Un club de jeu de rôle à Bruxelles - Locaux disponibles 24h/24, 7j/7 - Salles fumeurs et non-fumeurs
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue chez les Saigneurs du Chaos
C'est le moment de commander le T-shirt des 25 ans Mr. Green
Votre message ici, c'est possible Very Happy
Pensez à remplir les frigos pour les suivants. On aime tous les boissons fraîches Wink
Parler de jeu de rôle en se lissant la moustache et en se faisant des taches de sauce ? Les Spaghettis du MJ, c'est tous les mois A table
Tu ne sais pas comment ajouter une date au calendrier ? Tu en as besoin ? Voilà comment faire
L'ordinateur est votre ami. Souriez, citoyen.
Tu aimes le club, le gris et l'orange, tu peux acheter un T-shirt SDC. Sinon, achètes-en deux Mr. Green
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Tu veux nous aider à nous faire connaître ? Tu peux utiliser nos signatures dans les autres forums de jeux Very Happy
Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.
For the night is dark and full of terror.
C'est plus fort que toi. Dès qu'un mec se mouche, il faut que tu gardes la morve.
Je suis très désappointé !
Ne fais pas attention à l'aspect rudimentaire de cette maquette, je n'ai pas eu le temps de la faire à l’échelle ni de la peindre.
Tu as une grosse voiture et du temps ? On veut bien un coup de main pour faire les courses du club de temps en temps Razz
Some men just want to watch the world burn
J'adore qu'un plan se déroule sans accroc.
C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes.
Les dieux n’aiment pas qu’on ne travaille pas beaucoup. Les inactifs risquent toujours de se mettre à réfléchir.
Je suis désolé Dave. Je crains de ne pas pouvoir faire ça.
Chaussette !
Culture JDR : Darths & Droids (EN) ou (FR)
J'adore l'odeur du napalm au petit matin.
J'ai dégusté son foie avec des fèves au beurre... et un excellent chianti.
*scrontch scrontch* C'qui est embêtant dans les oiseaux c'est le bec. *scrontch scrontch*
Il ne fallait que cinq centièmes de secondes à X-OR pour se retrouver dans son scaphandre de combat.
J'aime ces petits moments de calme avant la tempête.
Ça ne compte quand-même que pour un !
T'endors pas, c'est l'heure de mourir.
Hulk... Smash.
Leeeerooooooooooooooooy Jeeeenkiiins !
Ni !
Mr Bond, vous avez la fâcheuse habitude de survivre
For the Watch...
Culture JDR : Dork Tower (EN)
I am the one who knocks.
Décidément les temps, comme les œufs sont durs.
Pour survivre à la guerre, il faut devenir la guerre
The cake is a lie
Il ne sait pas se servir des trois coquillages...
T'as pas une gueule de porte-bonheur.
I lost my marbles.
Si seulement les kobolds pouvaient venir et t'emporter... Immédiatement.
Il me faut la consolation des ombres et l'obscurité de la nuit.
Ecoutez, ça devient ridicule. Si on se met à discuter des problèmes, on ne fera jamais rien.
FUS RO DAH !
Donjons et Dragons ... La grande aventure ... Par-delà la raison ... D'étranges créatures ...

Partagez | 
 

 [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Malkin
Beau parleur
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 25
Localisation : Anderlecht
Date d'inscription : 13/12/2014

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mar 7 Avr 2015 - 10:24

oula oui pardon, je viens de le mettre
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Orateur
avatar

Nombre de messages : 580
Age : 39
Localisation : ça te r'garde? t'es d'la police?
Date d'inscription : 30/08/2005

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mer 8 Avr 2015 - 15:00

doodle rempli Wink

_________________
Roleplaying game is not a crime, just a way of life.
May the force be with you young padawan
Revenir en haut Aller en bas
Moritz
Bavard
avatar

Nombre de messages : 164
Date d'inscription : 27/03/2012

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Sam 11 Avr 2015 - 15:10

doodle rempli
Revenir en haut Aller en bas
Malkin
Beau parleur
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 25
Localisation : Anderlecht
Date d'inscription : 13/12/2014

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mar 14 Avr 2015 - 14:41



voila la carte de mon royaume (merci à zertuiop)
Revenir en haut Aller en bas
Malkin
Beau parleur
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 25
Localisation : Anderlecht
Date d'inscription : 13/12/2014

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mer 15 Avr 2015 - 10:46

bon bah je bloque le 25 mai en attendant que zertuiop confirme
Revenir en haut Aller en bas
zertuiop
Bavard
avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 19/02/2015

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Lun 25 Mai 2015 - 13:05

Gros contre temps je risque d'être pas mal en retard ne m'attendez pas pour commencer!
Revenir en haut Aller en bas
évêque
Papoteur
avatar

Nombre de messages : 34
Date d'inscription : 19/08/2014

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mar 26 Mai 2015 - 9:02

Hey gars,

Alors, comment la partie d'hier a fini?

Je profite l'occasion pour vous remercier pour l'accueil et pour le jeu. Il a été très amusant.

Bonne chance à la Compagnie de la Nouvelle Aube!
Revenir en haut Aller en bas
KamiSeiTo
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2689
Localisation : Merode
Date d'inscription : 18/08/2013

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mar 26 Mai 2015 - 9:59

@Evêque: Ça a fini qu'on est allé au Guet pour aller parler avec les gardes et que ceux-ci nous ont laissé seuls dans le guet (ils étaient payés pour) pendant qu'une bande de bandits débarquait pour nous assassiner.
On s'est battus, certains (notre Halfelin je-suis-une-machine-à-tuer-Sephiria) plus que d'autres (moi-même je-fais-des-jolis-effets-colorés-mais-ça-touche-jamais), mais tu m'as sans doute sauvé la vie en te prenant sur toi le boss des bandits qui me dépeçait.
Une fois le combat fini, les gardes sont sortis de leur cachette, on a réussi à négocier avec le chef de la garde le peu d'aide qu'il pourra nous offrir VS notre silence sur la corruption et l'inefficacité de sa garde.

@tout le monde: je vais faire un point un peu plus détaillé un peu plus tard. n_n

_________________
Sur demande, je peux organiser pour un petit groupe des One Shot découverte de : Die for you, Lady Blackbird, Prosopopée, Rōnin, Lacuna, Mordiou !, Monsterhearts, ou Psi*Run. Nouveaux venus, anciens meubles, vétérans curieux ou grands débutants, n'hésitez pas !
Ma présentation, mes goûts rôlistiques.
Revenir en haut Aller en bas
KamiSeiTo
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2689
Localisation : Merode
Date d'inscription : 18/08/2013

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mar 26 Mai 2015 - 12:43

Salut !! ^^

Je voulais attendre 3 parties avant de commencer à faire des retours (le temps parfois nécessaire à l’adaptation, la modification, etc), mais vu qu’on joue pas souvent je vais faire ça maintenant, et tant mieux si c’était déjà dans les tuyaux. ^^’

Je vais lister ci-dessous certains points qui (en toute subjectivité, si d’aucuns ne sont pas d’accord, qu’ils n’hésitent pas à se manifester) je pense pourraient être améliorés, ou que je voudrais voir développer, ou sur lesquels j’ai des interrogations, etc.
Malkin, ça ne remet en rien en cause le côté très sympathique de tout ce que tu as fait jusque-là, ni le côté très agréable des 3 parties (en incluant le one shot découverte) jouées jusqu’ici. Je pense juste qu’on peut tous (PJs comme MJs) s’améliorer en permanence, et qu’une table s’amuse plus quand on est tous au diapason et à l’écoute les uns des autres. n_n

Ma petite liste :

1. Il me semble que tu n’utilises jamais la règle de l’inspiration, pourtant censée être une mécanique forte/phare de cette nouvelle mouture. Pour rappel, si on fait "un bon rôleplay" (d’ailleurs, si tu décides de l’utiliser, il faudra clarifier cette notion, pour notre table), on peut recevoir l’inspiration, et une fois qu’on l’a, l’utiliser quand on veut plus tard pour avoir l’avantage. Sachant qu’on n’accumule pas de points d’inspiration, on l’a ou on l’a pas. Cette mécanique peut permettre d’encourager un certain comportement (exemples : jouer son archétype, ou au contraire en sortir, faire plus de descriptions, avoir un comportement (altruiste/héroïque/brave/crapuleux…), et je ne sais pas si c’est juste que tu l’oublies ou si tu décides de ne pas jouer cette règle.
Personnellement, je n’ai pas osé quémander, encore plus que je ne sais pas quel est le comportement que tu veux récompenser. Je sais que moi, par exemple, sur mes tables de seriTALes, j’oublie systématiqument de donner des points aux joueurs, mais du coup je leur dit à chaque session explicitement que comme j’ai tendance à oublier, ils ne doivent pas hésiter à "quémander" et que je ne le prends pas mal, au contraire. Est-ce qu’on devrait faire ça ?

2. Je sais que ça ne fait que 2 sessions pour le moment (mais j’ai pas l’impression que ça va changer, peut-être me trompè-je), mais tu ne mets pas du tout en scène tout notre backround, ce qui fait la spécificité, l’unicité de nos persos. En l’état : notre background, c’est-à-dire nos Traits, Idéaux, Liens, Défauts (coin supérieur droit de la FdP, quoi). Dans mon cas (je vais beaucoup parler de mon perso, parce que je connais pas trop les autres, mais j’imagine que c’est pareil pour eux), j’ai aussi imaginé tout un trip autour d’une Faë étrange et sybilline, magnifique et terrifiante, dangereuse et aux motivations mystérieuses, avec une dynamique de fascination/répulsion de mon perso envers elle. C’est pas juste pour envoyer 1D10 de dégâts par tour.
Tout ce que j’ai écrit sur ma Feuille de Perso (Traits, Idéaux, Liens, Défauts, mais aussi les sorts non-offensifs que j’ai choisis, la classe même que j’ai choisie etc), c’est pour te dire "eh, MJ ! J’ai vachement envie de jouer avec ça, regarde j’ai mis des bâtons pour que tu me les jettes dans les roues et j’ai mis des trucs cool pour qu’à certains moments mon perso aie trop la classe" etc. Au final on a envie de raconter des bonnes histoires pour nos persos, et comme dans les bons livres/films/séries/BDs, les persos sont tantôt cool et tantôt malmenés (voire les 2 à la fois, l’un n’empêchant pas l’autre).
Pour prendre un autre exemple, Zertuiop a un perso qui s’est tourné vers un Dieu de la Vengeance, j’imagine qu’il a aussi des pans de son personnage qu’il veut explorer. Il est plus intéressant de mettre les personnages au centre de l’histoire que faire une histoire indépendante d’eux dans laquelle ils seraient en vrai complètement interchangeables (pour l’instant c’est le cas, si demain on change tous de persos, ça ne change rien à l’évolution de ton scénar’).

3. Autant j’aime bien la manière dont tu sembles (de ce que j’en ai vu/compris/extrapolé) gérer "l’enquête", c’est-à-dire que peu importe où on va voir/la façon dont on cherche, on récupère toujours des infos, et du coup on est pas em****és par une enquête où on joue à "devine où le MJ a planqué the indice que tant que tu l’as pas tu tournes en rond. Ça avance, et c’est cool parce que j’ai pas signé à une table de DD5 pour faire du point & click. Autant, je me trompe peut-être, mais j’ai pas l’impression qu’il y ait (peut-être parce que ce n’est que le début) beaucoup d’enjeux autour des combats. Je veux dire par là qu’ils m’ont plus fait l’effet de "passage obligés" ou en tout cas sans incidence, que de vraies fourche dans l’aventure. Dans les 2 cas (les gnolls et les bandits), qu’est-ce qui se serait passé si on avait perdu le combat ?
Pour moi, un bon combat, c’est un combat avec des enjeux qui comptent pour nous ou au moins certains d’entre nous (mais là encore, avec des PJs interchangeables c’est un peu plus difficiles). Là les enjeux c’est "on continue vers la suite de l’histoire" ou "on est mort". Bof.
Alors qu’un combat où si on le perd, la ville tombe et des innocents sont massacrés, où si on perd on est déchu de notre statut d’envoyés du roi pour devenir des pouilleux, où si on perd le gentil capitaine de la garde, dernier rempart efficace contre la corruption (encore faut-il el savoir avant pour que ça soit un enjeu au moment du combat), meurt, etc., là on a un combat unique, intéressant et motivant, et où la seule issue c’est pas de pas mourir mais de protéger quelqu’un, ou d’arrêter des gens sans les tuer, ou de tenir un nombre de tours défini (pour reprendre en sens inverse des possibilités liées à mes exemples juste avant). Ça change, chaque combat est unique (y compris dans ses objectifs), et on pourra faire des trucs tactiques (et varier ces tactiques). D&D c’est un jeu de bastons, mais pour que ça soit pas chiant au bout de 3 bastons, il faut à la fois leur donner du sens (regarde les bons films d’actions avec baston, les persos se battent jamais pour rien et jamais juste pour sauver leur peau contre des agresseurs qui passaient par là), et les varier en situations/dispositions tactiques.

4. Un dernier point qui me tient à cœur (mais c’est peut-être que moi) : j’ai remarqué qu’encore une fois, immanquablement, quand on en vient à la baston la narration fond comme neige au soleil du sahara. C’est pas ta faute, je l’ai remarqué dans quasiment tous les jeux quand arrive la baston. Pourquoi, parce qu’il y a beaucoup de mathématiques (tu dois compter si on touche ou pas, puis ajouter les dégâts (une addition), puis voir si l’adversaire est mort ou pas, puis voir qui est le suivant sur la liste…) et que le cerveau se concentre là-dessus, et du coup délaisse la fiction. C’est le problème de tous les jeux "techniques".
Mais du coup pour moi "je fais 16. Tu touches. Je lui fais 8 points de dégâts. OK, il est pas mort, à lui il fait 17. Il me touche. Il te fait 6 points de dégâts, à toi Sephiria. Je fais 9. Tu touches pas" etc, c’est pas de la narration, donc c’est pas de la fiction, donc c’est pas du jeu de rôle, donc ça m’ennuie vite.
Alors j’ai bien vu que suite à mon sursaut, tu as tout de suite redressé la barre et que du coup ça a globalement bien suivi (à un niveau uuultra minimal, tout de même) pour la suite de la baston ; mais c’est un point auquel j’aimerais bien qu’on fasse attention, et en tant que meneur tu peux donner le ♪ (par exemple, en donnant de temps à autre une inspiration pour une belle description ^^ (pas forcément la description d’une action super héroïque, sinon ça va ressembler à the Avengers, nos combats ^^’ mais une description jolie, bien tournée, imaginative etc, d’une action même "simple") même si c’est pas à chaque fois). Il y a des routines pour ça qui peuvent se travailler. n_n


Voilà voilà !! ^^

_________________
Sur demande, je peux organiser pour un petit groupe des One Shot découverte de : Die for you, Lady Blackbird, Prosopopée, Rōnin, Lacuna, Mordiou !, Monsterhearts, ou Psi*Run. Nouveaux venus, anciens meubles, vétérans curieux ou grands débutants, n'hésitez pas !
Ma présentation, mes goûts rôlistiques.
Revenir en haut Aller en bas
zertuiop
Bavard
avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 19/02/2015

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mar 26 Mai 2015 - 14:26

je rejoint kami sur le background sous exploité ça m'attriste un peu mais on a quand même le temps de le voir venir.

par contre pour les combats je ne suis pas tout a fait d’accord le jeu nous limite vachement dans ce domaine pour tout ce qui est attaque physique. On en est reduit a faire de l'auto attaque et c'est pas évident de rendre ça très scénique. après à plus haut niveau avec quelques dons et skills en plus ça devient beaucoup plus fun.
Une technique que j'utilise quand je maitrise et qui marche plutôt bien c'est de vraiment séparer jet de des et action.
(je l'attaque lui, je fait ce sort la. Ça marche? OK. Ça fait mal? OK je décrit vraiment mon action et pourquoi elle échoue ou a quel point elle réussit.)
Ça empiète un peu sur le territoire du mj mais ça laisse les joueurs s'amuser.

Pour le quémandage moi je suis super pour. ça pousse les pj a faire du beau rolle play et des bonnes blagues. on est pas dans un jeu d'ambiance on est la pour rigoler.

sinon dans l’ensemble on se marre bien. L'histoire avance. J'ai envie de savoir la suite, d'attraper ce connard de necro et de construire mon personnage donc super enjoué.
Revenir en haut Aller en bas
KamiSeiTo
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2689
Localisation : Merode
Date d'inscription : 18/08/2013

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mar 26 Mai 2015 - 19:13

Oui, pour l'exploitation du BG, comme je l'ai dit j'anticipe sur des choses que je ne vois pas venir (et dont je soupçonné qu'elles ne viendront pas), mais pour l'instant il est encore assez tôt. n_n

Je suis d'accord que le système n'encourage clairement pas à la narration bastonnique, mais je pense que rien ne nous empêche un peu de narration autour histoire de varier les attaques (dans leur forme pure) en terme de narration.
D'ailleurs, si Martin le permets, je serais assez favorable à ta proposition (qui est ce qui se passe dans seriTALes) où on peut tirer les dés puis raconter toute une passe, réaction des PNJs comprises. Après tout, si le système borne les conséquences (on sait que si on fait 15+ on touche, on sait que tant qu'on lui a pas retiré 12 points de vie il tient encore debout en état de se battre normalement), on peut très bien raconter nous même une attaque de l'adversaire sur laquelle on fait une parade, voire un coup de pied dans les parties ou quoi que ce soit qui reste cohérent avec les "chiffres" sortis par les dés. Il y a plus d'idées et d'images cool dans 5 têtes que dans une, et comme on kilos chacun notre propre perso, on a une idée de comment on voudrait les mettre en scène.

Par contre, je suis pas d'accord avec toi pour dire qu'on n'est pas dans un jeu d'ambiance et qu'on est là que pour rigoler (avec un encouragement aux bonnes vannes). J'ai créé ce perso pour raconter des choses intéressantes avec lui, son dilemme entre un pouvoir "gris" et interdit, et ses rêves de héros (i.e. de good guy), mais son égoïsme et son nombrilisme qui risquent de l'entraîner du côté plus obscur. Il y a des dilemmes, du pouvoir personnel et des valeurs morales bonnes, une source de pouvoir Neutre et très égoïste (à mes yeux, pas pour le meilleur du royaume, plutôt pour son pire ˆˆ'). J'y vois du matériau à belles histoires, dans le tien aussi d'ailleurs (les autres aussi sans doute, c'est juste que je les connais pas).
Si tout le monde décidé de partir sur une optique pure rigolade, alors dans ce cas-là je préfère changer de perso, j'en ferai un moins fouillé, plus potache.

Ce qui n'empêche pas qu'on se marre bien, qu'il y a une bonne ambiance et que j'entends bien la préserver ! ˆˆ

_________________
Sur demande, je peux organiser pour un petit groupe des One Shot découverte de : Die for you, Lady Blackbird, Prosopopée, Rōnin, Lacuna, Mordiou !, Monsterhearts, ou Psi*Run. Nouveaux venus, anciens meubles, vétérans curieux ou grands débutants, n'hésitez pas !
Ma présentation, mes goûts rôlistiques.
Revenir en haut Aller en bas
zertuiop
Bavard
avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 19/02/2015

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mar 26 Mai 2015 - 21:12

hum je pense qu'on touche a un sujet sensible quand on esseye de faire la difference entre jeu d'ambiance ou pas.
Pour moi, un jeu d'ambiance c'est les jeux d'horeur ou simplement ceux ou on aborde des themes serieux et ou les personnages sont au prise avec une crise existentielle basé sur leurs sentiments.
la on oublie le systeme on joue son role et c'est tres bien.
Dans d'autres jeux la dimention ludique est plus presente et donc des petit hors rp sont interessants pour le fun et pour l'ambiance autour de la table.
Apres rien ne nous empeche de faire une chouette histoire, et d'avoir des perso complexes c'est d'autant plus simpa justement. mais le joueur peut rester un peu plus extérieur à son personnage.

Clairement moi aussi mon perso est plein de contradictions, de grandes envies et de tristesses. et j'ai hâte d'explorer ses réactions face au monde et y a plein de truc que j'aimerai lui faire faire d'ailleurs....

bon allor il arrive ce doudle avant qu'on commence a se disputer :p
Revenir en haut Aller en bas
Malkin
Beau parleur
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 25
Localisation : Anderlecht
Date d'inscription : 13/12/2014

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mar 26 Mai 2015 - 22:42

merci KST d'avoir ouvert le débat. je précise tout de suite pour qu'il n'y ai aucune ambiguïté (j'ai trop souvent eu des malentendu a cause de l'ecrit) que je prends tres bien tout ce que tu écris.
c'est la première fois que je maîtrise un jeu de rôle du coups je suis loin d’être le meilleur dans ce rôle.

je vais essayer de répondre point par point à ce que tu m'as noté

1. je n'aime pas le principe d'inspiration de DD5 tel qu'il est donné, pour la simple et bonne raison qu'il est justement pas cohérent au niveau RP. en gros dans les règle c'est une espèce de monnaie que j'offre a un joueur pour une raison que je défini, et que lui peut échanger à qui il veut par la suite. Je me suis poser la question de savoir si il fallait l'utiliser, l'idée est pas mauvaise mais elle peut être dérivé en "OK je te donne mon inspiration si tu me file 300 PO".
l'autre problème c'est d’annoncer a mes joueurs que je veux inspiré quelqu'un. il faut équilibré l'inspiration sinon une jalousie peut s'installer. il faut la donner au bon moment pour éviter qu'il garde leur point pendant 30 séances et l'utilise quand ça les avantages même si a ce moment là il ne font pas de RP.
Bref je suis pas fan.
J'ai donc opté pour un système que je ne vous avait pas expliqué qui est : si vous jouer RP je peux diminuer la difficulté d'un jet de dé, ceci sans vous le dire et c'est valable aussi bien en combat que pour tout autre jet. Ou, je peux décidé qu'un jet n'est pas obligatoire et que la réussite est automatique.
ma solution est moins visible mais aussi moins élitiste.

2. tu as en partie raison. je voyais votre compagnie comme un groupe dans un vaste univers, vous n’êtes pas au centre de cet univers, vous subissez ce qui est extérieur à vous, bref vous êtes des débutants (vous n’êtes encore que niveau 2 pour le dire de façon peu RP).
de plus vous venez de vous rencontrer donc le seul moyen de vous lier était de faire un arc (un chapitre, une saison ou appel ça comme tu veux) de la campagne, où l'on vous donne des ordres, on vous force à rester ensemble. je rappel que le contra de départ c’était bien une campagne longe donc c'est normal si tout n'est pas développé tout de suite.
j'entends bien les remarques que tu as faite notamment le fait que je sous exploite le background de vos personnage, je vais essayer de travailler plus la dessus. c’était quelque chose que je voulais de toute façon faire mais un peu plus tard et de façon anecdotique. le prochain arc sera plus centré dessus promis.

3. Ma façon de fonctionner est simple : je sais d'ou vous partez et je sais ou je veux vous faire aller, le reste c'est à vous de le définir.
vous n'avez fait que deux combats (en gros) l'un était purement scénaristique, mais si vous échouiez un village entier aurait été détruit, en tout cas l'armure aurait été retrouvé) et le deuxième était logique dans le sens où vous poser de façon peu discrète des questions c'est normal qu'on vienne vous casser la gueule, mais là où ça a été fait est très important et implique pleins de choses et vous avez oublier de faire l'une des choses les plus importantes après avoir pété la gueules à des ennemis dans un donjon et dragon ... (je n'en dirai pas plus).
mais c'est vrai que les combats sont très facile et avec la récupération de PV de DD5 ils le sont encore plus, je peux corser les choses si vous voulez ...

4. Pour les combats malheureusement c'est le fonctionnement DD, et encore je l'ai beaucoup allégé (on ne joue pas avec des figurine à compter les déplacements etc) mais je ne vous interdit pas du tout de vous la jouer RP, si vous voulez utiliser un bouclier pour surfé dans un escalier en décochant vos flèches faites le ça ne servira pas a grand chose mais ce sera classe. du coups si votre lancé de dé est a 13 et que la difficulté était de 14, vous m'avez fait rire il y a des chances pour que vous touchiez quand même.

bref pour résumé pour le BG, je comprends bien que vous voulez qu'on en parles plus mais on est que au début (je ne dis pas que cette campagne durera 15 ans mais quand même) et je ne peux donc pas dès la troisième partie vous donnez des indices sur vôtre quête personnel, ou vous donnez un grand rôle dans la politiques du monde où vous faire déclenché l'apocalypse tout de suite. patience chère joueur Smile j'entends bien ce que vous dites maintenant et cela arrivera Wink

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Malkin
Beau parleur
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 25
Localisation : Anderlecht
Date d'inscription : 13/12/2014

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mer 27 Mai 2015 - 0:32

et le doodle

http://doodle.com/257bndcv9a9phdvv

_________________
Revenir en haut Aller en bas
zertuiop
Bavard
avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 19/02/2015

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mer 27 Mai 2015 - 10:39

ho non on a pas fouillé les corps!!!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Orateur
avatar

Nombre de messages : 580
Age : 39
Localisation : ça te r'garde? t'es d'la police?
Date d'inscription : 30/08/2005

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mer 27 Mai 2015 - 13:29

zertuiop a écrit:
ho non on a pas fouillé les corps!!!!!!!!!!!!

Ouep, j'y ai directement pensé quand Malkin à aborder la chose la plus importantes à faire dans un D&D, on est des boulets fini et en plus c'est une faute de débutant, honte éternelle à nous :p

Doodle Rempli

_________________
Roleplaying game is not a crime, just a way of life.
May the force be with you young padawan
Revenir en haut Aller en bas
KamiSeiTo
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2689
Localisation : Merode
Date d'inscription : 18/08/2013

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mer 27 Mai 2015 - 14:28

Merci pour ces réponses. n_n

Tu as bien fait de lever de suite l’ambiguïté, c’est jamais évident par internet.
Du coup je vais en faire de même. Pour éviter de faire des posts trop longs, je vais aller droit au but, et avec un risque de mots comme « je déteste » ou « il faut pas » ; dans le premier cas je parle des techniques de meneurs, et jamais des personnes elles-mêmes, dans le deuxième cas il s’agit de mon avis et je respecte tout à fait les opinions/goûts/expériences/préférences divergent(e)s.

Ce qui suit est tiré de ma (longue) expérience de joueur (jeux classiques ou plus indy), de meneur (là aussi de jeux très variés), de lecteur d’articles de théories rôlistes, et de créateur de jeux. Je pense en toute subjectivité que c’est intéressant pour toi à entendre, après tu en fais bien sûr ce que tu veux, je t’aime quand même. n_n

Passons au fond :

1. Quel recul as-tu sur DD5 ? La lecture du livre de base. Quel recul ont ses auteurs sur le jeu ? Un playtest massif avec des centaines de retours de personnes différentes à travers les US (et peut-être même en dehors). Est-ce que tu ne crois pas qu’avant de jeter une règle d’une simple lecture, tu pourrais lui donner une chance ? Wink
Toutes les mécaniques d’un jeu n’ont pas forcément à avoir une manifestation RP (j’ai surtout des exemples de jeux plutôt indy, je suis pas sûr que ça te parle du coup). Celle-ci n’a pas vocation à refléter quelque chose dans la fiction, mais à encourager un comportement (i.e. un comportement que toi MJ tu devrais être content de voir les joueurs adopter) à la table.

Je ne me souvenais pas qu’on pouvait donner son inspiration à quelqu’un, mais même. D’une, la donner ne veut pas dire la négocier (tu as le droit de dire "je te la donne pour l’action que tu t’apprêtes à faire là maintenant tout de suite", tu ne peux pas dire "je te la donne si…"). D’autre part, ce serait mélanger la fiction (un personnage qui dit "donne-moi 300PO…") et une mécanique qui (comme dit plus haut) n’est pas liée à la fiction (le joueur qui complète "… et je te donne l’inspiration"), et je ne vois pas d’objection à ce qu’un MJ mette un veto à cette pratique.
Tu pars du principe que tes joueurs vont faire n’importe quoi, merci pour le vote de confiance. Tu ne penses pas que tu devrais plutôt partir du principe qu’on va tous jouer en bonne intelligence et en se respectant mutuellement ? On récolte ce que l’on sème, tu sais, surtout quand on est MJ, i.e. celui qui donne le ton, le la, à la table.
La jalousie, encore une fois tu pars du principe du pire, tu fais les choses à l’envers. Bienveillance et charité devraient être les vertus cardinales de tous les joueurs qui s’installent à la même table pour jouer ensemble. Au pire si on trouve déséquilibré ta façon de faire, on te le dira gentiment, on discutera.
Le but de cette mécanique est d’encourager les joueurs à jouer d’une certaine manière. Un joueur garde son inspiration 30 ans ?? Grand mal lui en fasse, il ne peut en avoir qu’une, et pendant ce temps ses camarades vont l’avoir, la dépenser, l’avoir à nouveau, la filer à un autre (parce que lui, l’ayant déjà, ne peut pas cumuler), puis encore la récupérer… Tant pis pour l’écureuil. L’utiliser quand ça les avantage → c’est le but ! C’est une (petite, soyons honnêtes) récompense. Et elle n’attend aucune justification RP au moment où elle est dépensée, on utilise juste son cadeau pour bon RP.

Concernant ton option de remplacement, s’il y a bien un truc que je déteste et qui devrait être interdit par la convention des MJs de Genève, jouer avec des règles sans que les joueurs le sachent (oui, il y a des cas particuliers, dans des systèmes particuliers, mais d’une ici c’est pas le cas, et de deux il est au moins dit au joueurs que "il y a des règles pour gérer ×××× mais vous les connaissez pas"). Franchement, si tu joues au black Jack, et qu’au bout de quelques tours tu apprends que "ah mais oui, en tant que banque des fois je regarde la carte que je vais avoir avant de décider si je la prends ou si je m’arrête. Mais c’est juste de temps en temps, pour pimenter le jeu", tu réagis comment ?
Un jeu de rôle, c’est un jeu. Et un jeu c’est un cadre de règles (l’univers en faisant parti, je détaillerai pas ce point ici). Tout le monde doit savoir à quoi il joue, quelles sont les règles. Et en tant que meneur, tu as le droit de modifier des règles, mais 1. on le sait tous avant de commencer à jouer, c’est fait en toute transparence, et 2. c’est annoncé avant et non pas fait en loucedé, ou sans prévenir en milieu de campagne.
Par exemple, le poids de "est-ce que je me prends un +1 pour toucher à mon prochain passage de niveau" est une décision qui n’a pas du tout la même valeur maintenant que je sais ta règle secrète et si tu ne l’appliquais pas/je ne le savais pas. Parce que dans ce deuxième cas, je préfère me reposer sur mon bagoût pour avoir un -1 voire un -2 à ma difficulté, j’utiliserai mon amélioration de niveau pour autre chose (genre ma CA, qui est fixée sur ma feuille VS ton dé que tu jettes (fort heureusement) devant nous).

Perso, je vois pas la différence "d’élitisme" entre :
- J’aime bien ce que tu viens de dire, donc je diminuela difficulté d’1 point.
- J’aime bien ce que tu viens de dire, donc je te donne l’inspiration.

Mais ça, ça implique que tu appliques tes règles (règles du livre ou règles perso) en toute transparence. L’impression que j’ai, c’est surtout que tu ne veux pas trop qu’on sache quand est-ce que tu donnes un bonus à un joueur et quand est-ce que tu n’en donnes pas. Soit parce que les raisons sont pas très carrées dans ta tête (et donc bancales et arbitraires), soit parce que tu as peur qu’on juge que tu n’appliques pas ta règle de manière équitable.
Or c’est ton taff* en tant que MJ que d’animer la table, d’encourager les intentions des joueurs (et donc, les développer. J’entends par là récompenser autant celui qui essaie que celui qui réussit à faire du """bon RP"""), et d’être équitable envers tous. TU es MJ débutant, tu n’es peut-être pas sûr de toi là-dessus, eh bien le seul moyen de t’améliorer c’est de bien vouloir croire en nous et qu’on te fasse du feedback. On te dira gentiment, si on a l’impression que Robert est jamais récompensé ou que Gérard l’est trop. Tout comme on te dit ici ce qui nous paraît améliorable et ce qui marche bien.
Encore une fois, pas de confiance envers nous. Tu pars du principe qu’on va raler, pester, voire te challenger et abuser. Fais confiance à tes joueurs et ils te le rendront. Fais tes cachotteries dans l’ombre, et ils te dépiauteront de tout ce que tu auras eu le malheur de laisser traîner dans la lumière.

J’ai l’air dur dans mes mots, mais c’est un travers ultra classique de MJ débutant, et plus d’un n’en sortent jamais, parce que du coup ils ont imprimé une certaine logique à leur table (pas des gens comme nous n_n) qui le leur a bien rendu, et se retrouvent à jouer PJs contre le MJ d’une manière qui à moi me parait suffocante et toxique.

*En vrai, c’est ta responsabilité, mais ça ne veut pas dire qu’on n’y a pas un rôle à jouer. Pour qu’un JdR soit fonctionnel il faut que tout le monde rame dans le même sens.

2. Je précisais bien que ça ne fait que la deuxième séance, et que je soulevais un point dont je pensais que potentiellement (classique des MJs débutants) il n’évoluerait pas.
Le monde tout ça c’est chouette, et j’ai envie de l’explorer, mais ce qui m’intéresse en tout premier lieux, c’est nos persos (comme dans un film ou un livre, le monde on le découvre à travers les persos, si "petits" soient-ils dans l’univers c’est leur histoire qu’on suit et comment ce qui leur arrive les affecte personnellement).
n_n

3. OK pour le premier alors, il y avait comme enjeu la destruction d’un village. Mais le deuxième, toutes les infos que tu as données on les avait dès que le type et ses gros bras ont débarqué dans le guet. Dans un jeu qui met quand même la baston comme cœur de son game play, je trouve intéressant qu’il y ait des enjeux autour de ces combats, qu’il y ait vraiment une différence dans le cadre de jeu (autre que mon perso est mort/vivant) entre si on gagne et si on perd. Et avoir des combats dont la seule option de fin n’est pas le massacre complet d’un des camps (tenir un nombre de tours, devoir protéger un PNJ, rattraper un grand vilain qui s’échappe alors que ses sbires favorisent sa fuite, etc) ferait gagner beaucoup en intérêt. De même que des scènes de combat variées (d’un toit à l’autre, seules les attaques à distance comptent. Sur un pont, que deux personnes de front maximum. Etc) ajoutent grandement en variété et donc en renouvellement d’intérêt.
Et ça n’a rien à voir avec corser la difficulté, que d’avoir des enjeux (si vous échouez à ce combat, tel PNJ allié meurt ; si vous échouez à ce combat, vous ne serez plus bien vus par la population, la récolte d’infos sera plus difficile ; si vous échouez à ce combat, vous aurez telle conséquence comme poids sur votre conscience ; etc).

Pour la fouille de cadavres (puisque c’est de ça qu’il s’agit Wink ), dans tout autre jeu j’aurais dit "Hein, ça va pas la tête !?" mais là on est à D&D, c’est iconique du genre. n_n On va dire que c’est le métier qui rentre !! ^^

4. Heureusement pour les figurines, merci ! ^^"
Pour moi "la jouer RP" ça ne veut pas dire raconter des actions plus dingues/pulp/rocambolesques/ridicules/je-me-suis-cru-dans-le-film-Les-Mousquetaires-3D, ça veut dire… raconter plus. Décrire un mouvement (même s’il est simple et basique), décrire des réactions, la surprise, la colère, le bruit des lames et des grognements de douleur, le choc des coups, la couleur des rideaux aux fenêtres, peu importe, mais raconter de la fiction, et pas juste des données mathématiques méta.

*. Donne des indices sur notre quête personnelle, au contraire. Dès le premier scénario. Mais lie ça à ton intrigue. "Tu veux tuer ton oncle maudit ? C’est marrant apparemment ce tome incomplet sur "comment arrêter une armée de forgelier" aurait été écrit par lui. Tes potes sont d’accord pour aller le voir, moins pour que tu le butes, par contre. On y va ? "
"Son oncle est aussi un adepte du même Dieu que toi, il est cardinal de ton ordre. Il a peut-être entendu parler de l’artefact perdu que tu recherches. On y va ?"
"L’espèce de Faë étrange que tu sers t’envoie un messager. Il ne faut surtout pas que le paladin retrouve l’artefact perdu. Par contre, elle semble pas avoir jugé nécessaire de te dire pourquoi. Oui, ce paladin-là, qui t’a sauvé la vie à l’attaque de gnolls précédente et envers qui tu te sens une dette d’honneur. On y va ?"

C’est ça qui fait le sel des bonnes histoires, des campagnes mémorables.

_________________
Sur demande, je peux organiser pour un petit groupe des One Shot découverte de : Die for you, Lady Blackbird, Prosopopée, Rōnin, Lacuna, Mordiou !, Monsterhearts, ou Psi*Run. Nouveaux venus, anciens meubles, vétérans curieux ou grands débutants, n'hésitez pas !
Ma présentation, mes goûts rôlistiques.
Revenir en haut Aller en bas
KamiSeiTo
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2689
Localisation : Merode
Date d'inscription : 18/08/2013

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mer 27 Mai 2015 - 14:35

zertuiop a écrit:
hum je pense qu'on touche a un sujet sensible quand on esseye de faire la difference entre jeu d'ambiance ou pas.
Pour moi, un jeu d'ambiance c'est les jeux d'horeur ou simplement ceux ou on aborde des themes serieux et ou les personnages sont au prise avec une crise existentielle basé sur leurs sentiments.
la on oublie le systeme on joue son role et c'est tres bien.
Dans d'autres jeux la dimention ludique est plus presente et donc des petit hors rp sont interessants pour le fun et pour l'ambiance autour de la table.
Apres rien ne nous empeche de faire une chouette histoire, et d'avoir des perso complexes c'est d'autant plus simpa justement. mais le joueur peut rester un peu plus extérieur à son personnage.

Clairement moi aussi mon perso est plein de contradictions, de grandes envies et de tristesses. et j'ai hâte d'explorer ses réactions face au monde et y a plein de truc que j'aimerai lui faire faire d'ailleurs....

bon allor il arrive ce doudle avant qu'on commence a se disputer :p
Je suis pas d'accord avec plusieurs choses là-dedans, mais on dérive. Si on continue cette discussion, peut-être faisons-le ailleurs. ^^'
Jeu sérieux, crise existentielle, sentiments et système se marient très bien. Pour peu qu'on ait un système adapté évidemment.
Et pour rester sur le focus de notre table, pour mon perso : j'ai justement exactement envie (pas tout de suite, mais en montée progressive) de crise existentielle, basée sur ses sentiments. Wink
Et je soupçonne vu ce que tu dis du tien que toi aussi. Je soupçonne qu'on mette pas tout à fait les mêmes concepts derrière les mêmes mots, ceci dit.

Après, comme tu parles quand même de "jeu d'ambiance" (en donnant comme (très bon) exemple les jeux d'horreur), on est d'accord que ce n'est pas le propos de DD5, mais ça n'empêche pas de jouer autre chose que du potache rigolard.

_________________
Sur demande, je peux organiser pour un petit groupe des One Shot découverte de : Die for you, Lady Blackbird, Prosopopée, Rōnin, Lacuna, Mordiou !, Monsterhearts, ou Psi*Run. Nouveaux venus, anciens meubles, vétérans curieux ou grands débutants, n'hésitez pas !
Ma présentation, mes goûts rôlistiques.
Revenir en haut Aller en bas
zertuiop
Bavard
avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 19/02/2015

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mer 27 Mai 2015 - 15:01

On est d’accord en fait.

Faut trouver le taux de potache adapté à chaque jeu, à chaque univers, et à chaque groupe de joueurs.

Fouiller les cadavres c'est hyper important dans les jeux du genre. Pas non plus oublier de fouiller les pièces, détecter les objets magiques, ouvrir plein de portes, crocheter toutes les serrures, détecter les pièges. voir même chercher des noises à des méchants juste pour se bagarrer (xp)...... mais je pense que nous n'en arriverons pas la.

Mais fouiller les cadavre on aurai pu trouver une missive signée par leur employeur. c'est la base. /stupide nous.
:p En même temps on à plus qu'a faire demi tour et leur demander si ils ont pas encore les corps sous la main vu qu'on doit les fouiller, tout ça ils comprendrons. Historiquement en plus ça se faisait beaucoup, une grosse partie des revenu des guerriers de carrière venais des équipement des vaincus. ( y a un chapitre excellent a propos de ça dans Ilium de dan Simmons)
Revenir en haut Aller en bas
KamiSeiTo
Modérateur
avatar

Nombre de messages : 2689
Localisation : Merode
Date d'inscription : 18/08/2013

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mer 27 Mai 2015 - 15:11

zertuiop a écrit:

Historiquement en plus ça se faisait beaucoup, une grosse partie des revenu des guerriers de carrière venais des équipement des vaincus. ( y a un chapitre excellent a propos de ça dans Ilium de dan Simmons)
Super intéressant !!! °o°
Je savais pas, merci. n_n

_________________
Sur demande, je peux organiser pour un petit groupe des One Shot découverte de : Die for you, Lady Blackbird, Prosopopée, Rōnin, Lacuna, Mordiou !, Monsterhearts, ou Psi*Run. Nouveaux venus, anciens meubles, vétérans curieux ou grands débutants, n'hésitez pas !
Ma présentation, mes goûts rôlistiques.
Revenir en haut Aller en bas
Mulambo
Admin' Forum
avatar

Nombre de messages : 3280
Age : 36
Localisation : pas loin d'un ventilateur
Date d'inscription : 14/12/2006

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mer 27 Mai 2015 - 17:10

JFFA : Je fais une fouille approfondie :3

_________________
Je joue de préférence les lundi et mercredi
   
Revenir en haut Aller en bas
Léon
Orateur
avatar

Nombre de messages : 580
Age : 39
Localisation : ça te r'garde? t'es d'la police?
Date d'inscription : 30/08/2005

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Jeu 28 Mai 2015 - 9:47

Oula ça en fait de la lecture, n'ayant jamais réellement maîtriser une partie (enfin si une fois une partie de Feng Shui à la maison avec un pote...) je ne pourrait doner de vrai conseil avisé. Pour ma part je suis du genre à m'adapter à ce qui m'est proposé et je ne suis vraiment pas difficile, à partir du moment ou je m'amuse c'est bon en fait.

Par contre vos retours donnent beaucoup d'idée et permette aussi aux autres joueurs de savoir avec quel genres de joueurs ils sont à table, je ne suis pas très habile en RP, sans doute dû au fait que je ne joue pas très souvent et que la timidité aie aussi sont mot à dire (je suis timide mais je me soigne comme on dit).
Se mettre dans son personnage demande pas mal d'effort de mon côté et le rendre intéressant pour les autres en demande encore plus. Je vais quand même tenter de m'y mettre un peu plus afin de rendre cette partie plus particulière (aussi bien pour moi que pour vous).

Il faut encore que je trouve l'identité profonde de ma petite halfelin mais ça commence à se dessiner dans mon esprit, d'ailleurs vous allez sans doute en être les victimes durant les prochaines séances, j'espère que vos perso ne seront pas trop susceptible Wink

Pour ce qui est des règles et des aménagements à effectuer, si un truc me chiffonne je vous en ferait pars aussi mais pour le moment j'observe et étudie la situation en prenant des notes.

@Mul: tant que c'est pas moi que tu fouilles ça me va Very Happy

_________________
Roleplaying game is not a crime, just a way of life.
May the force be with you young padawan
Revenir en haut Aller en bas
zertuiop
Bavard
avatar

Nombre de messages : 160
Date d'inscription : 19/02/2015

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mar 2 Juin 2015 - 17:48

commen peu on avoir des horaires aussi incompatibles? :p
Revenir en haut Aller en bas
Malkin
Beau parleur
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 25
Localisation : Anderlecht
Date d'inscription : 13/12/2014

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mer 3 Juin 2015 - 20:12

Oui en effet c'est un peu compliqué la, pouvez vous regarder de plus près voir si vous ne savez pas vous débloquer un jour qui arrange tous les autres ? Sinon on devra jouer sans tout le monde...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Malkin
Beau parleur
avatar

Nombre de messages : 336
Age : 25
Localisation : Anderlecht
Date d'inscription : 13/12/2014

MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   Mar 28 Juil 2015 - 16:29

bon les loulous, on va essayer de reprendre sur de bonne base, j'ai pris pas mal de temps ses deux derniers mois pour d'autres projets mais là je vais me repencher un peu sur les jeux de rôles.

bref êtes vous toujours chaud pour faire du DD avec moi ? si certains veulent arrêter, pas de soucis pour moi Smile
sinon je compte recentré un peu le scénario en fonction des différentes remarque que vous m'avez faite. cela dit je ne vais pas non plus faire un virage à 180 degré, je sais où je veux vous mener et je compte bien y aller (donc tout ne sera pas complètement centré sur vous, désolé mais vous êtes encore des gens sans importance pour l'instant ^^)

quelqu'un pourrait dès lors me faire un résumé le plus complet de ce que vous avez fait et de ce que vous avez appris ?

un doodle viendra bientôt, on va essayer de jouer au plus vite
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)   

Revenir en haut Aller en bas
 
[FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» [FULL] Donjon et dragon (DD5, campagne 2)
» campagne donjon et dragon du seigneur-maitre createur ...
» Donjon et Dragon - Pathfinder
» Donjon et Dragon 3.5 [Complet]
» donjon et dragon 4...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Saigneurs du Chaos | Club de jeu de rôle à Bruxelles :: Jeu de role :: Parties en cours et anciennes-
Sauter vers: