Un club de jeu de rôle à Bruxelles - Locaux disponibles 24h/24, 7j/7 - Salles fumeurs et non-fumeurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue chez les Saigneurs du Chaos
25 ans d'ASBL, ça se fête Very Happy
Votre message ici ? Contactez Mulambo Very Happy
Pensez à remplir les frigos pour les suivants. On aime tous les boissons fraîches Wink
Parler de jeu de rôle en se lissant la moustache et en se faisant des taches de sauce ? Les Spaghettis du MJ, c'est tous les mois A table
Tu ne sais pas comment ajouter une date au calendrier ? Tu en as besoin ? Voilà comment faire
L'ordinateur est votre ami. Souriez, citoyen.
Tu aimes le club, le gris et l'orange, tu peux acheter un T-shirt SDC. Sinon, achètes-en deux Mr. Green
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Tu veux nous aider à nous faire connaître ? Tu peux utiliser nos signatures dans les autres forums de jeux Very Happy
Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.
For the night is dark and full of terror.
C'est plus fort que toi. Dès qu'un mec se mouche, il faut que tu gardes la morve.
Je suis très désappointé !
Ne fais pas attention à l'aspect rudimentaire de cette maquette, je n'ai pas eu le temps de la faire à l’échelle ni de la peindre.
Tu as une grosse voiture et du temps ? On veut bien un coup de main pour faire les courses du club de temps en temps Razz
Some men just want to watch the world burn
J'adore qu'un plan se déroule sans accroc.
C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes.
Les dieux n’aiment pas qu’on ne travaille pas beaucoup. Les inactifs risquent toujours de se mettre à réfléchir.
Je suis désolé Dave. Je crains de ne pas pouvoir faire ça.
Chaussette !
Culture JDR : Darths & Droids (EN) ou (FR)
J'adore l'odeur du napalm au petit matin.
J'ai dégusté son foie avec des fèves au beurre... et un excellent chianti.
*scrontch scrontch* C'qui est embêtant dans les oiseaux c'est le bec. *scrontch scrontch*
Il ne fallait que cinq centièmes de secondes à X-OR pour se retrouver dans son scaphandre de combat.
J'aime ces petits moments de calme avant la tempête.
Ça ne compte quand-même que pour un !
T'endors pas, c'est l'heure de mourir.
Hulk... Smash.
Leeeerooooooooooooooooy Jeeeenkiiins !
Ni !
Mr Bond, vous avez la fâcheuse habitude de survivre
For the Watch...
Culture JDR : Dork Tower (EN)
I am the one who knocks.
Décidément les temps, comme les œufs sont durs.
Pour survivre à la guerre, il faut devenir la guerre
The cake is a lie
Il ne sait pas se servir des trois coquillages...
T'as pas une gueule de porte-bonheur.
I lost my marbles.
Si seulement les kobolds pouvaient venir et t'emporter... Immédiatement.
Il me faut la consolation des ombres et l'obscurité de la nuit.
Ecoutez, ça devient ridicule. Si on se met à discuter des problèmes, on ne fera jamais rien.
FUS RO DAH !
Donjons et Dragons ... La grande aventure ... Par-delà la raison ... D'étranges créatures ...

Partagez | 
 

 [Pathfinder] Kingmaker

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Emji
Optimisateur Invétéré
avatar

Nombre de messages : 902
Localisation : Brabant
Date d'inscription : 29/01/2015

MessageSujet: [Pathfinder] Kingmaker   Dim 11 Oct 2015 - 9:05

Bonjour,

Je m'appelle Drew Tarendil, demi-elfe. Lors de mon séjour à la cour de la maison Lébéda, j'ai ouïe dire que le Conseil des Seigneurs des Epées de la ville de Restov cherchait des aventuriers dans le but d'explorer et de pacifier la région qui s'appelle les Terres volées. Derechef avec ma dame de compagnie, Arwen Falohuil, je me dirigeai vers Restov et je demandai audience près du Conseil des Seigneurs des Epées. Là, je vis quelques aventuriers de tous bords. Quelques jours plus tard, le Conseil me convoqua. Je ne fus pas la seule! Deux humains, qui semblaient bien se connaître dont l'un accompagné de son loup, et deux aasimars dont l'un semblait porter des plumes, étaient également présents. Le Conseil nous présenta les objectifs et nous demanda d'aller immédiatement voir un certain Oleg, lequel tient un comptoir à l’ouest d’ici. La partie qui nous fut allouée est celle que l'on nomme la "Ceinture Verte".

Nous fîmes alors connaissance. Les deux humains sont frères, Eradan et Tristan. Ils n'ont pas l'air d'être éduqués, voire rustres, et semblent être issus de la basse classe avec leur mine patibulaire. J'ai appris qu'ils étaient rangers, l'un, Tristan, plutôt au corps à corps, et l'autre, Eradan, archer. L'un des 2 aasimars, celui qui se nomme Trillan, a l'air sauvage et peu fréquentable mais bon, il est druide si j'ai bien compris. Par contre, le dernier a une certaine prestance et un je ne sais quoi. C'est le champion de la justice, bref un paladin.

Et moi ? Je suis un demi-elfe parti pour explorer le monde. Aujourd'hui, j'ai eu une révélation : je dois percer le Mystère de la vie. Mais ce que j'aime avant tout, c'est discuter avec mon ami imaginaire.

Après cette présentation rapide de la troupe, revenons à nos moutons. Nous sommes à peine arrivés au comptoir d'Oleg que ce dernier nous parle de ses problèmes. Il se fait harceler régulièrement par des bandits. Les frères essaient de marchander, voir de ne pas le secourir. Avec l'aide d'Aalred, le paladin, j'arrive à les convaincre d'aider Oleg. J'ai pu observer de cette vive discussion que Tristan s'emporte facilement, ca ne va pas être de la tarte pour la suite. Nous décidons de préparer une embuscade.

Le jour où les bandits sont censés venir, Eradan se poste sur la tour S-E afin de nous prévenir de leur arrivée. Tristan décide de jouer au voyageur et s'assied à une des tables du comptoir. Oleg se poste devant la réserve. Moi, ma dame de compagnie et la femme d'Oleg nous trouvons dans le bâtiment principal. La porte est entrouverte et j'observe à travers l’interstice. Aelred se trouve quant à lui dans l'étable et Trillan se cache quelque part. Lorsque les bandits arrivent, ils descendent de leur monture et interpellent Oleg. A ce moment-là, Tristan les apostrophe à son tour. Au terme d’une vive altercation, Tristan jette son bock à la tête du chef des bandits et, profitant de la surprise, lui inflige une entaille. La bagarre commence. Tout le monde se bat vaillamment avec l'aide de ma bénédiction. Certes Tristan, Aelred et Oleg sont blessés mais, par le mystère de la vie, ils sont remis d'aplomb. En quelques rounds le chef des bandits ainsi que 3 des comparses tombent. Le dernier préfère finalement se rendre avec la promesse d'avoir la vie sauve et de nous indiquer le chemin vers le campement des bandits.
Revenir en haut Aller en bas
Emji
Optimisateur Invétéré
avatar

Nombre de messages : 902
Localisation : Brabant
Date d'inscription : 29/01/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Lun 9 Nov 2015 - 22:53

Oleg nous remercie d’avoir fait échouer la tentative de racket des bandits. En discutant avec lui, nous comprenons qu’il pensait que nous étions des mercenaires venu l’aider car, peu de temps auparavant, il avait justement demandé de l’aide. En présentant la région, il nous apprend qu’à 25 km environ à l’est, se trouve un herboriste qui peut préparer diverses potions. Evidemment, les frères humains ont ouvertement extorqué de l’argent au pauvre Oleg. Entretemps, le prisonnier nous indique l’emplacement du camp des bandits.
Nous décidons de commencer l’exploration !
1er jour :
Nous explorons la zone autour du comptoir d’Oleg. Rien à signaler. En rentrant au comptoir, nous rencontrons un groupe composé de 5 personnes guidé par un certain Kesten Garres. Parmi ces 5 compagnons se trouve un être assez bizarre avec des cheveux en « feu ». En discutant avec lui, nous apprenons que c’est un Effrit et qu’il se prénomme Mercure. Il propose de nous accompagner. Entretemps, Tristan essaie lourdement de draguer Drew et sa dame de compagnie. Rabroué, il s’en va penaud et essaie alors de piquer l’alcool d’Oleg en se servant directement au comptoir. Oleg proteste ! Tristan refuse de céder mais Kesten s’en mêle et Tristan décide d’abandonner.
2ieme jour :
Nous décidons de rendre visite à l’herboriste à l’est. Nous apprenons qu’il se nomme Bokken. Comme à son habitude, Tristan se fait remarquer en essayant d’obtenir des potions à un prix dérisoire. Evidemment il échoue et au lieu de renoncer, il essaie de vendre ma dame de compagnie. Je dois m’y opposer. Quel goujat ! Bref un être à surveiller de près !
3ieme jour :
Nous nous dirigeons vers le camp des bandits mais pas directement. Nous allons vers le sud-ouest. Au cours de notre exploration, nous découvrons un bosquet dissimulant plein de cadavres d’animaux et d’humains. Nous sommes perplexes et nous demandons comment telle situation a pu se produire. Les rangers et le druide tentent de comprendre le pourquoi quand Trillan comprend qu’il s’agit de l’œuvre d’une araignée. A cette annonce, Eradan décide de lever la tête. Quelle inspiration ! Car une araignée géante surgit et nous attaque. Au terme du combat, Trillan manipule le cadavre de l’araignée pour en retirer le poison. Entretemps, nous fouillons son nid et découvrons sur un cadavre un fameux collier avec le symbole du cerf et aussi un plan. Une carte au trésor ! Nous sommes tous excités et tentons de repérer l’endroit. Nous pensons c’est un peu plus au sud-est d’ici.
4ieme et 5ieme jour :
Nous repartons vers l’ouest et traversons une zone marécageuse. Tout à coup, nous rencontrons une bête monstrueuse qui semble être constituée de bois et de verdure. La bête attrape Aelred et le met KO. Trillan et moi nous soignons pour le remettre sur pied. Après un combat épique au cours duquel Aelred et Tristan tombent sur le sol à plusieurs reprises et se relèvent grâce au mystère de la vie qui passe par moi, la bête est vaincue. Un peu plus tard, nous découvrons un champ de radis géant, et au bout de celui-ci, 2 Kobolds endormis. Tristan et Eradan décident d’aller en éclaireur et de les tuer. Tristan rate son coup et se fait blesse. Cà nous fait bien rire. Nous décidons de nous reposer dans leur tanière afin de prendre des forces avant d’affronter le camp des bandits.
6ieme et 7ieme jour :
Nous avançons prudemment et repérons le camp. Nous décidons d’éliminer le garde qui se trouve un peu à l’écart. Eradan prend sa place dans le perchoir. Ensuite, Aelred arrive dans le camp et somme les bandits de se rendre. L’un deux jette quelque chose sur le sol et une détonation se produit. Tristan et Trillan lancent leur feu grégeois. Pendant qu’Eradan tire des flèches sur son alter ego dans le camp adverse, et que Trillan se fait mettre KO par 2 bandits, Aelred et Tristan, soutenus par Mercure et moi-même, parviennent avec difficulté à mettre les bandits hors d’état de nuire. Nous arrivons à capturer leur chef. Pendant qu’Aelred interroge la prisonnière, Tristan décide sur un coup de tête de lui donner le coup de grâce. S’en suit une vive discussion entre Aelred et Tristan. Entretemps, Mercure fait semblant d’être copain avec un des autres prisonniers et obtient des renseignements concernant la forteresse de leur chef. Nous apprenons également la position approximative du camp – au sud en suivant la rivière -, ainsi que le nombre approximatif de bandits (15 personnes).
8ieme et 9ieme jour :
Au lieu de retourner vers le comptoir d’Oleg, nous décidons d’essayer de trouver l’arbre dessiné sur le plan. Nous partons donc vers l’est. La zone est remplie de collines. Quatre sangliers nous chargent. Nous répliquons et obtenons des provisions supplémentaires :-). Trillan découvre une faille dans un rocher et décide de l’explorer. Il nous informe qu’il s’agit d’une mine d’or.
10ieme et 11ieme jour :
Nous continuons vers l’est et trouvons enfin le fameux arbre brûlé. Après avoir déchiffré le plan, nous parvenons à découvrir ce qui a été enterré. Dans une cape, nous trouvons un grimoire, une dague de maître et une baguette de main brûlante (4 charges – niveau 2).
12ieme jour :
Nous terminons l’exploration de la partie est de la ceinture verte et poursuivons vers l’est. Rien à signaler.
13ieme jour :
Nous remontons au nord-ouest. Tout est calme.
14ieme jour :
Nous bifurquons vers le nord-est. Que de la plaine.
15ieme jour :
Nous arrivons au comptoir d’Oleg et y vendons une partie du butin (500 PO). Nous annonçons également éliminer une bonne partie des bandits.
Nous rencontrons Jod, un nouvel arrivant au comptoir. C’est un semi-chasseur, semi-prêtre d’Erestil. Après avoir discuté avec nous, il nous demande retrouver un temple de l’Elan qui se trouve dans la forêt.
En découvrant les bagues que nous avons ramenées, Oleg nous demande de retrouver sa bague. Le problème est qu’il ne sait plus où il l’a perdue.
Kesten nous demande de capturer un bandit du nom de Falgrim Sneeg pour être jugé.
La femme d’Oleg nous demande quant à elle des radis lunaires afin de mijoter un plat pour son mari. Cool, nous savons justement où se situe ce champ.
Un peu plus tard, Bokken arrive au comptoir et nous demande de récolter des baies voraces.
16ieme jour :
Après ce jour de repos et de marchandage au comptoir d’Oleg, nous partons explorer la partie ouest de la ceinture verte. Nous allons donc vers l’ouest, tout est calme.
17ieme et 18ieme jour :
Nous poursuivons notre exploration vers l’ouest quand, tout à coup, nous trouvons de vieux pièges à ours. Mercure, maladroit comme il est, en déclenche un et se blesse. En continuant l’exploration de la région, nous découvrons 4 bêtes bizarres. Apres un bref examen, Trillan déclare que ce sont des Thalassynes – des loups marsupiaux. Ils foncent sur nous et la Drew fait apparaître un aigle à plusieurs reprises. Ils sont vaincus. Rien de spécial sinon.
19ieme jour :
Rien ! Nada ! Morne plaine !
20ieme jour :
Au cours de l’exploration de la plaine, nous visitons les vestiges d’un « dolmen » et y découvrons une tombe. Sans hésiter, Tristan décide de l’ouvrir. Apres quelques efforts, nous trouvons auprès du cadavre un anneau en bois vert avec une sculpture représentant une grenouille et une salamandre. Après examen de l’objet, nous en concluons qu’il s’agit d’un anneau de natation. Tristan embrouille Aelred et l’«oblige» à prendre l’anneau.
21ieme jour :
Nous nous dirigeons vers le sud-ouest. C’est calme. Comparé à l’exploration de la partie nord-est de la ceinture verte, c’est plus calme.
22ieme jour :
Nous partons vers l’est. Nous découvrons une rivière mais pas le « serpent a pattes ». Nous savons qu’il se trouve près d’une rivière mais est-ce la bonne ?
23ieme et 24ieme jour :
Voila la forêt de retour ! La rivière continue vers l’est. En explorant le coin, nous trouvons un fait rigolo : un trappeur mort pris à son propre piège !
25ieme et 26ieme jour :
La forêt continue et la rivière oblique vers le sud-est. C’est la rivière qui passe près du camp des bandits que nous avons éliminés précédemment.
Pendant la nuit, quelqu’un ennuie Eradan avec du poil à gratter. Il n’est pas content. Nous tentons d’en découvrir l’origine mais sans succès. Au réveil, nous nous demandons encore ce qu’il s’est passé sans comprendre, quand tout à coup, l’assiette de Trillan fait un vol plané. Nous sommes à nouveau sur nos gardes et observons les alentours en espérant découvrir l’origine de ces farces. Mais rien. Tristan pense que c’est l’anneau vert qui est hanté. La nuit suivante, quelqu’un embête Mercure en mettant le feu à une de ses bouteilles.
27ieme et 28ieme jour :
Au lieu de suivre la rivière et d’aller vers le camp des bandits – zone que nous avons déjà explorée, nous nous dirigeons vers le sud-est. La, dans une clairière, nous apercevons des ruines et un vieil ours. Il fonce sur nous. Après un long combat, l’ours est tué et semble être apaisé. L’atmosphère de la clairière semble différente. Blessé, Trillan boit l’eau du bassin, laquelle a changé de couleur. En buvant, il constate que cette eau possède des propriétés curatives. Tristan prend aussitôt une fiole pour la remplir d’eau mais nous comprenons que c’est n’est pas l’eau qui est magique mais bien la combinaison de l’eau et du lieu.
Aelred décide d’enlever son anneau.
Plus rien ne se passe.
29ieme et 30ieme jour :
Nous partons vers l’ouest et croisons à nouveau une rivière mais toujours pas de « serpent à pattes ». Un peu plus loin, nous trouvons des sources d’eau chaude dont émane une étrange odeur : du souffre ! Des sortes de crapauds géants apparaissent. Les rangers décident de les attaquer. Pfffff. Nous pensons vaincre les 4 crapauds quand 4 autres apparaissent. Finalement nous les tuons tous !
Revenir en haut Aller en bas
Timothee17
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1410
Age : 24
Localisation : Watermael-Boitsfort
Date d'inscription : 05/07/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Sam 5 Déc 2015 - 21:34

Chapitre 2 : Echappé de peu !

Alors que nous étions à la marre aux grenouilles, nous continuons notre exploration, nous arrivions sur une grande plaine, on pense que la terre est cultivable, nous ne découvrons rien de bien spécial pour le moment, nous continuons nos recherche, notre objectif étant les serpents de Rivières.

Durant notre repos, nous étions en lisière de forêt, les choses bizarres, qui a fait que je me suis pris au moins cinquante litres d’eaux, ces choses bizarres recommencèrent à nous ennuyer, ils ont recouvert mon frère de parfum de femme, qu’est-ce qu’il puait !
Les femmes se disputaient avec Tristan, elles commencèrent à douter de la sincérité de mon frère et moi, la tension augmenta de plus en plus, bien que plusieurs tenta d’atténué la dispute, ce fus Mercure qui réussis à calmer les choses quand il annonça que s’étaient des fées qui étaient à l’œuvre de tout ça.

Tristan, emporté par la colère, je dois le reconnaitre que ce n’était la meilleure idée mais bon... c’est trop tard, menaça les fées, il se vengera d’une manière ou d’une autre de leurs mauvais tours.

Le lendemain, nous repartons en exploration, nous prenions la direction de l’Est, on découvre une statue d’Erastil nous ressentions tous une bénédiction et un apaisement.

Nous continuons à exploré dans les forêts, nous arrivions prêt d’un bâtiment en ruine, un humanoïde, entre un homme et un crapaud, se rapprocha de nous, nous ne savons pas ce qu’il disait et apparemment lui nous plus.
Tristan le menaça, le combat est proche mais je ne sais pas pourquoi je ne voulais pas l’attaqué et Le Druide, Trillan, et Aelred non plus, les autres ne comprenaient pas notre réaction.

Alors que mon frère commençait à prendre des dégâts, je pris donc la décision ‘attaqué mais ne pas faire de mal à l’humanoïde mais plus à sa monture, une grenouille à dents de sabre, alors que celle-ci prit Tristan en grippe, nous réussissions à l’abattre.

Nous abaissions nos armes pour tenter d’ouvrir une discussion, pendant cela je préférais me poser sur une pierre en repensant à ces créatures et à savoir pourquoi je ne me sentais pas le courage de me battre contre cet humanoïde, après une discussion avec le Druide je pense que je me sentais proche de la nature et que de ce fait, je ne sentais pas en Garum, oui, on a appris son nom, une quelconque menace. Pendant que les autres discutaient avec Garum mon frère et moi allons fouiller ce qu’il devait ressembler à sa maison, je ne découvris rien de spécial mais il avait une importante somme de pièce d’or, j’ai remis tout à leurs place. Garum nous faisa gouter une sorte de gâteau aux insectes quelques personnes ne préféra pas mangé ce qu’il proposait.

Nous demandions à Garum si il n’avait pas vu les serpents de Rivière, il nous indique une direction et nous suivions la rivière, alors que nous avons marché pendant un bon moment, nous arrivions enfin, sur ce qu’il ressemblait à des sortes de petites îles, deux serpents de rivières se prélassaient au soleil, nous n’hésitions pas à les attaqués, alors que les premiers projectiles les touchaient ils plongèrent directement dans l’eau.

Certaines personnes ne réussirent pas à les retrouvés, alors que les serpents sortirent de l’eau, Tristan, décidemment il en ramasse pas mal c’est temps-ci, entre les Kobolts et les serpents de Rivière, tomba à terre et était pris en grippe avec le serpent (soupir)
On va tenter de le faire sortir de sa prise avec le serpent.

Ce fus une belle mêlée, je pense que si quelqu’un se ramenait à ce moment précis il se dirait surement : « que font-ils groupé comme des sardines ? »

Enfin, le principale c’est que nous avions réussis à les abattre et que nous avons récupérés deux têtes au lieu d’une.

Des personnes commencèrent à fouiller les environs afin de trouver je ne sais combien de pièces d’argents ou trésor. Trillan réussis à trouver un sac sur un cadavre squelettique, surement le diner de ces bestioles que nous avons tuées.


J’entends déjà les lecteurs de ce récit me dirent,  « c’est bien tout ça mais ce n’est que de petites aventures de pacotilles. Je suis sûres que mêmes des bardes ne voudraient pas racontés ces faits! »

A ces gens je leurs répondraient : « Haha ! Rigoler bandes de buveurs de lait ! Vous n’êtes jamais sorti de cette auberge, et qui ne savent pas comment étancher votre soif de bagarre et de plaisanterie à deux sous !
Vous voulez savoir ce qu’il s’est passé ? Bien, je vous promets que vous en aurez pour votre sous ! »

Alors que nous nous reposions un peu de cette brillante bagarre contre ces bestioles, nous continuons tranquillement de longé cette rivière, je discutais avec mon frère de savoir comment dépenser ses sous.

Lorsque de l’autre de la rive un groupe de trois Trolls furent de l’autre côté, la peur me prit, oui je sais, je suis un rôdeur et je devrais m’attendre à voir ce genre de monstre, je vous mets au défis de les affrontés sans pissé dans votre froc !

La peur me prit donc, je ne pouvais plus réfléchir à savoir que faire, Trillan jeta un sort, je ne sais plus combien de troll se sont pris dans cette sorte de sable mouvant, l’invocatrice lança ses sorts.
Un troll vint au corps à corps, Aelred et Tristan se prirent de violant dégâts, nos deux combattants tombèrent à terre, je dois l’avouer heureusement que notre Druide Trillan et notre invocatrice furent présent.
Mercure eut la pensée d’esprit de créer un rayon de flamme, j’ai eu chaud, j’étais à l’intérieur, je n’avais pas remarqué tout de suite que Tristan n’y était pas là, la peur s’accentua, je ne voulais pas risquer de perdre encore une personne de ma famille. J’entendis des bruits de pas, des branches qui cassa, connaissant mon frère et son tempérament, je pense qu’il a d’abord tenté de s’enfuir avant de remarqué la stratégie de Mercure et que donc il décida de se planquer dans un arbre.
Il a eu raison il réussit à divertir un des trolls pendant que le reste du groupe se chargea d’un autre. Le troisième, manque à pas de chance resta toujours coincé dans ce qu’il semblait être un sable mouvant.

La stratégie fonctionnait grâce à la volonté de chacun ainsi que du courage que créa le groupe, nous réussissions tant bien que mal à se débarrassé de ces maudits Trolls, j’insisterai sur la présence d’esprit de notre Druide, Trillan, qui a su à la fois empêcher les mouvements des trolls mais aussi d’avoir pu soigner nos compagnons, nos frères, tombés à terre.
A notre invocatrice, Drew, qui a su gérer entre les invocations de ses aigles et les soins sur nos compagnons, nos frères.
A Tristan, qui malgré la peur, a su revenir sur ses pas et divertir un des Troll afin que le reste puisse se chargé des autres Trolls.
A Mercure, encore une fois pour la présence d’esprit d’avoir créé ce mur de flamme.
A Aelred, qui a su malgré le nombre de fois incalculable où il tomba, se releva et continua le combat, "l’honneur et la bravoure est je penses les qualités principales de notre ami.
A Eradan, malgré la crainte de ne plus voir ses amis et son frère, réussis quand même a décoché quelques flèches pour anéantir nos ennemis.


Dernière édition par Timothee17 le Lun 11 Jan 2016 - 13:22, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
berni
Beau parleur
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 49
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Dim 6 Déc 2015 - 18:34

Très bien Timothée, sauf que je Tristan n'a pas eu peur il a fais une retraite stratégique Smile

Revenir en haut Aller en bas
Timothee17
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1410
Age : 24
Localisation : Watermael-Boitsfort
Date d'inscription : 05/07/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Dim 6 Déc 2015 - 23:08

très bien j'en note et je modifierais
Revenir en haut Aller en bas
Emji
Optimisateur Invétéré
avatar

Nombre de messages : 902
Localisation : Brabant
Date d'inscription : 29/01/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Lun 7 Déc 2015 - 8:14

berni a écrit:
Très bien Timothée, sauf que je Tristan n'a pas eu peur il a fais une retraite stratégique Smile


lol!
Revenir en haut Aller en bas
Kraan
Bavard
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 30
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 25/08/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Lun 7 Déc 2015 - 8:57

comme la dit le grand César... "j'ai avancé à reculons en brillant stratège que je suis"

et de toute façon, peur, stratégie ou même ruse... si jamais j'utilise ça, Krom se rira de moi et m'empêchera d'allé au Valhalla... headbang1
Revenir en haut Aller en bas
JeudiMaster
Orateur
avatar

Nombre de messages : 933
Date d'inscription : 08/10/2014

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Lun 7 Déc 2015 - 10:55

Petit aparté : cette section est pour les résumés. Si on doit les chercher parmi les whatmilles messages que chacun met pour rajouter sa pierre à l'édifice, ça va être compliqué de s'y retrouver. Smile

Donc ce serait mieux si ces discussions continuent directement là : http://saigneurs.forumactif.org/t6645-full-kingmaker

Merci :p
Revenir en haut Aller en bas
Kraan
Bavard
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 30
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 25/08/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Ven 15 Jan 2016 - 14:32

Une fois remis de sa précédente confrontation, le groupe reprit son exploration.
Le destin, hélas était taquin et ne leur laissa que peut de temps de répits. Une journée à peine était passée lorsque le groupe tomba face à une meute de loup. Ils étaient une bonne dizaine et mirent peu de temps à attaquer nos aventuriers. Le combat en lui-même ne dura pas mais fut intense. Ce fut Aelred que la meute cibla surtout, il n'avait pas moins de 5 loups sur lui alors que les autres se partagèrent sur le reste du groupe. Par d'habiles coups de mâchoires, ils tentèrent de faire chuter leurs proies pour mieux les mordre, mais leur tactique fut veine. Tenant bon, chacun infligea des dégâts, blessant les animaux enragés. Leurs blessures furent légères, et les loups commencèrent à tomber. une fois la moitié de la meute tombée, les loups commencèrent à fuir, voyant encore certains des leurs tomber sous les assauts des compagnons, pour ne laisser que deux des bêtes disparaître dans les bois. Les explorateurs pansèrent leurs blessures et installèrent le campement alors que Eradan versa une larme. Il se sentait proche des loups, son compagnon en était un également, prénommé Greyback et celui-ci était maintenant à l'âge adulte.


Le jour suivant l'exploration continua et nos aventuriers découvrirent une clairière. Une odeur fétide en émanait. En s'approchant, ils découvrirent une mare en son centre, où pullulaient un grand nombre d'insectes. Se rapprochant, l'odeur se faisait plus forte puis le choc, une vision d’horreur et de tristesse... Le corps d'une licorne se trouvait là, gisant au sol, sans traces de blessures si ce n'est sa corne frontale manquante... elle avait été découpée soigneusement. Hélas aucunes traces de l'être immonde qui avait pu commettre pareil crime sur un animal si merveilleux ne fut trouvée. Trillian et Eradan décidèrent de lui creuser une tombe. Non-pas que son corps risquait quelque chose de la part des créatures de la forêt, même les insectes avaient évité de toucher son corps jusqu'ici, mais d'autres comme son meurtrier pouvaient revenir profaner à nouveau son corps. Les autres membres du groupe les aidèrent, malgré les rouspétances de Tristan et la licorne fut mise en terre. des prières furent faites pour accompagner l'âme de la créature. À notre grande surprise, la tombe commença presque à se couvrir de petits bourgeons. C'est le cœur lourd pour certains que les aventuriers finirent la journée avant de s'endormir. À notre réveil, la tombe était recouverte de fleurs, et le cœur un peu plus léger, le groupe reprit sa route.


Trois jours de plus dans les bois depuis la découverte de la clairière et c'est au quatrième que les aventuriers tombèrent sur une autre étendue d'herbe. En son centre se trouvait un grand chêne bordant un lac. ils leur fallu peu de temps avant de remarquer une silhouette au bord de l'eau. En se rapprochant, ils découvrirent une dryade, pleurant au dessus du lac. Le groupe la salua, entamant la conversation. La dryade tenta de cacher ses larmes puis expliqua son histoire au groupe.
Un arbres carnivore monstrueux l'avait chassé elle et son compagnon, un satyre non présent en ce moment, de leur domaine. elle était venue se réfugier ici pendant que son compagnon se remettait de ses blessures et veillait sur elle. Le groupe proposa de l'aider par pure charité, au grand dam de Tristan qui tenta bien que mal de marchander une récompense.

Le groupe se mit en route vers l'endroit désigné par la dryade. Le lendemain, ce fut Trillian qui partit en éclaireur et le découvrit. Il revint rendre compte de ce qu'il avait vu et le groupe pu ainsi établir une stratégie. Il leur expliqua les points forts et les faiblesses de cette créature et un plan d'action fut mis en place. Le groupe s'aligna, un braséro fut installé devant les tireurs et Trillian partit attirer l'arbre vers le groupe. Malheureusement, repérer un arbre dans une forêt n'est pas toujours chose aisée et quand Trillian repéra l'arbre celui-ci était sur lui. Il prit un léger coup avant que le groupe n'attaque. Les flèches enflammées de Eradan, Tristan et Aelred atteignirent l'arbre, Drew invoqua des aigles qui attaquèrent l'arbre et Mercure déchaina un sorts de feu. Trillian à son tour attaqua, lançant une boule d'un liquide inflammable qu'il venait d'invoquer sur la créature. Celle-ci de douleur le roua de puissantes attaques, qui virent la fin tragique du druide. Le groupe, pris entre tristesse, colère et hésitation vit apparaître un nouvel adversaire : une manticore. Celle-ci attaqua le paladin et l'ensorceleur en lançant des piques avec sa queue. Le groupe se sépara, de manière à ne pas être pris entre deux puissants adversaires. L'arbre finit par tomber sous les coups combinés d'Aelred et de Mercure puis le reste du groupe revint dans le combat avec la manticore. Aelred chargea la créature assisté des invocations de Drew pendant que Tristan et Eradan lui tirèrent dessus. C'est lors de cette dernière attaque groupée que Tristan remporta la victoire en assénant le coup final. Malgré cette belle victoire, un compagnon était mort.

Le groupe retourna vers la dryade pour lui apporter la bonne et la mauvaise nouvelle. Celle-ci fut triste pour le druide qui s'était battu vaillamment pour lui rendre son territoire. Comme promis elle déposa un baisé sur la joue d'Eradan comme récompense, sous les plaintes jalouses de son frère.
C'est la qu'un autre sujet douloureux fut soulevé. Drew et Aelred voulaient enterrer leur compagnon dignement tandis que Tristan, Eradan et Mercure voulurent le déposséder de ses effets avant de l'enterrer. Pour finir Eradan se rallia au paladin et à l'invocateur car la dryade avait pris part avec eux, que voulez-vous les humains ne sont pas à l'abris du charme des créatures sylvestres que sont les dryades. A 4 contre deux, le druide fut déposé sur la tombe de la licorne. La dryade avait proposé cette éventualité et les aventuriers furent en accord avec elle. Son corps fut dénudé, ses effets mis en lieu sûr par la dryade. Son corps fut posé sur la tombe et c'est là que le miracle intervint. Le corps de Trillian fut absorbé par la tombe pour en voir sortir un halfelin. Le groupe surpris et le petit être perplexe se rendirent vite compte qu'en réalité Trillian avait été réincarné en halfelin pour vivre une autre vie. Celui-ci choisi de quitter le groupe. Sa mort lui avait ouvert les yeux et il entreprit de vivre sa nouvelle vie d'une autre manière. Il resterait sur ce territoire et le défendrait, l'aventure pour lui était finie, il avait bien mérité un peu de repos. Tristan en profita pour négocier la ceinture de force du druide, celle-ci ne lui servirait plus au vu de son changement de taille. Il lui signa une reconnaissance de dette de 2500 po. Une fois la séparation du groupe faite, la dryade informa les aventuriers de la présence d'une autre personne sur ses terres. Peu avant, son compagnon avait libéré un Gnome prisonnier et ceux-ci étaient en train d'arriver. C'est sous le regard froid du satyre envers Eradan qui louchait vers sa compagne qu'un nouveau membre fut accepté dans le groupe. Ce gnome se prénommait Abrosthor et était barde.

Le groupe se remit en route. Les jours passèrent et au début du quatrième jour après la rencontre du gnome, le groupe découvrit le fortin des bandits. Tous décidèrent d'y revenir plus tard, maintenant qu'ils avaient pu observer les lieux, ils pourraient se préparer convenablement pour l'assaut.
Après le fortin, la forêt fit place à des collines.

Les journées passèrent de nouveau. 4 jours de plus à explorer pour enfin tomber sur quelque chose le cinquième. Mis à part un pont qu'il avait voulu traverser et qu'ils évitèrent à cause du gardien (un mort-vivant sortant de l'eau et réclamant la tête du chef des bandit : le grand cerf), le groupe avait trouvé le repère des kobolds. En entrant dedans pour l'explorer, ils trouvèrent une cage contenant une créature étrange, tout comme le kobold ressemble à un petit humanoïde à moitié lézard, celui-ci avait l'apparence d'une mite. Un bruit attira ensuite leur attention sur un kobold dissimulé. Malgré les réticences de Tristan, il avait toujours de l'appréhension envers ces créatures depuis sa dernière rencontre avec un féroce et sanguinaire kobold endormi qui avait, à son réveil par un coup d'épée raté de Tristan, failli le tuer, commença à s'entretenir avec la petite créature. Celle-ci les mena plus loin dans le repère pour parlementer avec le chef et le chaman de la tribu.
Les représentants kobolds demandèrent de l'aide au groupe. Ils avaient besoin de récupérer une statuette à l'effigie d'un diable cornu (plus tard, Abroshtor découvrira qu'il sagit d'un diable majeur du genre Cornugon), qui avait été dérobé par le clan des mites. les trésors proposèrent en échange toutes les ressources trouvées chez leurs rivaux ainsi que la moitié de leur propre trésor. Aelred conclu avec eux une alliance au sacrifice des gains du trésor kobolt. Il était connu (du moins par Abrosthor) que les kobolds, malgré le fait d'être des créatures mauvaises, étaient loyal à un pacte passé.


Le lendemain le groupe arriva en vue du repère des mites. Un grand arbre sycomore.
Les aventuriers se positionnèrent autour de l'arbre juste avant d'en soir sortir un grand nombre d'individus. Ceux-ci étant relativement faibles, la première vague fut vite décimée. La seconde vague, un peu plus nombreuse, vit arrivée avec elle une mite chevauchant une araignée géante. Celle-ci fut plus dure à abattre et avant de tomber eu le temps d'empoisonner Tristan. Malgré leur grand nombre, chaque membre du groupe tua son quota de créatures et Abroshtor eu l'occasion de montrer une partie de son pouvoir en en décimant 6 d'un coup en plus de blesser l'insecte géant qui venait de sortir : une sorte de milles-pattes géant et caparaçonné. Mais il en fallu beaucoup plus pour la tuer. Les invocations de Drew y furent pour beaucoup, déchainant un flot de petites attaques de becs et de serres. Le combat fut remporté sans trop de mal en dehors de l’empoisonnement du rôdeur. Le groupe fouilla le repère des mites avant de se mettre en route vers le repaire des kobolds tout en pensant à un moyen de soigner Tristan.
Revenir en haut Aller en bas
Kraan
Bavard
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 30
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 25/08/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Ven 15 Jan 2016 - 14:34

ps: pas arriver avec les images alors plutôt que de mettre 3mois pour comprendre le système (ou le fait que j'ai un pc pourri ou je suis xD) j'ai déjà afficher le résumé pour permettre au suivant de mettre également le siens avant la prochaine partie^^

hésitez pas à commenter en pv (que sa obstrue pas le canal ici) et que je puisse faire mieux la prochaine fois Smile
Revenir en haut Aller en bas
Aelred
Bavard
avatar

Nombre de messages : 109
Localisation : De retour de Tír na nOg (le O majuscule est correct)
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Ven 15 Jan 2016 - 17:51

L'idée d'avoir conclu un pacte avec ces immondes petits êtres maléfiques me taraude l'esprit.
Certes, cela couvre quelque peu la bordure sud-est de notre futur royaume.
Mais est-ce vraiment digne d'un paladin de Sarenrae que d'avoir enterriné une alliance avec des créatures qui fuient devant Sa lumière?
J'en deviserai à la première occasion avec un prêtre de la Lumière de l'Aube.

_________________
"La physique, c'est comme le sexe. On obtient parfois des résultats tangibles, mais c'est pas pour cette raison qu'on le fait" Richard P Feynman, prix Nobel de physique 1965
Revenir en haut Aller en bas
Kraan
Bavard
avatar

Nombre de messages : 164
Age : 30
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 25/08/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Ven 15 Jan 2016 - 19:52

ce n'est pas encore notre royaume en même temps... et ce serrait juste le temps des premiers travaux pour éviter de petits désagrément qui les retarderait... après il te serra toujours possible de les purger (à moins que tu ne tente de les convertir à la lumière avant^^)
Revenir en haut Aller en bas
Aelred
Bavard
avatar

Nombre de messages : 109
Localisation : De retour de Tír na nOg (le O majuscule est correct)
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Sam 16 Jan 2016 - 17:00

Je n'agrée point à cette vision. J'ai donné ma parole et m'y tiendrai, sinon quel intérêt? Et comment prétendre démontrer notre honneur à ces viles créatures si nous les purgeons à la première occasion?



(PS: tout ceci est dit par mon perso. En tant que joueur, je serais plutôt comme toi. Mais les convertir au culte de Sarenrae pourrait être drôle Mr. Green )

_________________
"La physique, c'est comme le sexe. On obtient parfois des résultats tangibles, mais c'est pas pour cette raison qu'on le fait" Richard P Feynman, prix Nobel de physique 1965
Revenir en haut Aller en bas
JeudiMaster
Orateur
avatar

Nombre de messages : 933
Date d'inscription : 08/10/2014

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Jeu 18 Fév 2016 - 18:32

(Résumé fait par berni, suivi plus bas par le résumé fait par Mercure/logan)
Nous revenons victorieux chez les kobolds avec la précieuse statuette récupérée chez les mites. On la remet au chef de tribu qui la casse par terre en disant que la malédiction était levée. Il nous demande ensuite de tuer le shaman usurpateur.


Ce dernier à un aspect mauve, il disparait après avoir pris deux flèches d’Eradan, heureusement le paladin lui lance « poussière scintillante ». Le shaman nous balance une boule de feu avant de se cacher au font de la grotte derrière un rideau.

Mercure lui balance des jets de flamme en criant comme un hystérique « brule !!! »Le paladin se jette sur la marmite et la renverse sur le shaman qui tombe la tête en première. A sa mort on constate que c’était un gnome. Il a laissé un journal et il semblait suicidaire.

Nous nous rendons ensuite chez Oleg pour vendre nos marchandises et récupérer nos récompenses.

Tristan se met au repos et se soigne d’une maladie qu’il a attrapée suite au combat avec les mites.
Mercure fabrique quelques capes de résistances à l’équipe et le petit groupe reprend l’exploration. Après quelques jours on rencontre enfin le vieux « gouttière ». Il est bien gros et bien hargneux, il charge sur la paladin qui est projetée en arrière, Eradan lui fait de gros dommages à l’arc et le vieux sanglier lui charge dessus. Eradan est projeté en l’air. Tristan avec grand courage J, le frappe habillement avec ses deux épées et mercure lui décoche ses rayons de feu. Gouttière se rue sur lui mais s’effondre à ses pieds.
Plus tard, on croise trois mites qui jouent avec des chausses trappes, on en fait vite nos affaires. Un jour plus tard, voilà qu’on découvre un trou, la convocatrice envoie son familier qui tombe dedans, ensuite c’est au tour d’Eradan. Tristan sort une corde et aide la paladin à descendre. Au fond du trou, se trouve un chien du chaos affamé et piégé. On en vient vite à bout.
On trouve ensuite les fameuse baies. L’ennui c’est qu’elles sont dans un bosquet rempli d’araignée. Les araignées piquent et font reculer Tristan et Eradan. On décide de fumer le bosquet pour faire dégager les bestioles et on peut ensuite ramasser ses délicieuses framboises sans danger.

On décide ensuite de s’occuper des bandits. On se sépare, le paladin comme d’habitude veut leur laisser une chance. Tristan, le barde, et Mercure passe par l’arrière du fort.
Tout à coup des zombies sortent du sol et attaque Mercure et Tristan, le barde glisse mystérieusement à une vitesse anormale, on arrive à s’échapper mais hélas l’alerte à été donnée.

Des flèches partent dans toute les directions et nous blesse lors de notre fuite.
On rejoint les autres, Eradan roupille après avoir trop bu. Le paladin approche et discute avec les bandits, la porte s’ouvre et un des lieutenants s’avance. Apparemment ce dernier veux mettre fin à ses compagnons et nous rejoint dans la bataille.

Ensuite ce fut le chaos , la conjuratrice invoque ses aigles et un élémentaire de pierre. le chef des bandits libère un ours hibou, un druide ennemi se met aussi contre nous et invoque aussi des élémentaires.

Eradan tire ses flèches, Tristan escalade pour attaquer les bandits. Ils ne sont pas très forts mais nombreux. Mercure utilise un parchemin de vol et brule tout, le paladin se bat avec vaillance, le barde chante pour nous encourager.
Pour terminer nous sommes tous coincés dans le coin du fort avec un sol piégé.
A final, le chef et le druide meurent sous nos coups. Nous sommes une fois de plus victorieux et trouvons de précieux trésor.

(Résumé fait par Mercure)
Suite à notre victoire écrasante sur le roi cerf et à la capture de son fort, le groupe s'est occupé de l'élimination des zombies qui nous ont malheureusement mis à jour lors de notre embuscade ratée...
Nous avons ensuite été rapporter le corps du chef des bandits, le roi cerf, au zombie réclamant vengeance situé près du pont décharné qui nous avait demandé sa dépouille.
Malgré une légère altercation entre Tristan et le zombie tout se finit bien et nous récupérons comme récompense sa puissante hallebarde (en fait, une corsèque. Revendue aussi sec pour des matériaux de construction, si je ne m'abuse, donc ce n'est pas super important).
Toutes nos missions finies nous retournons au comptoirs d'Oleg afin de recevoir nos récompenses et pour prouver la mort du Bandit...
Eradan gardant le casque du chef pour preuve de sa mort et pour ses vertus magiques.

Un grand banquet fut préparé en l'honneur de notre victoire, de l'hydromel, un festin et surtout... des filles.
Tristan, à son habitude (Hum...), réussit à conquérir le cœur d'une charmante paysanne qu'il emmena dans l'étable d'où il ressortirent de longues minutes après semblant plutôt satisfaits...
Eradan tenta également de trouver sa moitié d'un jour tout comme son frère... mais ne possédant point les qualités nécessaires  pour suivre les traces de celui-ci, échoua lamentablement (désolé Timothee xD). Mercure se fit également accoster mais ne put/voulut conclure non plus. (pour rétablir l'équilibre karmique ^^, mais je comprends parfaitement que Mercure ne mentionne pas ces événements)
Drew eut quant à elle une histoire avec Akiros. Au grand désarroi de Tristan... (Mais pas que)

Le lendemain de cette soirée riche en jambes en l'air ( oups mon père va lire ça xD ) nous sommes restés quelque jours pour créer des objets, faire des achats et envoyer un messager à la ville pour faire venir les premiers matériaux utile à la colonisation de la ceinture verte. (Sauf erreur, nous avons envoyé un messager annoncer le décès prématuré du seingneur cerf. Le messager revint avec une charte nous donnant authorité sur la région et des matériaux pour débuter la colonisation, présent du Restov en gage d'amitié)
Quelque jours plus tard, les matériaux arrivés, nous avons eu une longue discussion pour le nom de notre royaume mais nous nous sommes arrêter sur Greenbelt. (J'ai noté Grinbeld sur la fiche de royaume. La prononciation est la même, mais l'inspiration moins évidente)
Les premières habitations et les premiers bâtiments de notre capitale, Fort Espérance, virent le jour quelque temps après autour du fort du seigneur cerf et la distribution des tâches au sein de la cité fut établie.
De nouvelles missions s'offrent à nous, nous partons donc continuer notre exploration de la ceinture verte pour étendre notre royaume et le faire grandir en puissance.

Une exploration plutôt paisible,
Quand soudain une carapace fut aperçue non loin de la berge, dans l'eau, nous pensions immédiatement à l'une de nos missions qui consistait à trouver et à éradiquer une créature qui effraie les pêcheurs de la région...
En position d'attaque, nous nous sommes préparés au combat.

La créature qui était en réalité une tortue d'une énorme taille, aux larges mâchoires et à l’instinct meurtrier sortit de l'eau et se jeta immédiatement sur le malheureux gnome. Elle le mordit à la jambe, Tristan frappa de ses deux lames mais la carapaces de la bête contra ses coups...
Le gnome tombapar terre, tenta de se relever mais la bête fut plus rapide, elle enfonce ses crocs dans le ventre du pauvre barde et le vida de ses tripes qui se répandirent sur le sol humide de la berge...
Le combat ne s’arrêta pas là, nous arrivons à bout du monstre à l'aide des sorts de Mercure, des flèches et des lames des deux frères ainsi que des monstres ignobles de Drew tout en étant protégé par le valeureux paladin et son bouclier faisant rempart pour nous protéger.
Une fois le combat fini, l’héroïsme d'Alred ne s'arrêta pas là. Armé de la puissance de SA DEESSE et des objets de Drew il réussit à ramener à la vie le Gnome au prix temporaire de son énergie. Le barde ayant repris des forces nous continuons notre route en quête d'aventures...

Quand un homme apparemment blessé et dépouillé par de vulgaires bandits vient à nous, une embuscade? Le groupe ne sait pas trop... Alred ayant repri lui aussi des forces le soigna, mais Tristan ne fut pas dupe, il soupçonnait l'homme de mensonges et le menaça...
Mais pour une fois Tristan eut raison, l'homme se transforma en hybride mi-homme mi-loup, un loup-garou.

Mais même sous la forme de sa malédiction, notre groupe réussit une fois de plus un combat à conter dans les plus belles tavernes...

L'exploration continue sans problème majeur quand nous arrivons près d'un ravin...
Soudain, des pleurs au loin, ressemblant à ceux d'une femme.
Mercure, sentant le danger imminent, se rendit aussitôt invisible. Alred une fois de plus avança en tête pour secourir la demoiselle sachant pertinemment que les ravins sont sujet aux embuscades...
Lentement mais prudemment nous avançâmes (passé simple, pour garder un peu de cohésion dans les temps utilisés) dans ce qui pourrait très bien être notre salut, notre mort...
Drew invoqua des aigles qui survolèrent le ravin, nous avertissant d'un potentiel danger,mais rien...
Les pleurs ne sont plus, mais nous avançons malgré la peur au ventre... (parle pour toi ^^)

Quand soudain sortirent de trous dans les parois repérés et surveillés auparavant par les aigles de Drew, des Worgs et une bête bien plus grosse, sûrement l'alpha mais trop tard, le combat sanglant commence.


Les aboiements des Worgs, le bruit des flèches décochés par Eradan, les chants du barde, les flammes de Mercure, le rempart du paladin, les lames de Tristan et les abominations invoqué par Drew sont les principales animations dans ce maudit ravin. Alred tomba au sol. Bien que vivant les animaux au dessus de lui l’empêchèrent de se relever, mais il ne fut pas seul ses compagnons d'armes l'aidèrent à terrasser les monstres 1 par 1...

Victoire! Plus de loups vivant, sauf l'alpha... Sentant la fin arriver il s’enfuit, pourchassé par les aigles de Drew... Bien que rapides, ceux-ci n'arrivèrent pas a rattraper l’animal en fuite. Il disparut dans le ravin qui semblait sans fin dans cette poursuite inlassable...
Où a bien t-il put aller? Aucune Importance, il ne nous échappera pas...


Dernière édition par JeudiMaster le Jeu 3 Mar 2016 - 17:24, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
berni
Beau parleur
avatar

Nombre de messages : 295
Age : 49
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 20/03/2014

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Jeu 3 Mar 2016 - 12:32

Coucou

Peux tu rajouter mon résumé.

Merci
Revenir en haut Aller en bas
Emji
Optimisateur Invétéré
avatar

Nombre de messages : 902
Localisation : Brabant
Date d'inscription : 29/01/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Sam 7 Mai 2016 - 12:21

16 Sarenith

Malgré la victoire contre les worgs dans le ravin, nous avons un arrière-goût un peu amer. En effet, l’autre « monstre » est parvenu à fuir. Toutefois, grâce à mes aigles, nous avons pu obtenir des informations importantes concernant la direction qu’il a prise.
Tristan et Eradan décident d’abord de fouiller les grottes qui se trouvent sur les flancs du ravin mais sans succès.
Tristan, grâce à l‘aide précieuse de son frère Eradan, arrive à pister le « monstre » jusqu'à son antre. Nous décidons d’y rentrer et de l'explorer. Tout au fond, nous découvrons une sorte de couche avec une armure en peau et un bouclier en écailles.
Eradan, avec le reflexe du chasseur, décide de suivre son instinct et regarde vers le haut. Le « monstre » voyant que son effet de surprise est gâché par Eradan décide de l'attaquer mais râte sa morsure.
Ni une ni moins, Eradan riposte en tirant.
Mercure tire des missiles magiques tellement puissants que la bestiole tombe sur Abroshtor.
Tristan décide de charger et frappe magistralement, ce qui ouvre les défenses de la bestiole et permet aux autres de frapper. Abroshtor décide de se venger de la chute involontaire et lui donne le coup de grâce.

17-18 Sarenith - 18

Le lendemain nous repartons explorer une nouvelle zone : les collines.

19-20 Sarenith – 19

Nous continuons notre exploration vers l’Ouest. Ce sont encore des collines. Tout à coup, nous remarquons un vol d'oiseaux : 3 gros bestiaux de forme draconienne. Ce sont des Wyvernes. Tout le monde se prépare. Tristan et Eradan s'attachent à un arbre.
Après un combat épique, au cours duquel je peux montrer l’étendue de mon savoir -faire en invoquant cette fois-ci des élémentaux d’air, nous arrivons à les tuer.
Eradan décide de fouiller les cadavres et remarque que les Wyvernes possèdent une glande à venin. Il décide alors de récupérer le poison. Sur le premier cadavre, il récupère 1 dose de poison. Emmené par le succès et par la frustration de n’avoir récupéré qu’une seule dose, il se met à l’ouvrage sur le deuxième cadavre. Par excès de zèle, il oublie de prendre toute les précautions et se fait empoisonner. Malgré nos tentatives et l'utilisation de la potion, Eradan meurt.
Aelred, grâce à Sarenrae et avec l’aide de ma couronne de Charisme, parvient à ressusciter Eradan mais nous constatons qu’il est fort diminué. Entretemps, Eradan divague et nous parle d’une forêt d’Erastil où il aurait parlé à son père. Tristan, son frère, semble touché par le récit.
Nous décidons dès lors de revenir à Fort-Esperance, notre capitale, où nous pourrons trouver un remède pour Eradan.
Toutefois, l’exploration est incomplète et nous devons revenir sur place pour finaliser nos recherches.

21 Sarenith

Une fois à Fort-Esperance, nous en profitons pour effectuer un peu d’administration. Nous commandons 2 parchemins de restauration, revendons des marchandises pour un total de 2896 PO et achetons des potions antipoison vu de l’expérience malheureuse d’Eradan.
Nous retrouvons le villageois qui nous avait parlé de la tortue et il nous remet un anneau de chute de plume que nous confions à Mercure.
Toute ces activités diverses nous occupent jusqu’au 6 Erastus.
Entretemps, une dame nous contacte car elle ne trouve plus son gamin. Elle nous apprend qu’il joue souvent au bord du lac.

7-8 Erastus

Lors de notre cherche des traces du gamin, nous découvrons une hutte située au cœur d’un petit marais.
C'est la hutte d'Elga! Une petite palissade s’étire autour de l’habitation et un épouvantail occupe le jardin. Aelred tente de négocier avec la sorcière mais Tristan interrompt la discussion, comme d'habitude, en sortant ses armes. Elga ne semble pas apprécier!
De ce fait, elle lance le sort effroi sur Tristan, tandis qu’Eradan s'acharne sur la cloche.
Peu après mon Eidolon, nous partons part voir ce qui se passe dans la hutte et l'épouvantail nous suit.
Nous comprenons que la sorcière peste car il lui manque des champignons grelots.
Nous décidons de retourner dans la zone où se trouvaient les Wyvernes car Abroshtor se rappelle avoir vu des champignons là-bas.

9 Erastus
Nous trouvons un endroit rempli de champignon, qu’Eradan et Aelred décident d'aller cueillir. Par contre, Drew invoque une main magique.
Tout d'un coup, un Tendricule surgit et avale d'abord Eradan. Au round suivant, Aelred se laisse avaler. Finalement sous les boules de feu de Mercure et les coups contondant des élémentaux de terre, Le Tendricule meurt et nous pouvons dès lors cueillir les grelots noirs sans crainte.

10 Erastus
Nous retournons à la hutte pour retrouver la vielle sorcière.
Aelred propose les grelots noirs (12) qu’elle accepte au prix de 100 PO par grelot. => 1000 PO
Après cette vente, elle nous communique des informations sur le gamin et nous partons vers le sud sur base de ce qu’elle nous explique.

11-12 Erastus - 16
Nous continuons à chercher les traces du gamin.
Nous découvrons un nouveau lac. D'après Abroshtor, il s’agit du Lac aux chandelles au centre duquel s’érige une tour plantée sur une île en son centre.
Nous trouvons plusieurs traces de taille humanoïde. Ces pas se dirigent vers l'ouest et nous décidons de les suivre.

13-14 Erastus - 17
Ces pas mènent au fleuve donnant sur le lac. Drew invoque des dauphins et Mercure décide de voler.
Tristan escalade la palissade afin de jeter un coup d'œil. Dès qu'il passe la tête, il voit trois javelots qui nous manquent de peu. Il déclare "Ils nous attendent!"
Mercure décide de lancer une boule de feu qui élimine une bonne partie des hommes lézard.
Au terme d’un long combat contre les hommes lézard et des invocations d’animaux, nous sortons vainqueur de la bataille et libérons l’enfant. Nous apprenons que les hommes lézards étaient sous le contrôle d’un monstre qui se nourrissait de la peur de ses victimes.
Revenir en haut Aller en bas
Aelred
Bavard
avatar

Nombre de messages : 109
Localisation : De retour de Tír na nOg (le O majuscule est correct)
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Dim 8 Mai 2016 - 19:08

Tu pourrais aussi préciser que si je me suis laissé bouffer, c'était pour empêcher Eradan de mourrir digéré...

_________________
"La physique, c'est comme le sexe. On obtient parfois des résultats tangibles, mais c'est pas pour cette raison qu'on le fait" Richard P Feynman, prix Nobel de physique 1965
Revenir en haut Aller en bas
Timothee17
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1410
Age : 24
Localisation : Watermael-Boitsfort
Date d'inscription : 05/07/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Sam 23 Juil 2016 - 18:33

Journal Intime d’Eradan

Après ce long combat contre les hommes lézards, on ramena le garçon à ses parents, arrivé près de leur habitation le garçon courut dans leur direction, les parents nous remercièrent pendant plusieurs minutes, le père nous avoua que certains habitants de Port Espérance n’étaient pas tout à fait confiants de leurs dirigeants. Une fois cela fait, nous repartions à l’exploration des alentours afin de nettoyer et de savoir ce qu’il y avait plus au sud de la région.

Alors que les journées semblaient monotone et que rien de spécial se passa, un jour alors que mon frère alla se soulager suite, surement, dû à ses longues soirées bien arrosées. Un vieil ermite et son léopard l’attaquèrent et, bien qu’il semblait vieux et fébrile, le combat ne fut pas aussi simple que nous le pensions, je pense qu’au bout d’un certain moment mon frère a bien failli passer l’arme à gauche.

Le groupe s’était réparti en deux côtés, un qui s’occupa de l’ermite et un autre groupe qui s’occupa du léopard.

A un moment mon frère partit à la poursuite de l’ermite qui tenta de prendre la fuite, alors qu’il promit de laisser en vie, son regard en disait long sur ces pensées, le fait qu’il sait fait maitriser dans l’art du maniement de l’épée, je pense que mon frère n’a pas vraiment apprécier ce moment d’humiliation.

Pendant ce temps, l’autre groupe tenta de se débarrasser du léopard, à un moment celui-ci fut pris de terreur et je voyais bien que quelque chose n’allait pas, je tentai de dissiper son angoisse mais le léopard qui sur l’instant réagissais avec l’instinct de survie ne me laissa pas m’approcher de lui. Le léopard succomba aux blessures que nous lui avons infligées.

C’est à ce moment que mon frère et Aelred revinrent de la poursuite, c’est seulement lorsque je finis le combat contre le léopard que je me suis rendu compte que Aelred était parti avec Tristan. Je supposai que l’ermite était mort vu que mon frère n’avait plus cette sorte de rage dans ses yeux.

C’est alors que j’étais en train de prier Erastil pour que cette magnifique créature aille le rejoindre dans la grande chasse, que mes compagnons osèrent me demander de la dépecer, n’ayant aucune envie de le faire, je leur rendis une peau de léopard qui n’était ni mauvaise, ni de bonne facture.

Nous continuons, nos explorations, jusqu’au jour où nous tombons sur qui semblait être un vieux temple qui devait vraisemblablement être elfique.

La nature avait depuis longtemps repris ses droits, Drew nous informa qu’elle envoyait son Eidolon en avant pour repérer des pièges, lorsque soudain un « clic » pas très rassurant se fit entendre, une seconde plus tard une immense herse tomba et l’Eidolon repartit dans le secret des méandres des convocateurs.

Nous commencions à explorer le temple pendant plusieurs minutes lorsque soudain, trois créatures qui ressemblaient à des Fées mais qui n’en étaient pas réellement, nous prirent par surprise, la compagnie se divisa en plusieurs petits groupes.

Note de l’auteur : « En tout cas ce n’est pas réellement l’idée première que nous nous faisons des fées, lorsque nous les évoquions dans d’autres ouvrages ou encore de leurs bonté mais aussi de leurs petits jeux sournois, même que ils ne ressemblaient pas à leurs comparses lorsque nous en avions aperçu de loin, ou sur des représentations artistiques, nous avons appris plus tard, grâce aux connaissances d’Abroshtor, qu’elles étaient maudites et que donc cela pouvait expliqué leurs apparences. »


Nous avons eu beaucoup de mal à pouvoir nous débarrasser de ces créatures, ce combat était loin d’être terminé… Alors que nous pensions qu’elles disparaissaient, c’était pour mieux revenir à la charge. « Pff ! Qu’elle calvaire ce combat ! » La bonne ambiance et la stratégie de notre groupe fit que nous réussissions à en venir à bout de deux d’entre elles, la dernière prit la fuite. Plus tard dans la journée, j’appris que notre dévoué paladin, Aelred, a failli perdre la vie à cause d’une plante apparemment possédée et vivante. Il parait que grâce à une des lianes tranchés par une arme a permis à Aelred de s’en tiré qu’avec quelques blessures. Heureusement, qu’il a su se prodiguer lui-même les premiers soins…

On visita l’édifice central. Une fois à l’intérieur et que les autres rentraient dans la pièce au sommet où une magnifique femme nous attendait, mon frère tomba directement sous le charme de cette femme. Elle s’approcha de lui, commença à lui faire un long patin, lorsqu’elle vida, littéralement, mon frère de toute son énergie, mais le plus étrange dans cette affaire, c’est que Fenrir, lui aussi était sous l’emprise du charme de la femme.

Encore une fois, un long combat nous attendait et alors que les autres n’arrivait pas à monter les escaliers, l’elfe qui était censé avoir pris la fuite était revenu pour m’attaquer dans le dos, cette p… de bestiole commença à me taper sur les nerfs, je montais en haut pour ne plus me faire avoir par cette bestiole.

Après de longues minutes interminables, Fenrir réussit à placer le coup de grâce, j’étais heureux, enfin il allait avoir droit au louange qui lui étaient dues.

Mais alors que je pensais au repos que nous avions bien mérité, dans une dernière action, la femme maudit Fenrir.

« S… ! Comment ose-t-elle ! Qu’est-ce qu’elle a fait à Fenrir ! Pourquoi !?! Pourquoi lui ! », Furent mes paroles après l’acte odieux de cette catin.

Je demandai pourquoi il fallait que ce soit toujours les créatures innocentes qui devaient subir les pires châtiments de la vie, mais bon, ce n’est ni le moment, ni l’instant d’étaler mes état d’âmes, d’autant plus que cette histoire est loin d’être finie…


Alors que je mis à réfléchir comment je pouvais faire pour rendre l’état normal de Fenrir, Tristan me dit : « cela ne sert à rien, Eradan, il faut abréger les souffrances de ce loup ».

Dans ma tête ce ne fut que les mots : Tuer et loup qui résonnaient en boucle dans mon cerveau, je me levai d’un bon et l’engueulai prétextant : « Nul ne le tuera ! Il fait partie du groupe et est un membre à part entière de cette compagnie ! »

Note de l’auteur : « Vu le choc émotionnel qu’a procuré cette tragédie, je vous prie de me pardonner si certains éléments ont pu être modifiés ou supprimés, sachez également que ce n’était en aucun cas un acte volontaire de ma part. »

Alors que je tentais de faire comprendre à mon f…, à Tristan, que cela ne passera comme ça. Drew vint se ramener et commença à faire des « blagues » qui je trouve que ce n’était ni le moment mais que surtout c’était très mal placé, c’était la goutte d’eau qui fit déborder le vase… je dégainai mon arc et encocha la première flèche qui se planta dans le torse de Tristan, la seconde était pour Drew.

Tristan ne réagit pas à mon attaque et était plus stupéfait que je lui tire dessus quant à Drew elle était pétrifier à l’idée que je sois si douer à l’arc et prit la fuite devant ma supériorité.



… Quant à Drew, elle ne supporta pas que l’on puisse lui faire mal et donc invoqua deux élémentaires de terre qui me prirent en tenaille, déjà affaiblit par les précédents combats, il me fallut quelques secondes pour me trouver inconscient, gisant sur le sol.

Afin que la situation ne dégénère d’avantage, Abroshtor fascina Drew, Aelred la plaqua contre le mur l’instant suivant, Tristan quant à lui s’inquiéta de mon état, Aelred ordonna que Drew stoppe les attaques de ses invocations.

Elle tenta de se justifier en disant qu’Eradan était le premier à attaquer elle et Tristan.

Une fois les invocations immobilisées Drew quitta la pièce.

Je m’en voulais beaucoup de mon attaque, surtout contre celle de Drew, après tout elle ne voulait que faire une blague…

J’en voulais encore à Tristan qui avait osé penser, ne serait-ce qu’un instant, que nous devrions tuer Fenrir.

Ne voulant pas encore discuter d’avantages, je partis en trombe de la pièce, je rejoignis Fenrir, je lui promis que je trouverais une solution à son problème et que tout s’arrangerait, que tout reviendrait comme avant et que ce ne sera plus qu’un mauvais souvenir.


En tout cas une chose est sûre, c’est que la nuit sera loin d’être aussi paisible que nous le pensions…

Eradan, dirigeant de Royaume de GreenHaven, Ecrivain et Maître Archer
Revenir en haut Aller en bas
Aelred
Bavard
avatar

Nombre de messages : 109
Localisation : De retour de Tír na nOg (le O majuscule est correct)
Date d'inscription : 08/03/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Lun 24 Oct 2016 - 18:00

[note préliminaire: la régie technique présente toutes ses excuses s'il manque un épisode. Un de nos rédacteurs s'est éclipsé alors que le contremaître fouettait un kobold adultère. Soyez assurés que le contremaître s'est retrouvé de l'autre côté du fouet et que ce fouet sera comme une accalmie dans le traitement du rédacteur déserteur quand on lui aura remis la main dessus.
Dans l'épisode en question, le groupe de bras cassés d'aventuriers a rencontré une situation tendue entre de forts bûcherons et une fée passive-aggressive, un barde plus fouteur de merde que les autres et un ours-hibou berserker géant qui passait par là.
Nous reprenons maintenant le cours normal de nos émissions.]

Or doncques en ce 31e jour d'erastus de la première année de Grinbeld, notre vaillante compagnie quitta Fort Espérance afin d'explorer les frontières sud des marches de Narl et ainsi mettre fin aux agissements d'une bande de bandits trolls, à la fois pour protéger notre petite baronnie et son peuple, mais aussi -pour certains- afin d'empocher la récompense promise par nos bienveillants patrons, les Seigneurs des épées de Restov.

Je reste persuadé que c'est ce dernier élément qui a finalement motivé Tristan, certainement plus que la certitude de faire ce qui est juste pour son propre bénéfice. J'espère me tromper, mon expérience avec ce personnage toutefois me pousse à ne pas trop en attendre de ce point de vue, bien que sa récente expérience avec les cultistes de Gyronna semble l'avoir quelque peu assagi, au point même qu'il m'ait demandé s'il pourrait un jour devenir paladin. A ma grande honte, je lui ai ri au nez, tant la vacuité de sa foi et de son respect pour toute forme d'autorité est flagrante. Si le concept même est ridicule, le fait même qu'il l'ait proposé spontanément est signe de volonté d'intégration dans une société civilisée, sinon d'un début de conversion.

La première journée de notre quête nous mena à travers collines verdoyantes et bois jusqu'à la rive sud du lac aux chandelles, qui est également la limite sud du territoire exploré et connu des marches de Narl. Ce soir là, nous mîmes au point les derniers éléments de nos futures explorations. Il fut convenu que nous explorerions des zones de coté équivalent à une demi-journée de chevauchée et continuerions ainsi de zone en zone du levant au ponant puis plus au midi et enfin du ponant au levant.

La première zone ne révéla que de vertes prairies ne demandant qu'à accueillir troupeaux et fermiers et des bosquets fort giboyeux, témoin le magnifique cerf ramené par Eradan et duquel nous nous sustentâmes plusieurs jours, non sans avoir rendu grâce à Erastil pour sa généreuse provende.

Dans la seconde zone, la forêt se fit plus épaisse. le deuxième jour, peu après mâtines, Fenrir se raidit, alertant son maître Eradan qui encocha aussitôt non pas une, mais deux flèches. Il semble que l'eidolon de Drew sentit également l'approche de quelque danger, bien que la nature même de cette créature m'empêche d'être pleinement affirmatif. Drew, sa suivante, Eradan et moi-même fûmes aussitôt engloutis par une brume acide tombée d'on ne sait où dont nous nous extirpâmes avant qu'elle ne nous infige de trop sévères blessures. Ce faisant, je fus mordu à l'épaule par une énorme bête ailée. Le temps de jauger la situation, la bête s'en fut. Je tirai mon arc de son étui et rejoignis Eradan qui, faisant fi des dégâts pourtant évidents causés par l'acide décochait volée sur volée en direction de la bête, une sorte de dragon vert de la taille d'un destrier, faisant mouche à chaque fois. Dans une futile tentative de neutralisation de la menace des flèches, la créature nous cracha encore à Eradan et moi une autre boule de brume acide. Grand mal lui en prit car cela ne fit que redoubler la juste fureur du ranger qui l'abattit d'une dernière flèche. Nous séparâmes la tête du corps de la bête (qu'Abroshtor identifia comme un drake forestier) et prîmes sur son corps suffisamment d'écailles pour en faire un bon bouclier. Nous découvrîmes l'antre du drake à vêpres où nous trouvâmes les restes partiellement digérés de sa dernière victime, un voyageur elfe, à en juger par sa stature et son équipement. J'adressai une prière à Calistria et à Sarenrae pour le repos de son âme et lui offrai meilleure sépulture.

Le lendemain, alors que nous explorions la troisième zone, les rangers découvrirent une piste de troll. La troupe la suivit jusqu'au pied d'une colline escarpée surmontée d'une tour. La prudence nous conseilla de ne pas nous aventurer plus à découvert sans avoir plus de renseignements sur les positions adverses. Alors que nous débattions quant à savoir qui partirait en éclaireur, Drew fut prise d'une sorte de transe et nous transmit des informations quant à la tour et à l'entrée du repaire des trolls. Ce n'est que lorsque son récit s'arrêta net que nous comprîmes que son eidolon était parti en éclaireur et que les occupants de la caverne l'avaient renvoyé d'où il venait de manière violente. En connaissance de ces renseignements, il fut décidé que le meilleur endroit pour défaire ces trolls serait l'intérieur même de leur antre, les couloirs y étant suffisamment étroits que pour les forcer à passer en file indienne. L'ennemi étant en supériorité numérique, nous décidâmes d'attendre le départ d'une patrouille avant de monter à l'assaut.

Notre attente ne fut pas longue. Quatre trolls sortirent assez rapidement, tenant en laisse deux molosses répugnants. Nous pûmes les contourner et nous présentâmes donc à la porte du fortin. Drew profita de la présence de meurtrières pour invoquer un groupes d'élémentaires de feu autour du troll de garde. Ce dernier tomba rapidement alors que je menai la charge du groupe dans cette antichambre. Je montai ensuite les escaliers menant au sommet de la tour, accompagné des deux élémentaires survivants, le reste de la compagnie sécurisant l'antichambre et poursuivant plus avant vers le cœur du donjon. Je tombai nez-à-nez avec un troll qui descendait de la tour, certainement attiré par le bruit du combat. Les deux élémentaires furent renvoyés dans leur plan, mais nous défîmes le troll sans autres pertes notables. Le cadavre du troll alla rejoindre celui de son compagnon, utilisé comme barricade en travers de la porte d'entrée.

Alors que je jaugeai la situation, deux explosions se firent entendre, suivies de plusieurs hurlements. Mercure avait lancé une boule de feu sur un groupe de trolls, et l'un d'eux avait riposté avec une bille de collier de feu. Celle-ci explosa directement à côté du collier d'origine, placé sur une table en pierre à côté de laquelle se tenaient Mercure et Tristan. Si ce dernier put esquiver le souffle de l'explosion résultante, ce ne fut pas le cas de Mercure qui périt ainsi carbonisé. Bien qu'ayant elle-même souffert de l'explosion en chaîne, Drew ne perdit pas de temps et convoqua d'autres élémentaires, bloquant dès lors les trolls dans la galerie étroite d'où ils venaient. La répétition de cette manœuvre me permit de rejoindre les lieux du sinistre et de constater le décès de notre compagnon. Réunissant toute l'énergie divine gracieusement accordée par la Fleur de l'Aube, je l'insufflai au corps de Mercure, soignant ses brûlures, refermant ses plaies et ramenant un nouveau souffle de vie dans son corps au prix d'une partie de mon essence. Alors que la langueur conséquente à ce rituel sacré prenait possession de mon corps, je pus observer Eradan achever un autre de ces molosses accompagnant les trolls dans ce qui devait être le chenil, mais surtout constater que le troll de tête était fait de pierre plutôt que de chair, fait qui n'avait visiblement pas échappé à notre barde, qui l'acheva d'une note stridente tout en maintenant son chant parfaitement clair à nos oreilles. Cette mort permit à Tristan et aux élémentaires restants d'occire un des trolls suivants alors que le dernier, qui semblait être leur chef, fuit plus loin dans le corridor, faisant preuve d'une lâcheté répugnante. Mais que pouvons-nous attendre d'une créature qui refuse tout à la fois Sa lumière et Sa rédemption?

Fenrir, qui était resté en arrière, rapporta alors que la patrouille de trolls était sur le retour et nous prendrait promptement à revers. Nous décidâmes alors de fortifier notre position dans le chenil, ce qui forcerait les trolls à se jeter sur nos lames un par un. Drew envoya son eidolon en reconnaissance derrière le chef troll, mais l'animal fut rapidement mis hors d'état de rapporter quelque information que ce soit après avoir croisé le chef troll, un autre troll en armure et un compagnon à deux têtes. Drew prévint qu'elle tenterait d'invoquer des élémentaires derrière la patrouille trolle, mais qu'elle devait donc se cacher dans l'antichambre de la forteresse. A peine eut-elle prononcé ces mots qu'elle disparut à notre vue, non sans placer quelque protection magique sur Tristan et moi. Ce dernier était par ailleurs quelque peu réticent à l'idée de servir de bouclier humain, jusqu'à ce qu'on lui rappelle qu'il protégeait ainsi son frère bien-aimé et que, mis à part la chute de Mercure, les trolls avaient plus souffert que nous. Il ne fut toujours pas convaincu mais au moins accepta-t'il de prendre place à mes côtés, bien qu'à contre cœur.

Juste à temps d'ailleurs car la patrouille et le chef surgirent à cet instant dans la pièce principale, accueillis chaleureusement par une boule de feu bien sentie de Mercure. Le premier troll à s'aventurer dans le couloir, une brute épaisse en armure de peaux, tomba suite à une rafale bien envoyée d'Eradan et un déluge de coups portés par Tristan, mû plus par le désespoir que par réelle conviction. Le deuxième troll ne tarda guère à rejoindre son camarade dans les tourments de l'après-vie. Cela sembla induire un changement de stratégie pour les autres. Le chef aboya quelque chose qu'Abroshtor traduisit par "Va chercher des trucs à brûler, on va faire sortir ces rats de leur trou" avant de disparaître derrière un coin du couloir, suivi par ses sbires. Je tentai alors de convaincre Tristan de faire une sortie afin de ne pas laisser les autres se faire enfumer ou pire encore. Peine perdue, il s'obstinait à considérer notre position comme intenable de toutes manières. Je lui répondis de la seule bonne manière: en affrontant de face le mal qui nous encerclait. Alors que la masse du chef pulvérisait le coin du couloir où je m'avançai je déversai sur lui toute mon ire ainsi que celle de ma Divine Protectrice et lui assénai un coup tel que ma lame resta bloquée dans ses entrailles exposées. Il opposa bien quelque opposition mais il était trop tard. Frappé en plein par la puissance de la Dame de l'Aube canalisée dans mon bras vengeur, la bête immonde poussa bientôt son dernier râle.

Accaparé comme je l'étais par mon duel, je n'entendis pas la déflagration qui pulvérisa le troll à deux têtes tandis qu'il revenait avec un explosif quelconque et rencontra la dernière boule de feu de Mercure ("Oups"), pas plus que je ne vis le dernier molosse cloué au mur par un tir précis d'Eradan ("Facile, j'utilisais des flèches tueuses") ou le dernier troll démembré par Tristan ("Crève, saleté!"), visiblement convaincu que la victoire avait changé de camp, homme de peu de foi qu'il avait été, avant qu'Abroshtor ne calcine les restes à grand coups de mains brûlantes ("En chantant!").

Drew nous rejoignit peu après, racontant qu'elle avait vaincu trois trolls au sommet de la tour après un duel épique. Je la soupçonne d'exagérer quelque peu mais ne doute point de sa vaillance.

Lors de l'exploration de l'antre des trolls, nous rassemblâmes un butin conséquent, dont des matériaux de construction. Visiblement, les trolls avaient attaqués plusieurs convois destinés à Fort Espérance. Qu'importe, ces matériaux viendront à point pour confirmer notre assise sur la région. Dans ce qui avait du être les quartiers du chef, une désagréable surprise nous attendait, attachée à un mur. Sur une peau de thylacine était tracée une carte des marches de Narl, complète, avec annotations relatives aux différents convois de passage dans la région et des possibilités d'embuscade. Cette planification étant loin au delà des capacités intellectuelles des trolls, nous fûmes contraints d'en déduire que quelqu'un, quelque part, a commandité les atrocités commises par ces bêtes immondes. Qui qu'il soit, il finira, tôt ou tard, par payer pour ces crimes.

Comme on le voit, la victoire fut aujourd'hui dans le camp des justes, où elle est toujours et restera à jamais.

Aelred de Hilsheim, paladin-hospitalier de Sarenrae, puisse sa lumière toujours protéger les justes et guider les pécheurs vers la rédemption.

_________________
"La physique, c'est comme le sexe. On obtient parfois des résultats tangibles, mais c'est pas pour cette raison qu'on le fait" Richard P Feynman, prix Nobel de physique 1965


Dernière édition par Aelred le Mer 26 Oct 2016 - 21:35, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Timothee17
Intarissable moulin à paroles
avatar

Nombre de messages : 1410
Age : 24
Localisation : Watermael-Boitsfort
Date d'inscription : 05/07/2015

MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   Mar 25 Oct 2016 - 0:12

Cher Aelred,

Je me permets de vous écrire ces lignes afin de vous féliciter de votre talent de la plume.

Ce sont de bons souvenirs que vous nous resasser.

Merci pour votre temps consacrer a mettre par écrit nos exploits.

Je vous souhaite un agréable repos fort bien mériter.

Votre ami et compagnon, Eradan, un peut maladroit certes mais fidèle envers cette compagnie.

Longue vie et prospèrité à GreenHaven!
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Pathfinder] Kingmaker   

Revenir en haut Aller en bas
 
[Pathfinder] Kingmaker
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Campagne Pathfinder Kingmaker
» [Pathfinder] Kingmaker
» Campagne Pathfinder (Kingmaker) [COMPLET]
» Pathfinder campagne, kingmaker
» D&D Pathfinder

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Saigneurs du Chaos | Club de jeu de rôle à Bruxelles :: Jeu de role :: Résumés de parties-
Sauter vers: