Un club de jeu de rôle à Bruxelles - Locaux disponibles 24h/24, 7j/7 - Salles fumeurs et non-fumeurs - Avec le soutien de la COCOF et de la Commune d'Anderlecht
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  
Bienvenue chez les Saigneurs du Chaos
25 ans d'ASBL, ça se fête Very Happy
Rappel : Le local de la cave appartient à Alpa et est strictement non fumeur.
Pensez à remplir les frigos pour les suivants. On aime tous les boissons fraîches Wink
Parler de jeu de rôle en se lissant la moustache et en se faisant des taches de sauce ? Les Spaghettis du MJ, c'est tous les mois A table
Tu ne sais pas comment ajouter une date au calendrier ? Tu en as besoin ? Voilà comment faire
L'ordinateur est votre ami. Souriez, citoyen.
Tu aimes le club, le gris et l'orange, tu peux acheter un T-shirt SDC. Sinon, achètes-en deux Mr. Green
Ph'nglui mglw'nafh Cthulhu R'lyeh wgah'nagl fhtagn
Tu veux nous aider à nous faire connaître ? Tu peux utiliser nos signatures dans les autres forums de jeux Very Happy
Écraser ses ennemis, les voir mourir devant soi et entendre les lamentations de leurs femmes.
For the night is dark and full of terror.
C'est plus fort que toi. Dès qu'un mec se mouche, il faut que tu gardes la morve.
Je suis très désappointé !
Ne fais pas attention à l'aspect rudimentaire de cette maquette, je n'ai pas eu le temps de la faire à l’échelle ni de la peindre.
Tu as une grosse voiture et du temps ? On veut bien un coup de main pour faire les courses du club de temps en temps Razz
Some men just want to watch the world burn
J'adore qu'un plan se déroule sans accroc.
C'est à une demi-heure d'ici. J'y suis dans dix minutes.
Les dieux n’aiment pas qu’on ne travaille pas beaucoup. Les inactifs risquent toujours de se mettre à réfléchir.
Je suis désolé Dave. Je crains de ne pas pouvoir faire ça.
Chaussette !
Culture JDR : Darths & Droids (EN) ou (FR)
J'adore l'odeur du napalm au petit matin.
J'ai dégusté son foie avec des fèves au beurre... et un excellent chianti.
*scrontch scrontch* C'qui est embêtant dans les oiseaux c'est le bec. *scrontch scrontch*
Il ne fallait que cinq centièmes de secondes à X-OR pour se retrouver dans son scaphandre de combat.
J'aime ces petits moments de calme avant la tempête.
Ça ne compte quand-même que pour un !
T'endors pas, c'est l'heure de mourir.
Hulk... Smash.
Leeeerooooooooooooooooy Jeeeenkiiins !
Ni !
Mr Bond, vous avez la fâcheuse habitude de survivre
For the Watch...
Culture JDR : Dork Tower (EN)
I am the one who knocks.
Décidément les temps, comme les œufs sont durs.
Pour survivre à la guerre, il faut devenir la guerre
The cake is a lie
Il ne sait pas se servir des trois coquillages...
T'as pas une gueule de porte-bonheur.
I lost my marbles.
Si seulement les kobolds pouvaient venir et t'emporter... Immédiatement.
Il me faut la consolation des ombres et l'obscurité de la nuit.
Ecoutez, ça devient ridicule. Si on se met à discuter des problèmes, on ne fera jamais rien.
FUS RO DAH !
Donjons et Dragons ... La grande aventure ... Par-delà la raison ... D'étranges créatures ...

Partagez | 
 

 Lames du Cardinal : la cabale des indolents

Aller en bas 
AuteurMessage
poly
Sloubi 1
Sloubi 1
avatar

Nombre de messages : 907
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Lames du Cardinal : la cabale des indolents   Jeu 14 Déc 2017 - 15:04

1er partie : le venin de la griffe noire
Damnation ! Le roi a été empoisonné ! Tout pointe vers le médecin royal, Bouvard. Il faut faire vite, trouver un antidote, et arrêter les éventuels complices du traître. Mais le praticien est malin : sachant son méfait éventé, il tente la fuite et tend une embuscade aux fameuses Lames du Cardinal ! Simple contretemps, l’escogriffe finit ligoté à la cave de l’hôtel particulier des Lames. Gavé à la jusquiame depuis des années, il ne ressent plus la douleur. Sachant sa fin proche, il réclame un bon repas à ses détracteurs, qui refusent toute négociation. C’est Rochefort, l’âme damnée des cardinaux, qui, par une vivisection sordide, va faire parler Bouvard. Igor, le conteur royal, est lui aussi un traitre ! C’est lui qui faisait parvenir le poison, dans des livres trafiqués. Mais le bougre est retrouvé pendu.
Le complot s’arrête-t-il là ? Pour en être sûr, les Lames vont visiter la compagnie des Comédiens du Roi. Bons amis d’Igor, ils pleurent sa mort. Ils déplorent également les mauvaises fréquentations du conteur : il était proche de la troupe du Prince d’Orange, menée par le vil Corneille. Les Lames n’ont pas le temps d’enquêter davantage, Rochefort les attend. Le cardinal veut un rapport !
Mais pas que… Après avoir écouté les lames, il a de nouvelles choses à leur demander. Tout d’abord, un drac alchimiste et un mystérieux homme coiffé d’un chapeau à plumes or-jusquiame rodent et recrutent aux Ecailles. Un alchimiste au même moment que l’empoisonnement du roi… Et si les affaires étaient liées ? De plus, après avoir fait sortir Arnaud de Laincourt, Mazarin apprend aux lames que la femme de leur chef a été enlevée… Elle arrivait à Paris pour une affaire importante, mais a disparu après avoir reçu un message d‘un dragonnet rouge…
Le soir venu, le Capitaine s’en va seul dans le quartier des Ecailles, pour chercher des informations sur l’alchimiste. Pour cela, il se font dans la masse, et participe à quelques jeux. Entre chasse à la syle, bras de fer et lutte, le Capitaine galère, mais finit par récolter l’adresse de l’alchimiste, au prix d’une lourde fatigue.
Eléonore et Lucio suivent la piste de l’enlèvement, et se rendent à l’hôtel de la duchesse de Chevreuse, où a lieu de petites sauteries qui rassemblent le gratin parisien. Seulement sur invitation. La pêche aux informations n’est pas des plus fructueuses. Les lames font simplement connaissance avec le fameux Corneille. Elles trouvent également le chapeau de l’individu recherché dans les vestiaires. Des sources peu fiables affirment avoir vu l’individu dans une alcôve où discutaient deux membres de l’académie française.
_____________________________________________________________________________

Le lendemain, Armand est revenu de ses vacances en Angleterre. A cause de la météo, ou de son incapacité à apprendre l’anglais, ce séjour semble avoir attiser son attrait pour la bibine. Et le Capitaine est trop épuisé de la veille pour sortir… Après un petit déjeuner aux macarons verts et jaunes, les lames se rendent au laboratoires d’alchimie, et y découvrent des cobayes humains, ainsi que de quoi fabriquer du poison. Mais elles se font attaquer par une bande de dracs qui gardent les lieux. Ils s’aident d’un gaz soporifique et de sangsues, qui donnent du fil à retordre aux agents du cardinal. Une fois vaincus, les prisonniers révèlent que Tshash et l’homme au chapeau parlaient d’un notaire, Léopold Rivière, et de choses à voler à l’académie française.
Les lames s’y pointent, sans rendez-vous (honteux !). Rivière confessent tout, mais se "suicident" à l’aide d’alcool empoisonné. Il devait s’occuper de signer de la paperasse, voler des livres et des poinçons d’imprimerie. Il a dû notamment récemment signer l’acquisition d’un chantier en construction, adjacent au théâtre du prince d’orange. Au nom d’un certain duc de Beaufort. Le notaire reçoit les ordres de deux membres de l'académie française. Ceux-là même qui défendent Corneille. Coïncidence?
Arrivés sur le chantier, la pluie est battante. Mais les lames observent une curieuse activité. Des caisses de livres sont évacuées d’une cave inondée par une bande de spadassins et de dracs. De plus, une femme semble vouloir s’enfuir à travers les poutres du bâtiment en ruine. Armand sauve habilement la demoiselle en détresse à l’aide de son grappin ! Tandis qu’Eléonore et Lucio s’occupent des dracs et mercenaires. Tsash est présent, et se défend à l’aide de quelques artifices alchimiques, tant et si bien que les lames doivent battre en retraite. Malgré de folles acrobaties, Eléonore est gravement blessée dans la fuite. Alors à la merci de ses adversaires, un coup de feu salvateur retentit. Arnaud de Laincourt vient les sauver juste à temps, avec la demoiselle en détresse. « Je vous présente ma femme »., lâche-t-il dans la course.
______________________________________________________________________________________________

Après cet sauvetage héroïque, Aude de Saint-Avold (la femme de Laincourt, pour ceux qui n'ont rien suivi!) s'explique. Elle a remarqué une activité hautement suspecte dans les ruines du château de la duchesse de Chevreuse. Celle-ci, pour les incultes qui n'ont pas lu les bouquins, est une traitresse en exil. Les agents de Mazzarin s'en vont donc faire une jolie promenade en Lorraine.
Une fois sur place, les Lames infiltrent les lieux aisément. Il s'agit d'une imprimerie clandestine, qui reproduit les célèbres poèmes de Ronsard, pour le duc de Beaufort. Les Lames ne comprennent pas. Elles sont en plein désarroi. Heureusement, elles finissent par interroger Alexandre Hardy, un écrivain fou et rancé qui semble trafiquer les poinçons d'imprimerie. Mais à quelle fin?
Éléonore se fait habillement passer pour une dragonne, et extorque quelques informations au vieux fou. Celui-ci insère du relief dans les poinçons, pour que les livres contiennent en filigrane des écrits draconiques, permettant le rassemblement des dragons de toute l'Europe contre le royaume de France. L'écrivain mourut quelques jours plus tard, lorsque son chef-d’œuvre fût finalisé. En tout cas, la livraison des livres s'effectue bien chez le Duc de Beaufort. Tout pointe donc vers sa culpabilité. Lucio met ensuite le feu aux livres impies (et à la maison du Duc, tant qu'on y est!).

Entre temps, le roi est mort. Les Lames n'étaient pas présentes lors de l’enterrement, mais elles doivent escorter Mazzarin pour la lecture du testament. Celle-ci semble des plus houleuses: alors que tous s'attendait à voir la reine devenir régente, il n'en est rien. Mazzarin confesse aux Lames que le roi a changé le testament en dernière minute, à son insu. Assistés par des traîtres, bien entendu : le comteur retrouvé pendu, le médecin royal et le notaire de l'académie ont participé à cette mascarade. Mais aussi... Rochefort lui-même! C'est un coup dur pour le cardinal, qui, soutenant la reine, veut faire annuler le testament. Mais la traîtrise de Rochefort met à mal ses plans. Le désaveu de l'âme damnée du Cardinal serait un coup trop dur, un levier trop important contre Mazzarin. Par contre, on peut sacrifier sans problème les lames, n'est-ce pas? =D
Les Lames acceptent (difficilement pour certains) de devenir les bouc-émissaires de l'affaire, et l'ordre des légendaires Lames du Cardinal est dissout. De plus, Rochefort, le duc de Beaufort, et l'homme au chapeau de plumes jusquiame se sont enfuis de Paris.

Grâce à leur fidèle indic Pescalune, les ex-Lames retrouvent les fuyards avant leur traversée de la frontière espagnole, et leur tendent une embuscade. Rochefort, Beauford et le drac alchimiste sont accompagnés de - Surprise!- le vil duc de Guise! Un combat a lieu. Beauford tente de négocier sa capture contre des informations permettant de sauver la vie du cardinal. Les lames n'en ont cure et le Beaufort se retrouve assommé aussi sec. Mais pas pour longtemps, puisqu'à force de manipuler les forces draconiques, il semble qu’Éléonore provoque des événements qui la dépassent....
Rochefort fait dévaler une pente à Lucio et ils se retrouvent au sol. Dans ce semblant de pugilat, Rochefort avoue qu'il n'est pas un traître, le Cardinal est au courant de tout! Il conjure Lucio de le laisser s'enfuir avec de Guise, afin d’infiltrer la griffe noire. Le duc, mal en point, finit par se transformer en dragon! Qui l'eut cru? Il crache à la gueule d'Armand, et s'enfuit nonchalamment. Bref, la fausse-traitrise de Rochefort peut continuer. Armand a tué le drac alchimiste (ou plutôt l'a contraint à le faire soi-même), et Beaufort est capturé. Pas mal pour une fois, non?

2ème partie : la boîte à malices
C’est l’été ! C’est la canicule ! Mais pas le temps de niaiser à Paris-plage, les Cames ont du pain sur la planche ! Au menu : des incendies louches et lâches ciblant de noblions impliqués dans le testament de Loulou XIII. Mais le testament a été révoqué… pourquoi les assassiner ?

Les Cames vont donc protéger le duc de Châteauneuf, qui apparait également dans le testament. Mais ce pauvre amateur de vases chinois orientaux d’un goût douteux va subir l’incompétence des Cames, et mourir prématurément dans sa chambre. C’est un dragonnet mécanique qui déclare l’incendie. Mais Armand aperçoit un aura verdâtre aspiré par le dragonnet. En parallèle, Eléonore se fait abuser par un vulgaire leurre, et Lucio, qui n’est plus que l’ombre du Spider-Rital de jadis, tombe du toit, et ne parvient pas à rattraper le propriétaire du dragonnet. Il trouve néanmoins un plan du château, provenant du bureau d’architecte de Louis le Vau. En attendant, la mort du pauvre marquis est effet de quelques sorcelleries : en quelques secondes, il ne reste cependant qu’un squelette noircis dans le lit du brave homme.

L'architecte avoue que ce plan, et deux autres qui coïncident avec les incendies, ont été commandé par l’ordre des Chartreux, en particulier un certain Melzi. Il s’agit d’un ordre de dracs très sévère, où le silence est maître. L’ordre a également fait construire une maison de la culture aux Ecailles, pour que les petits dracs puissent s’instruire. L’architecte finit également par dévoiler son obélisque à Eléonore, mais ça, c’est une autre histoire.

La maison de la culture pour dracs ne semble pas suspecte. En parallèle, les Cames apprennent le vol de documents dans un congrès scientifique. Tous accusent un drac qui s’était pointé lors d’une des présentations. Eléonore en profite pour attiser la libido du maître de magie Teyssier, en vain. Elle lui laisse donc un bon nombre de macarons au jusquiame, en prix de consolation, mais ça, c’est une autre histoire.
Après l’enlèvement et la séquestration d’un pauvre moine des Chartreux, les Cames se rendent compte – enfin- qu’il est temps d’aller sur place !



Dernière édition par poly le Ven 16 Fév 2018 - 10:29, édité 7 fois
Revenir en haut Aller en bas
***Moony***
Timide
avatar

Nombre de messages : 5
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/10/2017

MessageSujet: Re: Lames du Cardinal : la cabale des indolents   Ven 15 Déc 2017 - 0:00

"Prenez un macaron Armand..."
Revenir en haut Aller en bas
Flamme de Sang
Orateur
avatar

Nombre de messages : 831
Date d'inscription : 02/12/2016

MessageSujet: Re: Lames du Cardinal : la cabale des indolents   Ven 15 Déc 2017 - 3:15

Merci, ils vont à très bien avec ce vin anglais décidément moins mauvais que ce que je pensais.

Petit détail, j' ai l'impression que le "suicide" du notaire était pas tout à fait volontaire ^^

Aussi, on a appris l'implication de deux membres de l'académie française, comme par hasard les deux seuls qui soutenaient Corneille. Le notaire nous a avoué que c'est eux qui lui avait ordonné de volé les poinçons et de signer l'acte notarial.

_________________
À vaincre sans périls, on triomphe sans gloire.
Revenir en haut Aller en bas
poly
Sloubi 1
Sloubi 1
avatar

Nombre de messages : 907
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Re: Lames du Cardinal : la cabale des indolents   Ven 15 Déc 2017 - 9:01

J'adapte les résumés avec vos commentaires ^^ (D'ailleurs si vous voulez faire ces résumés, n'hésitez pas à me le dire :p )
Revenir en haut Aller en bas
***Moony***
Timide
avatar

Nombre de messages : 5
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/10/2017

MessageSujet: Re: Lames du Cardinal : la cabale des indolents   Ven 15 Déc 2017 - 12:42

Oui belle adaptation ^^! Les macarons manquaient cruellement pour rendre ce résumé (excellent au passage!) exhaustif.

Je me vois mal résumer les histoires car j'ai pour ainsi dire toujours du mal à suivre... Mais si tu as besoin d'une documentaliste sur la période je peux faire des recherches historiques pour toi sur la vie quotidiennes etc...

En tout cas merci pour ton travail. Ça va bien m'aider pour la prochaine session Smile


Revenir en haut Aller en bas
poly
Sloubi 1
Sloubi 1
avatar

Nombre de messages : 907
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Re: Lames du Cardinal : la cabale des indolents   Ven 15 Déc 2017 - 14:48

@***Moony*** a écrit:
J'ai pour ainsi dire toujours du mal à suivre...

Quoi? Mes scénarios sont complexes? Je ne vois pas de quoi tu parles!

@***Moony*** a écrit:
Mais si tu as besoin d'une documentaliste sur la période je peux faire des recherches historiques pour toi sur la vie quotidiennes etc...
Ça peut être sympa si un des joueurs à l'une ou l'autre question spécifique sur la vie quotidienne.
Pour ma part, je me demande ce qu'on buvait pour l'apéro! Et si le macaron avait la même forme que de nos jours :p
Revenir en haut Aller en bas
***Moony***
Timide
avatar

Nombre de messages : 5
Localisation : Bruxelles
Date d'inscription : 17/10/2017

MessageSujet: Re: Lames du Cardinal : la cabale des indolents   Sam 16 Déc 2017 - 0:25

@***Moony*** a écrit:
Mais si tu as besoin d'une documentaliste sur la période je peux faire des recherches historiques pour toi sur la vie quotidiennes etc...
Ça peut être sympa si un des joueurs à l'une ou l'autre question spécifique sur la vie quotidienne.
Pour ma part, je me demande ce qu'on buvait pour l'apéro! Et si le macaron avait la même forme que de nos jours :p
[/quote]


Voila deux liens qui pourraient étancher votre soif de...savoir!

https://books.google.be/books?id=hm9ZwvbxSkAC&pg=PT81&lpg=PT81&dq=boisson+%C3%A9poque+moderne+europe&source=bl&ots=LSsvgOyr1c&sig=bJGeBu0TYvYoo2DbwTbMO5Yu-CA&hl=fr&sa=X&ved=0ahUKEwj1v9zdlI3YAhXjAsAKHRBzAcIQ6AEISjAK#v=onepage&q=boisson%20%C3%A9poque%20moderne%20europe&f=false

https://tel.archives-ouvertes.fr/tel-00562667/file/these_A_LECOUTRE_Matthieu_2010.pdf

Pour les macarons j'approfondis avant de vous livrer mes conclusions... :p

Bonne soirée ;-)
Revenir en haut Aller en bas
poly
Sloubi 1
Sloubi 1
avatar

Nombre de messages : 907
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Re: Lames du Cardinal : la cabale des indolents   Dim 17 Déc 2017 - 16:13

Intéressant!

Je ne pense pas lire un jour la thèse de 720 pages sur l'ivrognerie dans la France moderne, mais l'Annexe I (Plus d’une centaine de mots ou expressions pour désigner l’enivrement) pourrait être utile pour trouver des qualificatif quant à l'état d'Armand :p
Revenir en haut Aller en bas
poly
Sloubi 1
Sloubi 1
avatar

Nombre de messages : 907
Date d'inscription : 15/02/2016

MessageSujet: Re: Lames du Cardinal : la cabale des indolents   Jeu 11 Jan 2018 - 10:59

Résumé mis à jour! Cela clôt donc le premier tiers de la saison^^ Ça aurait été plus facile avec le Capitaine, mais les Lames se sont bien débrouillées =D
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lames du Cardinal : la cabale des indolents   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lames du Cardinal : la cabale des indolents
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» De beaux projets
» De cape et d'épée
» Lames du cardinal : l'homme au masque de verre
» La cabale du crépuscule /vs/ Chaotiques
» un petit test dema cabale...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Saigneurs du Chaos | Club de jeu de rôle à Bruxelles :: Jeu de role :: Résumés de parties-
Sauter vers: