Un club de jeu de rôle à Bruxelles - Locaux disponibles 24h/24, 7j/7 - Salles fumeurs et non-fumeurs - Avec le soutien de la COCOF et de la Commune d'Anderlecht
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue chez les Saigneurs du Chaos
Les informations sur le crowdfunding sont disponibles ici !
Pensez à remplir les frigos pour les suivants. On aime tous les boissons fraîches Wink
Pensez à sortir les poubelles. Blanches et bleues le lundi soir, blanches et jaunes le jeudi soir.
Après 22h, fermez les fenêtres et faites attention au bruit, sous peine d'invoquer un voisin en colère niveau 35.
Pas le temps ou l'envie de laver vos couverts et assiettes ? Mettez les dans le lave-vaisselle !
Rappel : Le local de la cave appartient à Alpa et est strictement non fumeur.
Parler de jeu de rôle en se lissant la moustache et en se faisant des taches de sauce ? Les Spaghettis du MJ, c'est tous les mois A table
Tu ne sais pas comment ajouter une date au calendrier ? Tu en as besoin ? Voilà comment faire
L'ordinateur est votre ami. Souriez, citoyen.
Tu aimes le club, le gris et l'orange, tu peux acheter un T-shirt SDC. Sinon, achètes-en deux Mr. Green
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
"Personne n'a sorti les poubelles de la cour, l'odeur est infecte et remonte jusqu'au premier. Faites tous un jet de santé mentale."
Tu veux nous aider à nous faire connaître ? Tu peux utiliser nos signatures dans les autres forums de jeux Very Happy
Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.
For the night is dark and full of terror.
C'est plus fort que toi. Dès qu'un mec se mouche, il faut que tu gardes la morve.
Pensez à remplir le frigo de potions avant d'aller combattre le mal. Ça soigne mieux quand c'est frais.
Ne fais pas attention à l'aspect rudimentaire de cette maquette, je n'ai pas eu le temps de la faire à l’échelle ni de la peindre.
Je suis très désappointé !
Tu as une grosse voiture et du temps ? On veut bien un coup de main pour faire les courses du club de temps en temps Razz
Some men just want to watch the world burn
J'adore qu'un plan se déroule sans accroc.
C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes.
Les dieux n’aiment pas qu’on ne travaille pas beaucoup. Les inactifs risquent toujours de se mettre à réfléchir.
Je suis désolé Dave. Je crains de ne pas pouvoir faire ça.
Chaussette !
Culture JDR : Darths & Droids (EN) ou (FR)
J'adore l'odeur du napalm au petit matin.
J'ai dégusté son foie avec des fèves au beurre... et un excellent chianti.
*scrontch scrontch* C'qui est embêtant dans les oiseaux c'est le bec. *scrontch scrontch*
Il ne fallait que cinq centièmes de secondes à X-OR pour se retrouver dans son scaphandre de combat.
J'aime ces petits moments de calme avant la tempête.
Ça ne compte quand-même que pour un !
T'endors pas, c'est l'heure de mourir.
Hulk... Smash.
Leeeerooooooooooooooooy Jeeeenkiiins !
Ni !
Mr Bond, vous avez la fâcheuse habitude de survivre
For the Watch...
Culture JDR : Dork Tower (EN)
I am the one who knocks.
Décidément les temps, comme les œufs sont durs.
Pour survivre à la guerre, il faut devenir la guerre
The cake is a lie
Il ne sait pas se servir des trois coquillages...
T'as pas une gueule de porte-bonheur.
I lost my marbles.
Si seulement les kobolds pouvaient venir et t'emporter... Immédiatement.
Il me faut la consolation des ombres et l'obscurité de la nuit.
Ecoutez, ça devient ridicule. Si on se met à discuter des problèmes, on ne fera jamais rien.
FUS RO DAH !
Donjons et Dragons ... La grande aventure ... Par-delà la raison ... D'étranges créatures ...

Partagez
 

 Monsterhearts: Buffalo High

Aller en bas 
AuteurMessage
Xukha
Orateur
Xukha

Nombre de messages : 663
Age : 34
Localisation : Anderlecht
Date d'inscription : 14/10/2017

Monsterhearts: Buffalo High Empty
MessageSujet: Monsterhearts: Buffalo High   Monsterhearts: Buffalo High Icon_minitimeJeu 29 Nov 2018 - 22:55

Dans les beaux quartiers de la petite ville de Buffalo une jeune fille, cloîtrée dans sa chambre, affichait une mine sombre. Elle venait de recevoir un appel des plus déplaisant, et un mélange de colère, de frustration et surtout de peur l'envahissait désormais. Il lui fallait se recentrer, garder la tête froide, et pour cela elle ne trouva rien de mieux que de se précipiter sur son petit bureau et le contenu de son unique tirroir. Un livre, ou plutôt un carnet, qu'elle ne pensait certainement pas ressortir de sitôt. Des stickers passés de mode habillaient sa couverture, lui arrachant un sourire presque gêné. Après une grande inspiration elle se décida à défaire l'élastique qui le maintenait fermé et l'ouvrit sur une page vierge, stylo-bille en main.

"Cher journal...
Wow, ça fait un sacré bail que je n'ai plus pris la peine de coucher des mots sur tes pages. En vérité, je ne savais même pas si je comptais t'ouvrir à nouveau un jour, ne serait-ce que pour te lire. Je n'ai jamais été du genre à m'apitoyer sur le passé. De plus mes derniers écrits n'étaient pas des plus réjouissants, je n'ai pas besoin de les relire pour me rappeler l'amas de négativité qui s'en dégageait...
Bref, je suis plutôt mal là, à nouveau pourrait-on dire, et je n'ai rien trouvé de mieux pour faire passer la pilule que d'écrire à nouveau. On va donc arrêter de tourner autour du pot et s'y mettre parce qu'il y a pas mal à dire et surtout, le temps presse.

il y a quelques mois de cela je me suis découvert des dons disons... Particuliers. Grâce à un mystérieux livre que j'ai trouvé dans la bibliothèque du lycée, je suis devenue une sorcière. Oui je sais, ça semble stupide dit comme ça mais ce n'est que le début des absurdités qui me... qui nous sont tombées sur la tête depuis lors. Au début j'ai naïvement cru que ces dons n'étaient que le résultat de mon talent, que grâce à mon intelligence seule j'étais parvenue à déchiffrer les mystères de cet étrange grimoire. Mais en réalité, mon intelligence n'avait joué qu'une petite partie dans tout ça. Il se trouvait qu'en fait je, ou plutôt nous, Cordelia et moi, descendons d'une lignée de sorcières, implantées dans la ville de Buffalo depuis longtemps, avec notre grand-mère Lily comme plus grande représentante. En effet, elle ne fut pas moins que Suprème du Coven local, le grimoire responsable de l'éveil de mes pouvoirs n'étant autre que le sien.

Mais laissons le passé au passé. Aujourd'hui plus de Lily, la seule Hawkins en mesure de s'appeler sorcière est en train d'écrire ces mots et s'est mise dans un pétrin pas possible. Car figure-toi que toute la ville de Buffalo et sa région sont au centre d'un énorme bazar surnaturel et les sorcières n'en sont qu'un bout. Dans le registre des créatures de fiction qui ne sont au final pas si fictives que ça on a les vampires, les loups-garous, les démons, et les fées aussi. Et sans doute un tas d'autres choses. Mais celles que je viens de citer? Y en a à Buffalo, et je les connais personnellement.

Chez les vampires on a Lucian Ravenswood, habitant le manoir du même nom. C'est notre voisin. Il est un peu chelou mais heureusement pas fort méchant. Avec du recul je l'ai sans doute traité assez mal vu toute l'aide qu'il nous a apporté depuis son arrivée, mais soit. Tu savais que son manoir appartenait à Lily il fut un temps? Il fut cédé aux Ravenswood lors d'un pacte de non-agression pour protéger la ville, j'y reviendrai plus loin.

Chez les garous on a, ou plutôt avait, Bryan White. Figure-toi que tout comme les Hawkins sont des sorcières depuis des générations, les White, nos fameux ennemis jurés, seraient des garous depuis au moins aussi longtemps. Si j'emploie le passé pour Bryan c'est parce qu'il lui est arrivé quelque chose, qui a entraîné sans doute une des plus grosse boulette de ma jeune carrière de lanceuse de sorts...

Chez les démons on a... Non, pas tout de suite.

Les fées... Par où commencer. Grr j'ai pas le temps de tourner autour du pot. Cordelia, ma soeur, est une fée. Et c'est ma faute. J'ai mentionné quelque chose qui était arrivé à Bryan. Il a été assassiné, de manière très brutale. On a d'abord cru que c'était à cause de Williams notre prof de sciences, car les abysses (pas le temps d'expliquer) nous avaient montré qu'il était lui aussi un loup-garou, mais cette piste s'avéra être fausse. Bref. Bryan était mort et ça avait beaucoup marqué Law, mon ex. Il s'était amouraché de lui et dans un élan de stupidité intersidéral j'ai... Promis à Law que je ferais tout pour le ramener à la vie (car entre temps je lui avais un peu révélé que j'étais une sorcière. Encore une idée de génie).

J'ai donc passé un mois et des brouettes à chercher comment ramener un White à la vie. Je trouvai la réponse au près de Savannah Zola, sorcière de la ville voisine et Suprême actuelle du Coven auquel avait appartenu Lily, duquel je fais partie désormais. La réponse était dans le grimoire, je n'avais juste pas compris avant comment la déchiffrer. Ramener Bryan à la vie consistait à passer un contrat avec... Les fées oui, bien joué. Les termes du contrat semblaient simples, la moitié de mon âme en échange de la vie de Bryan. Là n'importe qui me dirait "mais arrête Evy, t'es complètement conne, pour un White en plus!" oui sauf que de mon point de vue c'était pas pour lui que je faisais ça, c'était pour Law. Il y avait un petit addendum dans le grimoire de Lily auquel je n'avais pas prêté attention. Toujours se méfier des contrats Fey, il y a toujours un petit quelque chose à lire entre les lignes. Ce petit quelque chose étant la fameuse "moitié" de mon âme. Cordy et moi sommes jumelles. Visiblement en langage Fey ça veut dire qu'on est deux faces d'une même pièce, deux parties d'une même âme. Je ne vais pas m'épancher sur le côté outrancier et réducteur de cette description mais tu l'a bien compris, en signant ce contrat, j'ai offert sans le savoir Cordelia aux fées.

Etrangement elle n'a pas semblé l'avoir trop mal pris, du moins je pense, à vrai dire je ne l'ai pas beaucoup vue depuis que c'est arrivé. Elle passait la plupart de son temps dans le monde des fées qui est... Je ne sais pas trop comment ça fonctionne. C'est pas ici en tout cas.

J'en reviens à Bryan. Le contrat a fonctionné, il nous est bien revenu, juste... Différent. Il n'a pas le moindre souvenir de sa vie avant son meurtre, c'est donc physiquement bien lui (enfin, à quelques détails près) mais mentalement c'est... Quelqu'un de nouveau. TRES nouveaux. Il est curieux sur tout et semble surtout avoir une libido débridée (ou c'est peut-être moi qui est juste coincée et elle est normale pour son âge, va savoir). Mais bon, à part ça je mentirais si je dirais que je préférais le Bryan d'avant, celui-ci est... Mieux, en tout point. Law semblait d'accord lui aussi, visiblement, de premier abord, surtout du côté de la libido. Okay Evy, faudrait peut-être arrêter de t'égarer là.

J'en reviens à la boulette, ou les boulettes plutôt. Petit retour en arrière, la veille de la mort de Bryan. il y avait une fête chez Veronica, une des amies de Cordy. Le lendemain, pas de signe de vie de la demoiselle. On a cherché après elle et ça nous a mené dans la ville voisine, à un certain Vortex Club, un bouge visiblement à l'abandon. Idiots que nous sommes nous avons pénétré à l'intérieur et... découvert son corps. Le problème ici n'est pas tant d'avoir trouvé le corps mais bien d'être entré. J'ai découvert plus tard (bien trop tard) qu'il s'agissait là de l'antre d'un ou peut-être plusieurs warlocks (mon équivalent masculin) possiblement tournés vers le démonisme. Le simple fait d'avoir posé les pieds sur les lieux a apparemment fait de moi leur cible, et depuis il(s) avai(en)t décidé de m'inviter à nouveau. Après consultation avec Savannah, il semblait plus qu'évident que c'était une mauvaise idée, du coup je n'ai pas répondu à l'invitation. Ce qui a entraîné d'autres problèmes...

Lorsque j'ai demandé au fées de nous ramener Bryan à la vie, elles nous l'ont rendu tout neuf, mais genre brand new. C'est à dire que son corps d'avant était toujours là où je l'avais enterré avec Amber... Merde, Amber. Je ne pense pas l'avoir jamais mentionnée avant. C'est une ancienne de Buffalo, elle a fait partie de l'entourage de Cordy avant de disparaître un moment et de nous revenir il y a quelques mois... Visiblement bien remontée. Au départ j'ai cru qu'elle nous voulait du mal, les Abysses m'avaient indiqué qu'elle était dangereuse, mais en réalité ce n'était pas pour nous particulièrement. Amber est en fait une chasseuse. Elle a été entraînée à la chasse aux surnaturels de tout poil par un certain Matt, ancien bff de... Mon père. Car oui, surprise, papounet est lui aussi un chasseur (à la retraite, certes, mais bon), et c'est à l'époque de mes parents que le pacte de non-agression entre les sorcières, les vampires et les loups-garous a été rompu. Puisque je le mentionne, autant clarifier ça vite fait:
Ce pacte a été signé au départ par les Hawkins, Ravenswood et White pour protéger les "mortels" de Buffalo et alentours et s'assurer que la nature de chacun reste secrète bref, que tout se passe dans le calme. Le pacte a tenu jusqu'à un écart de Lisbeth White, la mère de Bryan. Je ne connais pas les détails mais ce fut si grave que mon père a jugé bon d'effacer la mémoire de ma mère, ne lui laissant qu'une haine vague et irraisonnée des White (je te raconte pas sa tête quand elle a vu Bryan à la maison il y a quelques jours).

Donc, retour plus ou moins au présent. Lorsque j'ai mentionné le Vortex club à Bryan juste avant de découvrir que répondre à l'invitation était une mauvaise idée, il y a eu un quiproquo. S'imaginant que c'était un endroit festif, ce cher White a invité toute l'équipe de foot. De mon côté j'avais invité Amber parce qu'elle s'était au final avérée une alliée précieuse et tout portait à croire que le(s) gars/gens du Vortex club étai(en)t le(s) responsabl(e) des meurtres de Bryan et Veronica ainsi que les autres disparitions du coin et faisant donc de lui/eux sa/ses cible(s) à elle. Ne sachant pas trop comment récupérer le coup j'ai décidé d'organiser une fête à l'improviste à la maison histoire que tout le monde ne se déplace pas pour rien. Visiblement tout le monde s'est bien amusé et... Moi aussi, vu que j'ai un peu... Couché avec Amber. C'est venu comme ça, sur un coup de tête de ma part mais elle n'était pas du tout réticente... Surtout la deuxième fois (pour faire court, best sex of my life). Je suis donc bi, apparemment. Yay. Et voilà que je m'égare à nouveau.

A la fin de la fête et plus ou moins en même temps, deux évènements. Tout le monde a reçu une vidéo montrant Law et Bryan s'envoyer en l'air dans notre cave parce qu'on avait eu la brillante idée de poser une gopro là quelques nuits auparavant. (L'idée était surtout de voir si Bryan était encore un loup-garou et la réponse était apparemment non... Le pourquoi du comment la nuit a plutôt fait place à une partie de boules m'échappe encore un peu). La vidéo fut envoyée par un certain "culte de la rive noire", que je soupçonne fortement d'être le(s) gus du Vortex Club. L'autre évènement est ce à quoi je voulais venir trois paragraphes plus haut, à savoir le corps original de Bryan. Quelqu'un est venu l'inhumer et selon les Abysses ça avait tout l'air d'être un putain d'acte de nécromancie. On a donc un zombie Bryan qui traîne quelque part, en plus de notre Bryan actuel.

Voyant que la situation m'échappait complètement, j'ai décidé de contacter Ezekiel Ravenswood, le père de Lucian, histoire de voir s'il y avait moyen de relancer le pacte, afin d'amasser le plus d'alliées possibles face à la menace que représentait le Vortex Club. A mon grand soulagement papa Ravenswood accepta, et me proposa même d'ajouter d'autres gens au pacte, histoire de mettre toute notre petite troupe sous la protection du contrat. C'est là que... J'ai décidé de faire quelque chose qui me travaille encore terriblement.
En allant voir Law et Bryan avec Lucian pour les inclure dans le pacte, j'ai voulu jouer cartes sur tables, pour tout le monde. Histoire de ne pas regretter quoi que ce soit, j'ai soumis chacun à un sort de vérité, afin d'éviter les secrets entre nous. Ca s'est (apparemment) bien passé pour Bryan, pour Lucian et pour moi aussi. Mais quand fut venu le moment d'interroger Law avec le sort... Il y avait quelque chose que je voulais éclaircir. Ca n'avait pas de rapport direct avec notre problème du moment mais je devais savoir, je voulais savoir. Pouquoi les Abysses m'avaient-elles montré Law lorsque j'ai cherché à comprendre certains phénomènes étranges durant le mois après la mort de Bryan? Obligé de dire la vérité il a avoué. Law a passé un contrat avec un démon afin d'obtenir des... Faveurs. Certains incidents dont l'incendie du lycée, la mort du père de Bryan et d'étranges créatures filant Lucian et moi durant un temps étaient tous dûs aux actions de Law, ou du démon avec qui il avait passé contrat disait-il. Je me moque de qui est le véritable responsable entre le démon et Law, la chose étant que Law a laissé faire, voir encouragé ces actes. Je suis à la fois en colère, déçue et désolée de toute cette situation. Une part de moi se sent responsable même si cette décision c'est Law qui l'a faite et personne d'autre. Bref, en découvrant cela, il n'était plus question d'inclure Law dans le pacte.

Malgré l'aversion de ma mère pour les White j'ai décidé d'héberger Bryan pour la nuit, dans la cabane du jardin. Le pacte est signé et rétablit, les Hawkins et les Ravenswood sont à nouveau officiellement alliés, et je vais en avoir grandement besoin car pas plus tard qu'il y a quelques instants j'ai reçu un appel de Law. Il est au Vortex Club, le vrai, pas le bouge en surface, et le propriétaire, un certain Amon, m'y attend avec ses otages, Cordelia et Amber.


Ceci sont plus que probablement mes derniers mots dans ce journal. J'ose à peine imaginer la tronche de celui ou celle qui viendrait à lire ces lignes absurdes. Heureusement, je peux juste l'imaginer, car tout ça n'a jamais été destiné à la lecture.
"

"J'avais juste besoin de l'écrire..." finit-elle dans un murmure, avant d'arracher furieusement les pages qu'elle venait de griffonner et de les enflammer avec le zippo d'Amber. Magie ou simple hasard, les cendres ne touchèrent même pas le sol avant de disparaître. A présent plus concentrée mais pas pour autant calmée, Evelyn était prête à se mettre en route pour le Vortex Club, dans ce qui s'apparentait peut-être à un acte suicidaire...
Revenir en haut Aller en bas
Xukha
Orateur
Xukha

Nombre de messages : 663
Age : 34
Localisation : Anderlecht
Date d'inscription : 14/10/2017

Monsterhearts: Buffalo High Empty
MessageSujet: Re: Monsterhearts: Buffalo High   Monsterhearts: Buffalo High Icon_minitimeJeu 28 Mar 2019 - 22:44


Une fine brume couvrait de manière fantomatique les plaines du vieux cimetière de Buffalo. Les gelées de l'hiver n'étaient pas encore là mais le froid matinal se voulait tout de même piquant, heureusement sans vent. A travers les allées une silhouette, féminine, se dessinait doucement. Ses pas étaient lents mais sûrs, ce n'était clairement pas la première fois qu'elle arpentait les lieux. Ses habits étaient sombres et sobres à la fois. Un simple voile masquait ses mèches blondes, des lunettes de soleil son absence de maquillage. Elle savait qu'elle allait pleurer aujourd'hui, elle avait donc préféré ne pas teinter ses joues de larmes de masacara. Dans ses mains un bouquet de Lys, ainsi qu'une rose solitaire, tenue plus fermement. Au bout d'un petit moment elle parvint à sa destination, une tombe un peu plus en retrait que les autres. Sur la pierre on pouvait lire "Lilandra Hawkins, une mère, une amie, un soleil de minuit". Après y avoir posé les Lys, Evelyn ôta ses lunettes, fixant le portrait de sa grand-mère au dessus de l'épitaphe, lui ressemblant trait pour trait. Avec son collier autour du cou comme sur la photo, la ressemblance était encore plus frappante. Elle poussa un long soupir, presque agacé, avant de laisser plâner un silence, pesant. Un regard à gauche, à droite, derrière aussi. Elle ne s'attendait pas forcément à voir du monde à cette heure-ci, surtout pas dans cette zone du cimetière, mais elle voulut tout de même s'en assurer. Après tout, elle avait pas mal de choses à dire et elle n'avait pas trop envie d'être dérangée...

"Hey Lily..." commença-t-elle d'une voix un peu hésitante, du moins au début.
"Déjà un an depuis ma dernière visite. Un an depuis... Tout ce foutoir. Je suis venue te donner des nouvelles, bien que je doute qu'elles te parviennent jusqu'aux limbes mais sait-on jamais. Par où commencer? Le moins difficile sans doute... Mon grimoire avance bien. Je commence enfin à ne plus être dépendante du tien, ça fait du bien. J'avoue sans peine que j'ai hâte d'être débarrassé de cette ancre, de ce lien qui m'affiche comme rien d'autre que "la petite fille de Lily, la Suprême de blablabla...". Je veux être ma propre sorcière, car oui, je n'ai pas renoncé, finalement. Si Am... Si elle était encore là, les choses seraient différentes, j'aurais sans doute claqué la porte sans hésitation mais là... Après avoir pleuré toutes les larmes de mon corps pendant quoi, un mois? Je me suis posée, j'ai regardé autour de moi et... Je devais bien me faire une raison. La magie fait partie de moi et je le sens, j'en ai en masse. J'aurais beau me dire merde, ne pas y toucher et tenter de vivre une vie normale elle serait toujours là, en moi, et elle me pèserait, alors autant s'en servir.

Bref, tout ça pour dire que lorsque mon grimoire sera assez fonctionnel pour être mon seul et unique, je détruirai le tien. Hors de question de se retrouver avec une nouvelle Savannah souhaitant la vie éternelle ou que sais-je... Puis bordel Lily, sérieusement, la vie éternelle? Qu'est-ce qui t'était passé par la tête? La vie est déjà assez reloute comme ça, vouloir la subir pour l'éternité, faut être timbré. Enfin bon, tu as fait tes choix, on verra bien où les miens me mèneront...

En parlant de choix, j'ai envoyé paître le Consort. La façon dont ils gèrent les choses, ça me plaît juste pas, et je refuse d'être à la tête de gens comme ça. Rien que ce délire avec le bûcher, Salem c'était y a des siècles les gens, serait peut-être temps de passer à autre chose. J'ai bien compris que l'idée c'était de faire souffrir Savannah puisque théoriquement ça la tue pas, c'est un espèce d'état intermédiaire, un genre d'enfer personnel mais tout de même, quel genre de taré impose ça à autrui? Une lame dans le coeur ça suffisait pas? Je m'en serais contentée... Tu vois, si je pense comme ça pour ma pire ennemie, comment je réagirais pour les sorcières que je ne connais même pas? Nan, si je dirigeais le Consort je voudrais réformer le bouzin et ça me ferait probablement entrer en guerre avec pas mal de monde et le conflit, j'ai assez donné. Me suis donc contentée de leur dire non, et... De lancer mon propre Coven.

Au début y avait que moi et Shadow.. enfin, Shanna. Y avait Cordy aussi mais elle était plus (et est encore) un membre honoraire qu'autre chose. Elle passe de temps en temps au manoir, je l'aide tant bien que mal à créer les prémices de son grimoire mais ça va plus difficilement que pour moi. Je suppose que sa nature féérique interfère un peu dans le processus car niveau magie pure, elle a le même potentiel que moi. Bref, le Coven. Je l'ai créé au départ pour les sorcières comme Shanna, pour éviter que des jeunes filles perdues mais qui ont le don se retrouvent sur la mauvaise voie ou juste manipulées par je ne sais qui ou je ne sais quoi. Est-ce que j'ai la sagesse et l'expérience nécessaire pour une telle tâche? Probablement pas. Est-ce que je m'en soucie? Le moins possible, disons que ça dépend des jours. En tout cas nous sommes aujourd'hui quatre (sans compter Cordy) pour l'instant et ça se passe pas trop mal.

Tu l'auras sans doute remarqué, je n'ai pas mentionné Asha. Il y a une raison très simple à ça... C'est parce que je l'ai bannie de Buffalo et de ses environs. Elle et toutes ses copines d'ailleurs. Je sais bien qu'elles faisaient partie de ton Coven mais je m'en cogne. Elles avaient pas les couilles de s'opposer à Savannah même de manière détournée, nous laissant dans notre pire moment face à elle? Même Lisbeth était là lors du combat final bordel, du soutien indirect, c'est tout ce que je demandais! On aurait probablement pu éviter la possession d'Amber et... *réalisant sa propre colère sur le moment, elle prit quelques secondes avant de se reprendre*... Bon, semblerait qu'un an après la rancoeur soit toujours là... Je m'en débarrasserai pas de sitôt n'est-ce pas? En même temps c'est pas tout ce que je lui reproche à Asha... Aider Law dans sa quête absurde de "l'âme de Brian", j'te jure... Ah pour ça elle a aidé hein! Pour quel résultat? Le pauvre gars est toujours interné, sans moyen de concilier les deux versions de sa psyché. En voulant "sauver" son cher Brian, Law est parvenu à lui infliger pire que la mort. Le pire c'est que je ne parviens pas à lui en vouloir à Law, si un démon dans ma tête me donnait l'illusion que tout était possible au lieu de simplement accepter les choses comme elles sont, moi aussi je me serais probablement laissée tenter et qui sait jusqu'où le trou de mes désirs les plus profonds m'aurait mené. Rien que m'imaginer dans cette situation pour Amber, j'en ai froid dans le dos.

J'aimerais pouvoir aider Law, le libérer de l'influence néfaste du contrat qu'il a passé avec les démons, mais j'ai bien peur que ce soit hors de ma portée. De ce côté là je ne peux que faire confiance à Cordelia, elle a accès à une partie de son coeur auquel j'ai fermé la porte il y a bien longtemps et j'espère qu'avec ses pouvoirs de fée ou tout autre ressource qu'elle puisse trouver, elle parvienne à si pas sauver, au moins apaiser son âme. Ce que je pense pouvoir faire par contre, c'est aider Bryan. Avec Shanna nous penchons depuis quelques mois sur des moyens de séparer les deux facettes de son esprit, et pourquoi pas sauver les deux? Car au final même si je n'ai jamais apprécié le Bryan originel, il ne méritait pas de mourir pour autant. De même que le Bryan qui nous a aidé par la suite et qui est devenu notre ami ne mérite absolument pas le sort qui est le sien aujourd'hui. J'imagine que si l'on parvient au but que nous nous retrouvons avec deux Bryan distincts, Cordy ne sera pas enchantée, mais j'aime à penser que tout ce qui nous est arrivé jusqu'à présent lui donne assez de recul pour juger correctement ce qui est juste, malgré ses sentiments. Car je me refuse de laisser la situation telle qu'elle l'est aujourd'hui. Nous devons aider Bryan. Evidemment, nous ne tenterons rien qui soit trop dangereux ou hasardeux, ça risque donc de nous prendre encore pas mal de temps. Mais je tiendrai bon. Je vais juste devoir éviter de répéter les bêtises du passé en signant des contrats nébuleux ou en ne lisant pas entre les lignes...

Car si Law attend toujours une version de Bryan, il y a quelqu'un qui aimerait sans doute revoir l'autre, et cette personne c'est Anya. J'avoue, après la mort d'Amber j'avais mise Anya sur la même liste qu'Asha, je comptais ne pas lui pardonner le fait qu'elle ait poussée Amber sur cette route de chasseuse à son service sans savoir si ça allait lui permettre d'éviter le sort funeste de sa vision, mais lorsque je l'ai revue pour la première fois depuis l'incident, je n'ai vu qu'une femme détruite et en deuil. La mort d'Amber l'avait affectée tout autant qu'à moi si pas plus, ou au moins d'une autre façon. Amber avait véritablement été la fille qu'elle n'avait jamais eue et au final, Anya l'avait fréquentée bien plus que moi. Alors quand peu après sa mort et avoir renoncé à ses pouvoirs elle vit Bryan littéralement perdre la raison sous ses yeux, il ne restait plus d'elle que les morceaux d'une âme brisée, que je n'ai pas pu m'empêcher de prendre sous ma responsabilité. Elle vit depuis avec nous au manoir, elle ne parle pas beaucoup mais je m'efforce de lui tenir compagnie, quand je le peux. C'est un peu pour elle aussi que je tente d'aider Bryan...

Sinon, le Vortex Club a apparemment rouvert il y a plusieurs mois. J'ignore qui s'en occupe, je n'ai pas osé y remettre les pieds. J'ai envie de croire qu'il s'agit de Danaë, mais j'en doute fortement. En tout cas pour moi se soucier de nos propres affaires de monstres c'est déjà assez de travail, alors en rencontrer d'autres, non merci. J'espère juste que c'est à nouveau le lieu neutre qu'Aamon avait imaginé et que rien de grave ne s'y passe. Tant que ça n'amène pas d'ennuis à Buffalo et ses environs, je n'ai aucune raison de véritablement m'y intéresser.
En conclusion... C'est toujours un peu la merde, en plus calme. Le Consort a l'air de me laisser tranquille et c'est très bien ainsi, Asha et sa clique ont sans doute bâti leur propre Coven ailleurs, tant mieux pour elles si c'est le cas je suppose, quant à Buffalo, j'aime à imaginer qu'elle est sous ma protection. Je me trompe sans doute là-dessus mais bon, tant qu'on me laisse moi et mes filles à nos petites vies, au diable le reste..."


Au bout d'un moment, les pas timides d'Anya vinrent se poser à côté d'Evelyn. Elle posa à son tour quelques fleurs. Elle avait probablement envie de dire quelques mots mais elle n'en avait pas la force. A la place elle pinça ses lèvres en un maigre sourire triste avant de poser une bise sur le bout de ses doigts qu'elle amena ensuite sur la pierre froide. Restée fléchie tout le long de sa tirade, Evelyn se releva enfin, dans un dernier soupir.
"Bon, à plus, Lily... Anya, tu es prête?"
La main tendue vers l'ancienne gamayoun, la sorcière fit quelques pas en sa compagnie à travers la brume. L'instant d'après, le dernier de leurs pas se posa dans un autre cimetière, bien plus vaste, à Manhattan. Ce n'était pas la première fois qu'Evy faisait cette téléportation. Le coin où elles étaient apparues était à l'abri des regards, personne n'avait pu remarquer leur soudaine arrivée. Ce fut en silence qu'elles reprirent leur marche jusqu'à leur destination. Au fur et à mesure de leur progression, l'air fort et assuré d'Evelyn s'étiolait. Anya pouvait sentir la sorcière à ses côtés de plus en plus tremblante, ce qui la chamboula elle aussi, sachant ce qui les attendait. Arrivée devant la tombe d'Amber, Evy avait déjà les joues pleines de larmes. Préférant lui laisser ce moment, Anya se recula, elle se recueillerait plus tard. A genoux après avoir sommairement nettoyé la tombe, Evelyn y déposa enfin la rose qu'elle tenait si fermement depuis qu'elle avait quitté le manoir. D'une voix beaucoup moins assurée que lors de sa conversation avec Lily, elle poussa alors timidement un "Hey babe..."


Monsterhearts - Buffalo High - Evelyn Hawkins - FIN

Revenir en haut Aller en bas
Hans X
Orateur
Hans X

Nombre de messages : 652
Date d'inscription : 30/12/2014

Monsterhearts: Buffalo High Empty
MessageSujet: Re: Monsterhearts: Buffalo High   Monsterhearts: Buffalo High Icon_minitimeVen 29 Mar 2019 - 22:13

Résidence Murphy, un an après les événements…

Cette nuit à nouveau je ne dors pas. Les images du passé me reviennent sans cesse. Comment ai-je pu faire, encore une fois, une fois de trop, confiance à une sorcière ? Ezrael et Savannah, oui je les ai affrontés, oui je les ai vaincus au péril de ma vie, de ma raison, pour qu’Asha ramène l’âme de Brian… et tout ce qu’elle fait, c’est le rendre fou ? Pour qu’il finisse enfermé dans un asile ? J’aurais dû m’en occuper moi-même. J’aurais dû traverser les limbes et arracher moi-même son âme à la mort et au néant. Faire confiance à une sorcière ? Plus jamais. Asha me rendra des comptes pour avoir ainsi abîmé Brian… mais elle a quitté précipitamment la ville après les faits et je ne sais où elle se terre. Qu’importe, d’autres paieront pour cette injustice.

L’autre jour, au lycée, un garçon s’est moqué de Brian et de son état. Il a ricané en disant que Brian avait toujours été un peu débile, que c’était de famille chez les White – que c’était des dégénérés consanguins. Cordelia, qui était avec moi, m’a retenu, m’a dit « tu ne vas l’agresser ici, laisse-le ». Oui, je lui ai promis de ne pas l’agresser ici. Il riait. Mais il ne rit plus. Il a été retrouvé mort le lendemain matin hors de la ville, déchiqueté par des fauves. Le karma sans doute.

Oui Cordelia est avec moi, elle m’accompagne – même cette nuit, elle dort juste à côté de moi, paisiblement. Elle veut me libérer de mes démons, m’a-t-elle assurée, mais que sait-elle vraiment des tempêtes qui agitent mon esprit ? Elle m’a traînée dans une cure de désintox en espérant me sortir de la drogue, mais elle ignore tout de la véritable drogue qui possède mon âme. Certaines nuits je disparais, je reviens couvert de sang, parfois le mien, parfois pas. La police retrouve des morts, elle parle d’affrontements entre bandes rivales. Je n’en sais rien. Cordelia fait semblant de me croire, et peut-être y crois-je moi-même. Elle me dit que Danaé peut tenter de me libérer de mon pacte, mais qu’il faut que je le veuille moi-même, que je renonce à tous mes pouvoirs.

Mais je ne peux pas. Impossible. Brian souffre et je lui ai fait une promesse. Brian. Je l’ai revu à l’asile, mais il me reconnaît à peine. Cela me déchire le cœur comme jamais. Mais lorsque je plonge dans les abysses, je revois Brian tel qu’il était. Je sais que c’est encore possible. Qu’il y a un moyen. Je le trouverai.

Depuis quelques temps, une autre voix se fait entendre dans mon esprit. Une voix que je n’avais jamais entendue auparavant. Une voix chargée d’une telle puissance que l’Emissaire lui-même s’efface devant elle. Une voix qui me parle d’un nouveau pacte et me promet des pouvoirs fabuleux. De quoi faire plier les forces du destin. Et d’arracher Brian à sa folie. La tentation est forte, trop forte, mais il est clair que je serai alors à jamais hors d’atteinte des maigres pouvoirs de Danaé.

Sans doute Cordelia se doute-t-elle de quelque chose. Elle semble inquiète pour moi. Elle m’a affirmé qu’Evelyn s’efforce de trouver un remède à la folie de Brian. Qu’elle est proche de le sauver. Mais qui peut croire une sorcière ? Elle ne fera qu’empirer la situation et me séparer encore un peu plus de Brian.

Je pose un regard sur Cordelia qui dort à côté de moi. Tout d’un coup la fenêtre claque. Mal fermée sans doute. Le vent de la nuit l’a poussée. Je me lève et regarde à l’extérieur. La pleine lune me fait penser à Brian, au jour où il s’est jeté sur moi, où notre sang s’est mêlé. Je vois la brume se répandre dans les ruelles. Je sens le froid de l’air me caresser et pénétrer mes veines. Il me semble percevoir des cris au loin, des ombres qui me supplient de les rejoindre pour hanter cette nuit, pour trouver de nouvelles victimes.

Je tente de résister. Mais tapie dans mon esprit, la voix m’appelle. Me dit qu’il est temps. Temps d’accepter la puissance qui m’est offerte. Le délire me gagne. Ronge mon être. Puis j’entends la voix. La voix de Brian. Lui aussi m’appelle.

_________________
PJ actifs: Joakin, chevalier (Pathfinder) · Law Murphy, âme damnée (MonsterHearts)

MJ de Empire Galactique · Khaos 1795 · Le Roi des Gobelins · Ruma: Dawn of Empire
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




Monsterhearts: Buffalo High Empty
MessageSujet: Re: Monsterhearts: Buffalo High   Monsterhearts: Buffalo High Icon_minitime

Revenir en haut Aller en bas
 
Monsterhearts: Buffalo High
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Third Reich PC dispo en abandonware
» Futur projets MLF historique
» La couronne des Cendres, campagne médiéval fantastique high fantasy

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Saigneurs du Chaos | Club de jeu de rôle à Bruxelles :: Jeu de role :: Résumés de parties-
Sauter vers: