu'un dieu du mensonge et de la duperie puisse encore être présent, tandis que Torm erre ailleurs.

Mon obédience à Torm est fragilisée et je me perds en orgueil et dégoût de moi-même. J'espère pouvoir trouver la force de tourner ma foi vers un autre dieu d'Elturgard. Iliryo prêche bien la parole d'Amaunator, il m'en convaincrait presque, mais ses discours sur la tolérance envers certains cultes néfastes vont beaucoup trop loin pour moi. »
— Journal de Gregor Gregorson, Paladin de Torm posté à la protection de Boareskyr Bridge, Compagnon d'Elturgard, fin de l'année 1489 DR


Dernière édition par Toff le Mer 8 Juin 2016 - 11:21, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Toff
Orateur
avatar

Nombre de messages : 732
Localisation : Bxls
Date d'inscription : 18/10/2015

MessageSujet: Re: [D&D5] Abeir-Toril's Seclusion Campaign   Sam 23 Jan 2016 - 13:18

(post réservé)
Revenir en haut Aller en bas
Toff
Orateur
avatar

Nombre de messages : 732
Localisation : Bxls
Date d'inscription : 18/10/2015

MessageSujet: Re: [D&D5] Abeir-Toril's Seclusion Campaign   Sam 23 Jan 2016 - 13:21

(post réservé)
Revenir en haut Aller en bas
Toff
Orateur
avatar

Nombre de messages : 732
Localisation : Bxls
Date d'inscription : 18/10/2015

MessageSujet: Re: [D&D5] Abeir-Toril's Seclusion Campaign   Lun 1 Fév 2016 - 1:34

Mise à jour du deuxième post avec un compte-rendu de la première game (raconté par des PNJ ^^)
Revenir en haut Aller en bas
filwinn
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: [D&D5] Abeir-Toril's Seclusion Campaign   Mer 17 Fév 2016 - 13:25

vous voyez bien que ce haut commisaire de la Watch est une enflure ! :p
Revenir en haut Aller en bas
filwinn
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: [D&D5] Abeir-Toril's Seclusion Campaign   Jeu 9 Juin 2016 - 15:41

Il était une fois une gentil communauté de lycanthropes vivant dans une vieille ferme abandonnée dans la banlieu de de Soubar, mais ça ...c'était avant
Revenir en haut Aller en bas
Michel
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1202
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 22/11/2015

MessageSujet: Re: [D&D5] Abeir-Toril's Seclusion Campaign   Jeu 9 Juin 2016 - 16:24

Il faut voir le positif, la communauté existe encore partiellement, grâce à l'action exemplaire du Modèle de Moralité™ du groupe

Ceci dit, je demande à voir ce qui va se passer à Baldur's Gate. Entre Waterdeep et ici, on est devenus suffisamment bourrins que pour manger du garde au petit déjeuner, et en même on a abandonné toute prétention de normalité. Si on rentre dans la ville avec des signes de Bhaal bien visibles, une barbare avec des anus en putréfaction dans les cheveux (qui ne sont pas les siens et collent avec de la mayo sechée) et un demi-dragon habillé avec des peaux humaines non-tannées, on risque de se faire remarquer rambo
Revenir en haut Aller en bas
filwinn
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1140
Date d'inscription : 10/05/2015

MessageSujet: Re: [D&D5] Abeir-Toril's Seclusion Campaign   Jeu 9 Juin 2016 - 16:30

on prendra un bain avant, c'est tout :p
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [D&D5] Abeir-Toril's Seclusion Campaign   

Revenir en haut Aller en bas
 
[D&D5] Abeir-Toril's Seclusion Campaign
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [D&D5] Abeir-Toril's Seclusion Campaign
» Great Campaign of Le Second Empire
» DoDonpachi (vs) DoDonpachi Campaign version (jamma)
» napoleon's campaign
» South Seas Campaign - ouverture de ... zip

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Saigneurs du Chaos | Club de jeu de rôle à Bruxelles :: Jeu de role :: Résumés de parties-
Sauter vers: